Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Joueur antipathique et attitude à la table

Bah ouais, mais lis bien la suite de mon post. Tu sais très bien que c’est impossible, parce que chaque personne a un tempérament différent, et certains ont le sang très chaud et perdent leur calme très vite. Et même si tu sanctionnes, si une simple insulte te sort du match, c’est vraiment dommage.

Quant à l’ambiance que j’évoque, comme je l’ai dis, je ne sais pas si c’était une ambiance saine ou non. Je sais juste que si j’avais été à la place de William, j’aurais encore plus mis le feu à la salle. J’adore les matchs où l’ambiance est très tendue, et plus il y a le feu mieux je joue. C’est d’ailleurs une des raisons qui font des tournois mes compétitions préférées.
Mais pour reprendre l’exemple du match avec une ambiance déjà pas mal contre le jeune clermontois. On gueulait tous les deux, à côté de ça les clermontois encourageaient leur joueur, mais ce dont je suis sûr, c’est que c’était vraiment très sain des deux côtés, et j’ai vraiment apprécié ce match, autant par le côté tendu que par la qualité de jeu. Il y avait de l’envie, du mental, du jeu, c’est tout ce qui compte pour moi.

Un des plus fous que j’ai vu, une tête de champion du monde, lors d’un match tendu, le gars part en courant et en hurlant entre 2 sets, il sort de la salle, et à travers les vitres du gymnase qui donnaient sur la rue, on le voit au milieu de la route en train de hurler et de se donner des gifles.il rentre ( bien sur pas de remarque ou carton du ja ) le match continu les 2 adversaires se chambrent et s’invectivent, finalement le fou ( le mien il était à moi dans mon équipe dont j’étais le capitaine) gagne le match au cinquième seulement l’autre était presque aussi fou. A la balle de match moi et le président de mon club on était à côté des séparations et à la fin de la balle de match hop on s’est mis au milieu des 2 joueurs car l’autre fou voulait taper mon fou à moi…bon, on a fait comprendre au gars qu’il pouvait muter à la fin de l’année

mouais en effet j’en connais plein de JA dans cette tranche d’âge qui baissent la tête quand il y a des « gros » énervements, coups éventuels dans la table, jets de raquette…

Voilà ça complète mon propos sur certains responsables dans les instances…
Beaucoup de JA sont connus dans notre région (Ile de France) pour leur laxisme, d’autres plus pour leur fermeté (sont plus rares) donc les joueurs en jouent parfois… (selon moi les pires comportements de joueurs sont au niveau Régionale)

@schrodinger t’es dans quel département ? perso dans le 92 (Hauts de Seine), en Ile de France il y a pas mal d’énergumènes bien bien fêlés qui peuvent péter un câble facilement

Oui j’y suis…

Vu le très grand nombre de joueurs, forcément il y a deux trois mauvais canards…

Sinon contribution pour ma part au dernier match par équipes vendredi
Un jeune plus antipathique tu peux pas faire mieux :upside_down_face:, classé 10, joue pas trop mal, mais d’une arrogance !
Moi en face, 14 sur le papier mais 15 en mensuel, bon ok je suis « mieux » classé hein donc en théorie c’est plutôt « logique » que je gagne
Ce jeune qui râle entre tous les points : "quelle salle de merde, il y a des reflets partout, la balle est pourrie, comment je peux louper ce contre top c’était une balle trop facile, mais qu’est-ce que je fais ici, mais pourquoi je perds ?) :joy: que des réflexions TOUT le match à chaque point qu’il perd !
Bon tout va bien pour moi, sauf que là à 2/0 8-4 pour moi, il râle mais longtemps et fort ! je lui fais la remarque gentiment mais ça me sort du set… 8-8 et on va même à 10-10 et là je fais un très beau point et mène donc 11-10 !
Retour du râleur comme il faut, là je lui lâche tranquillement un "bon tu m’as saoulé tout le match, ça commence à bien faire de râler entre tous les points, et je sers dans la foulée, il a râté son retour sur mon gros service bien saucé

Conclusion, il m’a bien dérangé tout le match, et je lui ai fait un retour sur le dernier point sur le même style que lui

