Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Palier de 14 à 18 : comment le passer ?


(13 - OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #1

Bonjour ! Je mets en chantier la poursuite de ce sujet qui m’intéresse beaucoup et je ne semble pas être le seul. Je vais remettre le premier message qui a lancé le sujet, puis un échantillon des réponses qui m’ont paru intéressantes (ne vous fâchez pas mais je ne vais pas pouvoir copier toutes les pages et ça ne servirait à pas grand-chose) et enfin, un message de résupé pour pouvoir continuer la conversation. Voici donc le message qui a lancé le topic :smile:

Sujet vaste mais j’aimerais avoir votre opinion là-dessus… qu’est-ce qui pour vous, est le plus marquant comme différence entre le palier à 14 et le palier à 18 ?
Je trouve perso que jusque 14, beaucoup de joueurs ont (mais pas forcément) de grosses lacunes techniques. Certains gestes comme le flip ou le contre-top sont quasi absents en-dessous du classement 13. Par contre, à partir de cette tranche, beaucoup de joueurs sont capables de faire tous les coups du ping.

Alors qu’est-ce qui fait principalement la différence entre un joueur 13-14 et un joueur plutôt à 18-19 ?
Une technique quand même encore meilleure, avec des gestes réussis plus souvent ?
Une tactique de jeu mieux maîtrisée ?
Un oeil différent, un rythme de jeu différent ?

Et donc pour un joueur comme moi, à 40 ans que faudrait-il travailler en priorité pour franchir un palier ?

Je maîtrise à peu près tous les coups du ping, au sens où si sur un panier de balle on me demande de faire un top coup droit, revers, un flip, une remise courte, longue, je serai capable de le faire avec un pourcentage de réussite important. Evidemment en match c’est autre chose ; j’ai l’impression de ne pas être capable d’utiliser les outils que je maîtrise à l’entraînement. Il en ressort une grande frustration et une baisse certaine du plaisir de jeu, car que je gagne ou perde, je n’ai jamais l’impression d’avoir joué au niveau que j’imagine avoir. Il doit donc y avoir un truc qui m’échappe ; mais quoi ?

Quand je regarde les “bons” joueurs jouer, en vrai ou en vidéo, il y a plusieurs choses qui me frappent : ils sont beaucoup plus réguliers, leurs coups ne vont pas forcément à 10 000 à l’heure mais il y a beaucoup d’échanges et peu de fautes. Par contre quand ils envoient un coup fort là ça avance, alors qu’ils ne me donnent pas l’impression de dépenser 20000 watts pour ça.

La question du matos je la mets de côté, car mon set me plaît bien et il n’est pas “extra-terrestre”, quand je regarde les raquettes de mes adversaires certains jouent avec beaucoup plus rapide, d’autres beaucoup plus lent et ça ne semble pas être un facteur déterminant du pourcentage de fautes du joueur. Et puis là je me sens bien avec ma raquette donc je ne change plus.

Je suis convaincu que je passe à côté d’un truc super important mais j’arrive pas à voir quoi, ni dans quelle direction orienter mon entraînement pour franchir le cap que je m’imagine mériter (peut-être pas 18, mais disons un ou deux classements en plus). Bon évidemment il reste toujours la possibilité de conclure que je suis trop mauvais pour espérer mieux en classement… possibilité à prendre en compte à mon âge, peut-être.

Vos avis là-dessus ?


Comment on devient fort?
Palier 19-21 comment le passer?
Le coin du défenseur
#2

paser ou ne pas paser tel est la question, dans tous les cas, ne te met pas trop la presion.

Désolé c’était plus fort que moi ^^


(13 - OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #3

Faute de frappe, corrigé :wink:

Intervention de pro du picot 62 :

La différence se fait surtout au niveau des fautes directes, des remises des services et des premiers démarrages… Un 18 va commettre beaucoup moins de faute en remise de services, et surtout moins de fautes sur le 1er démarrage.
Les services au dessus de 18 sont également plus recherchés.

Moins de petites fautes “bêtes” aussi dans le jeu.


