Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Palier de 5 à 8 ou comment passer de joueur de camping à pongiste


#261

Y a quoi dans ton équipes, et de manière général y a quoi en face


(977 OSP Virtuoso Fastarc G1 2mm / Vega Tour 1,8) #262

Dans mon équipe il y a 7 (moi à 760) et 3 petits 6 (max 640)
On a rencontré principalement des 5-6-7 et quelques rares joueurs au dessus lors de la deuxième phase, mais je viens d’intégrer une autre équipe qui est D1 corpo et là on a du 9-11-12 et on rencontre des 13 à 7 mais il ne reste plus qu’un match.


#263

Faut espérer rester en d1 alors, tu pourras progresser plus rapidement :slight_smile:


(977 OSP Virtuoso Fastarc G1 2mm / Vega Tour 1,8) #264

Oui le maintien en D1 est assuré mais là, il faut aussi espérer que je devienne titulaire, pour le moment je ne suis que remplaçant :crossed_fingers:


(11/ Maze/ Tinarc 5/ Rozena) #265

La pensée du jour: mettre de l’intensité !

Bon le week-end dernier j’ai tapé la balle avec mon fils, ce que je n’avais pas fait depuis un moment, et je me suis aperçu qu’il avait bien progressé!
Ce qui m’a surtout frappé c’était surtout sa façon de jouer, dans chaque coup qu’il faisait il mettait tout ce qu’il avait! pas de demi-mesure, il y avait énormément d’intensité dans son jeu et du coup j’avais même du mal à lui renvoyer les balles puisque c’était vraiment difficile en face, les balles avec son backside étaient lourdes, les balles avec son PL étaient injouable…

Tout ça pour dire que ça m’a fait réfléchir et j’ai moi-même essayé de mettre la même intensité dans mes coups lors des entraînements suivants. Au début j’ai eu du mal à me lâcher, peur de faire la faute, puis je me suis dit “c’est qu’un entrainement, on y va”, et à la fin j’étais bien fatigué, j’arrivais plus à grand chose^^.
Au 2e entrainement déjà j’ai senti une grosse progression, comme si mon niveau avait monté d’un coup, de mon point de vue c’était assez flagrant. Là j’ai vraiment l’impression d’être sur la bonne voie pour progresser, je vais continuer sur ma lancée.
Voilà c’était ma pensée du jour, mettez de l’intensité dans vos coups à l’entrainement, tout le temps, que ce soit une poussette ou un top-spin, et il ne faut pas seulement essayer de le faire en match, mais tout le temps!


#266

Très très bonne analyse : à l’opposé du “mettre une balle de plus sur la table” qu’on lit trop souvent.
Il est beaucoup plus rentable de mettre de l’intensité, des intentions, et de répéter jusqu’à ce que ça rentre avec régularité (exos, panier, …) que de jouer en voulant éviter la faute à tout prix mais de ne pas savoir “mettre la pression” quand il le faut "fin de set, …)


#267

Et s en mettre plein les jambes histoire de …


(8 - Aero OFF- / Rozena / Rozena) #268

Ce que je me dis à chaque fin de match ou entraînement : si j’ai pas mal aux cuisses, c’est que j’ai passé donné !


#269

Selon moi (1450 points au mensuel), ce qui différencie un joueur de camping lambda ou un joueur classé éternellement 5 à un joueur régulier de départementale classé 8 c’est…

  • Le joueur ayant atteint 800 points connait bien les principaux coups du ping et a des services qui sont soit difficiles à démarrer, soit gênants avec de la rotation (liftée, coupée), du placement de balle adéquat et/ou de la vitesse.

  • Les coups basiques sont: le top spin, la claque, le bloc, la poussette. il est rare qu’un joueur classé 8 maîtrise ces 4 coups en faisant peu d’erreur, sauf s’il s’agit d’un jeune en progression ou d’un vieux qui ne bouge plus (mais même sans bouger on peut jouer mieux que 8 avec les coups de base). Un joueur classé 8 saura davantage trouver les moments opportuns pour utiliser ces coups qu’un 5.

  • La notion de déplacement est importante dans le ping, mais vous pouvez arriver à 8 sans trop bouger si vous avez des coups forts ou une bonne régularité. Si vous avez les 2, vous jouerez au moins 10, même sans trop vous déplacer.

  • La maîtrise des effets est l’élément le plus important et difficile à cerner quand on débute à mon avis.

En match:

Si vous avez des coups forts (top spin, top frappé ou claque, poussettes agressives, bloc actif,…), ils doivent passer au moins 60% du temps pour que vous les utilisiez en match.

Eliminer les mauvais choix permet de gagner des classements rapidement.

Si votre gestuelle n’est pas bonne sur un coup, n’utilisez que très peu ce coup en match jusqu’à ce que vous l’ayiez corrigée.

Si vous êtes actuellement 5:

Repérez vos points forts afin de les améliorer et de les utiliser en match seulement quand la balle proposée par l’adversaire est facile. Faire 2 top spins par set peut être largement suffisant si vous maintenez correctement la balle en jeu le reste du temps.

Par ailleurs, il m’est arrivé de regarder des bons joueurs de camping** qui prennent la balle tôt afin de surprendre l’adverse grâce au rythme et au placement de balle. Cependant, ils sont perdus dès qu’on change d’effet ou de rythme.
Etant donné qu’en camping on joue avec des raquettes accrochant très peu, la notion de top spin y est presque inexistante. C’est quasiment la même chose au classement 5.

Attendez le sommet du rebond pour attaquer votre balle de manière plus puissante, ce qui vous différenciera du jeu “pousse baballe” en rythme. NE VOUS PRECIPITEZ PAS!
Si vous voulez être forts en rythme en prenant la balle tôt, assurez vous d’être capables de mettre la balle sur la table 80% du temps. Si ce n’est pas le cas, soyez plus patients avant de déclencher le coup.

D’autre part, au niveau départemental, la maîtrise des poussettes est fondamentale. Vous n’êtes pas obligés de topspiner sur des balles coupées pour atteindre les 800 points. Vous pouvez remettre, jusqu’à trouver un placement de balle gênant.
Si comme moi, vous n’êtes pas à l’aise sur balles coupées, vous pouvez “porter” la balle en poussant légèrement sous la balle.

L’entraînement, pour devenir meilleur en match:

Repérez vos points faibles et faîtes en sorte de peu les utiliser en match tant que cela entraine des fautes non provoquées.
Si vous n’arrivez pas à remettre correctement les services de l’adversaire, c’est une question d’inclinaison de la raquette, de timing et de gestuelle. Regardez bien le poignet et la raquette de l’adversaire au moment de l’impact afin de deviner l’effet.Travaillez cela à l’entraînement et n’hésitez pas à demander à certains partenaires plus forts de vous faire certains services qui vous posent problème.

Si vous faîtes des fautes de bloc, il faut continuer à s’entraîner afin de mieux sentir la balle, de mieux incliner la raquette, d’aller vers l’avant au moment de l’impact et de mieux se déplacer.

Privilégiez la qualité à la quantité. Vous progresserez plus vite en vous entraînant dans la semaine 3 fois 1h30 que 2 fois 2h30 avec des sautes de forme et de concentration. Faîtes en sorte de donner le meilleur de vous même sur chaque balle d’entraînement.

Enfin, tant que possible, essayez de jouer avec une grande variété de partenaires. Chaque pongiste fait quelquechose de “différent” et est donc “spécial”. L’objectif est d’identifier des styles d’adversaires type et de voir ce qui marche et ne marche pas contre chaque profil.

D’ailleurs, si vous voulez atteindre 8 ou mieux, il faut certainement que vous trouviez le style de jeu qui vous convient le mieux avec le matériel adapté: attaquant, défenseur, polyvalent, bloqueur, contreattaquant,…
Il faut aussi que vous soyez conscients si vous avez des chances de gagner des points en reculant de la table et essayez de trouver la ou les distances qui vous conviennent.

J’espère que ces quelques conseils seront utiles pour passer ce palier :slight_smile:


#270

Le déplacement … Je reprend cette année après 20 ans donc forcément tu dois repartir de loin, et après une saison (on va dire) je me rend compte que c est primordial surtout quand tu joues du gros et qu ils placent la balle, si tu n anticipe pas … C est mort


( Andro SC carbone light all+,Régalis Red 1.5, Gewo proton 1.8) #271

Ce dont ne parle jamais sur ce sujet et qui n’est pas donné à tout le monde,c’est l’anticipation,je crois qu’il faut avoir un dont pour ce domaine,je vois ça régulièrement à l’entrainement avec les jeunes.
il y a une grande disparité dans la progression des jeunes entre ceux qui ont ce dont, et ceux qui ne l’ont pas ,tout en étant d’un niveau technique équivalent.


(10 - Rossi Emotion / Vega Intro / Vega Intro) #272

Sans jouer sur les mots, je suis pas persuadé qu’il s’agisse vraiment d’anticipation…
car pour moi l’anticipation c’est prendre une décision, faire un choix avant d’avoir la certitude de l’action effectué par l’adversaire. ce qui peu conduire à des erreurs.

Mon entraineur (qui est très loin d’être un manche), nous fait régulièrement des exercices avec de l’incertitude, pour ne pas anticiper, améliorer notre lecture du jeu adverse et nous pousser à être prêt a jouer n’importe quel coup.

Je pense qu’il a raison, car il vaut mieux développer sa lecture du jeu, en comprenant ce qu’essaye de faire l’adversaire, vers quoi il veut t’emmener, et permet de mieux faire déjouer l’adversaire.
Ce qui est bien plus profitable qu’anticiper le prochain coup adverse, et prend le risque d’être pris en contre pied car mal placé, trop prévisible ou pire, avoir décider quel serait notre prochain coup avant que l’adversaire n’ai joué le sien.


#273

attention de ne pas jouer sur les mots, on peut anticiper si la balle que l’on a envoyée est bien placée avec de l’effet de la vitesse et que l’on est sûr de la réponse de l’adversaire, une balle pleine diagonale profonde avec de la vitesse reviendra presque toujours en diagonale;il faut jouer et se replacer, c’est une pseudo anticipation, il y a la prise d’info juste avant que l’adversaire va frapper, la raquette la ligne des épaules etc…si l’on donne une balle facile ( trop facile) l’adversaire a tellement le choix qu’il est impossible de prévoir où va aller la balle.


(Spectol 21 /TSP Balsa 5,5/ 563.1 ) #274

Anticiper c’est vague… En fait il faut expliquer au joueur qu’il doit quitter la balle des yeux dès l’impact sur sa raquette -et il faut lui dire de regarder la balle jusqu’à l’ impact…- et de regarder alors aussitôt la raquette de l’adversaire et le positionnement de celui - ci . C’est ainsi qu’il pourra au mieux “anticiper”. Cette façon de procéder n’ est pas du tout intuitive et assez difficile à suivre rigoureusement surtout quand l’échange se prolonge un peu. Certains le font spontanément et donnent alors l’impression de bien anticiper, ce qui est d’ailleurs réel… Pour parler simplement : ne pas " contempler " sa balle quand on vient de la jouer : c’est inutile et handicapant …


(10 - Rossi Emotion / Vega Intro / Vega Intro) #275

Quitter la balle des yeux ? ce n’est pas le discours de mon entraineur…


(11/ Maze/ Tinarc 5/ Rozena) #276

Je suis tout à fait d’accord avec @roothooft, c’est une de mes plus grosse lacune au ping, et depuis que j’essaye de regarder la raquette du joueur en face au moment où il va taper la balle je gagne beaucoup de temps pour me placer et “anticiper” la trajectoire de la balle.


(Spectol 21 /TSP Balsa 5,5/ 563.1 ) #277

Maxx : il faut regarder la balle à partir du moment où elle touche la raquette adverse et ne pas la quitter des yeux jusqu’à ce qu’elle touche ta raquette. Dès qu’elle quitte ta raquette il faut absolument cesser de la regarder et scruter alors la raquette de l’adversaire en ayant dans ton champ visuel la vision du positionnement de ton adversaire. D’une part il est en pratique impossible de regarder la balle en permanence et d’autre part c’est inutile de la regarder quand tu viens de la jouer : non seulement cela ne te donne aucun renseignement mais cela t’empêche de bien visionner la balle qui va t’arriver. C’est le principal conseil que m’a donné, quand j’étais petit, un joueur qui fut simplement 2 fois demi-finaliste du simple messieurs aux Championnat du Monde …


(10-Gamma all+/Curl P1R 0.5/Vega Tour 1.8) #278

Passer le palier de 5 a 8 est a mon avis plus une question de gestuelle plus ou moins confirmée, qui va te permettre d’être plus serein.
Quand tu joues en pensant "[quote=“roothooft, post:277, topic:10353”]
Dès qu’elle quitte ta raquette il faut absolument cesser de la regarder et scruter alors la raquette de l’adversaire en ayant dans ton champ visuel la vision du positionnement de ton adversaire.
[/quote]
c’est que ce palier 5-8 est passé

Mais tes conseils sont bons, c’est indéniable. :slight_smile:


#279

les bonnes habitudes se prennent depuis le début, quand on a la chance d’être guidé depuis l’apprentissage.


(10 - Rossi Emotion / Vega Intro / Vega Intro) #280

Attention, je ne dis pas qu’il ne faut pas regarder ce que prépare l’adversaire, mais qu’en aucun cas la balle doit sortir de ton champs visuel. Car si cela se produit, il y a trop de temps perdu à la retrouver du regard.

Je ne dénigre pas les conseils qui t’ont étés prodigués… mais en appliquant cela, je me retrouve beaucoup moins pris au dépourvu qu’auparavant, et ai plus de temps pour me replacer et jouer mon coup.

Certes, sans entrer dans un concours de celui qui aura la plus grosse (et je gagnerais pas sur ce tableau :smiley: ) mon entraineur n’est pas demi finaliste de championnat du monde, mais il la tout de même sont “petit” niveau (champion de france junior et actuellement dans les N200 français).
Comme il est relativement pédagogue, il n’est pas impossible que son enseignement et ses conseils soient adaptés au niveau de jeu produit et aux défaut à corriger de chacun.

Je lui demanderais de me préciser ce point la à la rentrée :wink: