Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Journal de Mouette


(Mouette Rieuse) #21

Nouvelle séance hier soir avec mon père, il est chaud patate lui!
Il s’est acheté des chaussures de ping et un survet, rendez-vous compte ça faisait 30 ans qu’il avait pas joué! Il était 25 à l’époque.

Le proprio de la salle dans laquelle on joue (hyper sympa) nous a prêté une raquette plus dynamique, c’est le jour et la nuit au niveau de la consistance de la balle et de la régularité avec laquelle mon père mettait ses top sur la table.
Pour assurer le coup, le mois dernier il a acheté un varispin 1.5 et un varispin 1.2 qu’il a mis sur son bois Inoki.
Mais en fait je m’aperçois que c’est pas parce qu’on prend des revêtements avec autant de contrôle qu’on se facilite la vie pour le top spin, au contraire même.

J’ai fait tester ma raquette au proprio de la salle, il a hurlé en tapant deux balles :slight_smile:
Pour lui le bois est bon par contre les revêtements c’est la cata pour mon jeu.

J’ai hâte de recevoir mes revêtements conseillés par Nicopong, et je ne suis plus du tout inquiet à l’idée de jouer avec du 2mm, heureusement que je t’ai fait confiance en fait.

D’une séance à l’autre je fais de gros progrès c’est agréable, c’est l’intérêt de pas avoir joué pendant 25 ans :slight_smile:


(Mouette Rieuse) #22

Ayant pas mal joué au tennis, j’ai 2-3 trucs à désapprendre:
Comme beaucoup de gauchers, ma tactique au tennis était assez primaire: pilonner depuis mon coup droit sur le revers adverse jusqu’à excentrer l’adversaire, puis soit monter au filet soit mettre une mine sur le côté coup droit qui était ouvert.

Au ping pong je me confronte à plusieurs problèmes:

  • on peut pas monter à la volée! Du coup si je prends le pivot voir si je passe carrément sur le côté de la table pour taper un coup droit long de ligne, le chemin à parcourir pour revenir au milieu est beaucoup plus long qu’au tennis, j’ai la table au milieu qui me gène et on me regarde bizarrement si je grimpe dessus pour prendre un raccourci.

  • le bloc de revers des joueurs moyens en ping pong est bien meilleur que le revers de tennis sur une balle liftée au dessus de l’épaule en tennis. Du coup, au lieu de viser un point faible et de prendre le dessus dans l’échange, j’offre juste une table grande ouverte avec un bloc facile à faire

  • une balle coupée courte sur le coup droit adverse est une mauvaise idée au tennis, alors qu’au ping la poussette coup droit est souvent moins bonne que la poussette revers, et le flip coup droit est rarement dangereux à mon niveau.

Tout ça pour dire que je m’aperçois que je dois arrêter de chercher à tout prix à matraquer le revers adverse comme je l’ai toujours fait, du coup je suis un peu perdu en terme de plan de jeu à adopter, mon avantage naturel de gaucher est moins évident à mettre en place qu’au tennis je trouve.


(Mouette Rieuse) #23

“Entraînement” hier soir.
Je mets entraînement entre guillemets car ça consiste à faire 4 échanges CD/CD puis des matchs.
Heureusement je joue à côté avec mon père, et là on fait 90% de séquences de jeu et 10% de match.

Je sens que je progresse, notamment mon geste de topspin sur lequel j’ai bien plus de fluidité quand je m’efforce de rejoindre mes deux mains devant moi à la fin du geste, à la vieille école et comme mon père m’a appris quand j’étais enfant.

J’ai un bon ratio de démarrage des deux côtés, pas beaucoup de fautes en top CD ou RV, par contre un gros problème de longueur et de vitesse de ma balle, je me fais contrer facilement et mets rarement l’adversaire réellement hors de portée de la balle.
Je mets ça sur le compte de deux choses:

  • je prends la balle trop tard dans sa phase descendante, du coup plus de temps pour l’autre pour réagir, une trajectoire que je suis obligé d’arrondir, ma balle tourne beaucoup mais n’avance pas
  • pas de mouvement arrière avant du corps, je ne prends pas appui sur le sol avant de lancer mon coup. Il s’en suit un geste très crispé partant de l’épaule avec les segments totalement verrouillés, je ne produit pas d’accélération du bras.

Mentalement c’est un peu la cata sur les fins de set, j’ai souvent fait la faute directement au service à 9-9 par exemple, à priori du fait d’un manque de clarté de mon intention de jeu sur le point.

La mauvaise nouvelle c’est une douleur qui est apparue au niveau de l’épaule, début d’inflammation que je vais devoir surveiller si je ne veux pas que ça se transforme en tendinite.

Au niveau des services, y a du bon et du moins bon:
Bon : Je me suis aperçu que je pouvais changer de position à la table en servant pour multiplier les trajectoires, et que certains services devenaient beaucoup plus gênants quand je les faisaient depuis ma position coup droit que depuis ma position pivot, comme par exemple le service marteau coupé ou le service revers coupé/lifté

Pas bon : Mon service latéral sortant, qui était mon principal service depuis toujours, se révèle pas très efficace quand le niveau monte. Je ne mets pas assez d’effet, je reste figé dans ma position pivot à regarder ma balle, et mon court lifté est trop haut pour éviter le flip ou au moins la remise longue et molle difficile à exploiter.

J’attends avec impatience mes nouvelles plaques qui devraient m’inciter à plus relâcher le bras et moins jouer en force.

Dans les points positifs, ma poussette est assez bonne quand je fais l’effort de bien me reculer puis avancer à nouveau dans chaque coup, sinon je fais la faute.

Dernier point, je dois m’efforcer de plus prendre confiance en moi sur le top revers, pas envie de développer un jeu avec un revers faible qui me limitera contre des adversaires meilleurs qui pilonneront dessus.


(8 | Zoom pro & 55A & S1) #24

C’est fini cette époque !

Maintenant il faut mettre l’adversaire dans de mauvaises conditions. Ne fais pas l’erreur de vouloir durcir ta balle ou d’envoyer plus fort, au début en tout cas.
Vu qu’il est plus facile de contrer un top, essaie plutôt de placer ta balle au coude, et d’attendre la suivante.


(Mouette Rieuse) #25

Me voila de retour!

Alors j’ai enfin pu essayer mes plaques hier, 8 jours pour être livré par la poste, dur dur d’attendre :slight_smile:

Le coup droit me donne une énorme impression de facilité, dans tous les compartiments du jeu.
Même en retour de service, où j’avais peur de prendre cher, pour le moment c’est tout fait gérable. Étonnement je défends mieux également avec cette plaque, je sais pas pourquoi.
En top ça marche mieux quand je relache mon bras, mais ça c’est le bonhomme qui foire pas la raquette.

En revers la différence est moins flagrante, j’ai trouvé la plaque assez dure en première impression, et puis surtout je suis gavé par mon geste de top qui a un vrai soucis.

Du coup je vous ai fait cette petite séquence en étant loin de la table pour bien visualiser mon geste de top de revers et ses lacunes.
Bien sur quand je suis à la table, en bloc ou en top rotation, la pouritude de mon geste se voit moins, mais la c’est flagrant.
Même sur ma balle d’engagement je vois bien que je manque de réserve de puissance.
J’ai essayé de pousser sur mes jambes mais ça changeait pas grand chose.


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #26

En revers, je vois bien ton problème au bout de 3 revers, imagine que tu dois tendre ton poignet comme un élastique et quand la balle arrive tu lâches et ça part. En clair, ta main et ton poignet son raides (je pense que tu sers trop fort ton manche et en permanence), du coup ça manque d’explosivité. Il faut que tu fléchisse davantage ton poignet (on tend l’élastique) en préparation et tu lâches (ça doit partir de façon explosive comme si tu lâchais la flèche d’un arc que tu vient de tendre) pour finir en extension de poignet. Ta prise de raquette doit être relâchée en préparation puis ferme juste au moment contact balle raquette puis relâchée à nouveau pour laisser partir le poignet vers l’extension). En te concentrant là dessus, le reste devrait se mettre en place tout seul, car ton revers n’est pas si pourri que ça.


(Mouette Rieuse) #27

Ok merci pour ton retour nicopong, je pense que je comprends ce que tu veux dire.
Le problème c’est que quand j’essaie de plus fléchir mon poignet pendant la préparation je mets du side spin dans la balle, je la laisse s’échapper sur le côté en fait, comme si mon geste n’était pas vraiment dirigé vers l’avant.

