Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Mental : Des clefs pour s'améliorer ?


(magicgordon) #121

et sinon vous achetez ça—>c’est magique!!!


(16 - XVP-OVT-C1) #122

:joy:
ces bracelets magiques avaient donné lieu à un sujet épique sur l’ancien forum, si je me souviens bien…


#123

Oui excellent sujet. De mémoire c’était les bracelets power balance qui sponsorisaient pas mal de sportifs :grin:

Bizarrement on en entend plus parler depuis plusieurs années :rofl:


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #124

Pourtant je pense que certains hommes en auraient bien besoin, mais pas spécialement pour le ping.


(Hurricane 2) #125

oui c’est bien connu. On se met trop de pression. C’est la cause n°1 du stress. Faut savoir que le stress n’est pas extérieur à soi. C’est quelque chose qu’on se met à soi-même sans le vouloir.

La position psychologique de départ est fondamentale. Il faut aborder son match avec un certain esprit. Souvent certaines personnes disent " il faut démarrer le match comme si on avait rien à perdre" Sauf qu’il est tout à fait possible de se dire cela 100 fois dans sa tête " je n’ai rien à perdre, je n’ai rien à perdre…" et au fond de soi avoir une grande peur de perdre. Donc ça revient à notre bouton magique anti stress. Je ne l’ai pas encore trouvé.

Mais dans tous les cas, quand on y arrive vraiment “au fond de soi” ça marche plutôt bien. Les fois ou j’ai commencé le match vraiment décontracté, rien à perdre, tout à gagner, juste me faire plaisir, j’ai vraiment fait des beaux matchs.


(Hurricane 2) #126

A propos du stress

J’en ai souvent parlé autrefois. Le stress n’est forcément mauvais. A l’origine c’est la même énergie que l’on transforme en mauvais stress ou en bon stress.


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #127

Bon, ben à mon tour de faire part de mon mental franchement faiblard : aujourd’hui, aucune envie de jouer, une démotivation et démoralisation totale à force de jouer en contre. Et c’est tombé : une belle contre à 11 par 3 manches à 0, non sans frôler la contre à 10… J’étais à 20%, aucune envie, aucune confiance, et aucun plaisir.

Je ne sais même plus quoi faire contre ça…


(1015/ cd : Fastarc G1 2 mm / rv : agressor 1.5mm / Bs: OSP expert crwi conique) #128

Bonsoir aujourd’hui mon mental ma aider contre un joueur costaux qui a riens lâcher mais cela sais jouer a riens. Je l’emporte à la belle 17/15 je voles quelques balles, l’énervant un peux et j’ai plus fait de fautes aux bon moments. De plus j’avais 3 points de retard tous le set c’est luis qui a tourner a 10 le premier. C’est là que j’ai souffler en chaque points pris un peux plus mon temps, de plus ils sont pris un temps mort qui ma fait souffler un peu cela ma fait du bien, j’ai produit un très beau match en top sur top c’est mon meilleur match de la saison.

@Filou16 l’homéopathie marche bien pour les match tu devrais essayer sa calme et sa dés-stress. La respiration est aussi importante pour se calmer, moins stresser, reprendre ces esprits. Tu pourrais la travailler.


(in Tokyo. 1350/Korbel/ T80 1.9/ SpinArt 2.1) #129

Je suis fan de ces bracelets, c’est assez populaire ici
Je viens de m’en acheter un tout neuf de chez Luvase


#130

Pareil mat h hier soir même si classement en dessous c’était des jeux potentiellement chiant anti top et double picot ^^ Mais j’ai essayé de rester concentré et j’ai réussi pas lâché un point


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #131

Je pense que je vais tester deux ou trois options. L’objectif ne sera pas de lutter contre le stress, mais de savoir gérer celui-ci. Normalement, j’ai besoin d’un minimum de pression pour jouer correctement, mais là, non seulement j’en avais trop, mais ça m’a plus desservi qu’autre chose. De la méditation peut-être ? Ça peut être pas mal. :slightly_smiling_face:

Enfin c’est quand même con que j’aille perdre un pauvre match juste à cause du stress.

Et je le disais dans le sujet des stats, un de mes entraîneurs m’expliquait pourquoi j’étais capable d’avoir un gros niveau de jeu contre plus fort en sortant des matchs parfois complètement barrés, et pourquoi je pouvais perdre sur des jeux avec un rythme bien moindre que le mien et techniquement moins bons : au-delà de mon style de jeu, ça viendrait aussi semble-t-il d’un manque de confiance en moi. Je n’avais jamais envisagé cette possibilité, mais je me dis qu’il n’a pas tord.

Il faudrait aussi que je trouve des solutions pour me donner envie de jouer… Bon, c’est sûr que en janvier, cette question ne se posera plus, vu que j’aurai ma place en R1, l’envie de jouer, là je suis certain de l’avoir. Mais c’est sur ces matchs pièges, où t’as vite fais de faire une contre, qu’il faut que je trouve une solution. Le problème, c’est que toute une phase en R2 où les trois-quarts de tes adversaires ne dépassent pas 11, alors que tu pensais légitimement jouer des joueurs entre 13 et 15 voire 16, forcément, la motivation peut s’effriter chez certains… Je suis de ceux-là.

Et c’est là que je bloque : comment faire pour avoir envie de jouer quand c’est le n-ième match de la phase où il n’y a que des adversaires avec 200/300 points de moins, sachant qu’il n’y a aucun enjeu pour nous ? Alors on pourrait me dire de jouer à fond pour la montée en R1, mais elle est acquise depuis la deuxième journée. Et que pour pas aider, j’ai encore deux rencontres comme ça…

En fait le problème réside à cet endroit : je n’arrive pas à me donner d’objectif, et je n’en trouve pas. Et donc j’entre dans le cercle vicieux : je n’ai pas envie de jouer, mon niveau de jeu baisse, je perds confiance en moi, le mauvais stress me gagne, je perds du plaisir, donc j’ai encore moins envie de jouer, et par conséquent mon niveau de jeu baisse, donc je perds confiance en moi, le mauvais stress me gagne encore plus, et ainsi de suite… et je ne sors pas de cercle vicieux.


(1015/ cd : Fastarc G1 2 mm / rv : agressor 1.5mm / Bs: OSP expert crwi conique) #132

Alors tu peux te fixer des objectifs dur contre les moins fort les gagner 3/0 et dans le set il doivent pas marquer 7 points etc, ou tu te ment tu dis qu’il est fort est que tu dois jouer ton jeux a fond. Tu peux te lancer des chalenge sur ton jeux de faire plus d’attaque frotter moins ou plus de défense, comme cela sa te motive mais faut toujours que tu marque de points de jeux. Sinon tu essaye de dire chaque match que je gagne me rapproche de la R1 et là je pourrais perfer cela te motivera a gagner ces matchs pour vite monter en R1. @Filou16. Faut peut être voir un coach mental ou faire une analyse de cela avec quelqu’un de compétent dans la matière.


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #133

Alors si tu es capable de gagner de cette façon, je ne sais pas comment tu fais… Moi si je me fixe un objectif comme ça, si l’adversaire met 8 au lieu de 7, je suis capable de perdre mes moyens, et je ne te raconte pas si je perds la manche !

C’est pas con ce que tu dis… Un de mes problèmes étant de ne jamais défendre quand je joue contre plus faible. Et quand je dis jamais, c’est que je ne me souviens pas d’une fois depuis le début de saison où j’ai vraiment joué en défense contre plus faible que moi. Systématiquement je cherche à tout attaquer, et je ne défends plus du tout, tellement je me dis que je vais faire la faute vu le manque de qualité des balles adverses. Et je suis comme tétanisé dès que je reçois une balle dans mon picot. Peut-être que oui, je devrais me dire que je dois d’abord jouer en défense, jouer plus tranquillement, et ne pas chercher systématiquement à tout démarrer… Ce qui fait que dans ma tête, je serais prêts à défendre sur le moindre démarrage… Pourquoi pas après tout ? Ça peut constituer un petit objectif.

Ben là-aussi, le problème étant que je vois déjà mon équipe en R1. Problème… On n’y est pas justement. Peut-être bien qu’il faudrait que je pense à être au jour le jour, et pas à me projeter en janvier, où je vais retrouver un intérêt à jouer.


(1015/ cd : Fastarc G1 2 mm / rv : agressor 1.5mm / Bs: OSP expert crwi conique) #134

Oui faut faire le jour le jour adversaire après adversaire si tu attaque plus tu a plus de chance de perdre de points contre plus faible riens quand défendant tu dois gagner sans te fatigué.


