Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Progresser en étant licencié dans un petit club


#1

Bonjour,
Je fais parti d’un tout petit club de tennis de table (environ 30 licenciés) dont le niveau est bas.
Je suis le mieux classé 10, le second est 9 et ensuite le niveau des autres joueurs est entre 5 et 7.
J’ai quasiment arrêté la compétition depuis environ 3ans car j’y prenais plus goût, essentiellement dû aux drôles de comportement que l’on peut trouver aux ping surtout à bas niveau je trouves… (c’est un autre débat).
Je n’ai jamais arrêté de m’entrainer, mais disons que depuis mon retrait de la compétition, j’allai à la salle plus pour m’amuser.

Depuis environ 3-4 mois, je m’y suis remis sérieusement et j’ai fais 2 compétitions par équipes.
Le problème est que j’adore m’entraîner sérieusement (paniers de balles, régularité, match à thèmes, …), chose que renie quasiment tous les autres joueurs du club. La majorité des licenciés sont là pour “taper dans la balle”, s’amuser, se défouler… mais rien de très sérieux et surtout qui amène aucune progression.

Bon, là je vous ait un peu raconté ma vie (lol), mais c’était surtout pour que vous compreniez dans quelle situation je me trouves…

Résumé de mes séances d’entrainements depuis 3-4 mois :

  • 1 fois par semaine : Séance avec les compétiteurs de 1h15 environ, énormément de schéma de jeu.
  • 1 fois par semaine : Je prends un jeune du club avec moi qui est en pleine évolution, et on fait essentiellement du paniers de balles pendant 2h.
  • 1 fois tous les 15 jours : Je m’entraine tout seul au robot, et service (pas évident de parler à un robot, il ne me répond jamais…).

Je ne sais pas si tout cela est vraiment bénéfique en terme de progression.

Lors des séances avec les compétiteurs, je trouves qu’il manque un gars qui à de la relance (je parles pour moi bien sûr), du coup ces séances ne me font pas énormément transpiré et je les trouves un peu ennuyante.

Lors des séances avec le jeune (celle que je préfère), c’est déjà plus cool car j’essaie de préparer des séances surtout axées sur du panier de balles et variées. Puis c’est toujours plaisant d’apprendre à quelqu’un qui est motivé et qui veut évoluer (même si dans quelques mois, il apprendra plus grand chose avec moi…). Le seul hic avec ce jeune est qu’il à un peu du mal à distribuer correctement encore. C’est pas encore fluide, c’est assez haché, … Je me dis que ça viendra avec le temps. Au passage, la distribution au panier de balle, je pense que c’est un de mes atouts car j’en ait beaucoup fait étant bien plus jeune.

Lors des séances où je m’entraîne tout seul, ben il faut vraiment se motiver pour aller jouer au ping tout seul. Je travail essentiellement les services, la régularité et la condition physique. Je ne vois pas ce que je peux travailler de plus avec le robot mer…e de mon club.

Le but de mon post est assez simple, c’est essentiellement pour avoir des retours sur l’intérêt de ces séances.
Est-ce suffisant pour progresser en terme de temps et de qualité d’entrainement?
Comment palier le faite qu’il n’y ait pas un gars avec une bonne relance dans mon club?
Comment on peut évoluer dans un club où pas grand monde est motivé (mise à part 1 ou 2 jeunes) et surtout où le niveau est très très bas?

Merci d’avance pour ceux qui auront lu mon post jusqu’au bout et qui pourront m’éclaircir :wink:


(10-Gamma all+/Curl P1R 0.5/Vega Tour 1.8) #2

Ça me paraît difficile d’évoluer en classement dans un club où personne n’est motivé pour le faire et, ou de plus les classements sont relativement faibles. La solution serait de changer de club.


#3

Merci pour ta réponse.
Tu m’as un peu cassé le morale, lol. Je plaisante !

Changé de club, ça va être vraiment compliqué.

J’habite au trou du cul du monde. Dans mon département, il y a seulement 5 clubs (le département est jumelé avec le département voisin pour le championnat par équipe). Les deux plus gros clubs sont des clubs très modeste également, le meilleur classé des 5 clubs doit être 13.
Le principale problème est que ces deux clubs sont à environ 40km de chez moi, donc faire 80km (aller/retour) deux ou trois fois par semaine pour aller jouer au ping, ça va vite me démotiver.


(15/16 / Tibhar H-5 / CD Rakz7 1.8/ RV Rakz7 soft 1.8) #4

Faut se mettre a un autre sport alors. Je ne vois pas de solution miracle???!


#5

Pour être plus précis, je ne prétends pas à une progression monstrueuse.
A mon âge plus ce problème là, je suis bien conscient que j’aurais jamais un gros niveau.

Disons que ça fait toujours plaisir quand on sent que l’on progresse, si j’arrive à gratter 3 ou 4 classements ça serait déjà un miracle.

Pour répondre à ta question, je fais déjà de la course à pied 1 à 2 fois par semaine, un peu de ski alpin l’hiver, et je m’étais remis au foot mais le timing commence à être serré après.
Je ne peux pas arrêter le ping, ça me plait trop même avec mon niveau pourri. Je prends du plaisir en jouant et c’est bien le plus essentiel dans un sport.


(10-Gamma all+/Curl P1R 0.5/Vega Tour 1.8) #6

Alors continue le ping sérieusement comme tu le fais, à force de travail tu devrais arriver à progresser de deux trois ou quatre classements


#7

Merci :wink:

Puis je pense que le jeune avec qui je m’entraine va vite grimper en niveau, donc peut être que dans quelques mois, ça sera lui mon relanceur. Mais il va vite stagner en restant dans ce club.

La question que je me pose souvent est est-ce que le robot me fait vraiment progresser. Ça permet de travailler la régularité et la condition, mais est-ce que ça apporte de l’évolution, je suis moins sûr.


#8

Pour être arrivé aussi dans un petit club d’une trentaine de licencié (campagne) après avoir été dans des clubs plus structurés (salle spécifique et joueurs plus nombreux). Je n’ai pas non plus de solutions à part changer de club.

Déjà le fait de n’avoir que peu de créneaux est compliqué quand on a l’habitude de jouer tous les jours ou tous les 2 jours. Après ça je le savais. Mais ce qui est vraiment compliqué c’est le manque de niveaux et pour mon club la motivation des joueurs.Après m’être battu toute la saison pour essayer de trouver des solutions je me suis rendu compte qu’il n’y a rien à faire à part aller ailleurs où peut être on trouvera ce que l’on cherche.

Après peut être qu 'un joueur de ton niveau arrivera l’année prochaine ou qu’effectivement le jeune avec qui tu joues progressera rapidement. Moi je choisi la solution de partir même si je ne sais pas où…


#9

Tu joues dans quel département ?


#10

Mon club à la chance de posséder une salle (petite) spécifique à nous, donc ont peut aller jouer quand on le souhaite, ça c’est cool :slight_smile:
Après c’est vrai que le manque de niveau et motivation est difficile à combler quand on a envie d’évoluer raisonnablement. Changer de club serait trop compliqué pour moi les autres clubs sont vraiment trop éloignés.

Mais je garde espoir, en essayant de garder ma motivation actuelle même si c’est pas évident.


#11

Dans le 05, Hautes-Alpes.


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #12

Là où c’est compliqué, c’est que le meilleur de ton département est 13, et que ce n’est guère mieux dans les Alpes de Haute Provence… Si tu habites près de l’Isère, tu peux peut-être voir si tu as un club pas trop loin dans ce département ?

Parce que à part la mutation, pour la relance je ne vois pas trop comment faire sinon.


#13

J’ignorais qu’il y avait des déserts pongistes comme cela en France. :hushed:


#14

Oui, donc la plupart des réponses est de changer de club :frowning:
Pas très rassurant tout ça…

Je suis assez loin de l’Isère, le plus proche c’est Grenoble, c’est environ 2h de route. J’aime le ping, c’est comme une passion, mais ça reste un sport que je pratique pour le plaisir et à très bas niveau. Ma vie ne tourne pas autour du ping, j’ai une vie professionnelle, bientôt une vraie vie de famille, donc je ne peux pas axé ma vie que sur le ping. Je ne peux pas déménager, changer de département uniquement pour le ping.
En tout cas, merci de m’éclaircir et de prendre du temps pour me répondre.


(Ex 18 / Fortius FT / O7P / O5E) #15

Quel âge a le jeune, et quel niveau ? Il pourrait rapidement devenir ce partenaire que tu recherches s’il progresse bien et qu’il est sérieux.

Edit : je viens de voir que tu évoquais déjà cette possibilité plus haut.


#16

En faite, les Hautes-Alpes, c’est un désert sur tout.
C’est un des départements les moins peuplé de France (le deuxième si je dis pas de bêtises). C’est éloigné de toutes grandes villes de France.

Il y a des bons côtés dans ce département, mais sportivement (mise à part le ski), il y a pas grand chose. Même les footeux sont obligés de s’associer au département voisin, ça te donne une idée :roll_eyes:


(alex) #17

Et pourquoi pas, vu que t’as l’air d etre un passionné et d’aimer t’occuper des entrainements, passer un BE d’entraineur, former les jeunes du club et t’investir dans la gestion de l’assosse. Tu prendras du plaisir et dans 4-5 ans de la relance t’en aura un peu plus, le club aura peut etre grandi (vu que y a que 5 clubs autour tu devrais pouvoir attirer du monde) et tu seras fier d’etre a l’origine d’une nouvelle jeune generation de joueurs locaux. Les clubs ont toujours evolué plus vite avec l’implication des passionnés :wink:


#18

Il a 13-14ans.
Il joue 7-8 et progresse à vitesse grand V.
Ce qui est bien avec ce jeune c’est qu’il a envie de progresser et qu’il est vraiment motivé, d’ailleurs ça porte ces fruits. Il est tout content quand je lui dit, on se fait une séance tous les deux dans la semaine, car pour lui je suis fort alors que vu sa vitesse de progression, dans 6 mois, il me torche.

Mais effectivement, je pense que ça peut vite devenir mon partenaire. Par contre ce qui me peine un peu pour lui est qu’il arrivera jamais à avoir un niveau correct en restant dans ce club.


(kashi) #19

le vélo !
Par contre c’est clair que pongistiquement par rapport à ma région (Hauts de France) c’est le désert :frowning:


#20

L’idée est pas mal, mais je sais que je n’ai pas le niveau, pas le temps et pas forcement la motivation d’aller jusqu’à un BE. Je me suis occupé des entraînements jeunes pendant deux ans dans ce club, et cela demande beaucoup de temps et de motivation. J’aime transmettre, mais ce que j’aime avant tout c’est jouer, donc …
Mais c’est vrai que je me pose de plus en plus la question à trouver un créneaux pour prendre 2 ou 3 jeunes une fois par semaine et d’aller s’entrainer tous ensemble.