Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Joueur antipathique et attitude à la table


(Baltringue du ping) #1

Bonjour à tous !

A la suite d’un tournoi de doubles hier, je me suis aperçu que j’étais par moments capable d’être probablement le joueur le plus antipathique du comité. Je m’explique.

Hier, avec mon partenaire, on est tombé dans une poule dont une des paires adverses se composait de deux joueurs de mon ancien club, dont j’ai claqué la porte voilà deux ans, d’un ancien que j’apprécie, mais dont son partenaire était un jeune que je hais comme rarement, après que celui-ci m’ait totalement manqué de respect au cours d’un tournoi la saison dernière en se payant ma tête à plusieurs reprises pendant un match nous opposant (j’étais 11 à ce moment, il est 18, donc il y a de la marge) en riant avec certaines personnes dans les gradins et avec certains de ses potes. Ce jour-là, j’avais disjoncté et j’avais été ignoble à la table à un point jamais vu, vu que je ne lance jamais d’attaque personnelle à mes adversaires en tant normal, à moins qu’ils aillent vraiment loin. Je l’avais injurié dans un premier temps, mais j’avais vraiment failli faire le tour de la table et lui en coller une ce tournoi là, heureusement, je ne suis pas assez stupide pour le faire, donc je me suis un minimum contrôlé.

Bon, du coup, voila ce qui s’est passé : je n’ai pas avalé ce qu’il m’avait fait la saison dernière, et donc bien qu’il n’ait rien fait de particulier ce coup-là, je me suis emporté dès le début. J’ai commencé à faire des tcho à toutes les grattes, à lancer des piques à chaque point perdu, parfois des injures, et ma raquette aussi, et finalement à la fin, j’ai serré la main à mon partenaire, à l’arbitre, au partenaire du jeune, mais pas au jeune en question, et je suis parti sans rien dire, avec cette rage qui me reste coincée entre la gorge, ne lui ayant pas pardonné son attitude envers moi l’année dernière. Entre les manches, je n’ai pas fais mieux que de déverser ma rage verbalement. On ne m’a pas tellement entendu dans la salle, disons que je n’ai pas parlé très fort, mais suffisamment pour que l’intéressé puisse entendre. Bon, il s’est fait un plaisir de tout balancer, donc tout le monde sera rapidement au courant de mon attitude, mais je m’en moque, ce qui est fait est fait, et je ne peux pas revenir en arrière.

Simplement, par la suite, quand j’en ai parlé à mon meilleur pote, qui est aussi mon capitaine d’équipe, il m’a incendié et m’a recadré direct, fustigeant mon manque de relativisme et mon incapacité à passer au-dessus de ce genre de chose. Je me dis donc que j’ai un travail à faire, ce genre d’attitude n’étant appréciable pour personne, et surtout pour moi-même. Sauf que voila, dans ce genre de match, je ne parviens pas à me contrôler, je me laisse gagner par mes émotions, et ça devient plus fort que moi.

Du coup, ma question est la suivante, avez-vous déjà eu des expériences de ce type ? Comment gérez vous les matchs contre ce type d’adversaire contre lequel vous avez une dent ? Comment abordez-vous ces matchs ? Quelle attitude adoptez-vous entre autres ? Avez-vous des “techniques” (si je puis dire) pour aborder un match de ce type sans laisser parler vos émotions ?

Voilà, je suis un peu perdu en fin de compte… Si vous avez des techniques, des conseils, je suis preneur.


Jeux en vitesse/contre à la table, quelles options ?
Championnats du Monde par équipes - 29/04 au 06/05 2018
Championnats du Monde par équipes - 29/04 au 06/05 2018
Je suis mauvais perdant et je regrette après
(Xiom offensive S, vega pro, vega europe) #2

est ce que tu l’as gagné ce double ?


(Baltringue du ping) #3

Non, avec mon partenaire on l’a balancé, de toute façon on avait pas la forme ce jour-là, vu que je ne joue en principe jamais avec lui, mon partenaire véritable étant un gaucher, mais qui ne faisait pas le tournoi. On a perdu les autres doubles, mais avec le sourire, je me tapais même des barres avec mes adversaires pour te dire.


(Christophe) #4

Toujours garder en tête que c est un sport, et que nous sommes là pour nous amusez, ce faire plaisir. Si je tombe sur un " con " en face, je n en ai rien à faire, j ai juste envie de gagner, cela motive. J ai fait de nombreux sports, dont des sports co, cela aide à apprendre le contrôl.
Par contre ton attitude a été mauvaise, il ne faut jamais oublier qu il y a peut être des jeunes qui te regardes à cet instant, et l exemple que tu donnes n est pas terrible.
Apres je comprend cette rancoeur, vu l’attitude qu il a eu envers toi auparavant.
Il faut donc relativiser, ce motiver et surtout ce faire plaisir.
Il y a dans tous les sports des personnes à la mentalité exécrable , il faut leurs donner le moin d importance possible.
La pire des punitions pour ce genre de profil, c est la défaite. Alors il faut tout donner, et surtout etre concentre un max


(Sébastien, classé 12, EJ picoteux) #5

Malheureux ! un joueur de picots doit pêter les plombs aux autres et pas l’inverse !


(Baltringue du ping) #6

C’est vrai qu’en principe je suis comme ça. Des cons j’en ai joué, pas mal d’ailleurs. D’une manière générale, ces joueurs-là, je les perds très rarement, parce que quand je vois que le type d’en face est con, je me motive et je lui mets une caisse très rapidement. Mais encore, quand je suis comme ça, c’est que le mec est con, certes, mais pas ce point là. Tout au plus il lance quelques piques, il gueule très fort, mais il se paye pas ma tronche 30 fois dans le match et en dehors de la table y compris, ou du moins pas en face. Là j’en tenais un champion qui a clairement sa place en tant qu’invité à un dîner un de ces mercredis soirs.

Après, je sais bien que pour ces gens-là, la défaite ça les recadre de suite, mais dans le cas que j’ai eu il faut être lucide : il est 18, je suis 12/13 tout au plus, il y a un monde entre nous deux. Du coup c’est également pour ça qu’il a un tel tempérament vis-à-vis de moi. Je serais 16/17, il oserait même pas. Au mieux je peux juste envoyer quelques mines et défenses histoire de calmer un peu, mais je ne peux rien faire de plus.

Et en fait le problème arrive là, c’est que face à un type simplement con, ça va, mais si jamais ça va trop loin, là je craque complet. Je suis pourtant pas particulièrement rancunier, et là pourtant il faut croire que je trouve moyen de l’être ici. Du coup la solution, ce serait finalement la suivante ? Je me tais, je joue à fond, et je me comporte pas pire que si j’avais n’importe qui en face ? J’aimerais bien pouvoir le faire, sauf que le blocage est là, et c’est purement psychologique. Il y a même un moment où j’ai ouvertement affirmé que c’était sûr que j’allais être antipathique pendant le match.

Je suis bien conscient que mon attitude a été dégueulasse, mais là où je me surprends moi même, c’est que d’une manière générale, je suis quand même quelqu’un de plutôt sympathique, parfois antipathique, mais légèrement. Là je pars carrément dans la démesure, et j’ai jamais eu une telle attitude à la table.

Le soucis, c’est que d’entrée, je prends aucun plaisir, j’ai même plus envie de jouer, j’ai juste envie de balancer, et si physiquement je suis présent à la table, mentalement, il y aurait personne que ce serait pareil.

Du coup, une sorte de préparation mentale ne serait peut-être pas de trop pour que je puisse me contrôler et passer au dessus… Mais là après, je vois pas comment, parce que le naturel a vite tendance à reprendre le dessus.

@seb.c J’ai même pas pété les plombs en plus, j’ai juste été fondamentalement méchant, ce qui est carrément différent.


( 1140 🏓OSP PB🔴Victas Vs>401⚫Death 0x) #7

Faut surtout pas faire ce que tu as fais, car tu lui a montré que t’étais plus con que lui… Faut se mettre dans sa bulle puis c’est tout.


(MOULINIER) #8

Que ceux qui n’ont jamais été “c…” un jour à la table lèvent le doigt !
Tiens ils ne sont pas nombreux… Et ceux qui regrettent de l’avoir été même s’ils ne le disent pas sont nombreux aussi.
Vous devriez peut-être discuter ensemble calmement dans les tribunes… De plus tu nous dis que cet adversaire est jeune, il a quelques circonstances atténuantes donc et peut changer (espérons-le !) et si tu es le plus âgé à toi de faire le premier pas. En parler c’est toujours mieux. Au ping, on est parfois Dr Jekyll et Mr Hyde.
Après les inimitiés cela existe, il faut trouver la concentration nécessaire pour passer par-dessus. Jouer contre des potes ce n’est pas toujours simple non plus !


(Cornilleau crown all+ , CD : Xiom vega intro , RV : G666) #9

Loin de moi l’idée de faire un jugement de valeur mais bon fondamentalement être aussi con que lui n’a pas dut t’apporter grand chose , a gaché un peu le truc pour son partenaire qui n’y est pour rien et pour ton partenaire.

Sans parler de l’exemple montré aux autres et de l’image que tu donnes. Finalement tu punis beaucoup de monde pour le punir que peu lui car tu lui donnes raison et que si c’est un vrai con , il en aura eu rien a foutre

Le mieux comme le dit moumou c’est de regler tes comptes en dehors de la table , si possible en privé (et donc sans influence du regard des autres) . Au mieux sans la pression du jeu et le regard extérieur vous pouvez avoir une conversation intelligente et admettre chacun vos tords. Au pire ca reste un con même sans ses potes (car certains font ca pour faire les malins devant leurs potes) , ben tu pourras te dire que t’as fait des efforts

Sinon a la table tu te met dans ta bulle sans te soucier de qui est le mec en face , plus facile a dire qu’a faire


(1209, Nittaku shake défense, joola golden tango 1,8, P1R 0,5) #10

tu punis beaucoup de monde… et surtout tu te punis toi même car tu as du passer pour le roi des “abrutis” alors que ce n’est absolument pas le cas et comme le disent les autres si le mec est vraiment con tu ne peux rien y changer, on a jamais fait d’un ane un cheval de course, peut etre qu’il changera avec l’age ou même qu’il gagnerait à être connu, on voit tellement de jeunes couillons faire les kekes pour epater la galerie et pris seuls etre les mecs les plus gentils du monde… Vas savoir?


(Cl : 11 - Dotec Ovtcharov All+ / CD 5Q / RV Grass dtecs ) #11

Effectivement je dirai que la meilleur réponse est l’ignorance mais quand les nerfs s’en mêlent cela peut devenir incontrôlable, je sais de quoi je parle car cela m’est arrivé il n’y a pas plus tard qu’il y a 2 mois.
Je jouais un jeune mieux classé que moi, et lui met la misérè grâce à mon PL sur lez 2 premiers sets (Zorro si tu me lis lol), et son meilleur ami le coach et trouve LA parade (service court sur le CD). Il gagne les 3 sets suivants. Là où je me suis emporté c’est que le “coach” avait un sourire mesquin et arrogant. Je lui ai balancé un “TA GUEULE” en plein match alors qu’il encourageait son ami. Le souci est qu’en fait j’étais en colère contre moi de ne pas trouver la solution (pas de coach ce jour) alors que j’aurai du faire le crabe.
Dans les 15 mn qui ont suivi ce match je suis allé m’excuser auprès de ce gamin de 23 ans mon cadet, il a avoué de lui même avoir eu une réaction arrogante et tout s’est arrété là.
Notre ligue est toute petite et nous nous connaissons tous (ces 2 gamins je leur monte leur raquette alors qu’il ne sont pas de mon club , je le fais en tant que SG de la fédé). D’ailleurs en tant que SG de notre fédé, je me dois de me maitriser même si je suis connu pour être quelqu’un de passioné et entier.

Voilà juste pour l’histoire. @Filou16, la meilleure réponse pour moi sont des excuses (même si elles font mal) afin de montrer aux jeunes pongistes, que la notion de respect que véhicule ce sport est réelle .


(Off. Wood NCT CPEN / Genesis 1M / Rakza X Soft) #12

A ce point là, ça ne m’est jamais arrivé. Par contre j’ai eu plusieurs matchs tendus contre des adversaires, pour différentes raisons (points de règlement, adversaire qui me prend de haut – j’ai notamment le souvenir d’un petit jeune d’environ 14 ans, qui jouait très bien, et qui pendant le match, en plus de ses jérémiades perpétuelles, balance un “tu vas quand même pas perdre contre un petit 15 !”… toujours super agréable –). Dans ce genre de cas, ma réaction c’est de ne plus dire un mot, me concentrer totalement sur le jeu et de tâcher de mettre à mon adversaire la plus grosse pile possible.

