Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Tactique et Stratégie en Tennis de Table, d'après le livre de Larry Hodges


(946 OSP Virtuoso Fastarc G1 2mm / Vega Tour 1,8) #61

Merci pour vos éclaircissements au sujet de la poche.


(Philippe (11) -T80Fx 1,9 / Wobbler 1mm / T 703) #62

Oui, encore que l’on a une poche droite et une gauche, faut viser la bonne poche quoi. Y’a que celui qui joue contre un kangourou qui n’a pas à hésiter. :wink:


(Omega 7E / TSP Balsa 4,5 / Wobbler ) #63

Oui, mais en bons pongistes aguerris que nous sommes, nous avons très bien compris qu’il s’agissait de la poche côté bras qui tient la raquette…:wink:


#64

Bonjour à tous,

Oui la poche c’est bien le point de passage. On utilise souvent cette expression en Belgique, en tout cas du coté de Liège.

Intro peut être un peu longue oui, mais Schlager est tellement fun à voir :slight_smile: !!

Je ne sais pas trop vers quoi je vais, je ne m’attendais pas à obtenir autant de commentaires positifs concernant cette série.

On est déjà à 100.000 minutes visionnées !


(Omega 7E / TSP Balsa 4,5 / Wobbler ) #65

C’est effectivement bien fait, et la concision en spots illustrés de quelques minutes seulement par thème très pertinente: facile à comprendre et à retenir.:slightly_smiling_face:


#66

Voici l’épisode 15 !

S vous souhaitez soutenir le développement de la chaîne, c’est par ici, merci aux 23 personnes qui ont déjà contribué ! (FR/NL) ► http://bit.ly/SoutenezTableTennisBelgiumTV


#67

#68

(OSP immune Ox Pb ALC-T05 1.9-DG1) #69

C’est fini la vidéo tactique du vendredi ??
@TableTennisBelgiumTV


#70

Bonjour Mathieu,

Pour l’instant c’est très chaud avec le boulot et les entraînements. J’ai moins le temps de réaliser ces vidéos qui demande plus d’énergie au montage.

J’ai par contre une bonne nouvelle, une série de 5 vidéos au moins sera développée en Janvier concernant le mental au tennis de table.

J’espère pouvoir re démarrer les vidéos tactiques dès que possible !

Belle journée à toi


(OSP immune Ox Pb ALC-T05 1.9-DG1) #71

Merci d’avoir pris le temps de répondre ! Elle sont bien tes vidéos de tuto tactiques… !! :wink:


(Stéphane) #72

Formidable Pas juste bien, formidable ! Merci beaucoup pour le temps passé.
Sur le mental 5 vidéos, c’est beaucoup non ?
Si je peux suggerer un sujet aussi, c’est la tactique selon la plaque spéciale utilisée, par exemple
-avec un PL ou un anti classique en rv, où jouer ? pour avoir quel retour ? où servir ?
-avec un soft ou un PML en rv idem
-contre un PL ou un anti en rv
-contre un soft en rv
etc


#73

Merci à vous ! J’ai déjà un partenariat avec un coach mental donc 5 vidéos ce sera parfait, peut être plus !

Merci pour les suggestions :slight_smile:


(Omega 7E / TSP Balsa 4,5 / Wobbler ) #74

Très bien les suggestions de Papy42…


(Hurricane 2) #75

Par rapport au coaching (vidéo conseils pour coacher)

Il faut être à contrepoint du joueur.

Si il est excité il faut être calme

Si il est mou il faut être dynamique.


(junky) #76

Mouai, ça me parait une généralisation abusive …
Si tout va bien, je ne vois pas pourquoi le coach viendrait “interférer” avec le “momentum” du joueur !


(Hurricane 2) #77

Je ne comprends pas ta phrase ou tu n’as pas compris ce que j’ai dit…

Quand tu coaches un joueur, de faite, que tu le veuilles où non, une communication verbale et infra verbale s’établit, donc tu es forcément en interférence.

Il est prouvé depuis bien longtemps qu’il existe une interactivité dynamique permanente entre deux êtres qui communiquent.

Mon attitude influence ton attitude pendant que ton attitude influence mon attitude.

C’est de la psycho. Si ton joueur est excité et que toi tu l’es encore plus, ça va mal se passer. Si ton joueur est mou et que tu l’es encore plus, la situation ne risque pas de s’améliorer. Il faut tendre vers l’équilibre.

et bien sur, il s’agit effectivement d’un principe général.


(Hurricane 2) #78

ça me rappelle une spirale infernale. La coache super stressée qui stresse son joueur qui stresse à nouveau sa coache, qui rerestresse son joueur, etc

je ne ne vous raconte pas la fin…

C’est aussi ce qu’il faut faire avec soi-même en match. Au lieu de laisser monter trop haut le stress en soi, il faut tendre vers l’équilibre.

Les encouragements du public sont un peu comme les franciques à double tranchant.

Il peuvent soutenir le joueur quand celui-ci en a besoin comme ils peuvent rajouter une pression qui n’est pas nécessaire de rajouter.

Si vers l’équilibre tu tends, alors jamais la raquette volera.


(junky) #79

Je pense que ces principes sont justes mais ce ne sont que des principes généraux.
Je dirais qu’une des solutions pour “moyenner” l’attitude d’un joueur, c’est de soi-même être très stable mentalement …Le meilleur moyen d’avoir l’oreille et la confiance d’un joueur quand tout va mal, c’est de lui montrer la même attention, de la même manière que quand tout va bien… Si il te voir en confiance, calme, posé, il sera sentira confiant pour repartir.
Et je ne crois pas qu’un coach qui fait semblant de s’exciter quand ce n’est pas dans sa nature, ne sera pas crédible… en tout cas pas longtemps.

Parfois, il faut entretenir les flammes ou l’excitation du joueur en rut…surtout ne pas la calmer, ne pas le faire revenir dans son mode “normal”, quand il marche sur l’eau.

Le coach, c’est une béquille, rien de plus … je trouve que la plupart des coachs du ping (surtout à bas niveau) ont une telle envie d’influencer le match que ça en devient n’importe quoi, ça infantilise le joueur…
Pour moi, le vrai coaching efficace, c’est prendre en compte des personnalités, pas des postures…

donc , oui, on s’influence mais non à “Il faut être à contrepoint du joueur.”


(Hurricane 2) #80

Être à contrepoint ne signifie pas avoir une attitude fausse.

Par exemple quand le joueur est mou et négatif, le coach peut réellement se sentir positif et dynamique pour de vrai. Et ceci sera efficace sur le joueur.

Évidement si le coach est dépité, qu’il pense que son joueur va se faire massacrer et qu’il joue la comédie pendant le coaching, ça sera pire que tout. Surtout si le joueur le perce à jour. Crise de confiance etc.

Tu as vraiment raison quand tu dis que le coach doit être lui-même. Il ne doit pas être dans la posture, c’est à dire, joué un rôle ou une comédie. Il doit être sincère.

Si on se sent pas capable d’être sincèrement dynamique et positif quand il le faut, il ne faut pas coacher tout simplement.

Si on ne sent pas capable de calmer son joueur quand il croit qu’il va mettre 11-0 à son adversaire pour le prochain set, il ne faut pas coacher.

Après, calmer ne veut pas forcément dire “passer son joueur à la douche froide”. ça peut être simplement : “Méfie toi, garde la tête froide, ton adversaire à plus d’un tour dans son sac, reste vigilent”

Je suis d’accord avec ce que tu dis quand tu parles de rester calme et posé, c’est pour moi l’attitude de base.

Après, tu as raison quand tu dis que il faut entretenir la flamme. Jadis, dans un passé oublié de tous, j’avais des cours qui parlaient de l’intensité d’excitation idéale du joueur. Je ne sais pas si c’est toujours vrai. Cela disait qu’il fallait une légère excitation. Trop mou, c’est pas bon, trop excité c’est pas bon non plus. Il faut que l’on soit en capacité d’être lucide. Quand on est trop excité, on n’est plus lucide.

Donc il faut être à contrepoint de façon modérer pour permettre cette légère excitation.

Je te remercie de tes remarques car elles m’ont obligés à d’être plus précis dans ma réponse et de lever certaines ambiguïtés.