Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Faut-il privilégier la qualité de l'entrainement à la quantité d'heures passées à la salle dans un sport aussi technique que le tennis de table ?


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #41

Quand j’ai débuté (j’avais 14 ans), c’était dans un petit club avec une 20aine de joueurs, dont plus de la moitié vétéran, une équipe 1 en R1… Pas vraiment d’entraineur, juste un gars 25 qui tapait la balle le mercredi après midi avec les 3 jeunes qu’on était… J’ai mis 4 ans pour être 35, c’est à dire 16, juste en faisant des matchs. J’allais à la salle presque tous les soirs en vélo, au Lycée je tapais la balle entre midi et 14 h avec des copains qui savaient à peine jouer… Je passais ainsi environ 16h à jouer au ping par semaine. J’ai pris 2 classements de plus qu’en j’ai découvert de vrais entraînements alors que j’étais étudiant dans de plus gros clubs.
Donc mon idée c’est qu’on peut progresser en privilégiant la qualité de l’entraînement, on peut aussi progresser en privilégiant la quantité, mais pour vraiment bien progresser, il n’y a pas de secret, il faut les deux!!


(Clst 886-OSP IPB/RV Death 0X/CD T 05 2,1) #42

Et ben voila…
merci nicopong de ton analyse
je pense que @junky ne va pas être d’accord…lol
Que veux tu, pour certains c’est un don avec de la facilité en plus (club trés proche) et pour d’autres faut s’entraîner mais en plus avec des inconvénients (club éloigné)…pas tjrs facile


(junky) #43

On est d’accord la dessus, comme tous les exos en fait, il s’agit de préparer des actions du match, de s’adapter, …
Et franchement, ce n’est pas en jouant des matchs un peu tjrs contre les mêmes joueurs qu’on s’y prépare le mieux … sans le vouloir , on s’adapte à ses adversaires trop connues (quantité de rotation, placement de balle, …)

Pour le panir et pour éviter ce que tu critique, on bosse souvent en 3 passages :
1/ passage à vitesse lente, on s’applique sur la qualité du geste, on met tout sur la table
2/ vitesse normale, un peu comme en match, sans doute un peu plus rythmé
3/ sur-régime : à la chinoise, ça va très vite, on doit raccourcir les gestes, venir vers la balle, privilégier l’action sur la balle, …

Le panier est justement pratique pour jouer plus vite que la relance qu’on a disposition dans le club par exemple…


(Nicolas Saint Antonin) #44

par contre il n a pas tord … il y a quand meme beaucoup de facteur autre que la seule motivation et la faculté a progréssé qui peuvent bloquer un mec…

j ai pris l exmple de simon gauzy car je le connais bien … mais il ne faut pas oublier ses parents ont sacrifié beaucoup de leurs temps libre, ils ont fait beaucoup de sacrifice ( pour lui et son frere ) pour pouvoir accompagner et épaulé leurs enfants…
tout les parents n acceptent pas non plus de laisser partir leurs enfants a 12 ans de la maison pour l autre bout de la france…
simon et sont frere on eu aussi la chance que la ligue midi pyrénées ai organiser tout un programme autour d eux… avec des relanceurs et entraineur pour qu ils aient toujours quelqu un avec eux …

je peu donner aussi l exemple de léo de nodrest on a jouer dans la meme équipe pendant 2 saisons et je le connais depuis sa premiere année de ping ( un super mec )
lui aussi a eu toutes les étoiles alignés en plus de sont talent…

son pere et sa mere avaient pas mal de temps libre… ils allaient le chercher tout les jours a midi a l école pour l emmener a l entrainement avec nous, ils lui préparaient a manger puis le ramener au college, pareil le soir a 17h …

son pere a fait des millier de km pour lui faire faire tout les tournois possible, les indivs…
ils ont dépensé un argent fou en déplacement, plaque, materiel de ping…
il a aussi eu la chance que le club (avant son entré au pole de Tours ) organise tout pour lui relanceur midi, soir …

il faut que toutes les étoiles soient alignées :wink:


(Clst 886-OSP IPB/RV Death 0X/CD T 05 2,1) #45

Enfin quelqu’un qui a compris où je voulais en venir…
On a pas tous les mêmes étoiles qui s’alignent et ça quelque soit l’âge…


(Nicolas Saint Antonin) #46

par exemple si tu habites dans le fin fond du gers c est quasiment mort … le club corect le plus pret est a 1h de route… pas d entraineur diplomé… alors meme que le gosse soit doué a 9 ans tu va pas lui dire bon faut que vous déménagiez a auch pour que votre fils puisse faire du ping pong correctement quoi ^^


#47

Perso je vois pas où tu veux en venir.

C’est évident qu’on a pas tous les mêmes étoiles qui s’alignent :

  • certains naissent avec une meilleure génétique que d’autres
  • certains naissent dans une famille pauvre et ne feront probablement pas de sport à cause du coût
  • certains commencent le ping à 7 ou 8 ans et d’autres beaucoup plus tard
  • tous les clubs n’ont pas un entraineur
  • tous les clubs n’ont pas un bon niveau de relance
  • avoir des parents sportifs c’est un gros avantage et les enfants font généralement du sport
  • avoir des parents qui font des sacrifices pour leur enfant c’est aussi un gros avantage car c’est pas toujours le cas
    etc et des milliers d’exemples où on pas les mêmes chances au départ

Juste quelques mots, thats life.

A part enfoncer des portes ouvertes sur les possibles inégalités de la vie, je vois pas où cela mène …

Parce que là, te comparer à des sportifs pro, est complètement hors sujet. Tu es 9 ? bah si tu mets tous les moyens pour, tu peux encore progresser. Tu crois vraiment avoir atteint les limites ?

Parce que le sujet concerne les joueurs lambda au ping et la progression, pas pour être sportif professionnel …


#48

oui et non, tu ne travaille pas nessairement la meme chose dans les deux.
Avec un entraineur perso tu vas pouvoir travailler certaines gestuelles de maniere plus precises et pouvoir avoir un suivis pour mettre en place certaines techniques que tu vas pouvoir approfondir.
Avec un entrainement de groupe tu vas etre moins precis sur chacun des points mais tu vas aborder de maniere plus large et surtout avec differents partenaires d’entrainement, tu vas apprendre a gerer des balles differentes.
A faIre des matchs, tu vas travailler l’analyse de jeu et l’adaptabilité de tes coups.

Les 3 sont importants. Par contre tres honnetement, meme si c’est pas la culture et qu’on aime bien faire des matchs, il est contre productif de se lancer dans des matchs alors que ta technique est loin d’etre au point car certains elements techniques peuvent s’averer contre productif lorsqu’ils ne sont pas maitrisés a un certain niveau et ainsi ammener une deformation pour compenser. Exemple le top spin CD, l’accorche ideale se situe a 45 degré avec l,ensemble du corp, et la compensation de l’effet se faisant sur certains elements du mouvement qui vont etre plus ou moins accelerer a l’impact en fonction de l’effet. Hors non maitrisé, souvent les joueurs vont compenser avec des demarages plus verticaux et gerer avec une presence/absence de poussée des jambes et rotation du bassin selon si la balle est coupée ou molle. bref cette non maitrise ammene des deformations de gestes et des mauvaises habitudses qui vont devoir etre defaite ulterieurement lorsque la technique va monter. Apres c’est sur que dire a quelqu’un mec, tu vas bouffer du ping pendant 3 ans 10h00 par semaine sans faire un match pour pouvoir gagner 1 an d’entrainement et etre au meme niveau qu’un mec avec la meme pratique mais sur 1 an de plus mais qui va faire des matchs, il y a pas grand monde qui va le faire


(Clst 886-OSP IPB/RV Death 0X/CD T 05 2,1) #49

@kirua18
Re
Quelle polémique pour pas grand chose en fait.
Déjà ce n’est pas moi qui est fait une comparaison avec les pros mais ça en valait la peine.
Oui je suis 9 et je mets tout les moyens pour progresser et je n’ai pas atteint mes limites de ce côté là, tant physique que technique…etc.
Alors faut il privilégier la qualité de l’entrainement à la quantité d’heures passées à la salle…pour passer de 9 à 10 et plus? alors je dis oui et non tout simplement comme beaucoup d’entre nous d’ailleurs.
La qualité est l’entrainement suivi avec si possible un entraîneur…
La quantité c’est beaucoup d’heures donc de jour/semaine d’entrainement…
La qualité sans la quantité pour moi n’est pas possible, il est plus facile de faire du panier (service, top CD ou RV…) en ayant plusieurs jours/semaines d’entrainement. si tu n’as qu’une journée d’entrainement dans la semaine c’est jeu libre et donc dur dur de progresser…
Bon ben je vais aller en Mairie tenter de glaner des heures en plus pour s’entraîner à la salle…c pas gagné.


(Ex 18 / Fortius FT / O7P / O5E) #50

Si tu y réfléchis, ça n’est pas une obligation. C’est un choix de privilégier le jeu libre. On peut tout à fait faire une semaine entière sans match, ou juste en fin de séance. Je ne fais jamais de séance jeu libre, à quelques rares exceptions près où on fait que des matches, quand on prépare une compétition.


(Clst 886-OSP IPB/RV Death 0X/CD T 05 2,1) #51

Ouais enfin quand je dis jeu libre c’est pas non plus jouer au ping de camping
je choisis un partenaire et on s’entraine CD sur CD pendant 1/4 d’heure puis on change…RV sur RV
quelques services etc…et enfin un petit match.
ensuite on tourne avec d’autres plus ou moins fort pour que tout le monde profite des jeux différents des uns et des autres…tout cela sur 2-3h par semaine.
J’espère changer tout cela l’année prochaine si la Mairie capitule…lol


(Ex 18 / Fortius FT / O7P / O5E) #52

Vous pouvez aussi organiser votre séance avec des exos mais en changeant de partenaire à chaque fois, pour finir par 20-30 minutes de matches, mais ça n’est qu’une suggestion et ça nécessite que tout le monde soit partant. Ça conserve la variété comme les exos. Échauffement CD/RV puis matches ensuite, c’est bien ce que je comprenais par jeu libre.


#53

A commencer par moi ! HA HA HA :joy::sob::sob::sob:


#54

C’est pour cette raison que j’ai ouvert un débat. :wink:


(1188 / Chila Swing / Aurus sound / F3 Bigslam) #55

Ayant repris après quasi 10 ans d’arrêt. Je n’avais jamais eu d’entrainement dirigé. J’ai découvert cela a ma reprise cette année dans un gros club ou nous avons la chance d’avoir un entraineur qui joue en n1, et tres souvent en petit comité… En quelques mois je pense avoir déjà largement dépassé mon niveau d’avant malgré les 10 ou 12 ans de plus. Par semaine, je fait donc deux heures de dirigé ( surtout panier ou jeux sur l’entraineur) et deux heures de libre car c’est quand même important de faire des matchs afin d’être prêt pour le week-end.


(olivier LESSEUR 1159 pts) #56

La question de fond derrière tout cela c’est “Comment progresser à l’age adulte ?”.

D’abord c’est la motivation bien sûr qui fait le job. Ensuite il faut faire des choix, des sacrifices car comme dit le diction “on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs”.

@robocop591 Si tu as eu des remarques sur ton post concernant S Gauzy, c’est que ton post donnait l’impression - ce n’était peut-être pas ton intention ? - que S Gauzy avait eu des facilités. Mais moi je le vois d’abord comme des sacrifices de son entourage et de lui-même. Il et ils ont choisi.

Et - même si je risque de me faire incendier en disant cela … - je trouve que invoquer la famille pour expliquer qu’on a pas le temps est un pretexte. D’abord car créer une famille n’est en aucun cas un devoir ni une obligation ! Celui ou celle qui crée une famille le fait d’abord par égoïsme, pour son plaisir à lui / elle, non ?

Enfin, perso j’ai tendance à penser qu’il n’y a pas de montagne infranchissable. peut-être que c’est ma nature, que je n’ai pas de mérite à penser et faire ainsi. En tout cas jusqu’à mon dernier souffle je continuerai de m’investir à fond dans ce que je fais, et jamais je ne chercherai une “excuse” si je ne réussis pas. En tout cas, dans tous les cas j’aurais eu ce plaisir de tout donner.


(Clst 886-OSP IPB/RV Death 0X/CD T 05 2,1) #57

Waouh créer une famille c’est être égoiste?
là c’est fort quand même.:face_with_raised_eyebrow:
Moi je dirais le contraire, celui qui reste seul dans la vie pour vivre a fond sa passion là oui c’est un égoïste.
Et je ne cherche pas d’excuses parce que je ne réussis pas, je dis carrément que J’AI l’excuse, la cause si tu préfères. Mais j’en veux à personne, c’est pas de bol c’est tout.
Oui on vivre sa passion a fond, se donner le droit de réussir, aller à plus d’entrainement, faire 50kms AR 3 fois par semaine mais au détriment de sa famille, ses occupations etc…et LA on est un égoïste.
Et pour répondre à la question initiale, quantité ou qualité?
A mon niveau, ce serait la quantité pour surtout ne pas régresser et garder une condition physique raisonnable…:wink:


(junky) #58

En tout cas, moi je l’ai fait pour moi … personne n’avait besoin de mes enfants :slight_smile:

Mes enfants me voit m’investir à fond dans mes activités, comme je les invite à s’investir à fond dans les leurs avec la contraintes pour moi de faire des kms pour leur permettre de s’y éclater, de performer, … Mon fils a changé de club pour poursuivre sa progression et avoir des entraineurs compétents plutôt de que faire du loisir dans le club local. Nous (la famille :wink: ) avons fait des milliers de kms pour qu’il aille faire ses compétitions et aller chercher sa qualification aux Championnat de France de sa discipline … Si je n’étais pas près à ces “sacrifices” (mais aider à la réussite de ses enfants, est-ce un sacrifice ? ), je ne l’aurais pas poussé vers le sport…Alors sans doute que tout le monde ne peut pas (beaucoup ne veulent pas …) faire ces efforts, chacun ses choix.

Je connais un papa qui faisait 60 kms (aller…) pour emmener ses enfants à l’entrainement de ping… le premier est à l’INSEP, le 2eme est au pole régional … et il ne regrette aucun des kms parcouru.
Par contre, il est indispensable d’avoir un entrainement de qualité proposé par le cadre technique et réaliséé par le joueur … sinon c’est bien tu temps perdu !

Alors peut-être que c’est moins rentable pour un adulte, mais ça reste possible !


(Clst 886-OSP IPB/RV Death 0X/CD T 05 2,1) #59

aah que ne ferait on pas pour ses enfants…
j’ai une fille de 10 ans qui fait de la gym depuis l’age de 5 ans et elle fait de la compète…
10 heures d’entrainement par semaine…4jours/semaine.
ce week end encore on a fait en famille 150kms aller/retour, pour la voir concourir (en équipe).
on a l’intention de la faire suivre dans un club plus performant voir des études en internat/sport etc…
bref des sacrifices kilométriques et financiers…
Donc là où je voulais en venir c’est que si moi de mon côté je vis ma passion du ping à donf, en faisant aussi des kms etc…c’est peut être aussi ma fille qui va en compatir car entre ses compétes, les miennes et nos entraînements ca va être compliqué et ma femme va péter un boulard…lol
Le choix est vite fait…


(junky) #60

Puisqu’on est dans le HS, j’ai un secret pour toi : je me suis mis au même sport que mon fils, ça fait moins de déplacement :slight_smile:
Ah zut, tu vas devoir te mettre à la gym :wink: