Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Multi-matériel picoteux optimisé selon les systèmes

En Tennis de Table, loin du niveau exceptionnel des professionnels montrant le culte de la vitesse et puissance, à nos modestes niveaux, la différence se fera surtout par le placement et le toucher…
Le paradoxe est qu’avec la balle plastique de 40+, trop de joueurs " picoteux " ont brusquement perdu leur toucher spécial, selon le nombre de commentaires sur " Le club des picots longs " ou " entre mi-longs".

L’idée force ici est qu’un " picoteux moderne " grâce au matériel du marché, dispose de la possibilité… d’élargir son toucher, en utilisant minima 2 - 3 picots de catégories différentes pour maîtriser la puissance, la vitesse et les rotations reçues. D’ailleurs les très bons joueurs chinois tactiquement changent souvent les mousses sous leurs picots, voire leurs picots, s’adaptant à leur adversaire.

Dans ce sujet sont bienvenus les essais avec spectre large de vitesses et d’accroches de divers picot (soft, mi longs courts, mi longs longs, vrais longs). Pour lancer ce débat sur l’usage varié de raquettes chez les picoteux, optimisant le toucher et contrant chaque grand type de jeu, expliquez SVP votre vrai ressenti technico tactique, plus que faire une reprise d’arguments marketing des marques.

pour ma part jouant avec un pl depuis 10ans sur un h3.9 des années 80 testé des ox differentsde plusieurs marques le curl p1bien en coupe mais lent pour attaquer du revers en claque mon point fort!l un des meilleurs pour mon jeu etait le regretté grass devil 1.5 mousse une tuerie en coupe et en attaque!maintenant j alterne suivant mon humeur!un mo wang2 en ox ou un c8 1mm mousse bleue!j ai une preference pour le c8! tres bon touché et placement de balle !a plus picoteux!

Merci Arnaud pour ces précisions,
c’est très intéressant ce grand écart dans les épaisseurs de mousse entre ton ancien1,5 mm et du Ox tout en aimant le 1 mm.

Comment définis-tu ton jeu avec picots longs (initiative attaques avec PL, poussettes agressives PL pour préparer le coup droit ? Blocs et jeu de crabe, etc.)
Quels coups techniques réalises-tu avec ton C8 de 1mm ?
Que t’apportes comme " plus " d,'utiliser la mousse bleue ?

Merci
Sportivement
Pascal.

bonsoir pascal.avec le c8 1mm sur h3.9je peux tout faire:reculer de 2 metres et tailler.poussettes agressives coupées et glissées des deux cotés.gros lift porté sur la table pour préparer l attaque cd un top ou un parpeing!tres bonne claque revers sur balle coupée.bloc piston sur top ou bloc chop! pour l instant je me regale jusque bon 16 ca va! au dessus ca se complique mais je gratte toujours 1set limite 2.lesguibolles ne sont plus comme avant!la mousse bleue amortie bien avec le poignet "mou"et repond fort quand on la sollicite bref pour mon jeu actif beaucoup d assurance pour placer la balle et bien dérégler l adversaire!sportivement un picoteux heureux!a plus Pascal.

Bonjour Pascal,

J’ai déjà envisagé lors d’une précédente phase d’avoir deux raquettes (toutes les deux avec picots longs bien sûr), mais l’idée était plutôt d’en avoir une pour les bons jours, et une autre pour les mauvais jours, avec dans ce second cas un PL plus sécurisant, plus contrôlable, mais du coup un peu moins gênant pour l’adversaire.
Au final, je n’ai pas vraiment alterné entre les deux raquettes car je me sentais tellement bien avec ma raquette « spécial mauvais jours », que je ne jouais qu’avec elle, même les bons jours…

Bref, quoi qu’il en soit, ton concept d’optimisation est différent, puisqu’il n’est pas fondé sur ta forme du moment, mais plutôt des styles de jeu des adversaires. Alors je voulais te demander : quand tu rencontres un joueur que tu n’as jamais joué, et dont tu ignores tout (ce qui arrive quand même de temps en temps), comment fais-tu pour choisir ta raquette ?
Peut-être qu’une de tes raquettes est ta « raquette de base » pour ce genre de cas ? Ou bien tu regardes la raquette de ton adversaire et tu essaies d’en déduire sa façon de jouer d’après ses revêtements ?

Bonsoir @Homer,

Picoteux depuis 1975, avant 2007 (arrêt total en club saison 2005) je faisais de la Défense moderne revers picots longs ou mi-longs alternant donc 2 raquettes combis.
Les matchs par équipes R3 ou PR étaient à l’époque de 6 joueurs. Étant cadre de mon ancien club (8 ans entraîneur puis 3 ans co-manager), comme coach-joueur-capitaine je me plaçais sur la feuille match en position 3. Ainsi, je pouvais à la fois arbitrer ou coacher les premiers matchs de mes partenaires et avoir une idée très précise des jeux de 2 adversaires sur les 3 que j’allais rencontrer…
" Fou de Ping " j’avais élaboré un tableau manuscrit résumant mes tactico-techniques contre 25 types de jeux différents !

Depuis 2015 en reprenant progressivement le ping en parcs (et cette saison en 2 clubs) et confronté à la gênante balle plastique 40+ et à de gros problèmes de dos, j’ai recréé mon jeu en devenant picoteux en CD (ce n’est pas évident) jouant proche de la table, donc plus de prises de risques et d’énergie des balles de l’adversaire, d’où l’importance plus grande du matériel pour gérer à la fois la longueur, les placements et variations de rotations pour contrer le système adverse : bloquer, ou toper avec picots, ou pousser agressif ou jeu mou ou tourner la raquette ou remise service ou frapper avec les picots…

SI je ne connais pas du tout mon adversaire, je prends un combo plus contrôle, certes pas le plus gênant, mais qui prend le moins les rotations adverses et je peux tout faire avec :
Élite Long DMS en 1,8mm (voir après), monté sur la face " attaque " du bois combi Aurora - Hallmark - et le backside VJ Regular Victas en 2 mm sur la face " défense " du bois.

Raquette certes moins gênante pour mes partenaires d’entraînement, c’est pour cela que j’utilise surtout lors de entraînements intensifs par la numérotée de Courbevoie pour les d’attaquants de l’équipe 1 de la Garenne-Colombes (club qui a fort baissé en niveau et adhérents depuis mon départ).

Pour mes tests de materiel tactique et le fun, j’ai 10 raquettes dont 8 bois combis couvrant un large éventail de vitesses et possibilités… Licencié en gros club (Courbevoie) - plus de joueurs = plus de divers jeux - cela me permet pendant un an d’affiner mes schémas et étudier les coups réalisables et matériels les plus judicieux… contrant les principaux jeux.

Je ne détaille pas ici l’autre côté backside de ces raquettes combinées, ni le pourquoi de chaque combo (c’est trop long et créateur du sujet j’y reviendrai au fil des interventions…)

J’utilise par ma part les picots surtout en CD (facilement tournant la raquette), les choix suivants sont des essais, des exemples (on peut jouer en Ox, si vous préférez ou d’autres picots équivalents de vos essais).
Surtout ce n’est pas une liste faisant penser que acheter 10 raquettes compenseront toutes vos carences techniques donc maxi 3 raquettes en compétitions (3 grandes familles) et surtout explorez vos sensations de toucher pongiste, les nouveaux coups, car rien de pire que des joueurs sclérosés derrière telle technologie ou tel schéma, car qui ne progresse pas régresse ! :

Soft :

  • si jeu mou ou passif : Victas VO > 103 Max ou autre épaisseur (chez moi monté sur un bois basique d’attaque Lion)

Mi-longs assez courts :

  • si défense en chops => Hipster S&T 1,9 mm ou autre épaisseur (chez moi sur bois High Technology Plus Dr Neubauer)

Mi-longs assez longs :

  • si picots de tous types ou antitop : Agressor Pro 2 mm ou plus fin ( chez moi sur côté très rapide du T9 Pro Yinhé)

Picots longs (Ox ou remontés sur mousse dure) pour défendre :

  • si Penhold topeur : CXW Joola Ox plus épais ou remonté sur mousse (chez moi côté carbone CBC4 Flytec)
  • si Topeur rapide pivot : Desperado 2 original ou remonté sur mousse (chez moi sur côté rapide du Titan Dr Neubauer)
  • si Topeur plus puissant ou rotations => Autum 3D (Tutlle) Ox , mousse originale ou remonté sur mousse (chez moi sur côté carbone du CBC3 overside Flytec)

Picots longs (Ox remonté sur mousse très dure) pour prendre initiative et attaquer :

  • si bloqueur ou contre-initiative : Qing (Yinhé) Ox ou mousse originale ou remonté sur mousse (chez moi sur le côté rapide du Titan Dr Neubauer)
  • si Allrounder => Elite Long DMS Ox ou mousse originale ou remonté sur mousse (côté attaque du Aurora Hallmark)

Pour jouer " fun " en parcs sans bousiller une bonne raquette, j’ai un vieux bois ACS Calibra avec Friendship 755 Ox remonté sur mousse assez épaisse.