Le jeune pendant qu’on discutait tranquille avec tous les autres joueurs à la 3ème mi-temps, tirait la tronche dans son coin avec ses écouteurs sur les oreilles…
J’ai fait un essai pour discuter avec lui en lui disant que ça servait à rien de râler durant le match et dès le 1er point
Sa réponse : « mais j’en ai marre j’étais 12 avant maintenant je suis 10 »
:thinking:
Bon ok aucune discussion possible, irrécupérable

C’est parce que vu la densité de joueurs, il y en a forcément plus. Nous en Poitou-Charentes, on n’a pas beaucoup de joueurs comme ça, et on finit par très vite les connaître. A côté de ça, on est clairement moins nombreux qu’en IDF. Mais je ne suis pas sûr qu’il existe un déséquilibre de ce type entre les régions. Je sais bien que j’adore me moquer des franciliens, très particulièrement des parisiens, mais bon, je suis pas convaincu qu’ils aient l’exclusivité de ces joueurs-là. Juste qu’au regard du vivier nettement différent, il y en a plus que par chez nous.

j’ai pas dit qu’il n’y en avait pas beaucoup ou même moins ailleurs :joy:, sauf que je connais un peu ma région, en tant que joueur et Juge-arbitre, après vu qu’en IDF il y a beaucoup de monde, c’est clair qu’on a plus de « chance » d’en croiser !
Les joueurs antipathiques c’est malheureux mais il y en a aussi parmi les jeunes !

D’ailleurs, je suis en train d’y penser, mais je suis impatient de jouer le match de montée en R2 fin novembre. En face y aura un « grand ami », classé 10, qui m’a descendu publiquement lors d’un tour de critérium, alors que je n’étais déjà plus en Charente. Le mec qui, en quatre ou cinq confrontation, s’est toujours pris des branlées, me disant toujours à la fin qu’il « n’avait pas joué ». :joy:

Celui-là, je vais faire de sorte à me placer sur la feuille de match pour le jouer, juste pour lui mettre encore une branlée et écouter ce qu’il a à me dire ! Je l’attends avec beaucoup d’impatience, et lui dire ce que j’ai à lui dire, quant au fait qu’il m’ait traité de « singe » et « d’abruti » dans mon dos. Cette journée là, je vais débarquer à la salle avec une grosse envie de jouer. :stuck_out_tongue_winking_eye:

un V5 de mon club a mis 3x 11/0 a un petit jeune d’un club ami !
en tant que président il y a des jours où le ping me fait vraiment chier !!! :rage:

Ouch, aucun intérêt de faire ça, en plus quand on met une « branlée » à un joueur d’un niveau inférieur, il n’y a aucun plaisir, ni du côté du mec le « plus fort » ni de celui qui subit ça, de plus si c’est un jeune, rien de plus pour le dégoûter du ping :face_with_raised_eyebrow: c’était un vieux c** :grimacing:

après malheureusement tout le monde au ping n’est pas « sympa », comme le relevaient certains c’est le reflet de la société
On a un % de c**s, de fous furieux, de rageux, mais aussi un bon % de mecs sympas, de mecs fair play, et heureusement ! :wink: c’est aussi pour ça qu’on continue à faire du ping
Il y a des joueurs antipathiques mais il ne faut pas se focaliser sur eux

Après ça dépend du contexte. En championnat par équipes, je vois franchement pas l’intérêt de faire ça. D’autant plus que le joueur ne choisit pas toujours d’être là. Au niveau régional, il arrive qu’on tombe sur des joueurs 5 ou 6, qui viennent là juste pour combler un trou pour ne pas que l’équipe perde par tapis vert. Et leur coller une branlée de la sorte n’a, je trouve, aucun intérêt.

Par contre, si c’est en tournoi, j’ai aucun scrupule à laminer ces joueurs. Si ils s’inscrivent dans un tableau dont le niveau est bien plus élevé que leur niveau de jeu, c’est qu’ils ont payé pour tomber sur des joueurs bien plus forts qu’eux. Dans ce cas, même si le 5 joue 5 ou le 6 joue 6, je l’explose. Tout comme je ne demande pas à un numéroté de me laisser jouer si je m’inscris dans un tableau où je peux potentiellement en rencontrer.

