Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Journal de Mouette


(Mouette Rieuse) #41

YEEEESSSSSSS !!!
Grace à vos conseils j’ai enfin compris le geste du revers!!

Je voudrais remercier mes coachs (vous), mes sponsors (faut bien payer mon bois à 7€), mes collègues de travail (juste mon chat, je bosse en télétravail), mais pas la météo car je peux pas jouer sur ma table de jardin ces jours ci.

Je suis chaud patate, VAMOS CAP 500!! (ouais car avec les branlées que j’ai prises dernièrement je dois être genre à 490 pts :smile: )

Bon sérieusement, grosse grosse différence de ressenti, à la rigueur que la balle avance ou pas je m’en fous, c’est surtout le fait de ne plus faire claquer mon coude et ne plus avoir mal au poignet le soir qui me plait.

J’ai d’abord joué hier soir avec un joueur autour de 900pts, du mal à tenir la régul pour différentes raisons:

  • sur chaque geste CD ou RV je suis en constante réflexion pour appliquer correctement la technique que je modifie chaque semaine
  • dès que la balle monte mon geste de CD se dérègle, j’enroule la balle au lieu de la traverser (mon coude remonte pendant la frappe)
  • je me suis forcé à revenir en position neutre après chaque coup autant que possible, vu que c’est un truc que je découvre je m’embrouille complet
  • je joue le plus souvent avec des joueurs dont la balle n’avance pas beaucoup
    Les trois premiers points ne dépendent que de moi et ma reprise était il y a un mois et demi donc c’est pas grave, par contre le 4ème point risque d’être plus embêtant pour l’avenir.

Au bout de 5 min il a voulu faire des sets, je me suis efforcé de ne pas faire de poussette du tout, sauf service ultra court (et encore j’essayais de démarrer en flip).
Je suis super content car je fais presque jeu égal en jouant ainsi, là où il y a 10 jours j’étais obligé de serrer le jeu pour ne pas faire trop de fautes.
Est-ce que j’aurais gagné ou pas en serrant le jeu je sais pas et je m’en fous complètement, je suis là pour progresser.
Sur les 5-6 sets qu’on a fait je crois qu’il a pas démarré avant moi plus de 2 ou 3 fois.

Je pense que d’ici quelques jours (peut être jeudi) je filmerai mon entraînement, là j’ai pas osé.
Je crois que mes principales erreurs étaient dues à

  • ma difficulté à enchaîner les tops suite à un bloc (je dois pas garder la raquette en haut je suppose, et je suis spectateur de mon coup au lieu de me replacer en position neutre)
  • placement de mon premier top sur la zone revers au lieu de viser le coude (ça s’améliore doucement)
  • mauvais équilibre du corps quand je prends le pivot
  • pas de tactique claire quand je sers, je me suis perdu dernièrement la dessus
  • pas assez de services vraiment coupés, j’alterne seulement le coupé mou avec le lifté. Je dois faire du panier de balle sur ce point.

Ensuite j’ai joué avec deux joueurs plus modestes, avec lesquels j’ai mis en place des exercices, notamment le 8 qui m’a fait beaucoup progressé dans l’enchaînement CD / RV et dans le déplacement.

On a fait qques sets, toujours interdiction pour moi de faire de la poussette, et là depuis que j’ai amélioré mes démarrages ça tourne un peu au carnage, il y a qques jours je faisais beaucoup de fautes, mais en m’efforçant à prendre la balle plus tôt (donc plus haute) j’agresse beaucoup plus l’adversaire et je prends moins de risque quand la balle a peu d’effet comme ça.
Il y a deux semaines j’aurais été incapable de jouer comme je l’ai fait hier, content Rosco!


(8 | Zoom pro & 55A & S1) #42

C’est difficile de tout améliorer en même temps, je suis passé par là. Ne fais pas l’erreur de vouloir faire trop de geste différent. Reste sur un jeu simple :

  • poussette sur balle courte (rare à faible niveau, sauf en retour de service)
  • top CD et RV au coude et lent ou rapide et plein CD, puis top tranquille qui utilise la vitesse du bloc en visant plein CD ou plein RV. Evite les coups en puissance, ça marche mais ne fais pas progresser le placement des top successif.
  • bloc passif en visant le milieu de la table, pas de bloc RV côté CD.
  • service court coupé, le retour est prévisible. Les long marquent des points mais ne permettent pas de développer tes schémas basique.
  • petits déplacements puis l’enclenchement du geste, pas de geste à bout de bras, ça marche parfois mais ne fais pas progresser les déplacements. Si tu es trop loin, tant pis tu perds le point, il faut améliorer les déplacement pas la technique.
  • Reste à la table, ne recule pas plus que nécessaire pour faire ton geste. Si tu recules à cause de l’adversaire, c’est que tu lui a donné une balle facile, tu as déjà perdu.