(13 - OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #4

Intervention de flo.410

Membre
Age : 24 ans
Messages : 200
Classement : 18
CD: Tenergy 05 Max
RV: Vega Pro Max
Bois: Maze

Lundi 15 Décembre 2014 11:17

Pour moi la différence entre 14 et 18 a été de faire en sorte de fermer plus le jeu pour pouvoir placer mon coup fort (top cd). Donc apprendre déjà à servir court, remettre court, et démarrer dès que je le peux.
Cela parait “bête” mais pas facile à mettre en place au début en match. Apres petit à petit on le fait de plus en plus et on prend confiance (fin de set par exemple). Un petit peu plus de physique aussi a été pas mal.
Apprendre a trier les balles pour ne pas faire de fautes idiotes sur ces démarrages la, ne pas forcer forcement la première et améliorer le placement.

Pour ma part ca a été un peu cet ensemble.


(13 - OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #5

Intervention de mat 36

Membre
Age : 27 ans
Messages : 208
Classement : 19
CD: Rhyzm Max
RV: Rhyzm 425 2.0
Bois: Samsonov Alpha

Lundi 15 Décembre 2014 12:18

j’ai joué des 14 et des 15 toute la phase, donc j’ai pu analyser la différence entre un 14-15 et un joueur entre 18 et 20:
la variation au service gêne énormément à 14 même sur des services moyens.
la remise des 14 me permettait d’envoyer fort, alors qu’un 19 va remettre court ou tendu ou flipper.
La différence sur le premier top c’est que le 18 va envoyer plus fort ou avec plus de rotation et souvent mieux placé.
Ensuite il y a la tenue en bloc, top et surtout en top sur top, la on voit une nette différence entre un 15 et un 17.
La plus grosse différence c’est qu à 14 on remet la balle et à 18 ou 19 dès que possible on bloc actif, ou repasse sur la balle pour reprendre l’initiative.

Je pense qu’avant de se dire comment faire pour jouer 18, il faut travailler la régularité et un système de jeu permettant d’utiliser son point fort en y mettant le jeu de jambe.
Et après on va pouvoir travailler sur le long terme sur la vitesse d’exécution, la puissance, le placement, le toucher de balle, la contre initiative.


(13 - OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #6

Intervention de def74

Membre
Age : 21 ans
Messages : 968
Classement : 16
CD: Tenergy 05 1.9
RV: Feint Long II 0.5
Bois: Koji Matsushita

Lundi 15 Décembre 2014 12:57

Faut juste mettre la balle sur la table, les contre-top, remises piquées, flip, chiquita, virgule, chop et top sur top revers laisse faire les gros numéros. Si tu sais bien servire coupé court (en variant quand même assez souvent), toper rotation au coude (à deux à l’heure pas la peine d’envoyer une mine) enchainer avec un top frappé tu passes déjà un énorme cap. Après en remise de service, rien que varier les placement et les longueurs en poussettes sur service court c’est amplement suffisant. Après il “faut” aussi démarrer dès que le service est long du coup faut bien lire les services.

Je suis un peu sur la route de passer ce cap et ce qui m’a vraiment aidé c’est de ne faire qu’une seule chose à l’entrainement, service=>démarrage au coude, c’est tout ^^
Le deuxième point concerne la remise, penser à varier les placements et les longueurs mais sans faire des remises de tarer.

mais bon y’a aussi la raquette (elle est facile à maitriser à l’entrainement mais une fois l’incertitude du match, c’est une autre histoire), je te taquine


(13 - OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #7

A ce stade on dégage déjà quelques grands principes obligatoires pour le palier 14/18 :

  • remettre les balles sur la table, éviter les fautes bêtes, ne pas chercher des coups impossibles mais minimiser les fautes, donc travail sur la régularité

  • travailler les trois premières balles : service, remise, premier démarrage
    +++ service : essayer de pouvoir plusieurs services différents avec le même geste, être capable de varier, améliorer la qualité du service pour verrouiller les possibilités de l’adversaire
    +++ remise : être agressif en remise, faire quelque chose de la balle, varier (remise courte piquée, poussettes tendues, démarrages si possible, flips…)
    +++ démarrer sur la table et si possible placé, le coude étant souvent le meilleur endroit


(ravaux emmanuel clst 1733) #8

l age n a rien voir ca c est sur pour le reste c est une question de tactique de mental d entrainement et de volonté je 1650 et cette annee j espere me rapprocher de 18 mais je sais que ca passe par la et je pense pas que l age joue enormement


(1002 OSP Virtuoso Fastarc G1 2mm / Vega Tour 1,8) #9

Hello Popette, merci pour la reprise de ce topic que je suis avec attention (bien que je sois actuellement dans le comment décoller de 500 :sob: ça ne fait pas de mal de voir ce qui pourrait m’attendre d’ici qq siècles).
Revenons au sujet :
Pour le service, la dernière newsletter de pingskill titre Don’t Practice Anything Other Than Serving :
je traduis pour les anglophobes :
Ne vous entrainez pas à autre chose que les services.
Il donne ensuite une statistique pour le haut niveau qui donne le nombre moyen d’échange : 4 coups.
Cela inclus le service et le retours, on ne joue donc la plupart du temps qu’un coup en dehors du service et du retours.
Il ajoute également qu’il serait intéressant de faire les mêmes statistiques pour les niveaux inférieurs mais les débutants devraient avoir aussi un taux d’échange très bas.
Il indique aussi que ce titre est racoleur et qu’il ne recommande pas du tout de faire cela.
La conclusion est qu’il faut absolument travailler le service pour s’améliorer et qu’il faut trouver des motivations pour s’entraîner même si cela est très lassant.

La news letter en VO :
I’ve used that headline to get your attention and I don’t really recommend
that. But here are a few things to consider. The average length of a
table tennis rally in a high class game is around 4 shots. Yes that’s
right, 4 shots! This includes the serve and return which means that most
of the time you play only one extra shot besides the serve or return.
It would be interesting to see some more statistics on various levels
but my guess is that beginners would also have a very low average rally
length and then it would get higher as players skill levels increase to a
point and then as players skill levels get more towards world class
level it would come down again. If you are interested in here’s an
article titled The effect of the 40mm diameter ball on table tennis rallies by elite players.

What Does This Mean For You?
To put it simply, you need to improve your serve to get better at table
tennis. My experience tells me that if you lack direction or motivation
then you will get bored easily when practicing serving. However, if you
know what you are aiming to achieve then you will be engaged and
enthusiastic. So it’s important to remember why serving is such a key
part of the game, and it’s important to have a focus when practicing
your serve. Perhaps it’s simply learning a new serve, or perhaps it’s on
generating more spin. You could also work on your placement, it’s
always fun to put some targets on the table table and to try and hit
them. For some more inspiration here’s 3 great videos on serving.

Les vidéos :
Learn the Ma Lin Serve
Learn How To Serve Short & Fast
Learn the Mizutani High Toss Service


(13 - OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #10

Tout à fait finopat, j’allais justement venir à publier cette vidéo car c’est ce que j’ai retenu de mon week-end. anelo terminait le sujet d’origine en parlant de ça :

anelo

Membre
Age : 50 ans
Messages : 3831
Classement : 15
CD: Tenergy 80 1.9
RV: Rakza 7 1.8
Bois: Vega Pro.

Dimanche 20 Septembre 2015 21:38

super popette !
moi aussi ce sujet m’a apporté…
depuis la rentrée, j’ai fait un tournoi et la 1ère journée par équipe… et je confirme que à mon avis, les éléments clés qui séparent le 14 du 18 sont en 1er lieu le service-remise… .certes, la suite de l’échange met aussi en valeur la technique, la régularité, la puissance des 17-18 par rapport aux 13-14, mais déjà si t’as pas bien servi ou remis, la suite n’a que peu d’importance.


(13 - OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #11

Je suis décidé à travailler mes services déjà. Plusieurs axes de travail :

  • pouvoir mettre un max d’effet en gardant la balle courte : "Learn How to serve Short and Fast"
    Vachement important, ça m’a manqué hier, car quand j’ai servi à 8-8 en menant 2/1 sur le 18, je n’ai pas osé servir long car mon bras tremblait un peu, j’ai eu peur de m’exposer. J’ai servi court, mais trop mou, alors que j’avais servi souvent comme ça. Il m’aurait fallu pouvoir servir court avec beaucoup de sauce pour empêcher l’adversaire de m’agresser.
  • travailler un service long pour garder de l’'incertitude sur mon service. ça ç’aurait été la deuxième option à 8-8 mais mon adversaire étant au taquet à ce moment-là, il aurait vraiment fallu faire un excellent service long, rapide, tombant dans le dernier centimètre de table et masqué… j’ai pas osé non plus de peur de me faire trouer en sortant un service moyen ; donc faut que je les bosse aussi
  • faire plusieurs effets différents avec un seul geste ou au moins plusieurs quantités d’effet différentes avec un seul geste : très coupé, un peu coupé, mou par exemple

(1002 OSP Virtuoso Fastarc G1 2mm / Vega Tour 1,8) #12

une astuce que vous devez déjà connaitre sans doute, pour les services bombes je m’entraîne avec une serviette en bout de table qui laisse uniquement les 10 derniers centimètres (à ajuster à votre niveau) ainsi on est sur que la balle tombe bien dans cette zone, peut être peux tu le faire chez toi au panier de balle ?


(16 - XVP-G1+C1) #13

C’est une chose de s’entrainer à le faire, mais pour le sortir à 8-8 à la belle c’est une autre étape :smile:
mais tu as raison, faut déjà commencer par s’entrainer à le faire.


(in Tokyo. 1456/Acoustic Carbon Inner/ T80 1.9/ SpinArt 2.1) #14

en passant par 15, 16, et 17…


(olivier LESSEUR 1238 pts) #15

qu’est ce que ça a donné ce we popette ? perf(s) ?


(19/CBC5/Target Pro GT H47 Max/Orthodox 0X) #16

Non il n’a pas perfé mais a bien joué :wink:


(ravaux emmanuel clst 1733) #17

parfois a 8 a 8 a la belle il faut tenter faire des choix


(13 - OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #18

Toujours dans l’idée de ne pas perdre les messages intéressants, le point de vue de Laplaud:

Laplaud

Membre
Age : 57 ans
Messages : 2535
Classement : 1896
CD: Impuls Powersponge 2.0
RV: Grass D.Tecs 0x
Bois: CO-S 3

Vendredi 18 Septembre 2015 11:44

C’est bien gentil tout ça mais heureusement qu’on peut essayer de passer ce palier entre 14 et 18 sans avoir à s’attacher les services de plusieurs coachs personnels.

Je l’ai vécu il y a une dizaine d’années et je pense avoir un peu cerné les facteurs qui m’avaient permis de progresser et de de franchir ce palier à l’époque :

  • en premier lieu la motivation, à 47 ans passés je voulais voir ce que j’avais “dans le corps” avant d’être trop vieux.
  • la recherche du matériel qui serait le mieux adapté au jeu que je voulais adopter. (Bois avec du contrôle, picot difficile à contrôler mais gênant pour l’adversaire et backside avec plus de vitesse).
  • le changement de club pour aller vers un gros club (Entraînements plus intense, conseils adaptés, joueurs plus forts et niveau d’équipes plus élevé de 2 à 3 divisions).
  • la reprise de compétitions abandonnées depuis plus de 20 ans. (Individuels, vétérans, tournois principalement).
  • l’augmentation du nombre d’heures d’entraînement dans la semaine. (+ 4h => de 2h à 6h en moyenne).
  • un travail plus sérieux sur le temps passé dans ces séances d’entraînement.
  • être à l’écoute des conseils des coachs quand ils sont bons, ce qui était souvent le cas.
  • être beaucoup plus rigoureux dans le jeu (Services courts ou placés, pareil pour les remises, s’adapter et jouer dans les points faibles de l’adversaire, élaborer des scénarios de jeu et s’y tenir, toujours penser au point d’après et à ce qui a fonctionné, etc …)
  • retrouver la confiance en soi ce qui permet de jouer plus libéré.
  • prendre plaisir à jouer son jeu.

Je pense avoir fait un peu le tour des raisons qui m’avait aidé progresser, je le dis sans prétention aucune car aujourd’hui je pourrais faire le même type d’analyse mais à l’envers car depuis quelques temps je suis en pleine régression !


(13 - OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #19

Le descriptif de mon dernier match :smile:

popette58

Membre
Age : 41 ans
Messages : 9125
Classement : 13,14
CD: Hurricane III Neo Max
RV: Tenergy 05 FX Max
Bois: 506

Dimanche 20 Septembre 2015 11:21

Non, je n’ai pas perfé, mais j’ai pris un pied MONUMENTAL !!! Ah quel bonheur ! Je ne me souviens pas d’avoir vécu un aussi bon moment en match de championnat ! Alors concrètement voilà ce que ça a donné…
Je m’étais préparé consciencieusement pour ce match. Pas d’alcool ou presque les trois jours précédents (quand même un fond de verre de vin pour accompagner mon beau-père la veille, j’allais quand même pas le mettre au régime sec ni le laisser boire tout seul), coucher plus tôt que d’habitude, j’ai aussi fait attention à mon hydratation en particulier le jour du match. ça a payé, j’étais plutôt en forme, les sensations étaient bonnes à l’échauffement.
Les enjeux pour moi étaient importants, premier match de championnat sous mes nouvelles couleurs, avec des coéquipiers que j’apprécie beaucoup, qui m’ont accueilli avec énormément de sympathie et qui s’investissent pour moi à l’entraînement, me prodiguent plein de conseils voire me prennent à part pour m’aider à me mettre au niveau. Autant dire que je ne voulais pas les décevoir aujourd’hui. En plus, on jouait d’entrée le match du maintien, en effet la phase sera très difficile pour nous, avec deux ou trois titulaires (dont un blessé) qui sont au niveau accompagnés de deux à trois autres joueurs manquant d’épaisseur comme moi, autant dire que le maintien n’est pas gagné ; et on jouait l’équipe sur qui va probablement se jouer le maintien à la fin de la phase.
Chez nous, 17, 17, 15, et la popette nationale 13. En face, 18, 17, 17, 12, le 12 étant un jeune en bonne progression.
Premier tour, je lance les hostilités sur un 17 pendant que les deux numéros 1 s’affrontent. Je prends 8/2 d’entrée… aïe… c’est dur ! Mais je m’accroche, je remonte, et je perds sur un honorable 11/9. Deuxième set, ça démarre un peu pareil mais je m’accroche, 10-10… je commence à tenir le rythme et je perds 11-13, dommage… Troisième set, cette fois je suis dedans, mon adversaire se relâche un peu, je gagne ! Mais au 4è set, mon adversaire est plus rigoureux, je tremble sur quelques coups, c’est les points de trop, je perds 11/8 je crois. Je sors du match un peu déçu, mais je n’ai pas pris une bourre et quand j’ai pris l’initiative j’ai fait le point, donc c’est pas impossible ! pendant ce temps, notre numéro 1 est intraitable avec le 18, score d’équipe 1-1.
Deuxième tour, notre 15 joue et gagne le 12, les deux numéros 2 s’affrontent mais c’est notre 17 qui craque et perd, 2-2. Troisième tour, on inverse, je joue le 18 tandis que notre numéro 1 joue le 2.
Cette fois je suis tout de suite dans le match, mais ça ne suffit pas au premier set que je perds. Deuxième set, mon adversaire n’est pas très concentré, moi je suis à bloc et je gagne 11/2. Troisième set, mon adversaire se remet dans le jeu, mais moi je joue vraiment bien, je sors quelques coups d’anthologie (pour moi…), je m’accroche et je gagne 11/9. 4è set, ça joue bien des deux côtés, j’arrive à 8-6 pour moi service pour lui… le tournant du match… et c’est là que la différence de niveau s’est fait sentir. Il sert légèrement différemment, il a servi court presque tout le match, là il a rallongé son service de 10cm, juste assez pour que j’aie du mal à remettre court, et je n’ai pas osé fliper le service ; il met deux enchaînements service/démarrage et il revient à 8-8. Moi j’assure mes deux services, mais là je me suis senti un peu “flottant”, il était réglé sur mes services courts et j’ai pas pu trouver de service pour le surprendre, il met deux bonnes remises et prend l’ascendant dans l’échange, il passe devant à 10-8 et il conclut le set. A la belle, j’ai bien senti que j’avais raté le coche, j’avais pris un coup au moral, lui a été rigoureux et a vite pris les devants en début de set, j’ai rien pu faire.
Côté équipe, notre numéro 1 gagne, 3-3. Le tour suivant est sans surprise, les meilleurs gagnent leur point, 4-4. En double, je joue avec notre 15 contre les deux plus forts d’en face, double faible chez nous contre double fort chez eux donc. On a bien joué, on s’est accroché, mais un peu à l’image de nos matches individuels, on perd 3/1. Pour un premier double ensemble et contre des joueurs de cette trempe c’est pas si mal.
5-5 après les doubles, tout reste à faire… On perd le premier des 4 matches logiquement, les joueurs 2 et 3 se rencontrent mais 15 contre 17, c’est dur. Notre joueur 1 reste intraitable et gagne son match contre le 3 d’en face. Notre Numéro 2, 17 fait la perf et va chercher le 18 qui avait montré des signes de faiblesse sur moi. On mène 7-6, à moi d’aller chercher le point de la victoire. Premier set je déroule… deuxième set mon adversaire se règle sur mon premier démarrage et me bloque, je tremble un peu, 1-1… là mon capitaine me soutient, et je sais que si je joue à 80% “pour assurer”, avec la pression, je vais perdre, alors je me remets à 120%, je vais chercher mes points, et je gagne le match de la victoire 8-6.
Super victoire d’équipe donc, dont j’ai apprécié chaque moment. Je sors de ce match heureux de mon niveau de jeu mais conscient de ce qu’il me reste à faire pour monter en niveau et aller chercher des points sur des bons joueurs. Améliorer mes services, c’est le point le plus important, pour avoir de la marge sur la qualité de celui-ci sachant qu’on sert toujours moins bien sous la pression du match ; mettre plus d’effet tout en pouvant servir court et avoir des services supplémentaires pour pouvoir varier quand c’est nécessaire. Travailler la régularité de mon premier démarrage, pour éviter de donner quelques points faciles sur une faute (qui se payent en fin de set) et pouvoir mettre la pression sur mon adversaire. Et travailler aussi sur la variété et le placement de ce premier démarrage, parce que démarrer sur la table ça suffit sur un 12, mais sur un 18 il faut que le démarrage soit placé sinon tu perds l’avantage dans le point.
A vrai dire je suis gai comme un pinson depuis hier ! Je n’ai qu’une hâte, jouer le second match, et avant, m’entraîner pour tâcher de travailler les points que j’ai identifiés. Le service je peux le bosser chez moi ; mais le reste je dois le faire à la salle, et je vais m’y tenir, croyez moi !


(13 - OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #20

Et la tartine de David du Gers, au sujet de la préparation physique surtout, qui est destinée à mon cas perso mais qui peut à mon avis être extrapolée à beaucoup de joueurs 13-14 voulant évoluer vers le plus haut niveau :

David_du_Gers

Membre
Age : 115 ans
Messages : 20
CD: Tenergy 25
RV: Tenergy 25
Bois: Zhang Jike

Lundi 21 Septembre 2015 12:03

Félécitation !
(même si les résultats sont logiques, le premier match dans une nouvelle équipe, c’est toujours un peu compliqué dans la tête, Bravo à toi et ton équipe !)
Tu vas surement bien t’éclater cette saison, et en jouant plus fort, c’est quasi automatique, tu vas progresser.
Tu vas aussi bénéficier de l’effet de surprise du petit classement, et de la peur de la contre. Profites en bien, pour prendre de la confiance et du schéma de jeu. Car après, quand un 18 rencontre un 18, ca joue pas forcément pareil en face…
Et je pense comme toi, sans même parler technique, et sans trop faire d’éffort, tu vas vite éliminer les schémas de jeux qui ne marchent pas sur plus fort…genre le démarrage moyen, la remise un peu longue, le service que tu croyais bon mais qui en fait…gène personne ou n’a pas de schéma derrière…etc. Rien que ça, 1 ou 2 classements vite fait…
Bonne chance pour la suite.

[Tartine ON]
Sinon, par rapport au sujet général du topic, et pour répondre au sondage, je voterai pour “Physique+Tactique”.
(Me suis permis de voir tes videos pour comprendre ce qui cloche pour passer le cap).
Je me permet quelques conseils, j’espère que tu m’en voudras pas… Je donne mon avis perso. Et je peux me tromper.
Je pense que tu sais à peu près bien (ou très bien) faire une bonne partie des coups du tt en étant bien placé avec la balle qui arrive dans la raquette… Globalement, je te trouve trop droit, et pas assez fléchi et équilibré avant les coups. (surtout en coup droit). Regardes les positions d’attente par exemple ici : double entrainementTimo
Il faut donc bouger correctement avec de l’incertitude et avoir des schémas de jeu cohérents (tactique adaptée à sa technique et à son niveau physique). On bouge mieux si on part de plus bas.
Si tu es tout le temps bien placé (donc bon physique), je pense que tu progressera aussi techniquement rapidement car tu feras toujours un geste quasi parfait, et donc ta puissance et ta régularité se développeront automatiquement. Donc de mon point de vue, ta priorité devrait être le physique et surtout axer le travail sur l’impulsivité et la vitesse. Pour l’endurance générale, je peux pas juger sur les courtes videos. Cordes à sauter, fractionné type sprint et zig zag etc… Pour la muscu du haut, j’ai trouvé que la natation est pas mal à petite dose (brasse pour le revers avec ventre rentré, crawl classique pour le coup droit). Le plan de muscler ses bras avec élastique ou petit althères, je ne suis vraiment pas convaincu que cela soit bénéfique, je dirais même le contraire. Bien sur gainage, abdo c’est utile…
Et pour le bas du corps, faut prendre du volume, mais sans perdre de la vitesse / impulsivité donc surtout pas de muscu lente en salle. Abaisser ton centre de gravité (-10/20 cm) en attente de service et entre les points, sans s’appuyer sur les talons, et faire pareil à l’entrainement, devrait aussi te faire prendre la force nécessaire dans les jambes. Et sinon, comme tu l’as déjà dit, +10 pour la corde à sauter…
Pour l’échauffement avant match, je te conseille aussi d’éviter de faire les pas chassés quand tu es froid (oui c’est pas orthodoxe) et de remplacer par un footing TRES lent et des twist sur place, et à la fin quelques flexions/extensions et 2/3 petit sprints sur la fin. Ensuite, étirements très courts. Ensuite régu mode chameau plus du classique. En faisant ça , j’ai constaté de bien meilleurs débuts de match et une meilleure souplesse générale qu’avec l’échauffement classique (courir trop vite, pied fessier , genoux hauts, pas chassés…). Et c’est moins traumatisant pour ton corps. (oui on est vieux mais plus malins et on ne fait pas du volley ni du hand !!)
T’a aussi tous les étirements à faire à la fin des séances, dans un certain ordre. Il ne faut pas s’en passer même à petit niveau, sinon, tes muscles ne se développent pas de manière adéquate. Ca fait du rond la ou il ne faut pas, tes tendons ne se renforcent pas etc…
Si tu veux un schéma, pour les étirements du bas et du dos, c’est un peu long à expliquer, mais demande, je peux le faire. ( ca vient du ski de haut niveau)

Que la force soit avec toi !

[Tartine OFF]