Oui bien entendu il faut remettre les choses dans leur contexte, mais les tournois c’est tout de même particulier

En championnat par équipes, ou même indivs, rien à voir, quand il y a une très grosse différence de niveau, je ne dis pas qu’il faut « lâcher » le match, mais dans le cas cité par edy, clairement c’est un vieux qui joue un jeune (sûrement débutant) et l’ancien ne laisse aucune chance et sûrement qu’il n’a jamais laissé jouer des 3 sets… C’est pas très cool…

Vendredi, j’ai joué un joueur classé 7 et des brouettes
J’ai serré le jeu dans le 1er set, normal, mais au bout d’un moment, j’ai vu que je dominais tous les compartiments du jeu sans même forcer (sans vouloir me vanter) et même en défendant mi distance je gagnais les points, donc logiquement je n’ai pas « enfoncé » le coup pour lui mettre une dérouillée (et pourtant il nous manquait 1 point pour la victoire d’équipe)
J’allais lui mettre un 11 / 0 au 2ème set, mais j’ai préféré lui céder quelques points pour ne pas non plus lui pourrir sa soirée
Le 11 / 0 est un gros débat, je le mets sans état d’âme à un joueur qui est situé dans ma tranche de classement, pour un joueur d’un classement très inférieur, je préfère ne pas l’infliger…

Moi quand j’étais étudiant j’ai fait une fois le bouche-trou en N2 ou N3 à Pantin pour me faire éviscérer en public contre un jeune 15 (classement de l’époque) qui avait plein de potes à lui dans la salle (une bonne centaine de spectateurs), il m’a joué en mode humiliation pour faire le kéké vis à vis de ses amis qui « jouaient le jeu » avec des rires et autres cris de joie nourris à chaque point où il avait réussi à faire un truc qui les faisait marrer (balles hautes avec changements de main en cours de point, cris humiliants et Cie…), bref un des pires c*nnards que j’aie jamais croisé à la table…

Ça reste un de mes meilleurs souvenir de match de championnat malgré tout car dans mon équipe il y avait un gars qui ne payait pas de mine (petit, trapu, la coupe en brosse) mais qui était un ancien top 20 français et à qui ça n’avait pas plu non plus : il s’est fait un plaisir de me venger en défonçant le jeune impudant devant sa cour, changements de mains à l’appui, le tout sous les cris de joie dynamiques de ses co-équipiers …à tel point qu’il en a chialé devant ses potes l’autre, gniark gniark :smiling_imp:

10 J'aimes

PTDR ton histoire !

a priori pas sympa mais peut etre que le petit jeune a provoqué aussi
perso le dernier 11/0 que j’ai mis c’etait en championnat, un petit vieux avec un picot que j’etais en train d’atomiser : 11/2, 11/3 dans les 2 premiers. Bref je suis largement au dessus et là le gars commence à raler à tous les points : « il fait froid », « balle de merde », « salle pourrie », « on peut pas jouer ». Bon bah il a pris son 11/0 et comme ça il a pu aller se rhabiller s’il avait si
je dis pas que c’est ce genre de truc qui s’est passé mais ça peut arriver, et quand on voit le resultat sans savoir ça on peut en tirer de mauvaises conclusions

Je viens de parcourir le topic, et ce que je lis me fais un peu peur: car je retrouve mon profil dans certaines histoires.
Je suis un petit joueur de D1 qui a du mal à intérioriser sa frustration quand il joue mal! Et les " l’éclairage est pourri", « il fait trop froid, mes plaques sont en bétons », « j’ai bouffé une choucroute avant de venir, c’est pour ça que j’arrive pas à décrocher la caravane et bouger mon c*l… » sont toutes des phrases que j’ai tendance à exprimer à voix haute quand je suis frustré…

Mais le but n’est pas de déconcentrer l’adversaire, c’est uniquement « qu’il faut que ca sorte!!! ». Mais quand je lis toutes ces histoires, je me dis que je vais intérioriser un peu plus :thinking:

Après faut savoir tempérer mais ne pas aller contre sa nature. Je suis quelqu’un qui a parfois besoin d’extérioriser. Hier, je n’avais pas envie de jouer, aucun plaisir, rien. Et je commençais à me faire accrocher par un mec plus faible que moi. Y a un moment, j’en ai eu vraiment marre, j’ai lâché un énorme « OH MERDE !!! » qui a retenti dans toute la salle. Et finalement, après ça j’étais relancé. Pas plus d’envie, mais au moins c’était sorti.

Tout intérioriser et prendre sur soi, il y en a qui en sont capables. Moi pas.

C’est assez bête ce que je vais dire, mais dans la mesure où tu as besoin d’extérioriser, il faut le faire, mais de manière contrôlée. Par exemple, il m’arrive de pousser une gueulante, voire plus (sur une précédente rencontre j’avais effectué un jet de raquette sur la table), mais à un moment clé du match afin d’extérioriser correctement et au bon moment, ceci afin de le remettre dedans. S’énerver ce n’est pas grave, mais il s’agit juste de faire en sorte à savoir utiliser son énergie à bon escient. C’est par exemple passer toute son énergie dans l’énervement, c’est à proscrire, parce qu’à la fin, tu n’as plus aucune lucidité dans le match.

Je sais bien que le règlement normalement interdit ce genre de réaction. Mais à titre personnel, je m’en tamponne parfaitement. J’ai jamais été sanctionner quelqu’un parce qu’il s’énervait, même à plusieurs reprises, tant que c’est raisonnable et pas dirigé contre l’adversaire. On n’a pas tous une personnalité lisse, moi le premier, et puis bon, on est aussi des êtres humains, c’est aussi normal qu’on ait parfois des réactions parfois pas toujours bonnes. Mais sauf à ce que ça aille trop loin, je ne vois pas l’intérêt de sanctionner.

Filou si tu lâche un merde sur un coup comme ça alors que le reste du temps tu est plutôt tranquille je pense qu’à notre niveau aucun JA ne te donnera un carton ( pas même moi et pourtant tu connais ce que je pense sur les mauvais comportement) franchement tout le monde comprendra que c’est un énervement ponctuel et passagé si par ailleurs le reste du temps tu as un bon comportement ( c’est toujours la notion de mesure…) Pour le reste quand tu dis:Je sais bien que le règlement normalement interdit ce genre de réaction. Mais à titre personnel, je m’en tamponne parfaitement. Je ne suis plus d’accord, on a besoin de règles et tu le sais aussi bien que moi, on ne peut pas dire la règle je m’en fou d’une manière générale, ce n’est pas possible mais sur le coup franchement ton cris ( merde ) ça passera tant que c’est une fois…Franchement même moi ( quand on connait mes différents posts sur le sujet) je peux tout à fait comprendre un moment d’énervement ponctuel…

Au contraire, il y a plus d’intérêt de gagner avec un score le plus net possible en championnat par équipes qu’en tournoi (en phase à élimination directe) : en cas d’égalité, les points perdus peuvent compter (même si c’est rare).
Ce n’est qu’un jeu, je ne vois pas où est le problème de prendre 11-0. C’est en dramatisant les scores qu’on arrive à des tensions. C’est quand même étrange de régulièrement parler de « mettre des branlées », « exploser » l’adversaire, etc. !

Comme tu le dis, ce genre de situation est rare. Si c’était le cas, bien sûr que oui je tiendrais un tout autre discours. Mais perso jusque-là ça ne m’est arrivé qu’une fois. Et c’était un match de montée. On n’a pas été tendre avec le petit 5, parce qu’on craignait justement le match nul, vu que les trois autres joueurs avaient un niveau à peu près égal au notre, et que là, chaque point comptait. Mais en dehors de ce cas, je préfère baisser de régime et laisser un peu jouer, sans concéder pour autant les points.

Ben perso je n’y vois aucun problème, autant à mettre 11-0 que de me prendre 11-0. C’est juste que quand je joue un joueur bien plus faible que moi, hormis l’exception citée, je trouve l’intérêt de jouer à fond limité. Et à titre perso, ça ne m’amuse pas. Après ce n’est que mon avis.

C’est parce que c’est comme ça que je désigne les choses. Si je perds largement, j’hésite pas à dire que je me suis pris une branlée, ou que je me suis fait exploser. Idem si c’est à l’adversaire que ça arrive.