Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Joueur antipathique et attitude à la table

Je viens de parcourir le topic, et ce que je lis me fais un peu peur: car je retrouve mon profil dans certaines histoires.
Je suis un petit joueur de D1 qui a du mal à intérioriser sa frustration quand il joue mal! Et les " l’éclairage est pourri", « il fait trop froid, mes plaques sont en bétons », « j’ai bouffé une choucroute avant de venir, c’est pour ça que j’arrive pas à décrocher la caravane et bouger mon c*l… » sont toutes des phrases que j’ai tendance à exprimer à voix haute quand je suis frustré…

Mais le but n’est pas de déconcentrer l’adversaire, c’est uniquement « qu’il faut que ca sorte!!! ». Mais quand je lis toutes ces histoires, je me dis que je vais intérioriser un peu plus :thinking:

Après faut savoir tempérer mais ne pas aller contre sa nature. Je suis quelqu’un qui a parfois besoin d’extérioriser. Hier, je n’avais pas envie de jouer, aucun plaisir, rien. Et je commençais à me faire accrocher par un mec plus faible que moi. Y a un moment, j’en ai eu vraiment marre, j’ai lâché un énorme « OH MERDE !!! » qui a retenti dans toute la salle. Et finalement, après ça j’étais relancé. Pas plus d’envie, mais au moins c’était sorti.

Tout intérioriser et prendre sur soi, il y en a qui en sont capables. Moi pas.

C’est assez bête ce que je vais dire, mais dans la mesure où tu as besoin d’extérioriser, il faut le faire, mais de manière contrôlée. Par exemple, il m’arrive de pousser une gueulante, voire plus (sur une précédente rencontre j’avais effectué un jet de raquette sur la table), mais à un moment clé du match afin d’extérioriser correctement et au bon moment, ceci afin de le remettre dedans. S’énerver ce n’est pas grave, mais il s’agit juste de faire en sorte à savoir utiliser son énergie à bon escient. C’est par exemple passer toute son énergie dans l’énervement, c’est à proscrire, parce qu’à la fin, tu n’as plus aucune lucidité dans le match.

Je sais bien que le règlement normalement interdit ce genre de réaction. Mais à titre personnel, je m’en tamponne parfaitement. J’ai jamais été sanctionner quelqu’un parce qu’il s’énervait, même à plusieurs reprises, tant que c’est raisonnable et pas dirigé contre l’adversaire. On n’a pas tous une personnalité lisse, moi le premier, et puis bon, on est aussi des êtres humains, c’est aussi normal qu’on ait parfois des réactions parfois pas toujours bonnes. Mais sauf à ce que ça aille trop loin, je ne vois pas l’intérêt de sanctionner.

Filou si tu lâche un merde sur un coup comme ça alors que le reste du temps tu est plutôt tranquille je pense qu’à notre niveau aucun JA ne te donnera un carton ( pas même moi et pourtant tu connais ce que je pense sur les mauvais comportement) franchement tout le monde comprendra que c’est un énervement ponctuel et passagé si par ailleurs le reste du temps tu as un bon comportement ( c’est toujours la notion de mesure…) Pour le reste quand tu dis:Je sais bien que le règlement normalement interdit ce genre de réaction. Mais à titre personnel, je m’en tamponne parfaitement. Je ne suis plus d’accord, on a besoin de règles et tu le sais aussi bien que moi, on ne peut pas dire la règle je m’en fou d’une manière générale, ce n’est pas possible mais sur le coup franchement ton cris ( merde ) ça passera tant que c’est une fois…Franchement même moi ( quand on connait mes différents posts sur le sujet) je peux tout à fait comprendre un moment d’énervement ponctuel…

Au contraire, il y a plus d’intérêt de gagner avec un score le plus net possible en championnat par équipes qu’en tournoi (en phase à élimination directe) : en cas d’égalité, les points perdus peuvent compter (même si c’est rare).
Ce n’est qu’un jeu, je ne vois pas où est le problème de prendre 11-0. C’est en dramatisant les scores qu’on arrive à des tensions. C’est quand même étrange de régulièrement parler de « mettre des branlées », « exploser » l’adversaire, etc. !

Comme tu le dis, ce genre de situation est rare. Si c’était le cas, bien sûr que oui je tiendrais un tout autre discours. Mais perso jusque-là ça ne m’est arrivé qu’une fois. Et c’était un match de montée. On n’a pas été tendre avec le petit 5, parce qu’on craignait justement le match nul, vu que les trois autres joueurs avaient un niveau à peu près égal au notre, et que là, chaque point comptait. Mais en dehors de ce cas, je préfère baisser de régime et laisser un peu jouer, sans concéder pour autant les points.