Si tu t’énerves (ça arrive), tu “fais son jeu”, tu lui permets de remporter le match plus facilement, tu l’encourages à reproduire ce genre de comportement, et en plus une fois l’énervement passé, tu t’en veux envers toi-même… plus facile à dire qu’à faire mais ça peut t’aider, peut-être :slight_smile:


(1209, Nittaku shake défense, joola golden tango 1,8, P1R 0,5) #13

completement d’accord avec ce jugement, je n’aurais pas dit mieux. Bravo!!!


(in Tokyo. 1456/Acoustic Carbon Inner/ T80 1.9/ SpinArt 2.1) #14

Filou16 je pense que tu as été TRES TRES con…
l’autre en face, est sans doute un crétin, mais tu t’es mis à sa hauteur
il est plus fort que toi, il se fout de ta gueule . et alors ? ya plein de bons joueurs qui ne sont pas comme lui, qui sont plus forts que toi, et il y a plein de joueurs encore meilleurs que lui qui lui mettent sa branlée…

concentre-toi pour faire des bons matches et apprendre pongistiquement des joueurs plus forts et fais abstraction du reste. si il se conduit comme un imbécile, la vie lui jouera des tours un jour, mais ce n’est pas ton souci.

tout ce que tu fais c’est te donner du mauvais Karma, frustrer tes coéquipiers et amis, et donner le mauvais exemple aux jeunes.


#15

Ca me fait penser au match d’hier. Match un peu tendu vu l’enjeu pour notre équipe.
Pourtant je gérais assez bien mes matchs sauf qu’à un moment, dans le deuxième set d’un de mes matchs, je marque un point et arrive à 9-7 sauf que là mon adversaire me dit que c’est 8-8.
Etonné, je pense d’abord qu’il plaisante mais non il s’énerve en me traitant de voleur. L’arbitre tout aussi que moi me confirme que j’ai bien marqué le point (incontestable) mais du coup, l’adversaire me dit que l’erreur vient d’avant.
Un peu difficile à avaler pour moi mais rien n’y fait il insiste en vociférant. J’ai fini par insister pour que l’arbitre remette 8-8.

Et bien ça ne suffisait pas. Il a continué à râler et à m’en vouloir pas possible, mais pas qu’un peu, il n’aurait pas fallu grand chose pour que ça en vienne aux mains cette histoire.


(Rem Rem) #16

Une astuce que j’applique personnellement c’est tout simplement d’être hermétique à tout comportement déviant. Quand l’adversaire voit que tu ne réagis pas à ses provocations il se retrouve dans une situation gênante.
Exemple : un jour un joueur très grincheux, dans un élan de rage intérieur, tape très fort dans la balle qui arrive de mon côté. Et bien je n’ai pas bougé, suggérant qu’il aille la chercher. C’est ce qu’il a fait, et ensuite il s’est calmé…
Self contrôle !


#17

On m’a fait le même coup.
Sauf que je suis resté sur mes positions en disant la formule magique:
Les points restent acquis !

Il faut dire que l’on m’avait ce coup le match d’avant, et je me suis laissé faire…
Du coup j’ai perdu le match et nous avons perdu la rencontre.
Alors j’ai décidé d’être désormais intransigeant.


#18

Ça fait partie du jeu la maîtrise de soi, plus on arrive à faire abstraction du comportement de l’adversaire, meilleurs sont nos résultats :slight_smile:


(1209, Nittaku shake défense, joola golden tango 1,8, P1R 0,5) #19

C’est dur quand meme de dire qu’il a été tres tres con, je pense que tout a chacun peut péter les plombs, malheureusement c’est ce qu’il lui est arrive et ça m’est egalement arrive devant un mec qui me lançait insultes sur insultes du genre “il est nul” “s’il n’avait pas son picot de merde” etc etc et j’ai finit par abandonner la partie alors que j’avais gagné le premier set et que je le menais largement dans le deuxième mais j’en avais tellement marre de l’entendre vociferer que j’ai craque, j’ai prefere quitter le match que de continuer à l’entendre. Tout les gens ont leurs faiblesses il a graqué … malheureusement pour lui


(9 - Donic WDS / Tenergy 1.7 / Aurus Soft 1.9) #20

Tu peux aussi essayer de relativiser par exemple en pensant à ceux qui blessés, malades, etc… reverraient de pouvoir jouer au ping même contre un troud’uc!

:yum: