Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Le coin des antis-antis !


(XVT cd spinpips chop 0,5 rv AP OX) #282

Pour moi, il met pas d’effet avec son anti et n’en prend pas beaucoup, il faut essayer de le jouer avec le plus possible de frappes à plat et placées sur lui.
Je joue avec ce Best dans mon revers les frappes à plat s’est ce qui gêne le plus, si mon retour est approximatif je me fais allumer.


#283

Moi, j’ai un titre plus simple: " A mort les anti !"


(15 cd t 05 rv killer bois ai fuk) #284

:joy::scream::rofl::wink:


(1765 VKM off / OVT 2,0 / Neo anti 1,5) #285

Prends du matos adapté a ton niveau. Le ping est un sport où il faut mettre la balle de l’autre coté de la table, si t’est pas fichu de faire un top sur balle molle avec ta raquette et qu’il faut que la balle t’arrive soit coupée soit lifté pour que t’en passe c’est que tes plaques et ton bois (surtout) son dix fois trop rapide par rapport à ta capacité (1) de plier les jambes (en permanence),
(2) de toujours jouer vers l’avant et
(3) d’être bien gainé
pour pouvoir:

1, amortir, contrôler la puissance de ta raquette
2, ne pas manger sur balle molle en envoyant dans la bache (il faut aussi penser à démarrer le top en ayant la raquette haute)
3, ne pas faire de gestes superflus qui réduisent ta précision

C’est presque un constat à faire pour tout le monde a notre niveau au final mais c’est encore particulièrement frappant avec une raquette rapide.

Le schéma ultra simple sur un anti qui pousse sur balle coupée, c’est service archi coupé dans son revers, ça revient mou, on anticipe et on mine soit dans les angles soit au coude.

Si jamais il démarre ça sera pas toujours rapide, donc anticipe pivote et “contre” attaque. Contre un anti comme un picot, il faut se fier à sa tête et non au geste du gars en face (en tout cas en départemental (voir régio) les mecs laissent faire leur plaque. Donc prends ton temps avant de servir, avant de remettre, et réfléchis à ta stratégie.
Ce qui fait qu’il est super facile de jouer les plaques spéciales c’est que les schéma sont encore plus répétitifs et facile à anticiper que contre 2 backsides.

Maintenant contre double anti, si il ne défend pas, le mec peut pas varier l’effet donc si tu contrôles ce que tu fais tu gagnes, par contre tu peux pas t’attendre à ce que le mec fasse 5 fautes directes comme c’est le cas contre un autre 11 sans anti (en général bien sur).

Mais bon tu l’as bien résumé, il maitrise plus ses trucs que toi tes top, ce qui n’est pas définitifs, par contre un bois plus lent aiderait grandement à mieux les maitriser.


(CoreCellOff / Rasenter 42 x2) #286

Merci pour le pavé mdr.
je pense pas que ma raquette soit en cause mais plus la difference de niveau et d’experience.
je rappelle la chose je suis tout juste 8 et joue en R4 depuis cet année.
J’ai commencer y’a 4ans avec 2ans d’arrêt compétition pour naissance. vie de famille d’abord.
J’ai aussi jamais jouer contre un anti c’est rare en compétition et encore dans mon club personne ne joue avec donc on est arriver là-bas on ne savais même pas le jouer, il a fais 3 en battant un 10 et un 11 de mon club qui n’ont pas compris.
mais maintenant grâce à vous je ferais peut être mieu la prochaine fois mdr.


#287

Une balle jouée avec un anti-top a moins d’effet qu’une balle jouée avec un backside ou un revêtement à picot . L’anti tue en quelque sorte l’effet imprimé à la balle. Il est également très difficile d’attaquer avec un anti-top sauf sur les balles coupées ou courtes. Il faut toujours garder à l’esprit qu’un anti-top ne peut pas générer d’effet et qu’il a tendance à annuler tout effet imprimé à la balle . Jouer en profondeur sur l 'anti -top et servez régulièrement long et sans effet de ce côté également . Les services rapides et sortants sont généralement très efficaces face aux joueurs utilisant un anti-top et, contrairement aux joueurs utilisant un picot long, ces joueurs sont le plus souvent dans l’incacité de se servir de votre effet .


(fred76) #288

1- si tu es 15 et que tu rencontres un anti 13, logiquement, à défaut de lui mettre 3-0, tu le bats, À la rigueur tu le perds une fois, pas quinze (proverbe Tuche), si tu ne gagnes pas de 17, un 17 anti, ne changera rien. La seule problématique, c’est le 15 anti, ce qui m’amène à te donner des pistes plus sérieuses .
2-Pour la tactique, je dirais qu’à niveau égal, les gars qui mettent des plaques pour gêner se trompent eux mêmes, car ils finissent par se gêner plus que l adversaire, et c’est d autant plus vrai à la p-ball, qui amoindri les effets. Pour ce qui est des antis, quelque soit les gestuelles du joueur anti, il ne refait que te redonner l effet inverse que tu as donné à la balle, en moins important, puisque la balle perd sa qualité effet plus rapidement avec la p ball et avec l échange supplementaire. Tu peux donc servir ou retourne r sur l’anti avec une balle coupée, elle te reviendra légèrement liftée, donc contre top pour ton échange suivant. À contrario, si tu sert ou retour une balle liftée, elle te revient coupée, donc démarrage sur balle coupée pour toi. Tactique qui marche est service ou retour mou soit très court, soit très long, mais balle toujours basse pour éviter un contre improbable…


(15 cd t 05 rv killer bois ai fuk) #289

merci a vous deux :wink::rofl:
a balle contre les antis !! :laughing:


(1765 VKM off / OVT 2,0 / Neo anti 1,5) #290

Je lis des choses justes mais à nuancer.

Contrairement à ce que dis Fred76, l’anti n’inverse pas l’effet (à part les lisses mais si c’est un lisse, il faut juste jouer comme sur un picot).

Par contre ce que les deux commentaires précédents semblent négliger, c’est la capacité de l’anti à mettre de l’effet. La plupart des anti encore utilisé accroche suffisamment pour faire faire la faute si on pense que toutes les balles reviennent molles.

Ca dépend de la technique et donc, bien souvent, du classement mais si on voit un gros coup de poignet en poussette la balle peut être relativement bien coupée.

** Ca me rappelle un joueur et entraineur classé 19 et ayant longtemps joué en nationale qui ne comprenait pas comment, avec mon picot long, je renvoyais coupé ses services coupés, si la plaque accroche un peu, il est toujours possible de produire de l’effet et ne pas se laisser manipuler par l’effet adverse***

Aussi ne pas imaginer qu’il est impossible d’attaquer avec un anti, des mini démarrages ou des claques sont tout à fait possibles, quelque soit l’effet.

Si tu envoies coupé sur un anti elle ne revient pas lifté, elle revient molle (avec un geste classique de poussette passive).


#291

Ça devrait être interdit ce genre de revêtement. La grande perche ne sait même pas jouer, ses gestes ne ressemblent à rien, au point où si tu lui enlèves son anti-top on dirait un débutant, malgré ça il arrive à faire galérer ses adversaires. Au moins avec un picot long y’a du travail physique et du toucher de balle.


(junky) #292

C’est un clip publicitaire du fabriquant… Ils avaient fait le même avec Mladenonic contre Cassin qui semblait complètement perdu sur l’anti (alors qu’il avait gagné 4-0).
Comme si on montrait une compil des boites de Lebesson pour prouver que les plaques Thibar sont injouables…
Alors oui, ça donne des points faciles parfois mais on ne voit jamais les points facilement perdus !


(15/Chila/sinus alpha/sinus alpha) #293

Sincèrement je ne vois pas pourquoi on interdirait une plaque qui ne donne que des inconvénients à son utilisateur. J’en ai mis un il y a 2 ans parce que je voulais passer en défense, ok je remettais les tops en rigolant, mais le mec topais en rigolant aussi, donc bon… Et près de la table c’est incontrôlable ce truc.


#294

C’ est le “best” ou le “beast”.
Si c’ est le “beast” sur quel bois penses-tu le monter?


(15 cd t 05 rv killer bois ai fuk) #295

hs +++:roll_eyes::face_with_raised_eyebrow:


(grancher laurent) #296

Bonsoir tout le monde, c’est mon premier message. j’ai un anti top depuis quelques années, un ELLEN sur mon revers et après avoir gagné quelques matchs grâce à cette plaque, je suis passé à un Toni Hold 1,5 mm. les sensations sont différentes, je dois mal faire mon geste avec ma main. par contre les fouetter par en dessous pour les ramener sur la table, c’est du bonheur.
Pour en revenir au geste plâque droite à l’équerre de la table auriez-vous un conseil s’il vous plaît.
merci bonne soirée


(13 - Chen Weixing / 868 FT / Curl P1-R) #297

A mon avis, c’est plutôt dans ce topic qu’il faudra que tu poses ta question : Le coin des antis

Ce sujet consistant à expliquer comment jouer contre un antitop. :wink:


(grancher laurent) #298

Merci Filou, j’y vais de suite.

bonne soirée


(15 cd t 05 rv killer bois ai fuk) #299

je reproduit ici qlq chose d excellent ecrit par vapi il y qlq temps : perso je joue quasiment jamais de pl et il y a peu en tournoi pour rire j ai perdu en faisant n importe quoi tactiquement
le pb des crabes au niveau egal c est que cela test votre jeu : si on est en forme et qu on sent bien la balle c est une boucherie , fatigué sans lucidité sans echauffement suffisant et donc sans sentiment de securite dans ses coups on se fait étendre :rofl::stuck_out_tongue_winking_eye::thinking::wink:

"Je joue depuis + de 30 ans avec un picot.
Voici quelques idées pour les jouer.

Les stratégies présentées ici sont principalement valables en départementale, pour des picoteux > 1300 points, la connaissance de son jeu et du vôtre est nécessaire pour mettre en place une stratégie.

Quand nous jouons sur un picot, les 1ères réflexions après une défaite sont :

Sans son picot, il ne sait pas jouer
Il n’a pas marqué un point, j’ai fait toutes les fautes.
Il ne fait que de remettre la balle sur la table
….

Généralement, les réflexions de ce type proviennent du fait que vous avez eu le sentiment de ne pas pouvoir jouer les balles qu’il a retourné.
L’explication, vous avez joué votre jeu habituel, et sur ce type de jeu cela ne fonctionnait pas.
Je pourrai prendre comme exemple, vous jouez la totalité de votre match dans la diagonale revers, vous ne prenez que des scuds. A la fin du match, On vous posera la question qui tue : Tu as vu qu’il était gaucher ?:flushed: Oups!!

Sur un picoteux c’est pareil, nos repères changent. Ils sont mêmes inversés.

Pour les Picots balles difficiles : Longues (plates – molles ou Liftée) – Courte liftée (balle en cloche)
Picots balles faciles : Courte ou milieu de table (molle et coupée). Balle tendu

Par rapport un jeu sur Bacskide :

Jouer en régularité très difficile.
Un top suivi d’une frappe : A éviter (c’est pourtant, la base du jeu offensif – Top puis sur bloc de l’adversaire, une balle frappe ou un beau top frappé).
Service avec beaucoup d’effet : Attention, cela reviens inversée peu de faute de retour de service par rapport un backside. Peu de service gagnant.
Le picot est plus lent donc offre plus de contrôle.