L’essentiel des mousses utilisées pour remonter les Ox sont des Globe à fort degré de dureté donc très linéaires (évite le trampoline en poussette malgré l’épaisseur).

Sportivement
Pascal.

1 J'aime

Sous quelle forme ?
Quels types de services et quels schémas de jeu selon le type de jeu de l’adversaire ?

Cher Arnaud,

Merci pour tes grandes précisions technico-tactiques. Je suis un grand bavard fier d’être un picoteux.
C’est très intéressant car je reprends comme ex-picoteux depuis 1975 (entraîneur Benjamin Elbaz) le Ping après 14 ans sans club. Je suis devenu V3 cette année et à cause de plusieurs arrêts (études et boulot) je ne suis jamais monté bon 16 comme toi (source Ping Pocket)
Après avoir atteint "40 " en 1988, arrêtant le ping 4 années pour le boulot, redescendu AS 65 j’avais remonté et réatteint " 40 " en 1998.
TOUTE une autre époque avec des sets en 21 avantageant fort mon jeu défenseur, un balle de 38 pour la tailler à mort, car je tenais les anciens attaquants classés " 20 " ( assimilé numérotés 350 à 1000) sans problème en entraînement de défenseur, un autre ping (services souvent longs plus ou moins masqués, colle rapide, autres tops…)
Donc j’ai joué, arrêté et remonté bon 14, 8ans entraîneur des Adultes et joueurs jusqu’à 11 de mon club garennois.

J’ai bien sûr connu toute cette époque des fameux bois Hinoki comme le tien… car un ancien " 15 " (ex nationale 2 par équipe) provenant de Chatenay Malabry jouait avec. J’ai essayé en compétition une trentaine de picots longs ou mi-longs, mais le C8 est sorti au moment où j’ai dû brusquement arrêter le ping.

Ce classique C8 m’a tenté à acheter cette année de reprise en 2 clubs, mais en creusant les commentaires du " club des picots longs " que j’ai patiemment lu entièrement (depuis sa reprise en 2015), je me suis finalement orienté vers des picots dits " pour balles plastiques " tout en faisant un tris sévère sur les nouveautés et sachant exactement ce que je veux comme toucher et réalisations techniques.
Le fait que tu ais ton bois Hinoki qui est une " bombe " en dessous de ton C8, t’aide beaucoup pour réaliser tes coups d’attaques de joueur d’expérience et à jouer en double vitesse renforcée par ta mousse bleue ambivalente.

Personnellement, dans mes essais de matériels pour trouver le best of technico tactique, je mixte beaucoup plus les vitesses et le toucher avec des bois doubles vitesses et des montages de sous mousse épaisse (restant dans la légalité d’épaisseur) et très dure, ce que Gilles71 m’incite à explorer…
Cette passion du toucher et des descriptions des essais a saoulé certains, donc j’essaie je crée ce sujet afin d’être plus précis et concis…

Cette année de reprise technique, je me refais donc un nouveau jeu complet et sans compétitions par équipes, mais je vais faire le critérium départemental des vétérans pour le fun.
Officiellement pour ma reprise je suis 6 (671). Même si j’ai beaucoup perdu des coups forts et le rythme, vus mon expérience et mon nouveau jeu très atypique faisant chier des niveau 11 actuels de Courbevoie, avec ce jeu picoteux en CD et à initiatives désorientantes… ça va gueuler en V3 lol :sweat_smile: en plus j’ai le physique avec 4 à 5 entraînements par semaine.
Je pense que tu vas les faire ou peut être même les championnats du Monde donc au plaisir que tu me racontes tes exploits… :+1::muscle:
Amicalement.
Pascal.

Intéressant, j’ai joué longtemps à Courbevoie :smiley:
Je fais les Critériums Vétérans du 92 aussi (en V1 par contre) j’essaierai de regarder ton jeu en V3

En effet, je suis également curieux de savoir ce que contenait ton tableau !

