Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Quels moyens de financement pour un poste d'entraîneur à temps plein dans les années à venir?


(916 OSP Virtuoso Fastarc G1 2mm / Vega Tour 1,8) #141

C’est comme cela que ça se passe chez nous. Ça évite les tracasseries administratives au petit club que nous sommes (nous avons seulement une facture à régler tous les mois). Effectivement l’entraîneur n’est pas là pour coacher les matchs mais cela est tout de même efficace pour amener un peu de rigueur à l’entraînement au moins une fois par semaine.


#142

Encore une fois , un saupoudrage qui apporte une solution au manque de vocations d’entraîneurs bénévoles. C’est mieux que rien mais ça ne résoudra que bien partiellement un problème bien plus grave.
Comme finopat, chez nous on a également ce mode de fonctionnement qui tend à se généraliser hélas. Bon, ça donne du boulot à des gars mais ça sert surtout à camoufler la pauvreté du nombre d’entraîneurs en activité dans les clubs.


#143

je suis d’accord d’ailleur je pense d’ailleur que toutes les fonctions d’enseignement devraient etre faites de maniere bénévoles. apres tout, il y n’y a pas vraiment de difference de qualité d’enseignement non plus entre un paysan qui va donner des cours du soir et un prof


#144

Tu compares vraiment n’importe quoi. Pas besoin d’être pro pour entraîner dans un petit sport de loisir. Faut pas rigoler quand même … D’ailleurs, il vaut mieux un bénévole compétent de bon niveau qu’un pro pas toujours motivé.


(junky) #145

je comprend mieux

Perso, j’ai des exigences avec tous mes entraineurs, que le sport soit petit" ou “grand” (d’ailleurs faudra m’expliquer la différence entre petit et grand port).
Ce qui est sur, c’est qu’au ping, tout le monde se prend pour un entraineur mais que personne ne veut passer ses diplômes…
Le problème c’est pas d’être pro, c’est d’être compétent, et le diplome donne des garanties !

ça marche aussi pour ton taf ? puisque tu es payé, tu es forcément soupçonné de le faire pour le fric sans motivation ?


(Ex 18 / Fortius FT / O7P / O5E) #146

S’exprimer de manière provocatrice, quand il s’agit de toi, c’est innocent et utile pour faire réagir et alimenter la discussion, mais quand ce sont les autres, c’est n’importe quoi ? :rofl:


#147

Ben non parce que je suis sûr qu’il pense ce qu’il dit.


#148

d’ailleurs, il vaut mieux aussi un paysan competent de bon niveau qu’un prof pas toujours motivé
.
Mon point est de te montré et d’essayer de te faire comprendre que tu ne peux-pas comparer un professionnel avec un amateur.
Tes remarques montrent a quel point tu as une connaissance tres sommaire des pré recquis pour entrainer et le mepris que tu porte a la valeur des entrainements.
Je me suis contenté de faire l’exact chose que tu fais vis a vis du metier d’entraineur sportif, je l’ai appliqué a ton boulot mais visiblement le boulot des autres ca mérite juste d’être fait bénévolement, c’est facile a faire et n’importe qui peut le faire.
Mais je pense effectivement qu’avec tes jeunes et tes connaissances en tant que benevole, tu dois aborder les notions physiques, ou de faire des plan annuels ou sur plusieurs années. tu dois probablement aborder les exercices compensatoires vu que le ping est un sport asymetrique puis pour les jeunes un peu plus fort, je pense que tu aborde la dietetique avec eux pour leur dire quoi manger pour qu’ils soient au top lors des compets importantes


(Ex 18 / Fortius FT / O7P / O5E) #149

Et toi, tu penses quoi dans ce que tu écris ?


#150

Ne nous méprenons pas. Même en admettant qu’un pro serait toujours mieux qu’un amateur, ça ne répond toujours pas à la problématique qui consiste à savoir si le ping peut avoir les moyens de financer un entraînement professionnel. Moi je défends juste la thèse que non. Mais je te l’accorde, ce serait encore mieux si on pouvait rassembler toutes les compétences. Parce que, aussi compétent que soit le pro, on aura de toutes façons toujours besoin des bénévoles.


#151

Je pense que le gars de gauche que je suis se trouve confronté aux deux ultra libéraux du forum que sont sygfried94 et Branflakes et qui , comme par hasard, ne vivent pas en France.


#152

Les moyens sont autres chose Zorro. sauf que c’etait pas ton argumentation initiale mais bien les benevoles font un meilleur boulot que les pro. D’ailleur meme dans ta derniere reponse tu te permets quand meme de tourner ta phrase avec un conditionnel. Le sport se professionnalise et la qualité va en s’ameliorant. Comme c’est assez recent, forcement il y a une part de charlatan et de gars qui ont une connaissance sommaire, mais c’est valable dans tous les métiers nouveau ou qui prennent de l,ampleur. C’etait valable dans l’informatique dans les années 80-90, c’etait valable dans l’enseignement quand L,ecole est devenu obligatoire, c’etait valable dans la medecine a l’epoque du farwest, valable aussi pour la conduite etc…

D’ailleur, je vais aller plus loin, il n’y a pas de bon ou mauvais choix, le chemin qui prendra forme donnera simplement l,avenir du ping en France. Est-ce que ca restera le pseudo sport de camping avec son lot de benevole, de joueurs de garages qui croient qu’ils sont champions du monde. est-ce qu’il va gagner ces lettres de noblesses. est ce que l’orientation prise va augmenter ou diminuer le nombre de pratiquant.
Personnelement je pense que le ping a besoin de se professionaliser pour gagner en lettre de noblesse sinon c’est un sport qui va mourir et la voie du tout benevole que tu propose est justement la voie du c’est pas vraiment un sport


(junky) #153

Marrant qu’un mec de gauche critique autant les bénévoles qui cherchent des solutions pour pérenniser des emplois aujourd’hui souvent précaires (black, …).


#154

tiens celle la je l’avais pas vu venir.

tu peut mettre une signature a chacun de tes posts qui indique que si on est pas de ton avis on est forcement des monstres ultralibreaux mangeur d’enfant


#155

C’est bien ça qui me fait peur en ce moment. En effet, si on a plus le choix, faute de moyens, on est mal …


(junky) #156

Et moi alors ? tu me vois comme un gauchiste et j’imagine que lui me vois sur la même ligne libéral que toi …
je suppose donc que je suis centriste :slight_smile:


#157

Mais non, je dis ça uniquement pour faire remarquer que vous n’avez peut-être pas tout simplement le même mode de fonctionnement qu’en France. Nous avons ici une longue tradition du sport de patronage basé sur le bénévolat. Contrairement aux pays anglo-saxon qui ne peuvent rien concevoir sans le fric.


(Ex 18 / Fortius FT / O7P / O5E) #158

Je ne m’attendais pas à une attaque aussi directe et personnelle, qui contraste avec ta nonchalance habituelle. Je me suis laissé aller à te lancer une pique sur ta façon d’écrire, je n’aurais pas dû. C’était déplacé et ça fait dérailler le sujet.


(junky) #159

On a surtout une longue tradition de sport organisé par le politique ou le religieux (suffit de regarder les noms des clubs…), soutenus par de l’argent public, avec un professionnalisme caché (ex : des sportifs “pro” déguisés en employés municipaux, … ).
Perso, je suis plutôt content, en tant que citoyen/contribuable, que les choses deviennent plus transparentes.


#160

C’est peut être comme ça dans les grandes villes ??? En tout cas moi je n’ai connu que le pur bénévolat dans ma longue carrière.