Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Palier de 5 à 8 ou comment passer de joueur de camping à pongiste


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #321

A ce niveau là ça ne sert à rien de savoir servir court. Même à mon niveau ça ne sert à rien. Le service court c’est le genre de truc à bosser lorsque tu as des services corrects à la base, et à ce moment-là, logiquement tu dois être plus que 8, ou alors tu sers comme un dieu mais tu ne sais rien faire derrière.

Déjà, savoir servir pas trop haut, en sachant varier un peu effet et placement, ça suffit amplement. Le service court c’est une autre paire de manches.


#322

De temps en temps, même en mode camping, ça peut surprendre le service court :smiley:


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #323

Ouais, mais ce n’est pas non plus un truc que tu vas faire couramment. Franchement, à ce niveau-là, je ne vois jamais personne servir court, mais j’en vois avec des services relativement bons pour leur niveau, et ça suffit amplement.


#324

Le je suis d accord , je suis encore dans le mode camping,et grand adepte tu marteau qui fonctionne pas mal. Mais pour commencer à alterner je fais du panier de balle pour du court, pas évident à bien le placer au final.
Et à ce niveau on est d accord qu un service maîtrisé plus démarrage ça marche assez souvent


(Sabrimums) #325

Je voulais plutôt insisté sur le premier démarrage que sur le service court
Mais oui vous avez raison service court pas pour l’instant ou alors pour surprendre 1 ou 2 fois .
J’ai pensais au service court dans l’exercice car si il est long l’adversaire peut directement démarrer…


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #326

C’est un peu plus compliqué que ça ! :wink:

Par exemple, moi j’ai tendance à servir ambulance assez souvent, donc ce n’est pas forcément évidement à démarrer. Mais il est possible aussi d’avoir un très bon niveau et tout servir long, simplement, l’important est que le premier rebond retombe sur le fond de table, sinon on arrive au service mi-long, qui lui est assez facilement attaquable. Je vois même pas mal de très bons joueurs qui servent tout long, mais très long, ce qui fait que l’adversaire n’est pas si à l’aise que ça pour démarrer.

Maintenant, ça ne signifie pas que s’entraîner au service court n’est pas intéressant, et ça d’autant plus que pour bosser le toucher, c’est pas mal comme exo. Maintenant, je n’irai pas dire à un joueur classé 8 de servir court contre son adversaire, je lui dirais plutôt de varier effet et placement.

Et surtout, derrière tout ce qui compte c’est assurer. J’ai joué des 8 qui servaient très bien, mais je les laminais parce que derrière ils vendangeaient. L’année dernière, il y en a un à qui j’ai mis 11-0 sur une manche, et quand je suis venu lui serrer la main, je lui ai dis que pourtant il servait très bien, mais qu’il prenait tellement de risques derrière son service que ce dernier ne lui servait finalement à rien.

Un service pas trop mal varié en effet et placement, et un démarrage correct, ça suffit pour passer 8. Reste la remise de service, où là aussi, rien ne sert de démarrer à tout va : assurer suffit largement.


(Sabrimums) #327

À oui c’est vrai que les longs dans le fond c’est pas mal mais faut vraiment varié les effets et oui le démarrage j’en vois bcp qui veulent directement la vitesse mais 1/10 passe :joy: et le 11-0 il pique un peu :joy:


(Mouette Rieuse) #328

Je suis naturellement plus à l’aise en servant court que long, j’ai le sentiment de mieux pouvoir maîtriser le déroulement du point, avec un service long je peux être à la merci d’une fulgurance de mon adversaire et j’aime pas cette idée.

Pour toi quel est l’inconvénient de vouloir servir majoritairement court à petit niveau?


(500 - Allround Classic Carbon / Ventus Basic / Drive Spin) #329

Je me pose aussi la question de la dose d’effet à mettre. J’arrive à servir de manière assez variée et bon nombre de mes adversaires réceptionnent en coupant systématiquement la balle sans chercher à lire l’effet ou à le compenser. Je me retrouve avec beaucoup de troisièmes balles bien hautes (et normalement « faciles ») mais je manque encore de technique pour les attaquer efficacement et du coup je perds des points au lieu d’en marquer. Finalement, contre ces personnes, je sers avec un peu moins d’effet pour mieux attaquer derrière.

Il y a aussi des joueurs qui sont très peu gênés par les effets au service, ils ne jouent pas avec picot/anti mais doivent avoir un revêtement qui prend pas trop l’effet et une bonne dose d’expérience. Quand ils sont moins forts pendant les échanges j’y vais molo sur la quantité d’effet pour lancer le jeu et pas faire de fautes. À l’inverse, contre des débutants qui jouent avec des revêtements chinois bien collants, j’hésite pas à y mettre du cœur car c’est souvent des points directs (et le temps qu’ils s’adaptent je commence à varier).


(Mouette Rieuse) #330

Je pense qu’il y a déjà un premier pas à faire, c’est d’arrêter de considérer ces balles là comme faciles, compte tenu de notre niveau.
La balle arrive sans vitesse, avec beaucoup d’effet un peu bizarre, souvent longue et milieu de table, je pense qu’il vaut mieux chercher à faire un top tranquille plutôt que de vouloir mettre une mine.

Déjà le premier défaut que j’ai - et que je constate chez beaucoup d’autres joueurs - c’est que je ne fais pas un pas en arrière pour me replacer après mon service, et me donner la possibilité d’avancer dans la balle suivante.
Du coup sur ces balles hautes et molles on ne peut pas jouer en avançant correctement, et c’est la faute assurée


(junky) #331

à petit niveau, ce n’est pas souvent un choix, c’est souvent une incapacité technique !
Service court implique de servir bas, et souvent de mettre bien moins d’effet qu’en service long. Donc si on se plante (service haut, sans effet, …), on prend souvent une boite de suite.
Perso, je trouve par contre qu’un service court, un peu coupé “protège” d’une remise gagnante jusqu’à bon niveau. ça ne fait pas de point, mais ça n’en coute pas.
A petit niveau, un service court provoque une remise mi-longue/longue et permet de démarrer derrière, perso, c’est mon service de base, avec parfois un long coude ou long revers un peu coupé (pas trop sinon je perd de la vitesse).
Sur les courts, j’alterne entre court coupé/mou/lifté, sans beaucoup d’effet mais pas facile à lire , pas haut, …


(Sabrimums) #332

Non mais sur ça c’est vrai comme le dis @Filou16 si tu sert très long c’est vachement difficile à attaquer.

C’est exactement de ça que je voulais parler !
Car il est vrai que certains “petits niveaux” servent court mais je pense que Filou16 à dit que c’était plus technique le court mais si tu préfère le court n’hésite pas car je pense que le 1 er demarrage avec bcp de rotation est créé grace au service court.
Mais dans ce sujet il nous dit qu’il souhaite passer de camping à pongiste donc il n’est pas nécessaire d’apprendre immédiatement le service court il faut commencer par le placement …


(junky) #333

Parce que “court coup droit” par exemple, ce n’est pas un placement ?


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #334

L’inconvénient étant que pour la grosse majorité des joueurs de cette tranche de niveau, servir court est en général assez compliqué, puisque ça nécessite une certaine touche de balle, et un certain niveau technique, qu’on n’a pas nécessairement à ce niveau. Ça ne signifie pas qu’il n’y a pas de joueurs comme toi dont le naturel est plutôt de servir court.


(junky) #335

C’est vrai parce que la plupart essaye d’abord de mettre beaucoup d’effet plutôt que de choisir le placement : Pas facile de convaincre un débutant qui s’acharne à apprendre à mettre le max d’effet d’en mettre très peu :slight_smile:


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #336

D’ailleurs, ta remarque me fait penser à un truc : à la cinquième journée, j’ai joué dans l’ordre : 15, 16 et 17. Si je perds les deux derniers, il n’empêche que j’ai planté mes trois adversaires en servant ambulance, parfois court, sans trop d’effet, mais la balle partait dans le bas du filet, parce qu’ils ne parvenaient pas à trouver un appui dessus.

Au regard de mon niveau, on peut considérer que je suis bon serveur. Et mon objectif n’est pas spécialement de bourrer d’effet, mais surtout de jouer sur les trajectoires et la variation d’effets. Et tout ça sans servir court. Mes services sont généralement des pièges à la con, bien souvent ambulances ou sortants, mais sans forcément beaucoup d’effet. Évidemment, je sers aussi parfois court, mais ce n’est pas mon fonds de commerce.

Il m’arrive aussi de chercher à bourrer d’effet, mais si c’est haut et/ou mi-long, aucun intérêt. Perso je préfère juste assurer un service bas, pas trop mal varié, et à mon niveau, ça suffit amplement. Et je cherche pas des trucs compliqués : juste à ne pas prendre de mine ou mettre l’adversaire dans de mauvaises conditions.

Alors ok, ma remarque serait aussi valable dans le sujet 14 - 18 de popette. Mais ce que j’essaye de dire, c’est simplement que si à mon niveau, juste en faisant ça, je parviens à planter des joueurs de ce palier sur les services ou sur le retour, c’est que en-dessous, ce n’est pas plus compliqué.


#337

Ambulance ?


(junky) #338

le 2eme rebond est juste sur la ligne de fond, le remiseur s’explose le doigts sur la table, donc on appelle l’ambulance …parfois appelé aussi “infirmerie” pour les mêmes raisons.
Comme dit Filou, c’est un service très utile car il ferme beaucoup d’options. Déjà, on ne sait pas trop il sera sur la table ou si il sort, il faut décider vite. Et si il est sur la table, et qu’on décide de pousser on pousse souvent long, donc “démarrable”. Si ça sort de la table, on démarrer maisdans de mauvaises conditions, on essaye d’éviter la table, on ne fait pas de que l’on veut, on ne peut pas s’engager, …
Très très utile à tous les niveaux.


(junky) #339

Entièrement d’accord, je pense qu’il vaut mieux un service varié dans ses effets, dans ses placements, dans ses enchainements qu’un service plein d’effet coupé par exemple qui sera poussé tout aussi coupé (et donc difficile à démarrer), ou au contraire démarré à fond parce que le relanceur peut s’appuyer fort dessus.
Certes, c’est pratique de faire des points direct au service mais ce n’est pas du tout obligatoire pour gagner un match.
Comme me l’a dit un “papa coach” d’un très très bon joueur “un service bien placé et tu as la main sur le point”.

Je trouve que le double est un excellent exercice pour ça. On sert pour l’autre, on ne peut pas jouer sur l’effet de surprise, le placement est super important et le relanceur est dans les meilleurs conditions (il choisit de recevoir en coup droit ou en revers).
J’ai joué des doubles contre des joueurs très très fort (N100) et j’ai du développer un service (revers) qui neutralise, histoire de ne pas prendre de boite de suite. Il m’est très utile dans les moments importants quand je veux éviter de me faire agresser !


(Sabrimums) #340

À oui dsl je voulais dire les variations d’effets