Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Palier de 5 à 8 ou comment passer de joueur de camping à pongiste


(1183 - Stiga AR Wood NCT - G1 - S1) #361

Bon, on se connaît (très bien) donc je peux te donner des conseils en me basant sur ma propre expérience :smiley:
Pendant longtemps j’ai été un joueur très défensif. Je ne faisais que de la poussette et des frappes de mes débuts a 679 points, parce que je me mettais en tête que je n’arriverai pas a autre chose. Je m’étais mis d’abord a la défense avec un antitop en coup droit (quand j’étais 679, je suis monté 780 en un an), puis avec deux backsides. Chemin faisant je suis devenu demi défenseur jusqu’à 955 pts (phase 1 de l’an dernier). Je suis devenu bloqueur et Alex m’a forcé a developper mon top coup droit! Depuis, je ne joue quasiment qu’avec ce coup, alors que c’était ma hantise pendant 9 ans de ping. J’ai conservé un bon revers mais a classement egal le tien était bien meilleur que le mien. Ce n’est qu’une question de confiance et de rage. Si tu es bien sur la balle, ton top rentre 90% du temps. Il faut se forcer a inventer des schémas de jeu et a bien se placer (au niveau des jambes et de la raquette). A partir de là, tout roule ^^. Sur des joueurs entre 5 et 8 que tu vas jouer, le jeu est souvent assez prévisible, si tu es assez malin pour le prendre a ton avantage, tu risques de vite monter. Je te fais confiance pour ça :wink:


(705 - Appelgren Allplay Senso V2 - AK47 Blue - AK47 Yellow) #362

@Gregiche Je le sais que c’est juste une question de confiance, car je sais que j’en suis capable.
J’arrive de mieux en mieux à l’entrainement (je m’en étonne moi-même), il faut juste “oser” le faire en match même si au début il y aura probablement du déchet!
J’en ai conscience et c’est un bon début de reconnaitre ces défauts.
Lors du dernier set du 3ème match j’en ai pris conscience.
Je menais 7 à 3 au 3ème set et je me suis (enfin!!) détendu et là j’ai construit le point pour démarrer comme à l’entrainement. Démarrage diago, il bloque, je top en ligne droite il la remet comme il peut au centre je pivote je termine le point. J’ai ensuite redémarré par la suite et j’ai fini à 11-4.
J’avais l’impression d’avoir réussi 4 bon points dans la soirée!!!
Je l’ai dans la raquette, dans les jambes, il me reste à l’avoir dans la tête!!
Mais c’est des points comme ça qui peuvent provoquer le déclic car cette sensation m’a plu!


(Maze T-tec All+ / Fastarc G1 / Vega Intro) #363

Dans les clubs où je joue, je constate que les “loisirs” jouent la plupart du temps entre eux en faisant de simples mises en jeu, et non des vrais services, juste pour lancer le point, directement en jeu ouvert. Le petit jeu, les services durs qui te font rater le retour direct, ça ne les intéresse pas, c’est pas fun.* Du coup ils peuvent être assez bons en match quand ils arrivent à rentrer dans le point, mais ils font plus de fautes en retour de service que d’autres joueurs d’un niveau global inférieur, mais qui font de la compet et n’ont d’autre choix que d’apprendre à retourner toute une variété de services, s’ils veulent espérer rentrer dans le point.
*Note : Ceci n’est pas une interprétation de ma part, quand je joue avec eux et qu’au bout d’un moment je leur demande de faire des points avec des vrais services, car pour moi c’est primordial en match et je n’ai pas la condition physique pour me permettre de faire des heures de jeu où je n’apprends rien, ils me répondent qu’eux ça les gave. Et ça se respecte tout à fait, bien sûr.


(8 | Zoom pro & VIP & Intro) #364

Ce Week-end je n’ai fait que des services RV, sans trop de rotation mais varié et surtout bien placé.
Ca me permet de prévoir le coup suivant et évite de m’embrouiller l’esprit.

J’ai fait 2-3 services compliqué par set, mais le taux de réussite du point n’était pas meilleur, et je prenais trop de risque. Les erreurs bêtes me déconcentre sur les points suivants.

Il faut rester simple au service tant que l’adversaire ne te met pas en difficulté.

J’ai solutionné ce problème en choisissant un schéma avant chaque service, et en me forçant à le faire coûte que coûte. De toute façon si tu ne joue pas ton jeu tu perds. A force ton taux de réussite augmente.
Et généralement à ce niveau l’adversaire joue la sécurité en remise de services.


(Zéro de conduite) #365

La difficulté des premiers niveaux de compet c’est la grande variété de styles et de joueurs rencontrés (qualités et défauts compris). Une constante cependant, la difficulté d’adaptation.
A mon avis, il faut viser a diriger l’échange par la qualité de la balle: placement, effet, variation…La mauvaise idée étant de mettre de la quantité au lieu de la qualité, avec des retour réflexes difficile a gérer et un jeu stéréotypé.


(Mouette Rieuse) #366

J’ai joué plusieurs joueurs entre 7 et 8 dernièrement.

Pour ceux qui essaient de démarrer en top, le plus souvent il y a un manque de tactique pour préparer une balle facile à démarrer derrière.

En effet la majorité des joueurs 7-8 sont souvent hyper forts en poussette, normal ils jouent la majorité de leur match en poussette, du coup leur poussette est vachement coupée, et souvent bien longue sur le revers.
Du coup bonne chance à celui qui veut démarrer la dessus.

Un jeune partenaire avait tendance à pousser fort croisé dans le revers adverse en espérant démarrer derrière en coup droit, mais il y arrivait pas.
Je lui ai dit de faire une balle portée gentille au corps sur la première poussette, du coup l’autre ne pouvait pas s’appuyer sur la balle pour fournir une poussette bien coupée, et il avait moins d’angle pour viser le revers.
Ca a tout changé, il a pu démarrer beaucoup plus facilement et avec beaucoup moins de fautes.


(Zéro de conduite) #367

Oui mais ces joueurs on souvent assez peu d’initiative et ne varie pas beaucoup.
Ils vont jouer la régularité en essayant de rajouter de la rotation quand c’est possible…Face a ce profil de joueur j’évite d’aller a la faute en essayant de démarrer systématiquement, au contraire, rentrer dans le systeme sur les premières balles en variants juste ce qu’il faut pour ne pas facilité l’échange va créer un peu de doute…
Ce petit doute qu’il va falloir exploiter…Pour provoquer des fautes ou un jeu plus passif…normalement c’est plié. Il faut arriver a des niveaux plus élevé pour voire des joueurs qui se reprogramme rapidement…


(Mouette Rieuse) #368

Autre coaching gagnant avec ce partenaire pendant un match contre un gaucher avec un bon top coup droit depuis la position pivot (un gaucher quoi… :grin: )

Mon partenaire cherchait à l’enfermer sur le revers, et se prenait praline sur châtaigne en se dirigeant droit vers la défaite.

Je lui ai dit de jouer sur le plein coup droit du gaucher, à partir de là y a plus eu de match, le gaucher n’a plus su démarrer.


(Zéro de conduite) #369

Le coaching c’est bien mais a certains niveaux les joueurs ont du mal a écouter/appliquer.
Mais le manque d’analyse est général voire total.
En entrainement on travail la réalisation des differents coups et la façon de les enchainer. En match il faut compter sur les acquis et ne pas focaliser sur la réalisation des coups, ce sont les réflexes qui gèrent ça.
Le plus important est d’être focus sur l’adversaire et de regarder comment il remet, son état psychologique, ce qui perturbe son jeu…Sortir un gros services ou une attaque en force sur les points majeurs…


(Mouette Rieuse) #370

Moi j’aimerais bien qu’on me coache entre deux sets, à condition que ça soit une instruction hyper simple adaptée à mon style de jeu.
Vu que c’est rarement le cas je préfère rester dans ma bulle, mais je sais que ma défaite d’hier à la belle à 950 est tactique plus que technique, je savais plus quoi faire.

La j’ai juste dit au jeune “remets tous ces services sur son coup droit” ça a suffit.

L’histoire de la poussette molle au centre c’est un truc dont je lui avais parlé en voiture en venant


( rozena 1.9 cd 1.7 revers) #371

en ayant commencé l’an dernier et donc joué énormément de 5-6, je trouve que le manque de concentration et de points donné gratuitement est très important.

Je ne parle autant en démarrage qu’en poussette ou même au service/ remise de service, à partir de 7/8 moins de points donné mais encore énormément de poussette/ balle molle, ca démarre un peu sans plus, depuis le début de saison je suis en PR ou le niveau est entre 8 et 11 dans notre poule et j’ai l’impression que la seule différence par rapport aux pallier 8 c’est les démarrages plus fréquents mais beaucoup d’erreurs dès que le rythme s’accélère

après ca reste que de mon point de vue de néophyte :slight_smile:


(Zéro de conduite) #372

Moi je joue à 95% des autodidactes. Ils font certains trucs super bien et d’autre mal ou pas du tout.

En dessous d’un certain niveau et surtout sur des joueurs autodidactes, il ne faut pas se focaliser de façon exclusif sur un système de jeu et rester le plus complet possible…


(500 - Allround Classic Carbon / Ventus Basic / Drive Spin) #373

Contre les 500-600 j’ai tendance à amortir le plus possible jusqu’à ce qu’elles soient moins coupées et que je puisse démarrer.

Contre des adversaires meilleurs (et pas spécialement «pousseurs»), j’ai remarqué que les poussettes très longues et très coupées sur leur revers étaient assez efficaces. Ils n’arrivent ni à démarrer ni à pousser. Hier à l’entraînement je gagnais entre 2 et 4 points comme ça par set et, contre des plus fort que moi, ça leur a cassé le moral de perdre sur de telles balles.


(Spectol 21 /TSP Balsa 5,5/ 563.1 ) #374

En principe il faut pousser long en RV, milieu de table en … milieu de table et court en CD. En principe. En pratique savoir s’adapter au déroulé du jeu…


(988 OSP Virtuoso Fastarc G1 2mm / Vega Tour 1,8) #375

Perso en pratique je m’entraîne à démarrer sur les balles longues coupées. Je n’ai pas un bon taux de réussite mais il est en progression, j’arrive à en passer quelques un en match maintenant mais pas quand j’ai la pression.
C’est cela aussi qu’il faut travailler. Service coupé court ton partenaire remets poussette longue dans ton revers (c’est le retour le plus probable à notre niveau) et tu démarres au choix suivant ta préférence : pivot démarrage au coude, ou démarrage revers.


(Zéro de conduite) #376

C’est marrant, moi en match je suis bien incapable d’appliquer quoi que ce soit qui demande une réflexion type ‘il joue ici, je remet là’
J’évite juste de renvoyer dans les zones ou le partenaire peut jouer sans changer de position ou d’appuis .

Quand tout va bien et que j’ai cette petite micro seconde d’avance que donne la prise d’initiative, j’observe et j’essaie d’anticiper. Quelque part je m’en fout que la balle soit sur mon revers ou mon coup droit, si le joueur est en déplacement ou sur des appuis bien marqués je joue la ou il va devoir changer sa position…lui il perd du temps ça reviens moins bien…
Le ping c’est du timing quoi…:slight_smile:


(Zéro de conduite) #377

Oui c’est le principe…encore que là aussi un peu de variation est utile pour laisser un doute et empêcher l’anticipation.
Si tu as un joueur qui prend plus d’élan pour servir long coupé (la plupart quoi…) que lorsqu’il sert autre chose c’est plus facile. En se plaçant pour toucher la balle au sommet de sa trajectoire avec un bon timing jambes/bras tu démarres les balles même s’il y a bcp de rotation.


(junky) #378

De mon point de vue, tu as raison… ça ne va pas payer au début et on va t’expliquer que tu devrais aussi pousser pour gagner des points au lieu de faire des fautes … Mais il faut résister à cette pression. Dès que tu auras un pourcentage suffisant de balle sur la table, ça va une boucherie contre les “pousseurs”.
Parce qu’une fois que la balle tourne dans le “bon sens”, rares sont les pousseurs assez bon bloqueur pour faire le point en contre initiative…


(500 - Allround Classic Carbon / Ventus Basic / Drive Spin) #379

Grosse remise en question à propos de mon matériel en ce moment car depuis que j’ai commencé la compétition je suis beaucoup plus attentif à ce que je fais en match et à l’entraînement et je constate que je suis très irrégulier et que mes balles sortent beaucoup.

J’avais déjà rétrogradé mon bois d’un Butterfly Liu Shiwen à un Stiga Allround Classic, mais je continue à faire beaucoup de fautes directes à l’entraînement en top sur balles coupées.

J’ai rétrogradé mes revêtements Cornilleau Drive Intens et Neottec Katana (les deux en 1,8) contre deux Neottec Hinomi-M (1,8) et je continue à arroser les bâches malgré le faible dynamisme. Le Hinomi c’est pourtant un super revêtement, léger, pas cher, qui a une très bonne accroche, assez lent dans le petit jeu (parfait en réception de service et pour amortir) mais quand on le sollicite en top c’est trop dynamique pour moi, je suis obligé de fermer ma raquette pour faire du top sur balles coupées (le comble) :grimacing:

Résultat, je songe très fortement à redescendre encore d’un cran et de passer à deux Butterfly Flextra 1,7mm, les mêmes revêtements avec lesquels j’ai repris le ping il y a deux ans (!!).

Je pense que je pourrais continuer sur le Hinomi, mais il m’oblige à modifier ma prise de raquette entre le CD et le RV : je dois «penser» à fermer la raquette à chaque fois (en la faisant tourner un peu dans ma main) et je préfère largement avoir une prise plus neutre qui me permet de passer du CD au RV sans me poser de questions. J’espère que le Flextra fera le job.

Si vous avez des suggestions n’hésitez pas, j’en ai discuté avec mon entraîneur qui me dit que ma gestuelle de top est correcte. Je manque d’anticipation donc il me conseille surtout de travailler le bas (déplacements, descendre sur les jambes, etc.).


(in Tokyo. 1456/Acoustic Carbon Inner/ T80 1.9/ SpinArt 2.1) #380

non tu as des plaques normales (si elles sont neuves et bon état)

si ton top va dans les bâches c’est que ton geste n’est pas correct, ou - au mieux - l’est pour une balle sans effet / liftée , mais pas adapté (et donc non correct) contre une balle coupée

si ton entraîneur dit le contraire, ce n’est pas de plaques, mais d’entraîneur qu’il faut changer !

cela dit question plaque, je ne suis pas un EJ et n’y connaît pas grand chose, mais je m’en tiendrais aux bestseller (Fastarc G1, Rozena, Vega Europe, V15…), je ne pense pas que le prix soit tellement différent.

pour travailler le top, essaie de faire le geste à blanc face à un miroir. et fais du panier de balle. quand tu y arriveras mieux, ensuite le mieux c’est de t’entraîner avec un défenseur