Le meilleur du tennis de table et du PING-PONG Archives : Forum | Matériel

Faut-il reclasser les jeunes des pôles espoirs?

C’est une question qui m’est passée par la tête tant l’écart entre le niveau de jeu et le classement va être important (3, 4, 5 classements, voire plus ?) vu qu’ils ont pu continuer à s’entraîner toute la saison sans pouvoir gagner un seul point en 10 mois si reprise normale en septembre.
Ça va fausser l’équité des tableaux dans les tournois et ça pourrait même énerver certains de leurs adversaires… ou même les empêcher de jouer à leur niveau réel en championnat si il y a un classement minimal.

2 J'aime

Bonne question … Mais pas simple à estimer…

Est ce qu’il serait pas plus simple de nous mettre 3 classements de moins nous les vieux :smiley:

4 J'aime

Oui le mieux serait de faire confiance aux entraîneurs des pôles pour avoir une bonne estimation du niveau réel des jeunes.

En plus on va tous se blesser en reprenant trop fort !

2 J'aime

Faut pas oublier que les moins de 18 ans ont quand meme pu s’entrainer en septembre, octobre, puis du 15 decembre au 15 janvier .
Alors oui il y’aura une bonne difference mais pas non plus extreme je pense

Il y a aussi ceux, comme mes enfants qui auront réussi à s’entrainer quand même assez régulièrement (par des moyens détournés, par exemple il paraît qu’il ne s’est jamais autant vendu de tables qu’en cette période de covid…). Mon fils a quand même réussi à continuer sa progression, je pense qu’il va jouer n° sans problème à la rentrée et il sera 19. Je pense qu’il y aura environ un écart de 200 pts entre son classement et son niveau réel. Pour ma fille cet écart risque d’être encore plus grand, puisque quand le covid est arrivé, elle était en pleine explosion de son niveau de jeu, je pense qu’en septembre elle va jouer 11-12 alors qu’elle ne sera que 7 sur le papier…
Alors j’imagine que pour les jeunes en pôle ça doit être encore plus vrai. Après pour l’estimation du classement je pense qu’il faut effectivement s’en remettre à l’avis des entraineurs, mais je pense que si l’entraineur estime que le gamin joue 4-5 classement de plus à la reprise, ce serait pas déconnant de lui rajouter au moins 200 pts.

Pour moi ce n’est pas la peine de les reclasser, ça se régulera de fait très rapidement lors de la reprise.

5 J'aime

Pas si sûr, c’est quand même pas simple de rattraper 500 pts en une demi phase (si on considère que rapidement c’est une demi phase). Et puis ça peut les empêcher de jouer par équipe à certains niveaux, par exemple un gamin à 11 qui joue 16-17, il n’a pas le droit d’aller jouer en PN (faut être 12 minimum je crois) alors que cela pourrait être un tremplin pour lui et progresser plus vite.

Assez d’accord avec toi. Après la ligue peut attribuer des points supplémentaires à un jeune en cours de saison : on a le cas régulièrement en Alsace de joueurs qui jouent en AGR (affilié FSCT) depuis dix ans et qui prennent une licence FFTT un jour… genre ils jouent 14 ou 15 et ils démarrent à 500 points… bon, quand le premier jour ils claquent 13-14-15, le club adverse se plaint et ils font un classement au pifometre genre 14 et ils corrigent les points perdus par les adversaires.

3 J'aime

Il faut aussi considérer comme l’a dit avec humour EtAlors que certains vaudront trois classements de moins et seront des proies faciles ! :slight_smile:
Oui effectivement ça peut jouer sur des limites de classements dans certaines divisions mais pour moi c’est à la marge.

S’il y a deux classements d’écart entre le niveau réel et le niveau papier c’est pas la peine de corriger. S’il y a plus de 500 points… là peut-être.
Après bon, le problème du surclassement… un gamin qui joue 11 peut quand même jouer en R1 et il aura du 18 en face… y’a que pour la nationale que ça lui posera souci mais ça va durer quoi, une phase ?
Quoique, une phase covid… 3 ans :rofl:

1 J'aime

Les gamins en pôle espoir c’est aussi à la marge, il n’y en a quand même pas des masses, en temps normal la plupart jouent déjà bien 4 classement de plus que leur classement, alors après une saison et demi sans trop de possibilité de rattraper l’écart, je pense que l’écart pour certains risque d’être vraiment grand et pour ceux-là même s’ils ne sont pas nombreux, ce ne sera pas déconnant de leur rajouter un peu de points.
Pour les vieux qui joueront en dessous de leur classement parce que pas entrainé du tout, c’est l’affaire de 2-3 mois pour rejouer pratiquement le même niveau qu’avant.

Je pense qu’il faudrait oui.
Et aussi appliquer une baisse de points à tous les autres licenciés d’ailleurs (genre la même que pour un an sans licence?)

Le dernier cas typique qui va poser problème, c’est celui de Félix Lebrun qui devrait intégrer l’équipe de Istres en pro et qui n’est pas encore sous les 200 pour pouvoir le faire ( avec son frère ). Il serait sous les 200 si la saison s’était déroulée. Je pense que la fédé va donner une dérogation. :thinking:

tu es certain de cette info ? ça serait une excellente nouvelle ! (the first french penholder en pro)

2 J'aime

Je ne connais pas bien le sujet, mais de l’extérieur, si un jeune vaut plus que son niveau et que cela peut l’empêcher de jouer à un niveau supérieur et donc de limiter sa progression alors oui c’est du bon sens de ré évaluer les points de ce jeune.

On le fait bien pour certain petit malins qui reprennent une licence en étant 5 avec un niveau bien supérieur…en général la police passe par là pour ré évaluer les points.

1 J'aime

Oui, c’est de source sûre. C’est Calin, le spécialiste des mutations pros sur le forum. :+1:

CalinBernard

1

2j

Un ou deux Jeunes Lebrun a istres ça dépendra si c’est la pro À ou pro b

@Zorro j’ai l’impression que tu cherches toujours à griffer @Calin ?

Pourquoi ? Je le félicite même pour toutes ses infos.

Le meilleur du tennis de table et du PING-PONG Archives : Forum | Matériel