Sinon mes quelques avancées de ces derniers jours (j’ai la chance de m’entraîner assez souvent ces jours ci):

  • Je découvre l’intérêt d’un top assuré sur le coude, pour avoir une deuxième balle plus facile permettant de conclure. Ou a minima vaut mieux un top sur le coup droit que sur le revers.
  • Je suis en train d’abandonner le service sortant depuis la zone revers, souvent je me retrouve avec un retour pas facile à négocier car je suis le ventre collé à la table, il faut souvent que je réaccélère une balle molle qui arrive dans ma zone revers, et je me déplace pas assez bien pour ça.
  • C’est dingue le temps dont on dispose entre chaque coup si on pense à ramener la raquette à soit après avoir tapé la balle! En contrepartie, je suis moins relaché et je rentre moins bien dans la balle quand je m’efforce à y penser…

(Mouette Rieuse) #28

Récit de ma journée de compet de samedi.
On m’a fait joué en D2 car je m’en sortais pas mal au club avec des joueurs autour de 700-800, bah du coup j’ai pris une bonne dérouillée :slight_smile:

Mes trois adversaires jouaient entre 800 et 850, c’est vraiment au dessus de ce que je suis capable de produire avec mes armes actuelles.
Je me suis fait vraiment plaisir, j’avais peur que mes premières compet soient de la bataille de poussette insupportable, mais là c’est vraiment pas le cas, à part un match contre un joueur qui avait un soft d’un côté et une poussette bien coupée de l’autre.

Vachement plus sympa que les matchs de tennis dans les petits classements, qui sont souvent de vraies purges.
Je sais que pour ceux qui jouent 12, 13 et au delà vous avez l’impression que c’est pas vraiment du ping pong, mais moi je me suis régalé :smile:

J’ai assez mal remisé les services globalement, les joueurs de mon club que j’ai rencontré jusqu’à présent ne servent pas très bien, compliqué de s’adapter en match.

Concernant mes services, ils ont fait le job, ni plus ni moins.
Mon faux coupé fonctionne très bien, mon sortant pas génial, alors que c’est mon favori.
Beaucoup de mal à faire des services deux rebonds alors que j’y arrive sans problème au panier de balle, faut continuer à travailler.

Mon démarrage coup droit fonctionne plutôt bien, pas trop de fautes dessus, même si je préférerais avoir filmé les matchs pour vérifier cela de manière objective. Je dois être à 80% de réussite je pense.
Mon top revers est bien dégueulasse par contre, beaucoup de fautes et peu de conviction.

Sur quasiment tous mes sets j’ai démarré de manière catastrophique, genre 5-1, pour ensuite revenir à 8-8 ou 8-6 au moins.

Si je devais retenir deux choses à améliorer en priorité, je dirais mes blocs et mes déplacements.


(Mouette Rieuse) #29

Bon je continue mon petit monologue, je sens bien qu’il faudrait que je parle un peu plus de matos pour intéresser du monde mais clairement la raquette que nicopong m’a conseillée est super, y a que le mec au bout à faire progresser :slight_smile:
Si ça vous dérange pas trop que je raconte mes histoires ici je continue, je serai content de ressortir ça dans un an pour mesurer mes progrès.

Hier soir nouvelle séance d’entraînement, à nouveau beaucoup de plaisir.
J’ai commencé par jouer avec un vétéran autour de 850pts, qques balles à mi-distance où j’arrose la salle, ce qui me confirme ma problématique de gestuelle que le jeu à la table me permet de masquer, tel l’arbre qui cache la forêt.
Ensuite il a voulu faire des sets direct, frustrant mais bon…
Les deux premiers sets je tente de jouer “propre”, en topant ce qui sort de la table et en cherchant à démarrer en revers sur les balles faciles. J’ai pris des roustes genre 11-5, beaucoup trop de fautes.
Ensuite pour sauver la face j’ai serré le jeu, je gagne les deux sets suivants assez largement, puis le dernier set j’ai à nouveau voulu “jouer”, je mène 9-7 et fais 4 fautes directes, super :slight_smile:

Après ça j’ai joué avec deux joueurs moins bons que moi (si si ça peut exister :slight_smile: ), avec qui je me suis senti plus à l’aise pour mettre en place des exos.
Pas mal de fautes de concentration de ma part, j’ai du mal à répéter dix fois le même geste en y mettant la même application.
Typiquement j’ai demandé à un joueur de faire des rallies de poussette, presque systématiquement je faisais la faute le premier.