Une fois que tu maitrise tout ça, tu passe à autre chose.
Les flips que tu fais (lent avec peu d’effet) ça marche à petit niveau, mais un 8 va frapper ton flip. Si tu pousses, l’autre va topper et tu vas faire progresser ton bloc. Si tu n’arrive pas à bien bloquer ses top rapide ou rotation, améliore ta poussette pour qu’il top en difficulté, n’essais pas de durcir ton bloc.

Une idée générale qui en ressort, c’est “améliore le coup précédent celui qui te met en difficulté”.

Tu pourras dire que ton fond de jeu est acquit une fois que tu baladeras ces joueurs imprévisibles.

Quand tu fais un top, ne le fais pas pour marquer le point, dis toi que tu top pour avoir une seconde balle. Quand tu fais ton geste, imagine toi l’autre bloquant ton top. Si il loupe son bloc tant mieux, si non tu es déjà près.


(Mouette Rieuse) #43

[quote=“gaff, post:42, topic:22298, full:true”]C’est difficile de tout améliorer en même temps, je suis passé par là. Ne fais pas l’erreur de vouloir faire trop de geste différent. Reste sur un jeu simple :

  • poussette sur balle courte (rare à faible niveau, sauf en retour de service)
  • top CD et RV au coude et lent ou rapide et plein CD, puis top tranquille qui utilise la vitesse du bloc en visant plein CD ou plein RV. Evite les coups en puissance, ça marche mais ne fais pas progresser le placement des top successif.
  • bloc passif en visant le milieu de la table, pas de bloc RV côté CD.
  • service court coupé, le retour est prévisible. Les long marquent des points mais ne permettent pas de développer tes schémas basique.
  • petits déplacements puis l’enclenchement du geste, pas de geste à bout de bras, ça marche parfois mais ne fais pas progresser les déplacements. Si tu es trop loin, tant pis tu perds le point, il faut améliorer les déplacement pas la technique.
  • Reste à la table, ne recule pas plus que nécessaire pour faire ton geste. Si tu recules à cause de l’adversaire, c’est que tu lui a donné une balle facile, tu as déjà perdu.[/quote]
    AMEN
    C’est vraiment le meilleur condensé de bon sens que j’ai lu sur ce que je devais faire en matière de ping pong !!!
    Je vais l’imprimer et le glisser dans ma housse de raquette je te jure.

Je comprends ce que tu dis, la je fais des flips dans le cadre de mes sets à thème où je m’oblige à tout démarrer, c’est vachement plus simple pour moi au niveau des appuis et de la prise de raquette de me préparer à toper dès que je vois que la balle part coté RV ou côté CD, plutôt que d’attendre de juger la longueur de la balle pour savoir si je dois faire une poussette ou pas.
J’irais même jusqu’à dire que je fais moins de fautes directes comme ça actuellement, sinon j’hésite sur le coup à faire et je fais une demi-bouse sans intention réelle.

Quand j’aurai mieux compris comment me préparer en retour de service de manière efficace j’arrêterai de démarrer sur les balles courtes, sauf balle au dessus du filet et peu coupée qui mérite une fessée.

Génial, ça rejoint le début du message dans ma housse de raquette :slight_smile:

On est tous le joueur “imprévisible” de qqu’un, mais depuis quelques jours le fait de démarrer systématiquement le premier me met vachement à l’abri je trouve.
J’ai battu largement des joueurs avec lesquels je me tapais des batailles de poussette épique il y a 2 semaines.
Après ça empêche pas que contre eux je me prends des beaux contre top, ou des échanges rapides qui tournent en ma défaveur, car comme tu le disais au début mon deuxième top se veut puissant au lieu d’être placé.

