Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Journal de Mouette


#61

oui , c’est pas mal . peut-être en fouettant un peu plus du poignet , tu raccourcirais ton geste et il serait moins lisible. sinon oui parfois tu touches la balle un peu haut .
mais bon tu es sans doute obligé de t’adapter au rebond de la table.


(946 OSP Virtuoso Fastarc G1 2mm / Vega Tour 1,8) #62

Toi qui aime bien les bricolages une petite vidéo pour en réaliser un hyper facile avec une boîte de chaussures :

Je l’ai fait et c’est très efficace pour être sûr de pas servir trop haut :grinning:


#63

ah ouais ! pas con ça :wink:


(946 OSP Virtuoso Fastarc G1 2mm / Vega Tour 1,8) #64

Pas mieux à dire que les autres pour la hauteur des balles. Ce qui peut aider c’est d’être bien fléchi sur les genoux au départ du service (comme les pros quoi) et il ne faut pas non plus oublier le repositionnement juste après le service : tu dois t’habituer à te mettre en position d’attente dès que la balle a quitté ta raquette, le mieux est de le faire même sur la séance de panier de balle.


(Mouette Rieuse) #65

Ah bah bravo, je vous promets des images de femme à poil et d’un coup j’ai plein de réponses :smile:
Je vous épargne les images de la voisine, je vous assure ça vaut mieux

Merci pour vos commentaires, mes retours en vrac:

  • @friendship729 tu as tout à fait raison, j’ai un problème avec ma table d’extérieur ça me saute aux yeux. Je vais mettre des planches de bois sous les pieds ça devrait me redonner un rebond un peu plus naturel. Hier soir à la salle de mon club j’ai pu refaire des services “ghost” sans soucis. Par contre j’ai beaucoup de difficultés à lancer la balle correctement.
    Et puis j’ai pu aussi m’apercevoir que s’entraîner au service ghost c’était pas très malin en fait, car ça donne un service très court sur lequel l’adversaire a tendance a remettre très court lui aussi, alors que je recherche plutôt des services infirmerie afin de pouvoir démarrer sur le retour adverse.

  • @junky (et d’autres…) tu as 100 fois raison pour la hauteur à laquelle je touche la balle, je m’en veux un peu de pas y avoir pensé hier car je m’étais aerçu avant hier que c’était le principal facteur qui améliorait mes services à tous les niveaux.
    Pour le pioche je l’ai testé pour la première fois mardi soir, vachement plus facile que le rentrant! Je note le fait de faire une rotation complète du corps

  • @frym mon poignet et moi on est pas très potes, un peu comme Cavani avec ses pieds (rhooooooo :smiling_imp:). Pour le moment mes services sont très lisibles c’est clair, assez frustrant quand je vois le mal que je me donne à faire des variations. Ma meilleure alternance c’est coupé avec mou, pourtant je trouve ma feinte sur le service mou giga pourrie.

  • @finopat challenge accepted! Je vas prendre un carton plus grand pour commencer quand même.
    Je m’en veux d’avoir oublié de fléchir les jambes car ça m’apporte beaucoup de régularité quand je le fais
    Pour le replacement après le service je l’ai fait quasi correctement mercredi matin pendant 2h30 mais la flemme reprend vite le dessus.


(junky) #66

Si tu n’arrives pas (encore) à mettre le poignet, c’est sur que le pioche est plus accessible que le rentrant, et je trouve que la variation coupé/lifté est plus facile avec le pioche. Ceci dit, j’arrive à garder bas et à mieux placé le rentrant (à mon niveau, hein …)
Je connais un joueur qui fait un pioche sauté qu’il garde pour 9-9 et les joueurs TOUS tranchent dessus la première fois (que je dis tous, c’est tous, quelque soit le niveau, même au championnat de france…). Je bosse pour le copier mais c’est pas facile :wink:
Comme l’a dit Frym, il faudra quand même bosser le poignet …

Pour tes services très lisibles, pas de panique, encore une fois, c’est la quantité d’effet que tu dois masquer, pas le fait qu’il soit lifté ou coupé. On peut faire une très grosse carrière internationale en ne servant que revers par exemple, et pourtant on voit l’impact balle raquette sans “feinte”.
Ce qu’il faut que tu arrives à gérer, c’est la quantité d’effet que tu donnes, sans changer de geste, en jouant sur la manière dont tu touches doucement ou fort la balle, ou tu la touches sur la raquette (milieu ou extrêmité), si tu serres fort ou pas ta raquette, …
Par exemple, si tu plies les jambes en même temps que tu touches la balle, tu vas “amortir” ton service et il sera plus court, à gestuelle égale…
Il y a beaucoup de facteurs :wink:

Et pour le bricolage de finopat, c’est pas mal ! Tu peux aussi accrocher 2 baguettes sur les montants du filet reliées par un fil. comme tu peux servir comme ça sur la largeur de la table et régler facilement la hauteur en fonction du type de service. Je sais que ce “bricolage” se vent mais c’est 5 minutes de taf !

C’est marrant ce sujet, c’est exactement l’opposé de celui de Killersoft en terme de démarche et pourtant on y trouve aussi aussi des vidéos d’un gars qui fait des services dans son jardin :wink:
Mais à mon avis, tu vas aller plus loin que lui, même si moins vite au début !


(Mouette Rieuse) #67

Je l’ai fait hier, j’ai eu l’impression que ça marchait bien.
De toute manière en montrant ma raquette dimanche à un bon joueur on s’est aperçus que même si en statique la raquette n’adhérait pas vraiment à la balle, en dynamique ça ne changeait pas grand chose à la quantité d’effet mise. L’essentiel est que ça ne me pollue pas l’esprit, c’est déjà assez le bazar dans ma tête à chaque balle que je joue :slight_smile:


(Mouette Rieuse) #68

Récit de ma fin de semaine

  • Jeudi soir entraînement de 2 heures, de la régul, des exos, 3 sets sur lesquels je joue plutôt bien (enfin pour moi quoi), puis on me propose un double d’assez bon niveau, c’était sympa.
    Au début tout allait bien, je topais dans tous les sens, puis après un moment la crispation et la fatigue sont arrivées, et j’ai fait beaucoup de fautes sur les balles molles de mes adversaires, signe précurseur de ce qui allait se produire samedi.

  • Vendredi aprem 2 heures avec mon père, il reprend du niveau le bougre!

  • Samedi journée de championnat en D2.
    A l’échauffement super sensations, ça fait plaisir.
    Premier match, un adversaire 545 qui est un ancien joueur en reprise et doit jouer autour de 700.
    On fait les traditionnels échanges d’adaptation, et là je vois qu’il y a un truc qui cloche complet chez moi.
    Je touche mon ventre, premier symptôme de stress chez moi, il est dur comme la pierre, et mon poul est à 12000. A ce moment là je touche encore correctement la balle alors je me dis que ça va le faire.
    J’essaie de me rappeler toutes les conneries que j’ai racontées sur ce forum à propos du stress et de comment le gérer, je me dis que je suis un sacré connard d’avoir sorti des trucs pareils qui servent à rien et que je suis un débile de flipper ma race pour un match de ping à 37 piges.

Premier point, je décide de jouer calmement mon schéma préféré le plus simple, service court sans effet au milieu, il me renvoie une balle haute milieu de table facile, je veux faire un top CD tranquille, je rate la balle… pfff… blasitude ultime en réalisant à quel point je vais faire de la merde tout le match…
Et ça pour faire de la merde, autant dire que j’en ai fait!
Il servait très bien, avec beaucoup d’effet latéral, et vu que personne à mon club parmi ceux que je rencontre actuellement ne sert correctement, bah j’ai pris hyper cher!
Je perds 3-0 après avoir mené dans tous les sets autour de 8-6 je crois, et en n’arrivant pas à remettre un seul de ses services correctement. C’était vraiment moche à voir comme match.
Je sors de là complètement dépité.
Un joueur de mon club me remonte le moral, il connait mon jeu, me dit les mots qu’il faut, ça fait du bien.

2ème match contre un 622, je gagne 3-0 sans vraiment faire grand chose, sorte de match creux.
Des tops tranquilles milieu de table pour sortir de la poussette, des services simples, et surtout beaucoup de fautes de sa part.

Le double, beaucoup de plaisir pour moi, sur chaque rencontre que j’ai faite (seulement 3 à ce jour) c’est vraiment là où je m’amuse le plus.
On perd à la belle sur une magnifique mort cérébrale de mon jeune partenaire, qui fait 7 fautes directes alors qu’on menait 9-4 ou un truc comme ça :smile:

Dernier simple contre un jeune en progression avec peu de points.
Premier set sans aucune intention de jeu de ma part ,je suis là sans être là, je regarde la balle passer. Mes services me compliquent la vie car je me chope mon propre effet sur le retour, à l’entraînement ça ne me gène pas mais là avec mes pieds coulés dans le ciment et le bras de 200 tonnes je galère.
2ème set, je décide de revenir aux fondamentaux: service bas, mou et court sur le CD adverse, si le retour est pas terrible je démarre doucement dessus, sinon je pars en poussette en attendant une balle meilleure, de toute manière l’adversaire ne démarre jamais même sur les balles faciles, alors qu’il a probablement un joli jeu à l’entraînement. Il tente par contre beaucoup de frappes difficiles qui finissent dans le décor, sauf une de temps en temps qui fait pour le coup un très joli point.
Je gagne très facilement ce set en me faisant plaisir en plus, je me calme, c’est cool.
Il bénéficie d’un super coaching à la fin du set, et revient avec un schéma de jeu bien meilleur, qui consiste globalement à ne rien faire à part chercher à contrer mon démarrage tranquille et à pousser jusqu’à ce que mort s’en suive.

Moi à ce stade j’ai les jambes totalement carbo après une semaine de sport intensive, avec le stress les semelles de mes chaussures ont fusionné avec le gerflex du sol, et mon top revers est rentré à la maison depuis un moment. Rien qu’aux mots “flip revers” la balle est morte de rire.

De poussette en service raté on arrive à la belle, je change rien à ma tactique, service giga simple, démarrage uniquement sur les balles faciles. Je finis par gagner dans la douleur et frustré par le niveau pathétique de mon jeu.

Pour l’anecdote on perd 12-2, je marque les 2 seuls points de mon équipe :smile:

Bon sur ce il faut que je trouve le moyen de me préparer psychologiquement à la pression de la compete car la c’est l’enfer


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #69

Je viens de regarder ta vidéo de services, il te manque effectivement un peu d’accélération au moment de frotter la balle, mais cela vient du fait que tu n’utilise que très peu d’amplitude de flexion/extension du poignet. Quand tu prépares ton service pendulaire, ton poignet doit être en extension complète et doit finir en flexion complète, et pour mettre le max d’effet tu doit durcir ta prise au moment de l’impact et relâcher aussitôt.


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #70

Bienvenu au club!:joy:
Hier, moi c’était pareil! J’ai fait plusieurs saisons dans cet état et là, ça ne m’était pas encore arrivé de la saison, du coup très très frustré hier… Mais effectivement, je pense que c’était la fatigue de la semaine, beaucoup d’entrainement, le boulot, et dodo trop tard le soir, ça ne fait pas le bon cocktail…
Après la situation de stress peut bien s’améliorer (cela a été mon cas jusqu’ici depuis septembre) avec l’entrainement et la prise de confiance en ses coups, l’un ne venant pas sans l’autre…
Et comme tu es encore dans une phase d’apprentissage et de perfectionnement technique, rien n’est encore vraiment bien en place et acquis, du coup c’est plus facile d’enrayer la machine. Mais si tu continues à t’entrainer sérieusement comme tu sembles le faire, ça va s’améliorer au fil du temps.


(junky) #71

Mouette, je crois que ça te fait chier mais c’est unanimité : va falloir mettre du poignet dans tes services :wink:


(junky) #72

Je vois plein de trucs positifs dans ton message !!
Déjà tu as gagné 2 matchs et tu n’as pas l’impression d’avoir bien joué : perso, je trouve que c’est une bonne nouvelle si tu n’as pas besoin d’être chaud pour gagner, de jouer plus fort que ton niveau de base ! Certes vous n’avez pas fait des points de dingue, tant mieux, c’est que tu as pu poser un peur ton jeu.

L’adversaire a le droit de bien jouer et il a le droit (devoir) de venir te faire chier la ou tu n’aimes pas jouer ! c’est normal, faut l’accepter, comme on doit accepter de ne pas tjrs bien jouer pour gagner.

Tu t’es bien tenu à ton schéma de jeu, je trouve ça bien.

Perso, j’aime beaucoup les doubles, c’est un excellent exercice pour travailler 2 choses importantes : Service/remise : En double, on ne peut pas compter sur l’effet de surprise, l’adversaire sait ou la balle va arriver, donc il faut jouer que la quantité d’effet, ne pas se mettre (enfin son partenaire) en danger. On y travaille d’autres situations, de neutralisation par exemple. Pareil en remise, on sait ou la balle va venir, on peut se consacrer à la lecture de l’effet et au placement de balle !

Tu as été en difficulté en remise de service, mais c’est le lot de tous les joueurs, à tous les niveaux…
hier j’ai vu un joueur incapable de remettre efficacement les services d’un gaucher , juste parce qu’il était gaucher et qu’il n’est à l’aise avec ça ! on parle pas de débutants, mais d’un joueur qui a été dans les 20 ou 30 meilleurs français !! C’est comme ça, parfois, on galère sur des services et alors que nos potes se régalent dessus :slight_smile:

A toi d’analyser ou sont partis les balles :slight_smile:
Sur les services avec du latéral, on dit de jouer en direction de l’endroit d’ou est parti de la raquette ! Si tu joue un droitier qui t’emmerde avec son service revers, faut “viser” son coté gauche.
Et tu peux aussi repasser sur l’effet, imprimer le tient pour annuler le sien, mais ça demander un bonne dose de confiance.
Est-ce que ça sort plus ou c’est plus filet ? à chaque problème sa solution :slight_smile:
Tu peux aussi te contenter de mettre la première sur la table, quitte à prendre une boite (il va en rater aussi), puis petit à petit de “durcir” un peu la remise, prendre plus de risque au fur et à mesure que tu “comprends” le service !
Et le stress n’aide pas, ça “durcit” la main :slight_smile:

Que tu arrive à démarrer tranquillement sur les pousseurs est un énorme plus pour ta progression à venir !


(946 OSP Virtuoso Fastarc G1 2mm / Vega Tour 1,8) #73

Comme la dit junky ce serait trop simple que nos adversaires nous laissent jouer dans notre zone de confort :yum:
C’est effectivement positif de gagner 2 matchs, la progression c’est aussi savoir gagner même quand on est dans un jour sans.
Peut-être voir pour t instaurer une routine d’avant match, ça peut être écouter de la musique l’heure d’avant de partir (classique si t’es trop exité ou whatever you want comme disent les franglais : moi je suis plutôt métal avant les matchs car je suis plus flegmatique dans la vie courante, du coup les jours de match c’est café à 16h et après midi métal :smiling_imp::smiling_imp::smiling_imp:)


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #74

J’aime bien aussi le metal avant les matchs, mais après quand la compétition démarre, je suis parfois obligé de repasser sur des mp3 d’hypnose pour évacuer le stress!:rofl:
Ce morceau là en ce moment dans la voiture avant de jouer, c’est mortel!


(946 OSP Virtuoso Fastarc G1 2mm / Vega Tour 1,8) #75

Sinon un sujet qui pourrait t’aider ou que tu pourrais alimenter avec ton expérience :


(7🏓Aigis⚫VS 401🔴Tack CII) #76

Bon choix effectivement. Booster tes chinoiseries, booster ton mental, qu"as-tu encore besoin de booster qui ait un rapport avec le ping @nicopong1 ? Du seamoon sur la semelle des chaussures peut-être ? :wink: désolé pour le H.S


(Mouette Rieuse) #77

Je viens de regarder ma vidéo en me focalisant sur ce que tu mentionnes, en effet je n’arme pas le poignet.
@junky me disait bien d’utiliser le poignet, sauf qu’il n’avait pas parlé d’armer le poignet au backswing, et du coup je sais pas pourquoi mais ça n’avait pas fait tilt dans ma tête.

Merci pour les encouragements.
Je traverse une période difficile liée au stress dans ma vie pro, du coup ma capacité de gestion du stress dans le sport est réduite au minimum actuellement.

J’ai essayé de plaisanter avec tout le monde avant le match, je tapais bien dans la balle, je sais pas trop ce que j’aurais pu faire d’autre hier.
A partir du double il y a eu ma femme et mes deux fils qui sont venus me voir jouer et ça c’était génial pour me donner le sourire :slight_smile:

C’est sur que mes déplacements sont souvent limites même à l’entraînement, je prends pas mal de balles du bord de la plaque, à la moindre crispation ça donne un petit retard de plus et une tranche qui envoie la balle au plafond. Quand j’aurai progressé je serai prêt plus tôt avant que la balle arrive, du moins j’espère.
Au niveau de la technique de chaque coup c’est clair que c’est le bronx à l’entraînement dans ma tête même sans pression, fallait pas espérer de miracle.

Merci c’est cool, c’est encourageant de lire ça :wink:

Je pense que le plus souvent, dans ce match comme dans d’autres, je suis sorti en longueur assez largement.
Je fais un geste qu’il faut surement que j’abandonne, c’est que sur un service latéral revers d’un droitier par exemple, je mets ma raquette quasi à la verticale pour contrer l’effet, sans action ni intention véritable. Dans mon dernier match il y avait moins d’effet dans les services et mon poignet était moins crispé et ça se passait mieux, mais j’aimerais avoir les bons gestes pour être préparé à affronter des joueurs meilleurs dans le futur.

Je pense qu’il servait à 80% lifté du coup les balles que je foutais pas dehors étaient des pénalties. Normalement je démarre en top sur ce genre de balles, sauf que hier j’ai tenté ça quelques fois, j’ai raté carrément les balles sur les services déviés à cause du manque de déplacement et de la décision digne d’un normand des grands jours


(Mouette Rieuse) #78

La mon état était en plein dans le speach que j’ai pondu dans le sujet “La peur d’attaquer”:
poignet raide
pas de coordination
dissonance cognitive (genre “c’est pas vraiment moi qui suis en train de perdre en jouant comme une merde”)
topspin avec le bras brutal et sans prendre les appuis

Dès l’adaptation j’ai eu mal au ventre et le cœur qui s’est emballé, donc c’est plutôt une musique tranquille qui m’aide à respirer calmement qu’il me faudrait, je vais tester ça.

Ca serait bien que je trouve des astuces pour bouger pendant l’échange, je sautille un peu avant le service mais ça marche pas trop, dès que l’échange est lancé je joue comme un vétéran 4, j’attrape ce qui passe à portée de bras et je regarde passer le reste


(Mouette Rieuse) #79

tiens en parlant de ça @nicopong1 c’est pas impossible que je tente de booster le 868 de mon revers, il se traîne un peu quand même j’ai l’impression.


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #80

Ah ben oui, tu peux y mettre 2-3 couches d’huile de vaseline sur la mousse, une couche + temps de séchage à chaque fois et après recollage.