Ben perso je n’y vois aucun problème, autant à mettre 11-0 que de me prendre 11-0. C’est juste que quand je joue un joueur bien plus faible que moi, hormis l’exception citée, je trouve l’intérêt de jouer à fond limité. Et à titre perso, ça ne m’amuse pas. Après ce n’est que mon avis.

C’est parce que c’est comme ça que je désigne les choses. Si je perds largement, j’hésite pas à dire que je me suis pris une branlée, ou que je me suis fait exploser. Idem si c’est à l’adversaire que ça arrive.

comportement anti sportif de la part d’un joueur et de son « éducateur sportif » vu ce dimanche au tour 2 du critérium fédéral.
Par deux fois le service adverse rattrapé à la main en prétextant ne pas être prêt, alors que la tête est tournée vers le joueur adverse, jambes légèrement fléchies, raquette prête, bref…
Un temps mort qui dure 5 minutes mais on passera là-dessus également…
Et « l’éducateur sportif » qui semble-t-il prend mal la remarque de la part de la partie adverse au sujet des services « volés » avec échanges houleux entre les coachs…
Surtout que durant le match, il y a eu bien un service lancé alors que l’adversaire était pas prêt, mais c’était dans l’autre sens…
Belle image du sport :sunglasses:
Cela donne envie de faire faire des déplacements aux gamins tout ça :pensive:

c’était un tour de national 2 ?

C’est souvent deux poids, deux mesures dans ces situations…

Comme un jeune 850 qui me sort des tcho sur absolument tous les points, je mène 2-0 et me fais remonter 2-2 à vouloir passer en force. Je lui ai montré que je savais gueuler aussi, il prend 4 à la belle et finit en pleurs.

Son père et coach (ex 21) qui vient me voir à la fin « c’est pas très bien ce que tu as fait ».
C’est cela, oui.

3 J'aimes

Un classique, un gamin qui fait tchaoo sur 100% des points c’est normal et il ne faut rien dire. Mais si dans ce match, toi qui est senior ou Vétéran tu te mets à faire des tchaoo aussi (et même pas sur tous les points…) la tu passes pour un extraterrestre et le connard de service :thinking:

Ah mais c’est exactement ce que je voulais. Je m’étais reconcentré sur mon jeu mais c’était pour montrer que quand on veut faire la guerre, il faut s’attendre à se prendre un taquet en retour.

Y’a pas de pitié, moi je tire sur les enfants. C’est peut-être pour ça que je suis solide mentalement maintenant… Avant, je pouvais perdre dès qu’il y avait un grincheux ou une jolie fille en face ~

3 J'aimes

Que tu t’encourages aussi pas de soucis mais certains adultes en profite, je trouve, pour dépasser les limites genre regard noir dans les yeux, point vengeur en direction de l’enfant, insultes, etc,…Et là moi en tant que père ça me rend fou ce comportement. ça reste des gosses de 10 et 11 ans qui pourraient être leur fils et les mecs se comportent quand même comme des sauvages pour quelques points FFTT. A m’en dégoûter du ping ce comportement. Encore vu il y a quelques semaines en 1/2 finale du tournoi de Mondeville…Toute le monde dans la salle était circonspect devant ce comportement complètement fou. Le mec en arrivait à hurler de joie à plein poumon sans s’excuser sur ses points de chance tout le match. Heureusement il y a eu une justice et il perd en 5 sets au final.

2 J'aimes

Ah non je ne montre pas le poing ou regard irrespectueux, contre qui que ce soit.
En revanche si tu veux hurler à pleins poumons sur tous les points contre moi, je m’autorise à penser que j’ai le droit de rendre la pareille :slight_smile:

5 J'aimes

Cas d’école aux indivs pour moi. Reste à savoir qui a été antipathique.

Le match n’a pas d’arbitre et est très serré, il y a 9-8 en la faveur de mon adversaire à la belle. Je tente un top et il me semble, mais alors je ne suis pas vraiment pas sûr de moi, que la balle effleure le bord de table. Je n’ouvre pas la bouche, mais j’interroge mon adversaire du regard. Il hésite une demie seconde puis me donne le point. C’est très fair play de sa part, je le remercie.

Sur la balle suivante , le point dure très longtemps et sur un coup de défense de sa part, bien joué mais loin d’être impossible à remettre selon moi, je lève la main car une balle m’arrive dans les jambes. Dans mes souvenirs je lève la main avant même qu’il ait touché la balle, mais mes souvenirs valent ce qu’ils valent sur une succession d’événements aussi rapides. Mon adversaire ne conteste pas la matérialité de la balle, mais il me dit que de toute façon je n’aurais pas remis la balle sur la table et me demande de lui accorder le point. Je refuse, point à remettre.

Je gagne le match et cela se passe fort mal après coup: l’adversaire commence par refuser de me serrer la main, ce à quoi je ne réagis pas. Puis il continue à bougonner jusqu’à finir par m’insulter. Là j’ai perdu mon calme et je lui ai dit qu’on pouvait s’expliquer dehors s’il le souhaitait. J’ai mal agi.

Voilà, j’ai essayé de faire un récit le plus conforme possible à la réalité de la situation.

Je pense que la situation sera tendue la prochaine fois que nous nous rencontrerons.

KaamosMa Lin Carbon FL | Rakza X 2.0 | C1 2.0

6m

Ah mais c’est exactement ce que je voulais. Je m’étais reconcentré sur mon jeu mais c’était pour montrer que quand on veut faire la guerre, il faut s’attendre à se prendre un taquet en retour.

Y’a pas de pitié, moi je tire sur les enfants. C’est peut-être pour ça que je suis solide mentalement

Putain les gars…désolé de dire ça, mais j’ai honte pour vous…Vous pensez vraiment que ces gosses de primaire veulent vous « faire la guerre »…

Ils s’encouragent juste car c’est ce que leur conseil leur entraîneur pour rester dans le match et se donner du courage. Vous le savez très bien que ce n’est pas contre vous…pfff, quel état d’esprit franchement. Vous vous trouvez des excuses pour justifier une stratégie bien établi de mettre une pression psychologique malsaine sur des enfants…Arrêtez de faire croire que vous faites ça en réponse à quelconque agression d’un môme en culotte courte car il s’encourage…Vous faites ça car c’est un bon levier pour gratter des matchs assez facilement car ils ont tendance à sortir de leur match sur des coups de vieux briscard (simulation de blessures, propos limites, etc,…). On le sait tous que ça marche et c’est souvent la meilleure chance contre un jeune qui s’entraîne plus que nous et meilleur techniquement.

2 J'aimes

Euh… j’arrête là perso, merci.

Edit : non, attends. Juste avant le match que j’ai relaté, j’ai joué un autre jeune très correct à la table. Je n’ai pas fait un seul tcho en retour et j’ai contré à presque -300. Ça ne m’a pas énervé pour autant.

Alors ?

Moi je dis que ça dépend. Reponse de normand. Lol. En fait si le gamin est tout seul, perso à la fin d’un set je lui demande très gentiment s’il peut baisser le volume. S’il ne le fait pas autant faire comme lui. Si le gamin est accompagné, en règle général c’est même pas la peine d’essayer de demander au coach ou au parent, la réponse est la même : pourquoi, c’est interdit ? Non, ben alors ? Donc je demanderai tout de même, mais si pas de changement je pourrais faire pareil…

1 J'aime

Pour moi s’énerver et raler , pousser une guelante ca arrive comme tu dis on es humain , par contre le jet de raquette je trouve ca anormal et pourtant je l’ai deja fait .
Je dit pas forcement que le jet de raquette doit être forcement noté sur une feuille de match mais pour moi ca fait partie des comportements qui ne devraient pas avoir lieu et méritent sanction si couplé a d’autres choses ou est un comportement régulier

De la même facon que les ambiances chaudes que tu apprécies est clairement le type de comportement qui risque un jour me faire arrêter le ping

Apres il en faut pour tout les gouts mais attention a ne pas sombrer dans le « moi j’aime ca donc osef que ca dérange les autres présents dans la salle ». Je dit pas que tu es comme ca mais des fois la facon dont tu retranscris les évenements pourrait le faire penser

??? :open_mouth:
Pas d’accord avec toi @grubba

Le cas de Kaamos m’est également arrivé, quand tu subis des tchôôô sur TOUS les points, même sur des grattes ou des services loupés, au bout d’un moment ça gonfle
OK ces gamins ont été formés comme ça, mais dans quel but ? déstabiliser, énerver l’adversaire car c’est anti fair-play, et bon excuse moi mais à 10/11 ans on sait quand même que son comportement peut avoir des conséquences

La preuve est que, le gamin qui hurlait et tchôtait sur tous les points, à un moment j’ai hurlé comme lui mais sur les points que je gagnais correctement (oui un bon top gagnant par exemple)
ça l’a surpris et il s’est arrêté comme par hasard de faire ses tchô

1 J'aime

Après quand un jeune s’encourage, et qu’on voit clairement que c’est pour lui, aucun problème pour moi. C’est à dire que les tcho sont réalisés dos à la table et à l’adversaire (pas en face) et d’un volume sonore respectable (il peut crier mais pas au point de faire sursauter toute la salle). Chacun sa façon de rester concentré, et surtout sa façon de ne pas chercher à deconcentrer son adversaire. Quand sa devient l’objectif de l’adversaire, ou sa tactique, jeune ou vieux, pourquoi ne pas faire pareil ?

1 J'aime

Surtout quand le gamin est coaché par un ex-numéro, il fait pas ça par hasard.
Bien sûr, c’est du mimétisme mais on lui a très bien expliqué à quoi ça sert.
Faut pas nous prendre pour des billes non plus.

1 J'aime