Par contre, j’ai fait suffisamment de sport en compétition dans ma vie pour savoir que ça n’a rien à voir avec l’entraînement, et je ne pense pas être capable de jouer ainsi en championnat, mais peut être que je ne crois pas assez en moi.

Hop, into la housse de raquette! :smile:


(8 | Zoom pro & 55A & S1) #44

Merci ! :slight_smile:

Maintenant il faudrait que j’arrive à l’appliquer à moi… :blush:

Tu es vraiment dans une optique de progression sur le long terme, moi aussi au début. Mais il est frustrant de perdre des match en jouant bien, car l’adversaire joue quitte ou double sur toutes les balles, et parfois il gagne.

Ne tombe pas dans le panneau de vouloir jouer plus dur, plus fort. Ca te desservira, tu vas gagné mais tu stagneras dans pas longtemps.

Ce qui marche bien à notre niveau, tu te prépare en position pivot top CD (50 cm de la table). A moduler selon la position du serveur.

Il y aura rarement un service bombe en ligne. La plupart sont des 2 rebonds ratés (qui sortent un peu), donc un peu lent, tu as le temps pour te déplacer et jouer CD.
Si il est long (le plus dur), tu es au moins à bonne distance pour topper.
Si le service est plein RV long, recule la jambe gauche un peu et top RV sur coupé ou mou (le plus dur), bloc RV sur lifté, ne te précipite pas.
Si le service est court (ça se voit il est très lent), il est rarement lifté, plus souvent mou que bien coupé, tu avances la jambe droite sous la table et poussette (ou flip) CD ou RV, et surtout tu repousse fort sur la jambe droite pour te replacer.

Il est plus facile d’avancer que de reculer, si tu te met en position de flip, il faut reculer pour topper, c’est très difficile.

Ca marche le premier set seulement. la preuve :

C’est que ton flip est mal placé ou trop lent ou sans effet.

Avec un jeu simple, avec peu d’options, ça donne de la confiance stratégique.
Si tu as trop de solutions tactique, tu te perds, tu ne sais plus quoi faire, tu devient fébrile.


(Mouette Rieuse) #45

Actuellement je n’ai vraiment aucune prétention à gagner un match contre qui que ce soit, donc ça ne me touche vraiment pas quand je perds en ayant essayé de mettre en place des choses.
A la rigueur ça peut me gêner un peu par rapport à l’équipe, mais ils font le choix de me faire jouer en D2 alors que mon jeu n’est pas stabilisé du tout, faut s’attendre à un rendement pas terrible.

Ce que j’ai changé depuis quelques jours c’est le geste de top, que je veux rendre ample et fluide, en traversant bien la balle et en restant stable sur mes appuis.
Au tennis j’avais un coup droit très lifté sympa quand j’étais enfant, mais vu que je n’avais pas pris le temps d’assoir les bonnes bases techniques avant de vouloir taper fort je n’ai jamais pu progresser quand les choses se sont un peu accélérées.

Pour le moment ce que je constate c’est qu’un démarrage tranquille fait le point 2 fois sur 3 jusqu’à 8-9, surtout s’il n’est pas dans le revers de l’autre.
A la rigueur le plus difficile à démarrer pour le moment c’est le service long lifté, car si j’y vais pas de bon coeur dans la balle elle sort en longueur.

Tu peux m’expliquer ce qui me feras stagner stp?
En illustrant ton cas perso car de ce que j’ai compris c’est un peu ce qui t’est arrivé.

Je suis gaucher donc peut être des différences non?

Super conseil ça, c’est clair que je me pourris la vie en essayant de toper du RV les services longs sur lesquels je suis mal placé car j’ai bougé trop tard

Je me suis mal exprimé je pense.
Je me fais rarement agresser sur mon flip, le plus souvent j’ai soit un bloc actif qui lance le jeu, soit un bloc passif qui me permet de faire un top rotation derrière.
Mais comme je te disais hier de toute manière c’est pas trop le schéma de jeu que je pense développer à terme, trop compliqué techniquement et sur le replacement on est d’accord.

Quand je parlais de démarrer le premier c’était sur les balles qui sortaient de la table, même si c’est des balles qui me faisaient peur il y a quelques semaines de cela.

