Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Quels moyens de financement pour un poste d'entraîneur à temps plein dans les années à venir?


(Xiom Vega Intro / Sternenfall Ox / Neottec Gammal All+) #201

Depuis qu’on a notre salarie (2eme saison mais 1er ou l’effet se montre) +20% de licencié en plus et quasi que des jeunes.

Alors pourquoi ? Car c’est pas tombé du ciel et facile a expliquer

1- creneau en plus possible
2- bien vu par des parents d’avoir un professionnel et confiance dans le club accru
3- tournoi de fin d’année dans les écoles
4- bouche a oreille qui fait effet
5- cela dynamise le CA
6- cela a pousser des parents/joueurs a passer l AF et lors des creneaux loisirs jeune les plus denses (10 a 20 jeunes) il y a 1 a 3 bénévoles.

Conclusion : l’arrivé de l’entraîneur salarié en plus de “professionnaliser” l’entraînement et donner du credit au club et auprès des personnes extérieurs et donc de faire grimper le nombre se licencié a… dynamiser le benevolat :grinning:

Plus de benevole = plus daction possible. On fait une tombola maintenant, organisation de plus de competition départemental (buvette) et meme pour la 1er fois un criterium regional

Pour finir au dessus oui les clubs vont devoir mieux se structurer et etre moins dépendant de largent public et cela se fera avec un CA dynamique et ca exclu le salarié qui encore une étape supplémentaire.

Donc les CA non dynamique seront des clubs qui seront dans une proposition minimum de notre sport mais comme avant en faite. La situation actuel des subventions ne changent pas grand chose pour moi.


#202

Ben tu m’étonnes, ils ne sont là que pour ça ( pour la garde des gamins et qu’on s’en occupe à leur place. ). On va au sport comme on va à la musique , à la danse, aux ateliers théâtre, … D’ailleurs, le zapping et le turn over est énorme.
Heureusement, il y a encore des jeunes motivés bien soutenus par leurs parents ( très souvent des gamins de joueurs eux-même ) mais c’est de plus en plus rare. Enfin, moi c’est du vécu.


(junky) #203

Parce que nous on invente … tu auras fait de gros progrès le jour ou tu accepteras que d’autres vivent autre chose que le triste sort qui est le tien, que ce n’est pas une fatalité :wink:
Mais c’est clair que si tu me tiens le discours que tu nous sers ici a l’inscription de mes gamins, je vais les inscrire ailleurs :slight_smile:


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #204

Ce genre de jugement quoi… Tu crois pas non plus que lorsque les parents payent une licence à leur gamin qui veut, selon les cas, apprendre à jouer au ping, ou progresser, ils veulent que le gamin soit dans les meilleures conditions possibles ? Enfin désolé, mais laisse moi le choix entre un club sans entraîneur diplômé, ou un club avec un entraîneur sans diplôme, uniquement bénévole, le choix sera vite fait. Maintenant, tout le monde ne partage ni mon opinion, ni ma mentalité, et chacun voit midi à sa porte, et c’est tout.

Les parents démissionnaires, ou qui n’éduquent pas ou mal leur gamin, ça existe, mais franchement, la généralité que tu fais n’a strictement aucune valeur. A te lire, on croirait qu’il y en a partout…

D’autant plus que ce n’est pas le boulot des entraîneurs d’éduquer les gamins.

Faudrait peut-être arrêter de faire des généralités sur tout et n’importe quoi.


(Xiom Vega Intro / Sternenfall Ox / Neottec Gammal All+) #205

Surtout qu’il arrete de troller ou de chercher a attirer la lumière sur lui.

Et meme si ça l’ai pas (je le plains) qu’on arrête de lui répondre et qu’il parle seul.

Perso je prend plus en compte ces messages.


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #206

Je sais, mais c’est franchement gonflant à la fin…


(Zéro de conduite) #207

Vous pouvez répéter je suis sourd…

Nb : ahlala… les conquistadors quelle plaie…


(Cornilleau crown all+ , CD : Xiom vega intro , RV : G666) #208

fin ce qui me fait sourire c’est qu’avec son topic on voit vraiment les motivations individuelles des gens pour le ping même si c’est très loin de me rassurer pour l’avenir du ping car je me demande vraiment si certains apprécie tant le ping ou juste n’importe quel sport de duel ca leur ferait la même chose. C’est pas un jugement de valeur car je ne suis personne pour dire qui a raison ou a tords. Je suis d’accord ou non mais je ne prétendrais pas détenir une vérité contrairement a des gens des 2 côtés de la barrière.

Vous vivez vos réalités , c’est indéniable mais êtes vous si sur qu’elles empêche celles des autres d’exister ?