J’ai fait un exo de démarrage aussi, ça me fait marrer de voir des joueurs s’énerver en match de rater un démarrage quand tu vois que sur un exercice simple il y a un top sur cinq qui est sur la table. Rien qu’en 15 min d’exo mon partenaire a fait d’énormes progrès sur ses tops, dommage qu’aussi peu de joueurs veuillent faire des exos dans mon club.
C’est comme si au golf on allait faire direct un parcours sans faire de practice ni de putting green, comme si en boxe on ne faisait jamais de sac, etc.

Avec le second joueur on a fait un peu de régul CD sur CD, mais perso ça m’apprend vraiment rien de faire ça.
Alors on a fait qques sets (enfin genre 10 ou 12) sur lesquels je servais en déposant juste la balle courte au milieu de table, et en cherchant à topspiner toutes les balles, même au dessus de la table.
Mon flip revers commence à ressembler à qque chose, pour le flip coup droit par contre c’est carrément pas de mon niveau.
Je me suis permis de lui donner pas mal de conseils, lui était super content et moi aussi, car j’ai pu m’entraîner à faire des coups que je ne maîtrise pas sans chercher à m’occuper des points.

Pour finir mon pavé, j’ai compris quel était mon problème en revers en regardant un ralenti de Gauzy hier: je garde le coude trop près du corps, et je ne plie pas suffisamment mon poignet vers l’arrière. C’est particulièrement flagrant en enchaînement CD - RV, ma raquette se retrouve hyper ouverte.

Bon pour parler quand même matos je me demande si le RV en 1.8mm était la bonne option, peut être que je serais mieux en 1.805mm, je vais faire des tests :smile:


(Mouette Rieuse) #30

Salut Mouette, ça va?
Ouais niquel et toi?
Ca va impec :slight_smile:
Vous dérangez pas pour moi les mecs je fais ma petite vie peinard sur mon sujet :smile:

Bon alors les quelques impressions sur la séance d’hier:
Début en régul avec le joueur qui m’avait renvoyé mes premières balles il y a un mois et demi de ça. J’avais l’impression que ça avançait au ralenti alors qu’il y a un mois j’arrivais pas à enchaîner 3 CD sur la table, c’est rigolo de voir comme l’œil s’adapte.

Grace à vos conseils que je lis sur le forum, j’ai pu appliquer les points suivants ces jours-ci:

  • frotter la balle plus finement avec l’exercice de la bouteille posée sur la table
  • mieux relacher le bras avec l’exo du teddy bear
  • tourner d’un bloc en restant compact en laissant la main opposée sur le biceps
  • accélérer progressivement dans le geste (merci le golf pour m’avoir permis de comprendre ça)

J’ai refait des sets en m’imposant les deux règles suivantes : service simple déposé au milieu, et interdiction de faire de la poussette. J’apprends beaucoup ainsi, de la même manière qu’au tennis mettre de la vitesse dans une balle molle est bien plus technique que relancer une balle franche qui arrive à hauteur de hanche.
Ca demande un effort important de concentration pour détecter le plus tôt possible la trajectoire de la balle et bouger en conséquence. Pour le moment je n’arrive à le faire efficacement que pendant quelques points, sur la durée d’un set ou pire d’un match j’ai de gros moments de flottement.
Ce qui me fait plaisir, c’est que je commence à arriver à mettre des 11-3 ou 11-4 à des joueurs que je gagnais 11-8 il y a quelques jours de cela, signe que j’arrive progressivement à éliminer les déchets.
Par contre ça se fait en adoptant un top CD très safe, que les joueurs d’un niveau haut dessus bloquent sans trop de problème. Il faudra que je fasse attention à ne pas jouer tout le temps sur ce rythme là.
Ce qui est positif c’est que le top “safe” est obtenu en faisant un geste ample et fluide à faible vitesse, et non plus en donnant un coup étriqué avec l’épaule et le bras.

Mon top revers est toujours défaillant, je vais m’acheter un freezbie je crois :slight_smile:
On a fait une montée-descente, je gagne tous mes matchs, ça jouait à 720pts max.
Quand je vois que j’ai pas de RV, un CD minimaliste, pas de bloc ni CD ni RV, une poussette foireuse, aucun déplacement, aucune défense, aucune tactique, pas de mental, et des services juste corrects, je me dis que ça laisse une sacrée marge de progression!

Pour finir je me suis fait prêter un robot Joola Buddy pro pour la maison, ça marche quand ça en a envie ce truc.
Les balles étaient assez molles mais c’était pas mal pour m’entraîner à taper de toutes mes forces à haute fréquence en revers, je constate un problème dans l’utilisation du poignet et la trop d’utilisation de l’épaule, je sais pas trop comment y remédier pour le moment.

Voila voilà, fin du pavé du jour, à demain pour l’entraînement du soir :wink:


(ex-19 - Chila Off. / Vari spin 1.8 et 2.0) #31

Bon, en voyant ton journal ça m’a fait penser qu’il y a(vait ?) un club tout indiqué dans mon secteur. :wink:


(Mouette Rieuse) #32

:dove::dove::dove:

:slight_smile:


(junky) #33

C’est marrant, tu viens de te rendre compte tout seul de ce qui se dit (sans être tjrs cru) sur les forums de progression …
Pas besoin d’un jeu de fou pour quitter très vite les premiers classements… Quand on sait démarrer sans trop de risque les poussettes des premiers classements, ça tourne vite à la boucherie ! Derrière ton premier démarrage, il faudra prendre l’habitude de garder la raquette haute pour accélérer le 2eme top si nécessaire et te voila parti ! si en plus tu peux te trouver un petit démarrage revers, tout tranquille, pas besoin de faire le point avec, juste pour faire tourner la balle dans le bon sens, tu vas te rendre la vie drôlement plus facile…
Perso, je trouve que c’est beaucoup moins fatigant physiquement et surtout mentalement de me forcer à démarrer que de me lancer dans des bagarres de poussettes sans fin, super stressante et dont on ne sait jamais qui va sortir vainqueur…
La dessus, tu te cherche un service tout simple que tu sais varier entre coupé/mou et lifté si possible, que tu distribue un peu partout sur la table histoire d’aller toucher le point faible de l’adversaire mais comme tu l’as remarqué, pas la peine de sortir un servir de fou si ça risque de donner un avantage à l’autre, mieux vaut du prévisible !
Quand on dit qu’un peu de rigueur et des schémas de jeu simple, ça suffit pour monter haut :wink:


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #34

Il me semble que c’est ce que j’avais déjà soulevé en regardant ta vidéo, non?


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #35

Ce doit être à cause de reste de tennis, des automatismes de tennis que tu as transposé au ping… Au tennis il faut tenir fermement la raquette, on verrouille alors le poignet le coude et c’est l’épaule qui va envoyer la puissance, avec les jambes.
Au ping, tu dois relâcher ta prise de raquette pour rendre le poignet mobile, le coude ne doit pas non plus être verrouillé, il doit pouvoir se détendre et se plier au cours d’un geste de top CD par exemple. En revers, ton coude doit être écarté et devant, il doit ŝervir de point de pivot. Ton poignet doit se fléchir au maximum en préparation et doit finir en extension relâché. Si tu sers ta prise, ton poignet va se bloquer.


(junky) #36

Nicopong1 a techniquement raison mais la prise de conscience est parfois compliqué :slight_smile:

Perso, j’ai du me concentrer sur un point et un seul au début, c’est de prendre la balle absolument devant moi et plus à ma hauteur… ça oblige à mettre beaucoup moins d’épaule.
Il faut aussi se persuader que ce n’est pas le geste du bras d’avant en arrière qui fait avancer la balle mais que l’adhérence de la plaque suffit ! c’est dans la tête :wink:

Après avoir joué au tennis va te donner aussi des avantages :

  • revers loin de la table : tu vas retrouver des automatismes tennis , surtout en jouant ligne, ce que peu de pongistes font … comme frapper un passing :wink:
  • frappe en balle haute (hauteur d’épaule), certains pongistes ne sont pas du tout a l’aise la dessus
  • envie d’avoir un jeu équilibré des 2 cotés

(Mouette Rieuse) #37

Oui oui, sauf que tout seul derrière mon pc et en regardant des vidéos sur youtube j’ai interprété cette information de travers.
Pour te donner une idée de ce que j’avais compris, voici une image trouvée sur internet au hasard te montrant l’axe de rotation dans lequel j’essayais de faire bouger mon poignet:
Rotation du poignet chelou

Si tu regardes ma séquence de revers à 55s, on voit bien que mon poignet décrit une trajectoire ultra bizarre en fin de geste, d’où une grosse irrégularité.

Je pense que c’est un peu du à la manière dont mon père m’a appris le revers, avec la raquette très ouverte en début de geste, qui porte la balle et l’enveloppe pendant que le bras se déplie. C’est pratique pour jouer tranquillement avec des raquettes de camping, mais quand j’enchaîne les tops et/ou que je passe du CD au RV je me retrouve juste avec la raquette grande ouverte collée à moi et c’est la cata.
Le défaut se retrouve dans le bloc RV également, j’ai la raquette à la verticale et non à l’horizontale, conséquence directe du fait que mon coude est trop proche du corps je pense.

Concernant le bloc, je suis un peu perdu, dans cette vidéo le joueur garde la raquette verticale, c’est normal?

Dans cette vidéo par contre un voit que le joueur qui bloque garde la raquette plus horizontale:

Vers quel geste je dois chercher à tendre?


(Mouette Rieuse) #38

Je suis en effet hyper crispé en revers, du coup il avance pas un caramel.
Musculairement c’est quoi qui donne la puissance en revers, j’arrive pas à comprendre?


(Mouette Rieuse) #39

En effet je n’ai aucune confiance dans l’adhérence de la plaque pour soulever la balle, c’est vraiment un truc que le jeu avec des raquettes de camping a bien déréglé (enfin ça a jamais été réglé en même temps… :slight_smile: )

Ce que je retrouve le plus par rapport à ce que tu dis c’est les balles hautes, peu de joueurs que je vois pour le moment recouvrent correctement la balle quand elle est haute.
D’ailleurs en top revers c’est bien la galère pour recouvrir correctement une balle haute, le geste de tennis est bien plus efficace pour ça.

Ce qui me frustre le plus c’est de voir des joueurs avec un geste de revers dégueulasse être capables de bloquer efficacement un top bien propre. En tennis c’est impossible ça, sur une balle liftée profonde en revers faut un déplacement et une technique hyper propres pour relancer la balle correctement et pas prendre un cachou derrière.
Du coup ça veut dire que quand je prends le pivot en CD je suis quasi obligé de viser le CD adverse non?

Le coup de la raquette haute après le démarrage je savais pas, je vais y faire attention ce soir.
C’est clair que les batailles de poussette c’est pas marrant, après je me dis que passer par cette phase est plus ou moins obligatoire pour ne pas prendre des points bêtement plus tard quand je jouerai des vieux lascars qui serrent le jeu à fond.

Au niveau du déplacement, si je me fais violence j’arrive plus ou moins à bouger sur le démarrage, mais alors par contr’e après c’est la cata, je suis spectateur de mon coup et figé sur mes appuis.
Même en faisant du jeu à blanc chez moi j’arrive pas à bouger les pieds, alors avec une balle à viser, et encore plus en match, aucune chance d’y arriver.

Sans donner de nom, c’est vraiment ce qui me choque le plus dans les vidéos que je vois sur youtube, les déplacements défectueux.
Techniquement, on voit des trucs pas très propres à bon niveau (genre N3) et des trucs presque niquels en départemental, par contre sur les déplacements c’est systématique, l’écart de niveau se voit rien que la dessus.

Concernant les services, de manière un peu inexplicable j’ai des services assez largement au dessus de mon niveau de jeu moyen, mais c’est vrai que nombre d’entre eux me mettent dans une situation complexe avec une balle souvent assez facile pour un joueur de bon niveau, mais pas évidente pour moi, par exemple sur un lifté court j’ai souvent un retour court et haut légèrement coupé au centre de la table, actuellement je sais pas trop quoi en faire.
Dans quelques mois je claquerai du revers dessus, mais pour le moment je donne plutôt des points gratos qu’autre chose.


(8 | Zoom pro & 55A & S1) #40

Je lis tous tes monologues, mais je n’ai pas eu le temps de te répondre de manière détaillé.

Tu peux lire ce sujet :

Il y a pas mal de réponses à tes interrogations.