J’espère que tu as lu attentivement les messages de PingTong1 !
Là, je pense que tu as trouvé ton maître. :rofl:

Bonsoir cher Tof25,

j’avais fait aussi un tableau de progression technique décortiquant 80 coups du Ping (30 services et 2-3 remises selon le niveau) en CD et presque autant en revers selon les types de la balle adverse.

Le tableau dont je parle est plus tactico-technique et remonte aux années 1997-1998, je l’ai hélas perdu dans les déménagements.
Toutefois je me souviens de sa conception sur feuille horizontale avec 7 colonnes et recto-verso (25 sous familles environ)

Première colonne, les 3 grandes familles (divers Attaquants / jeux Allround / divers défenses)
Seconde colonne, les sous familles, par exemple… pour les Attaquants ; Penhold / attaquant orthodoxe pivot / frappeur orthodoxe pivot / topeur des 2 côtés à table / attaquant mi distance / bloqueurs actifs / contre-attaquants / attaquant avec revêtement spécial /…
Les attaquants combi ou abusant des défense hautes sont mis dans les Allround

Troisième colonne, les grands champions (de l’époque) représentant typique de chaque sous famille
Quatrième colonne, les joueurs de mon club ou ceux souvent rencontrés en compétition et représentant pour moi chaque sous famille. Ainsi avec ces exemples personnels c’est bien plus facile de rediger la cinquième colonne…

Cinquième colonne (taille plus large) detaillant la technique globale de chaque sous famille : services favoris, axe(s) fort(s), effets majoritairement utilisés, enchaînements typiques…
Sixième colonne (bien plus large) résumant comment je peux gérer chaque sous famille avec mes… coups techniques ou ceux faciles à copier de chez tel joueur ou tel entraîneur et donc savoir mieux contrer telle ou telle technique adverse.

Septième colonne (bien plus large) de réponse tactique mélangeant divers coups et bons conseils d’entraîneur pour contrer tel ou tel schéma courant…

Huitième colonne (facultative) pour y marquer le débriefing des défaites vécues et les points à travailler en évolution…

Bref c’est une feuille fiche claire pour soi même et se reconcentrer entre chaque set ou Time Out sur nos propres coups et réalisables (pas des coups de champion) et résumant nos meilleures réponses tactique, et anticiper les schémas adverses, obligeant si possible l’autre joueur à faire plus de fautes, sortir de son système fort et de ses schémas, mieux encore de ses effets habituels, etc.

Si tu es au niveau régional ou national, tu sais d’avance et après le 2ème jour grâce à l’application Ping Pocket, probablement la composition de chaque équipe adverse de 4 joueurs, donc en bonne connaissance de certains joueurs, faire d’avance les fiches tactico-techniques du match (avec 3 chance sur 4 de tomber sur un des adversaires) et cette fiche de préparation aider aussi tes partenaires d’équipe…

En tournoi individuels, tu peux venir avec des fiches ayant les 2 dernières colonnes à peine remplies, pour étudier et remplir ces fiches durant les longues attentes, le jeu des adversaires connaissant les fourches de ton tableau éliminatoire…
Comme ton propre coach, compléte sur le moment en fiches tactico-techniques ce que tu verais comme bonne recette simplifiée pour tenter de gagner si tu tombes sur tel joueur…

C’est donc un système de situation de compétitions consigné dans un classeur ou mieux concevoir de telles fiches sous Excel (car mémoire des mots) et les transférer sous smartphone (moins de papiers).
OK ça prend bien du temps au départ de les rediger, mais selon moi c’est de l’expérience fort riche dans le temps, encore plus importante comme apport fondamental que les minutes d’auto-vidéo que font des joueurs.

En prenant conscience… on évolue son jeu, on peut rester lucide, se reconcentrer entre les sets si un adversaire nous met sous pression, " on maîtrise son ping comme un jeu d’échecs… " en mémorisant noir sur blanc tous ses enchaînements tactico-techniques qui marchent… et selon ses propres capacités psycho-motricielles (selon l’âge et sa condition physique) ou réagir même dans " un jour sans " et si l’adversaire change son jeu !

Une telle fiche résume " TES fondamentaux " aide certes à gagner mais la huitième colonne qui consiste à savoir gérer ses défaites (reste facultative car libre de préfèrer oublier ou de " faire l’autruche " ) peut servir de super débriefing surtout en cas de défaite, pour écrire tes quelques schémas gagnants et grosses fautes lors du match vécu, donc progresser en expérience tactico-technique, et la/ les prochaines fois… mieux vaincre tel(le) adversaire visiblement à ta portée.

A ton service.

1 J'aime

Bonjour @Bono

Avec plaisir… tu peux en direct ou MP me donner ton nom pour que j’aille aussi te voir jouer…
Tu verras de par mes origines eurasiennes et mon métier Bien-être Beauté sans aucun artifices je ne fais pas 60 ans mais 45-48 :stuck_out_tongue_winking_eye:

Je m’entraîne dur depuis un bon mois pour diminuer tant de ces fautes bêtes de toucher, de régularité, de tranches… avec 14 années sans compétitions (souvent la bonne tactique mais perdant tant de points par manque de précision sur la table, souvent plus que l’adversaire en points gagnants).

Je ferai le double avec mon meilleur ami un V4. :stuck_out_tongue_winking_eye:
Au plaisir !!

Hello @PingTong1,

je viens de lire les explications de ton tableau, ça m’a l’air intéressant mais relativement trop compliqué pour moi :upside_down_face:
Tu as mis en pratique ces analyses tactiques durant tes matchs ? as tu fait des statistiques pour savoir si ce tableau et la mise en application de tes tactiques avaient fonctionné ou au contraire avaient pu te desservir (des fois trop cogiter peut mener à l’erreur :wink:)

Sinon niveau matériel, j’ai cru comprendre que tu joues avec un DHS C8, mais est-ce que tu as plusieurs raquettes ?
Pour le Critérium Départemental Vétérans, tu comptes jouer avec quel matériel ? et de quelle manière ? Plutôt à la table et/ou en défense mi-distance ? :smiley:

Bon courage pour ton entraînement, il ne reste que quelques jours avant cette compétition !
14 années sans compétition c’est relativement compliqué à rattraper en quelques semaines

Le reste en MP :innocent:

Hello,
Pour ma part, je suis un pur crabe, je ne joue jamais du coup droit et n’attaque pas. Passé de 15 à 11 avec la nouvelle balle, je suis aussi à la recherche d’un picot qui pourrai convenir à la nouvelle balle (en terme de gêne pure)

Bonsoir @napstar

Ok…
Quel bois de soutien et quelle forme de manche as-tu ? Tournes tu ?

En crabe c’est le plus souvent en Ox, mais es-tu prêt à essayer PL avec 0,5 ou 1mm ?

Qu’as-tu essayé comme picots depuis le début de ta descente ? En quoi ces essais ont été négatifs en toucher ?

En fonction de tes réponses détaillées je te conseillerai du matériel, mais je précise que je suis pas pratiquant du style crabe, par contre comme picoteux, joue bien contre ce jeu, ne faisant alors pas de tops et tournant beaucoup mes faces combis pour varier les rotations et non rotation…

Sportivement.

10 raquettes, c’est vraiment énorme, peut-être que tu as vu un peu large ^^ Actuellement, perso, c’est plutôt deux dans le sac, et encore, la 2ème, c’est au cas où la 1ère casse.
Certaines de tes raquettes, qui correspondent à des styles peu fréquents, risquent de très peu servir lors d’une saison.

Quoi qu’il en soit, tu sembles avoir une vision scientifique du tennis de table ; c’est assez rare ce genre de vision, mais après tout, pourquoi pas ! Faut voir si ça t’apporte un « plus » réel au niveau des résultats, à voir au fil des mois :slightly_smiling_face: Tu nous raconteras !

Oui, inconstestablement !

Bonjour @Homer

En pleine préparation du critérium des vétérans, hier soir je n’ai pris " comme toi " que… 2 raquettes (faisant cette fois un essai de la polyvalence maximale de chacune) :

  • la première raquette est avec un bois combi Aurora: sur la face rapide (plus CD) le Elite Long DMS de picots raides et denses en remoussé (en 1,8 mousse très dure) et en revers plus défense VJ 07 Regular (en 2,0)
    Au bilan, une polyvalence très satisfaisante : certes ces picots longs ne sont globalement peu gênants (sauf en blocs placés et si on imprime un effet latéral en attaque), l’essentiel est d’avoir malgré l’épaisseur de la mousse aucun effet trampoline en poussette défensive, et ne pas arroser en vrais top spins avec la face picots longs (oui c’est possible avec cet Élite Long)
    Globalement cette combinaison bois picots longs et mousse permet de jouer initiative presque comme un Soft en placements assez rapides, tout en gardant la possibilité de blocs fusants, d’amortis efficaces et de jouer sur les deux petits côtés adverses en ouvrant fort les angles car les rebonds sont beaucoup plus courts qu’avec un Soft.
    Personnellement en tactique, je préfère faire un seul lifté du CD puis un bloc amorti croisé petit côté CD puis relifté long à l’opposé pleine ligne revers puis amorti petit côté côté revers, puis inverser et repartir avec un amorti CD puis un lifté CD, etc. cassant les distances que ce soit un attaquant mi distance ou un défenseur…
    Donc avec les PL moussés, réussir à souvent balader l’attaquant dans tous les coins de surface de la table (inspiré du style tennis Roland Garros) surtout s’il a eu le malheur de faire une seule poussette en direction des picots longs.
    Le but tactique avec cette combinaison Elite Long est de pouvoir prendre initiative sur toute poussette venant en coup droit et donc imposer mon système de jeu ou alors… volontairement obliger l’attaquant à tenter d’attaquer sans arrêts même sur des balles courtes difficiles de par les angles courts que je trouve (donc obligeant mon adversaire à prendre plus de prises de risques donc statistiquement… bien plus de déchets, cette tactique permet de faire un tris technique entre les attaquants jusqu’à 12 et ceux situés au dessus de par leur jeu de jambes) sans parler de la mise sous pression de l’attaquant s’exposer à des blocs rapides déconcertants, réalisés soit du côté picots longs plongeants ou ceux profonds du backside revers des deux côtés (ressemblant à des passing shots du tennis).

  • La seconde combinaison de raquette fut elle utilisée uniquement en montée de table. Sur un bois combi CBC3 avec côté dur carboné un Tuttle Autumn 3D remoussé (1,8 mousse très dure) pour le CD, et sur le côté tendre pour le revers un Secret Flow Chop (2mm)
    Un bilan bien plus décevant concernant la polyvalence des picots longs (le secret Flow bien que sensible au effets rentrants contrôle plutôt bien) : Certes avec le 1,8 mm le démarrage du Tuttle Autumn 3D est facilité en lifts, mais cette fois l’effet trampoline est sensible en top spins faisant souvent nettement sortir la balle de la table (obligation avec ce modèle de redescendre vers une épaisseur raisonnable de mousse).
    Étant tombé dans cette montée de table sur un pur jeu de crabe picots 755 sans mousse, que je bats d’habitude facilement avec combo Agressor Pro sur Yinhè T9 Pro, avec le Tuttle ce fût plutôt une galère car bien que l’Autumn 3D fasse souvent plonger en service mou dans le filet, autant l’initiative sur les picots adverses devenait périlleuse car trop de fautes " bêtes " par le flottement de mes picots sur ses picots.
    Bref là j’ai bien regretté contre ce type de revêtement spécial n’avoir mon habituel Mi-Long Agressor Pro (2mm) avec lequel je gère beaucoup mieux les initiatives sur ce genre de jeux flottants picoteux.
    Concernant les jeux attaquants adverses, l’inversion est nettement supérieure à L’Elite Long provoquant des balles plongeantes, mais mes attaques sont bien moins satisfaisantes qu’avec l’Elite Long. Le Tuttle
    Autumn 3D est donc plus fait pour le jeu de défense ou de contre attaque que celui agressif, (d’autant que là une gêne des picots trop flottants avec la mousse très épaisse que j’avais mise, c’est donc un test extrême non reussi).
    Un autre défaut à répétition est que ses picots restent sensibles aux services chopés obligeant à beaucoup plus ouvrir la palette, amplifié par le fait que le côté plus " rapide " du CBC3 est en fait lent en vitesse (comparé au bois Aurora) et raccourcitbdavantage la balle qui peine à passer le filet.

En conclusion, je vais changer et monter dessous une mousse de 1 mm (orange Friendship, car celle d’origine Tuttle était une mousse blanche de 0,8 trop lente) espérant à la fois ressentir mieux l’action contrôle du bois carboné du CBC3 et ne plus faire de trampoline dans mes tops, plus simplifier la frappe des picots.
Je vais essayer ce soir ce nouveau montage contre plusieurs joueurs au club de Courbevoie et l’utilisant souvent dans 3-4 semaines j’en referai commentaire.
Sportivement.

1 J'aime

Bonjour à tous en particulier les picoteux…

Ma 1ère compétition par équipe PR avec usage de raquette combi selon le jeu des adversaires.

Je recommence donc comme 6 et détendu car remplaçant un 10 absent de dernière heure. Par tactique et afin d’obtenir le match nul, j’ai été placé pour jouer les mieux classés (11 - 12) permettant de décaler nos joueurs et gagner si possible leurs matchs accessibles : Cette stratégie a réussi puisque match nul :slight_smile:

Bien sûr je n’ai pas gagné de matchs, mais le plus intéressant était de voir comment, malgré la grosse différence, je pouvais marquer au moins 7-8 points sur des adversaires ayant 5 ou 6 classements au-dessus ?

Contre mon premier adversaire un gaucher J2 que j’ai supposé… attaquant, j’ai choisi pour assurer ma polyvalence de jeu plus défensif une raquette bois combi CBC3 (donc le moins rapide de la gamme CBC) avec un Secret Flow Chop 2 mm (sur le côté bois lent) et en picots longs un 837 monté sur mousse dure du côté carboné et pouvoir souvent jouer contre initiative voire initiative .
Ok ce revêtement picots longs fins strié et moussé n’a pas beaucoup de déception inversion mais possède un large spectre polyvalent sûr pour rester proche de la table (bloc, défense, attaque…) et souvent imposer que les échanges arrivent sur mon axe CD avec picots.
Après un set d’adaptation, je suis monté en niveau de jeu grâce à une bonne tactique à 8/11 sans que mon adversaire me la joue " facile ", une certaine satisfaction d’adaptation tactique malgré trop de petites fautes techniques, pour mon premier match par équipe CDF depuis 14 ans… et contre un jeu moderne de gaucher.

Le second adversaire un 11 droitier, un V3 (comme moi) et attaquant polyvalent, je n’ai donc pas changé de raquette et idem comme schéma et résultat, confirmation que les picots longs en coup droit sont une technique à perfectionner.

Pour le double avec un partenaire un sénior 10 (qui joue picoteux collé à la table), et contre le jeune gaucher dans la paire adverse avec un autre jeune droitier bourrin, j’ai choisi mon bois Aurora car une raquette plus souple (que le CBC3). En effet je ne pouvais jouer collé à la table puisque c’était la distance privilégiée de mon partenaire, et pour moins nous gêner entre deux droitiers, je devais évoluer davantage à mi distance.
Monté sur le côté plus défense du bois combi Aurora un Victas VJ 07 Regular 2 mm et du côté plus attaquant le revêtement picots longs Élite Long remoussé dur en 1,8mm, une combinaison équilibrée en vitesse et bien agréable à mi distance.
Au bilan un set gagné avec mon partenaire avec qui je n’avais jamais… joué, donc il y a un bon potentiel dans ce choix de combo de raquette.

Le dernier match contre un V1 un 11 d’expérience avec un anti-top classique sur revers.
Mon choix a été de prendre un mi-long Agressor Pro épais 2mm monté sur côté rapide et très dur en bois de rose du Yinhé Pro (sur l’autre côté du bois plus souple, un Andro Grip SFX 2 mm) . Cette combinaison bois revêtement picots larges et souples marche très bien pour faire des faux top et des amortis, dommage que je n’ai pas encore le truc d’ouvrir davantage la raquette sur mes frappes pour compenser le grand plongeant de ce revêtement assez lisse (je ai eu que 2 mois d’auto-entraînement avec, alors ça viendra…) : mon adversaire a admis que même mon jeu limité sans frappes efficaces, était compliqué à gérer pour lui par ma variation de profondeur, de placement et d’énergie (nombre de ses balles de défense anti top allant dans le filet), car il a gagné de justesse en particulier un second set à 12-10, donc cela confirme mon intuition que cette combinaison offensuve avec " picots mi-longs longs " (comme dirait Gilles) est très bonne contre les jeux à plaques spéciales (PL, ML, Anti-Top) car ce mi-long s’impose le plus souvent contre les aléas de leurs effets spéciaux.

Au prochain compte-rendu en février concernant ces mêmes revêtements picoteux, car 3 mois de plus d’entraînements permettront de bien mieux explorer et sélectionner leurs possibilités et retransmettre des sensations en coups techniques et variés.

Sportivement.

2 J'aimes