Surtout que bon vu les disparités de tailles de club , de régions , de moyens financiers individuel et temporel et d’objectifs chercher une solution générale ne peut pour moi qu’être une erreur.

Comme actuellement ce qui s’en sortiront c’est les clubs qui essaient de se financer par un bureau dynamique , force de proposition , via des manifestations etc et qui sauront mettre l’intérêt de leur passion et de leurs licenciés avant leur égo . Car sans aucun jugement j’ai l’impression que certains veulent absolument voir leur club devenir de plus en plus gros , avoir des équipes dans des divisions de plus en hautes , pas par challenge sportif mais par envie d’avoir une reconnaissance . Dans la mer il y a des baleines ce n’est pas pour autant que les poissons n’y sont pas heureux. Après ce n’est que mon avis.

Entraineur pro ou bénévole , tout dépends des besoins du club en quantité horaire et qualité . Tous les clubs n’ayant pas forcément pour objectif de former la future élite de demain et quand ce besoin . Et bien sur ca dépends aussi de la qualité des bénévoles , on est d’accord que si c’est le papy qui touche pas une balle qui doit tout gérer ca va etre limité . Mais de toute facon au niveau de l’entrainement quel que soit la voie choisi y aura besoin de bénévole pour aider/compléter le salarié et pour permettre le financement du dit entraineur .

Et même sans parler des manifestations sportives (critérium etc…) que tous les clubs ne peuvent pas faire (ben oui y a un nombre limité de journée , les gens vont pas faire 1 tournoi tous les dimanches de l’année) y a moyen de faire pas mal d’animations sans avoir besoin de grandes compétences : loto , repas , participation a la fête du village pour les communes suffisament grande , vide grenier/dressing ETC et donc d’avoir de quoi financer une partie des dépenses

Après l’entraineur diplomé n’est pas une nécessité pour tout les clubs je le repete


(junky) #209

Heu, je te rappelle que le sujet, c’est sur le financement des entraineurs, j’ai du mal à comprendre pourquoi ceux qui n’en veulent pas “par idéologie” viennent “contribuer”.

Heu, c’est l’interêt de ce topic : chacun y propose ses différents voies de developpement d’un club… après rien n’oblige ceux qui ne veulent pas developper leurs clubs à venir :wink:
On ne parle pas ici gestion d’un club ne général, on parle des clubs qui veulent un entraineur.

Marrant, moi je fais la lecture inverse : des équipes à tous les niveaux, c’est l’assurance pour chaque joueur de trouver chaussure à son pied et de ne pas voir partir les joueurs les meilleurs ailleurs. Ce mélange de niveau, il profite à tout le monde, même aux moins forts !
Franchement, voir un jeune commencer dans un club et le voir monter jusqu’au plus haut niveau dans ce club, c’est une vraie satisfaction pour le bureau, les joueurs, les entraineurs (pro ou pas, diplomés ou pas, …)
Je vois plus de sujets sur ce forum des gens qui ne trouvent pas leur place dans leur club que de gens se plaignant que leur club a trop d’équipe, ou à trop haut niveau :wink:
Et avoir une équipe “fanion”, ça fédère, ça motive les bénévoles, ça attire les partenaires, ça aide la com vers les mairies/CD/…

Pour le coup, je pense que tu n’as pas lu complètement les arguments sur un entraineur “pro” (je préfère “diplomé”) : il n’est pas la que pur former les élites de demain mais pour animer un club à tous les niveaux. Nous avons doublé le nombre de loisir depuis que nous avons un entraineur, et je pense que si on le remplace par un bénévole, celui-ci va avoir une grosse pression pour fournir une animation de la même qualité ! On ne parle pas de haut-niveau mais d’animation d’atelier ping pong 100% plaisir
Par ailleurs, je n’ai lu nul part qu’un entraineur voulait dire “pas de bénévole”.

Dans mon coin, on a plutôt du mal à trouver des clubs acceptant de prendre en charge des organisations lourdes ou “pas rentables”…Clairement, si demain 2 ou 3 clubs du coin arrêtent les organisations, ça va être chaud pour les championnats départementaux, ligue, CF, …
De plus, ces “gros” clubs organisent aussi les plus gros tournois, ceux qui font venir du haut niveau et des joueurs d’autres départements… si demain on revient à des compétitions départementales, ça va encore plus tourner en rond !

Pas une nécessité pour les clubs sans doute … mais pour moi, en tant que sportif (et père de sportif), c’est devenu indispensable. Et comme je ne suis sans doute pas le seul, certains clubs répondent à mes besoins de sportif, d’autres ne le souhaitent pas… Par contre, faut pas venir pleurer que des gens comme moi se barrent ailleurs, s’investir en tant que sportif mais aussi en tant que bénévole.


#210

Oui tu as raison, ce sujet concerne les professionnels du ping. Je n’aurais jamais dû intervenir ici. Moi je ne suis qu’un pauvre amateur de ping qui doit se contenter du petit niveau.


(Allround NCT / Octopus 0.5 / H3Néo) #211

Ce n’est pas non plus ce qu’il a dit.
Je pense qu’un excès de pessimisme finit par devenir du fatalisme, et on ne fait plus grand chose avec cet état d’esprit.
Je partage cependant une partie de tes opinions : c’est difficile effectivement de trouver des bénévoles, d’intéresser les parents qui voient souvent ça sous l’oeil du loisir.
Mais ça fonctionne encore.


(junky) #212

Personne ne dit que c’est simple, et je te rejoins sur la difficulté de motiver les enfants et les parents…On est d’ailleurs tous là pour essayer de trouver de pistes, …certaines fonctionnent, d’autres pas, il faut parfois (souvent !) tester des choses sans succès avant de trouver des solutions…en partant bien sur du principe qu’on sera de moins en moins aidé, que l’état providence (quoi qu’on en pense), c’est fini et pour longtemps.

Au dela que la question de la paye (qui n’est qu’une conséquence de la volonté de trouver des entraineurs compétents et disponibles), je trouve le ping “sous-équipé” en entraineurs diplomés.
Certains sports quasiment complètement amateur “imposent” plusieurs entraineurs diplomés par club : au delà de l’apport technique au quotidien, je trouve que ça apporte énormément dans la relation avec les parents…


(Xiom Vega Intro / Sternenfall Ox / Neottec Gammal All+) #213

Il y a aujourd’hui plus de club qui cherche un entraineur que d’entraîneur disponible.


(Spectol 21 /TSP Balsa 5,5/ 563.1 ) #214

La structuration de l’emploi va beaucoup se modifier dans l’avenir en raison du développement des nouvelles technologies. Les emplois “à la personne” - soin, enseignement etc …- vont se développer considérablement car les autres types d’emploi vont s’amenuiser petit à petit. L’un des enjeux politiques futurs -au sens noble du terme- sera de financer de façon efficace ces nouveaux emplois. Et il y a bien sûr des bonnes solutions auxquelles on devra recourir, ce qui n’est pas encore vraiment le cas actuellement, car on est en début de cette grande période de mutation. Mais ça viendra, forcément.

Ces emplois d’entraineurs sportifs font bien entendu partie de ces emplois à la personne. Se poser la question de leur existence, de leur développement dans les conditions actuelles de financement de l’activité humaine me parait assez vain. Ces conditions vont forcément se modifier progressivement : on y sera contraint et forcé et c’est heureux. Et en fait, je suis assez optimiste quant aux perspectives offertes pour le type d’emploi dont ce sujet est le thème … Des entraineurs sportifs, en Ping ou ailleurs, il y en aura de plus en plus. Et mieux rémunérés car bien mieux reconnus socialement.

Et je n’ai pas la propension, ni le goût pour l’optimisme béat …


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #218

@Zorro merci de stopper les jugements à l’emporte pièce et infondés, qui ressemblent par ailleurs à des attaques personnelles.

De plus, hors de question d’aborder la vie privée des personnes.

Messages coupés suite à un signalement.


#219

Ok donc j’ai ma réponse. Merci.


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #220

Tu n’as rien du tout, je n’ai laissé personne répondre à ta question. Maintenant, je pense que ces jugements douteux, tu ferais mieux de les garder pour toi. Je ne veux pas te faire changer d’opinion, ce n’est pas l’objectif, mais les jugements foireux, ça va 5 minutes !


#221

Bon ben je vais retourner voir tes supers vidéos et éventuellement faire des commentaires.


#222

Je trouve le sujet intéressant. Étant entraîneur professionnel depuis 5 ans, puis auparavant entraîneur bénevole.

Je pense que l’idée de professionnaliser était bonne. Mais il aurait fallu garder le réseau de bénévole autour.

Aujourd’hui bon nombre de clubs fonctionnent avec les deux.

L’un peut avoir sa place avec l’autre.

Maintenant en ce qui concerne le financement d’un poste c’est autre chose.

On va arriver vers le modèle du tennis.

L’entrainement coûtera cher.

Loisir ou compétition.

Je pense qu’il n’y aura plus beaucoup d’entre deux.

C’est déjà le cas dans pas mal de discipline malheureusement.


#223

L’entrainement coute cher, c’est pas parce que les collectivités prennent en charges les batisses, les salaires des entraineurs via des programmes que ca coute rien.
Je pense malheuresement que bon nombre de Francais ont besoin de reapprendre la valeur des choses et pour ca je pense qu’etre un peu plus confronté aux coûts directs de leurs choix ne sera pas une mauvaise chose