On est d’accord, c’est pour ça qu’actuellement je tape dans tout ce qui bouge :smile:


(8 | Zoom pro & 55A & S1) #46

Et bien tu l’as dit toi même :

En gros pour moi, je peux gagner des 10-11 si le jeu me va bien, comme perdre des 6-7 si il ne font pas de fautes.
Ca va mieux dernièrement, mais j’ai perdu 1 à 2 ans à vouloir faire un max de choses, sans consolider les bases.

Ah oui, là je ne peux pas trop te guider.

Non, j’avais mal compris. Tu as raison vaut mieux démarrer le premier.


(Mouette Rieuse) #47

C’est à dire, tu peux me dire un peu plus de quoi il s’agit stp, histoire de m’éviter de faire les mêmes erreurs que toi? Désolé de remuer le couteau dans la plaie :-:hocho:

Petit compte-rendu de la séance d’hier soir:

Premier point positif, je n’ai disputé aucun set!
J’ai surtout fait des exercices avec le président de mon club, un joueur super sympa qui bouge pas trop mais qui a un super bloc.
Premier exercice, je tope tout au milieu et il distribue les blocs sur toute la table de manière aléatoire, voir claque si mon top est trop mou. Obligé de revenir à la position neutre après chaque coup, et d’y mettre de l’intention.
Génial pour travailler les déplacements et la transition entre les coups. Encore beaucoup beaucoup de boulot pour intégrer les choses que je commence tout juste à théoriser, il m’arrive encore trop souvent de me retrouver en appuis fermés pour aller chercher une balle loin sur le coup droit, et de jouer le revers sur le côté et non devant moi.

Deuxième exercice, on commence en poussette pas très coupée et je démarre dès que possible en cherchant à faire le point. Lui également bloque en cherchant à faire le point.
Les points positifs:

  • Très peu de fautes en démarrage coup droit
  • Je vise maintenant à 70% le coude
  • Le démarrage revers est plus haut depuis mon changement de geste, il y a plus de sécurité par rapport au filet. Je dois être à 70% de réussite sur les balles de mon niveau je pense.
  • Gros progrès pour enchaîner les coups après un top par rapport à la semaine dernière
  • En revers je place mes balles quand l’échange s’accélère

Les points à améliorer en priorité:

  • Prise de balle trop tardive, souvent au niveau de la table voir en dessous. Si je prends la balle plus tôt j’ai plus de difficulté à faire un top rotation, et je me retrouve collé à la table après mon coup donc j’ai du mal à enchaîner ensuite, je pense pas à pousser sur le pied droit pour reculer (je suis gaucher) et me replacer.
  • Accélération progressive dans le coup. En CD j’y pense parfois mais en RV c’est pas le cas
  • Retour à la position neutre après le top. Bon bin la va falloir faire qques centaines d’heures d’exercices comme ça pour l’intégrer :wink:
  • Transition coup droit vers revers, quand je suis placé à temps après le bloc (ce qui arrive pas souvent…) je n’ai pas armé le poignet en même temps que je préparais mon coup, du coup c’est la cata. La c’est juste un problème d’intégrer le nouveau geste et son timing.
  • En coup droit je tape dans le tas sans réfléchir quand l’échange s’accélère, en mode bourrin sans cerveau

Pour finir j’ai fait 5 min de régul RV - RV avec un autre joueur, super content du changement de sensations depuis que j’ai modifié mon geste, je ne force pas du tout, pas de douleur dans le coude ni le poignet.
Il y a 10 jours j’avais joué avec ce joueur et je n’arrivais pas à tenir la régul avec lui sur cette diagonale, là j’étais vraiment dans ma zone de confort


(8 | Zoom pro & 55A & S1) #48

C’est à dire que je sais faire tous les coups de la liste pour un jeu simple mais seulement à 50% de réussite voir moins. Parce que je me suis éparpillé à faire des poussette/flip latérale, des poussette sur balles longue (je suis bon mais aucun intéret tactique), des remises piqué, des sidespin, des services compliqués mais sans schémas derrière, du top à 3m de la table, des bloc coupé/latéral.
Tous ces coups desservent le fond jeu, les automatismes.

Le fond de jeu, c’est les coups à 95% de réussite qui te permettent en match de retrouver de la lucidité et de la confiance.

Selon moi, une fois le fond de jeu acquit, on peut passer à autre chose.
C’est en match, en restant sur ton fond de jeu, que tu vois ce qu’il te manque. Pas en tentant n’importe quoi pour gagner. Et ensuite à l’entrainement tu travaille un point à la fois.

Très bien pour les déplacement, le replacement et timing. Il faut que le bloqueur varie le rythme pour éviter que tu ne t’habitues et joue en mode robot. Toujours dans l’ordre : déplacement, fixer la balle (viser avec la main gauche, la droite pour toi), puis le geste en prenant la balle toujours au même endroit par rapport à ton corps. Si tu es en retard, top plus doucement.

Par contre c’est inutile en match, car d’une tu ne vas pas tout topper au milieu, de deux au bout du troisième top toi ou l’adversaire mettrez la balle dehors. Sinon c’est que tu as mal viser sa zone faible.

Chercher à faire le point en démarrage t’expose à une très grosse prise de risque, et en match il y a la pression et l’imprévu du placement de balle.
Mieux vaut travailler le démarrage placé puis la finition.

J’aimerai bien qu’il y ait d’autres participant, mais je ne sais pas qui inviter. Et peut-être le titre n’attire pas.

@finopat, tu penses quoi de mes conseils ?
A partir de là : Journal de Mouette


(946 OSP Virtuoso Fastarc G1 2mm / Vega Tour 1,8) #49

Je pense qu’ils sont bons tes conseils, je suis beaucoup moins doué que toi pour expliquer :stuck_out_tongue_closed_eyes: Perso j’ai quand même fait énormément de panier de services au début car je n’avais pas de partenaire volontaire pour faire des exos, chose qui a changé maintenant. J’ai donc maintenant (je pense) une belle panoplie de services qui ne sont pas forcément bourrés de sauce mais qui sont proches du filet (en hauteur ou longueur) et bien variés que ce soit en placement ou en effet mou-coupé.
J’ai aussi pas mal travaillé le jeu de jambes mais ce n’est toujours pas acquis, quand la fatigue est là je regarde plus mes coups et de fait en retard quand ça revient, mais je ne dois pas être le seul dans ce cas.
Je crois que ce qui est important aussi c’est l’évolution tactique, je fais plus attention maintenant pour trouver des services qui entraînent un retour facile à jouer pour moi et je cherche plus les faiblesses de l’adversaire, mais cela je n’arrivais pas à le faire il y a quelque mois encore.


(Mouette Rieuse) #50

Ok je vois très bien ce dont il s’agit, typiquement ce que je faisais en tennis quand j’avais 13-14 ans.
La je suis dans une approche bien pragmatique je pense, pour te dire je m’efforce de ne pas faire de side spin du tout dans mes tops, car je pense que le recours à ce genre d’artifice pour déstabiliser l’adversaire est souvent un moyen de ne pas traiter le fond du sujet, à savoir un chemin de raquette incorrect pendant la frappe.
A court terme c’est rentable, mais quand je niveau monte il est trop tard pour reprendre les bases de la traversée de balle, alors qu’au contraire rajouter du side spin à partir d’un geste correct est assez facile.

Au tennis mon coup droit haut très lifté sur le revers adverse me donnait beaucoup de point, sauf que dans le fond j’étais incapable de traverser correctement la balle pour mettre une patate au dessus de l’épaule, et j’ai vite été en galère.

Je suis nouveau en terme de ping, mais j’ai fait pas mal de compétition en sport, ces règles là s’appliquent partout je suis d’accord.

Oui et pour le coup quand après on a fait l’exercice où je cherchais à faire le point j’avais souvent tendance à remettre la balle au milieu par habitude prise juste avant.
C’est vraiment un point faible de ce genre d’exo par rapport au panier ou au robot je pense.

Encore une fois on se comprend pas :slight_smile:
Je cherchais à faire le point APRES le démarrage, pas sur le démarrage.
Disons que je me mettais en condition de match quoi, le démarrage le plus safe pour moi et le plus génant pour l’adversaire. J’étais à plus de 90% de réussite en démarrage CD, autant dire que je cherchais avant tout à mettre la balle sur la table :slight_smile:

Bah ça viendra, je vais bien finir par avoir envie de changer de raquette un jour :smile:

Je vais mettre des vidéos ça paie bien ça!


(Mouette Rieuse) #51

@nicopong1 à l’aide!
J’ai joué ce matin, il y avait pas mal d’humidité dans la pièce et je me suis aperçu à la fin de l’entraînement que mes deux plaques n’accrochaient presque plus rien du tout
Je fait comment si ça arrive en compet?

Sinon quelques mots sur la séance d’aujourd’hui, j’ai fait 2 heures avec une joueuse loisir.
Elle a un soft en revers donc remettait plutôt bien mes topspin, du coup la séance était intéressante.
Je me suis concentré sur deux choses : le topspin revers et la claque en CD

Pour le topspin RV, je ne pense pas pouvoir m’en servir efficacement en match sur balle longue coupée pour le moment, ma balle manque de consistance, je ne mets pas assez les hanches en jeu pour apporter de la puissance, et je suis assez irrégulie.

Pour la claque CD y a des restes de mon enfance qui reviennent doucement, mais c’est pas encore ça, je joue le coup avec l’épaule et pas comme une vraie gifle comme mon père m’avait appris.

Je pensais jouer contre une équipe moins forte samedi prochain mais en fait ils m’envoient à abattoir contre une équipe avec un 14 et un 11, VAMOS CAP 450 !!! :smile:


(Mouette Rieuse) #52

Je viens de trouver ce sujet: Humidite

Qque chose à ajouter sur le sujet?


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #53

Je ne sais pas si tu l’as vu sur l’autre sujet mais tu peux nettoyer tes plaques avec une éponge et un chouilla de liquide vaisselle, cela a une petite action hydrofuge.


(Mouette Rieuse) #54

Des news de mes aventures.

Mardi soir j’ai joué 2 heures, 1h20 avec deux débutants et 40 min avec deux joueurs de mon niveau en gros. Assez frustrant car ça se reproduit régulièrement.

Les choses se mettent doucement en place sur le revers, c’est cool.
J’ai fait qques sets avec un joueur autour de 800 pts, il me semble que je perds le premier de peu, puis je gagne les 3 suivants largement, et je perds le dernier de peu également.
Mon état mental influe beaucoup sur le résultat.
Je commence à arriver au moment où il vaut mieux que je tape sur tout ce qui bouge plutôt que de chercher à réfléchir, la réflexion c’est pas un truc pour moi je crois :blush:

Je dois bannir de mon jeu les tentatives de flip CD, au mieux je ne fais pas la faute et me prends pas un pain derrière, donc c’est nul. Le flip RV par contre commence à ressembler à qque chose.

Hier matin j’avais du temps alors je suis allé à une salle à côté de chez moi en espérant trouver des joueurs.
Pas de joueur, alors j’ai fait 2h30 de services, je me suis régalé.
J’ai fait principalement des services coupés, en particulier le service ghost comme on l’appelle, c’est le seul sur lequel j’arrive à apprécier l’effet et la trajectoire en étant seul, et puis c’est rigolo comme truc je trouve.
J’ai aussi travaillé le service pioche, vu que j’ai décidé d’abandonner le service rentrant pour 2018 (enfin c’est plutôt lui qui a décidé que moi…).

Je me suis aperçu que j’avais de meilleurs résultats en lançant la balle haut (genre 3-4m de haut quand même), du coup je peux faire un geste lent de l’avant bras, quand je lance moins haut il faut plus utiliser le poignet et je suis moins régulier.
Sur la fin (après 2 heures à répéter exactement le même geste) je devais tourner à 80% de services ghost réussis je pense, à voir ce qu’il en restera dans quelques jours à froid et sous pression.

Petite question au passage, avec un lancer haut ça me laisse beaucoup plus de temps pour faire des feintes avec ma raquette, genre mimer un service sortant alors que je vais faire un pioche par exemple, vous trouvez ça efficace ce genre de mouvement fait avant de taper la balle?
Mon but est d’apprendre progressivement à dissocier mes mouvements pour ensuite pouvoir mieux maquiller mes services après avoir touché la balle et non plus seulement avant.


(10 🏓 XVP 🔴G1 Thick ⚫ G1 Thick) #55

Je ne me sers du flip CD que pendant les doubles. En ligne c’est redoutable.
Pas besoin de faire un coup parfait. Le placement de balle surprend très souvent.
Sinon en simple, je préfère remettre très court.

Le service ghost est aussi un de mes préférés. En variant l’intensité de l"effet, soit ça tombe baduf, soit ça volle.
Seul au panier, tu peux travailler le service ambulance (quand le second rebond est très proche du bord)
ainsi que le latéral court


(junky) #56

Réflexion qui n’engage que moi, je pense que d’autres auront un avis différent :
J’ai l’impression que le maquillage coupé/lifté n’est plus trop “à la mode”, depuis qu’on ne peut plus cacher l’impact. A mon sens, il est beaucoup plus efficace (et moins risqué) de camoufler la quantité d’effet que le type d’effet !
Perso, je trouve que rajouter des trucs avant/après m’empêche de bien de concentrer sur l’essentiel, c’est à dire toucher finement la balle (quantité d’effet, placement de balle, …)
Je cherche beaucoup à varier sur la même base qu’a “feinter”.
Tu peux introduire un peu de doute en ayant la même position de départ pour le pioche, le rentrant, …
L’avantage du lancer haut, c’est qu’il monopolise un peu l’attention du receveur qui suit la balle des yeux longtemps et parfois ne fait plus assez attention à l’impact , anticipe parfois un service long ou plein d’effet (sur petits classement surtout).
Par ailleurs, il faudra quand même en venir à mettre du poignet, pour mettre de l’effet sur les services “ordinaires”. Ceci dit, il y a des familles de services ou c’est moins vrai …comme le pioche :wink:


(Mouette Rieuse) #57

Je viens de sortir dans le jardin faire qques services:

A Marseille c’est top pour la planche à voile, mais pour le ping en extérieur un peu moins
Pas de lancer haut du coup :slight_smile:

J’ai pas vraiment retrouvé les sensations d’hier, un peu déçu sur ce point.


(Mouette Rieuse) #58

Bon alors vous en pensez quoi de mes services?
Si vous faites des réponses intéressantes je vous file l’extrait de la vidéo où on voit la voisine se mettre à poil à sa fenêtre


(ex-19 - Chila Off. / Vari spin 1.8 et 2.0) #59

Les services, au niveau de la longueur c’est très variable en fonction de la table et du sol surtout depuis les balles plastiques.

Dans une salle, double circle et table Cornilleau 740, sol parquet, je sers court deux rebonds avec quasi impossibilité de démarrer dessus (sauf joueur au-dessus de 18 qui sait flipper), sans problème.

Autre salle, même balles et mêmes tables mais sol Gerflex, pas moyen de servir court sans qu’en face on puisse démarrer. La longueur de mon premier rebond est la même, le second est un peu plus long mais surtout ça rebondit beaucoup plus. Auparavant je mettais ça sur le compte des Tibhar utilisées là-bas mais en fait même avec une balle identique le service court deux rebonds y est très difficile à réaliser (je ne me souviens pas avoir eu ce genre de soucis autrefois).

J’en désespère et je crois que je vais devoir faire des paniers de services tout seul pour arriver une bonne fois pour toute à y parvenir dans cette seconde salle. Trouver le dosage et la bonne zone du premier rebond le plus près possible du filet parce que là je m’y efforce en match mais du coup j’en arrive à faire des fautes directes à trop m’en approcher.

Donc d’un endroit à l’autre tu peux avoir une efficacité totalement différente. Ca peut expliquer pourquoi tu y arrives dans ta salle d’entraînement et pas dans ton jardin où les conditions n’ont rien à voir.

Bon ceci étant au moins tu as une spectatrice si j’ai bien compris (à moins que ce ne soit l’inverse, toi le spectateur) :wink:.


(junky) #60

Ben moi je trouve ça pas mal du tout ! un petite accélération au moment ou tu touches la balle, tu sembles pouvoir varier les longueurs…
si j’avais un seul conseil à donner : essaye de toucher la balle le plus bas possible, pour que ta balle reste bien basse : ça la rend moins lisible en terme d’effet, ça laisse moins de temps à l’autre pour réagir et ça complique le démarrage/flip
Ah si, un autre conseil, sur le pioche : engage toi bien physiquement à fond, tu dois finir pratiquement face à la table, en engageant le bassin, les épaules, un peu comme on fait un top spin !