Le joueur avec picot :

prend généralement la balle raquette ouverte => si vous jouer en poussette, vous jouez son jeu.
plus facile pour lui d’attaquer une balle courte coupé qu’une balle longue liftée.
difficile avec le picot de conclure un point.
Inverse votre effet, mais en génère très peu
Son but est de diriger l’échange pour que vous ne soyez pas dans une bonne position de frappe.
Difficile de jouer une balle en fermant la raquette

Quand vous jouer un picot ayez ces points en tête :

Eviter de servir court
Servir Long (+2/3 de la table) et légèrement lifté ou à plat
En poussette, ne pas chercher à mettre de l’effet, poser la balle (Si vous avez un soft, poussette sur picot vous ne perdez pas !).
Sur remise picot, suite à un coup avec une grande accélération (top ou frappe), ne pas chercher à doubler, poser la balle sur la table, chercher la longueur.
La hauteur de la balle n’a pas une grande importance.
Son effet dépend du votre. Moins vous mettez de vitesse et de rotation plus facile est de jouer la balle.

A) Stratégie N° 1 : Picot pour masquer un revers faible.

Généralement, il sera content que vous jouez dans son coup droit.
=> Jouer dans son picot.

Plan de jeu :

 Prendre le jeu à son compte : Le bloquer avec des Balles portées dans son revers, puis conclure le point avec un top dans le coude ou coup droit ou par une frappe.
 Si vous êtes topeur, il faut prendre de la sécurité, éviter de mettre beaucoup de poignet et ouvrir la prise de raquette. Sur une balle qui vous paraît facile (Elle est facile, uniquement, si vous êtes bien placé- pas de déplacement à faire), n’hésitez pas jouer votre coup fort
 Si match difficile et que vous êtes motivé, jouer la poussette revers (poser la balle mouvement de bas en haut) sans chercher de coup de poignet. Votre seul but est de la remettre sur la balle sur la table. Rien d’autre.

B) Stratégie N° 2 : Picot – Joueur en Crabe (Prend tout avec son picot).

Généralement, il veut diriger l’échange. Pour l’éviter, le but est de le faire reculer.

Important Longueur de la balle en démarrage, important de faire des balles longues, éviter les fautes => prendre une sécurité importante.

Plan de jeu :

 Préférer le service à plat long ou service mou. Eviter les services courts.
 Jouez long en poussette ne pas chercher les angles viser le coude.
 Si vous êtes agressé, n’hésitez pas à prendre la balle de bas en haut, le plus tard possible. (Il ne double que rarement ses attaques, son attaque a moins de chance d’être gagnante si votre balle a peu de vitesse et de rotation).
 Le top doit être long, préférer la rotation a la vitesse.
 Sur coup terminal, il faut mieux choisir de croiser la balle que frapper fort. (Poussette et démarrage ligne droite – coup terminal croisé).
 Ne pas cherchez à gagner le point en poussette sauf si vous avez un soft.

C) Stratégie N° 3 : Picot – Poussette et frappe ou top coup droit.

Généralement, son but est d’avoir une balle facile après sa poussette picot. (Pivot, ou top ou frappe avec son backside).

Le but est qu’il ne joue pas avec son picot près de la table. Cela nous évitera de prendre un scud avec son coup droit. Il veut jouer coup droit, préférer donc la diagonale revers.

Plan de jeu :

 Sur poussette picot, évitez de pousser, il faut démarrer. Même si sa balle est écrasée.
 Vous pouvez servir dans son coup droit si vous posséder un bon bloc. (Bloquez dans son revers et puis démarrer tranquille).
 Sur ses services vous pouvez remettre en poussette, mais si prise par le picot, ne jamais doubler la poussette.

D) Stratégie N° 4 : Picot – Défense.

Quoi qu’il arrive, il faut que le défenseur change de ligne de sol.

Plan de jeu :

 Pour qu’il ne t’agresse pas, service long.
 Varier poussette et top.
 Si vous avez un soft ou vous êtes très bon en poussette, jouer uniquement en poussette sans attaquer.

E) Stratégie N° 5 : Picot – poussette – Démarrage - Frappe.

Si son classement est inférieur à 11. Cela impliquera que dans au moins un de ces coups, le pourcentage de réussite est faible.

But du jeu trouver son ou ses points faibles.

Plan de jeu : relire « Quand vous jouer un picot ayez ces points en tête »

à lire et relire …:heart_eyes: et apres sur pl = :sunglasses:


(thierry) #300

Trés bonne analyse