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #135

Ce n’est pas impossible… Souvent l’adversaire finit par faire la faute tout seul, tandis que de mon côté je me contente de renvoyer tranquillement. Peut-être aussi que je me prends trop la tête à vouloir absolument mettre des mines sur plus faible, alors que ça ne sert franchement à rien. Alors que si je n’avais ne serait-ce qu’un peu plus confiance, je suis sûr que mon jeu de défense suffirait à lui seul. Et je pourrais garder mon système de jeu actuel sur plus fort.

Mais ça, faut que j’arrive à me le rentrer dans la tête, et obtus comme je suis, c’est tout un travail !


(1015/ cd : Fastarc G1 2 mm / rv : agressor 1.5mm / Bs: OSP expert crwi conique) #136

y a plus qu’à.


(1015/ cd : Fastarc G1 2 mm / rv : agressor 1.5mm / Bs: OSP expert crwi conique) #137

Tu peux aussi ecouter de la music qui te motive moi je fait cela sa motive baucoup.


#138

J’ai un peu le même problème que toi, mais il faut se dire que c’est passager.
La semaine dernière : match avec aucun enjeu, je contre en jouant comme une cruche, j’étais tellement dégouté que je suis pas venu à l’entrainement cette semaine, alors qu’il y avait le match décisif pour la montée juste après.
Sauf que ce match pour la montée, ben c’est l’inverse : de l’enjeu, des encouragements, du coaching… J’étais à fond, je fais une super soirée, pas de perf mais j’évite 2 contres très dangereuses contre des jeunes en pleine bourre et, surtout, les 3 victoires en simples permettent en partie d’assurer la victoire 8 - 6 de l’équipe.

L’adrénaline, ça ne se contrôle pas vraiment… Le meilleur conseil que je puisse te donner, c’est de voir les choses à moyen terme. C’est à dire : “ok, cette saison, je joue en contre… Mais pas grave, la saison prochaine, je jouerai contre des joueurs plus forts et pas de raison qu’on redescende donc j’aurai l’occasion de me lâcher un peu plus” c’est sûr que jouer en contre c’est stressant, moins motivant et ça te pousse pas à te dépasser surtout quand c’est tous les matchs car tu finis par faire LE match de trop, mais le mieux, c’est d’être patient, et de se dire que c’est l’affaire d’une demi-phase.


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #139

C’est un peu ce qui m’est arrivé, sauf qu’il reste deux rencontres comme ça. Dont une sur une des dernières équipes de la poule, qui aligne 12, 11, 10 et 9, et la dernière, où on jouera 12, 11, 10 et 8. Pour les premiers, là où je peux me motiver, c’est qu’on va manger 3h de déplacement aller, 3h retour, donc là je peux me dire que je ne vais pas faire le déplacement pour en plus ne pas me battre, ça n’aurait pas de sens. Je l’ai fais sur le premier déplacement de 3h, et résultat, c’est passé tranquillement.

Mais les derniers, on les reçoit, donc je n’ai pas l’excuse du déplacement. Ici, je peux me dire que c’est le dernier match comme ça, et que je n’ai plus qu’à clôturer la phase en visant le carton plein. A la rigueur, ça peut peut-être marcher.

Enfin faut vraiment que je me dise qu’il faut que j’aille chercher chaque match, même si ça finit par devenir rébarbatif…

Si on se maintient la phase prochaine en R1, ce sera l’exploit. Vu la faiblesse de notre poule, on peut presque dire qu’on est monté par erreur. Donc quitte à redescendre en juin en R2, il y aura déjà eu des descentes, donc on aura peu ou prou des poules d’un niveau similaire à l’ancienne R2. A la rigueur une phase plus tard tout sera rentré dans l’ordre… Donc si on redescend en R2, ce coup-là, ce sera compliqué de se plaindre du niveau.

Là franchement j’aborde la seconde phase en R1 sereinement. Mais déjà, j’aurais d’autant plus envie de me battre et d’aller chercher les matchs.


(15 - Samsonov Alpha / C1 / Vega Intro) #140

C’est vrai que c’est plutôt étonnant les classements pour une r2 :confused:
Sans relancer le débat des régions ça me paraît bien faible… Toutes les poules sont comme ça ?