Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Jouer ou joueurs qui jouent à l'instinct


(OSP immune Ox Pb ALC-T05 1.9-DG1) #38

En fait @killersoft2mm, tu ne débats pas sur le jeu a l´instinct mais sur TON jeu à l´instinct… nuance !
Tu commences tous tes posts par « moi » ou « je », en fait c’est juste les chroniques de killer « BIS »…
Tu deviens désolant… :roll_eyes:


(16 - XVP-OVT-C1) #39

oui, je pense que cela demande un peu de modération


#40

Certes, l’approche du sujet est un peu caricaturale mais pas si inintéressant que ça. Il y a effectivement différentes façons d’aborder un match suivant l’idée qu’on se fait de la pratique et de sa propre personnalité. Il ne faut pas croire que tout le monde recherche l’efficacité en permanence.
On pourrait d’ailleurs rattacher ce thème aux sets en 11 points qui ont en partie tué cette façon plus fun d’aborder la rencontre. Hier, j’ai refait des matches en 21 pts à l’entraînement et c’est vrai qu’on ne les 'aborde pas du tout de la même façon qu’en 11. On tente des choses qu’on aurait jamais tenté autrement.


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #41

Bon, je vais tenter d’apporter une réponse ou des éléments de réponse, ça va sans doute paraître perché! Vous êtes prévenus!:rofl:
Je me suis dernièrement intéressé à l’hypnose, suite à une rencontre avec quelqu’un qui connait de très près le fondateur de l’institut français d’hypnose humaniste et eriksonienne. En discutant avec lui, j’ai appris qu’en fait l’hypnose n’a rien de magique et nous la pratiquons tous plus ou moins au quotidien sans forcément nous en rendre compte. Par exemple, nous pouvons entrer dans un état de conscience modifié qu’on appelle auto hypnose. C’est ce qui arrive quand par exemple sur un trajet voiture on “s’absente” pendant 10 - 15 - 20 minutes (on ne s’endort pas bien sûr, mais on ne se rend absolument pas compte du temps qui vient de passer) et tout à coup on se surprend à se dire : “Mais je suis déjà arrivé là?” et on ne se souvient pas comment on est arrivé là, on ne se souvient plus de la route qu’on vient de faire et pourtant on a bien conduit, changé les vitesses, freiné, tourné, etc. Cela m’est arrivé quelques fois lorsque je faisais mon trajet boulot qui durait 30 minutes (maintenant il n’en fait plus que 15).
Plus tard dans la discussion avec cette personne très calée sur l’hypnose, on en vient à parler de ses diverses applications, dans le soin, mais aussi dans le sport. Et là il m’a confirmé que je pouvais aussi entrer dans un état de conscience modifié en plein match! Et ça, je pense que cela m’est aussi arrivé quelques fois (pas souvent je précise quand même, car je ne maîtrise absolument pas). Pour vous expliquer comment ça se passe pour moi, ça vient d’un seul coup, comme si tout à coup tout devenait clair dans ma tête, comme si j’avais une totale lucidité sur le jeu de l’adversaire et je me mets à jouer un niveau de jeu qui n’est pas le mien habituellement. Cela m’est arrivé il y a 4 ans lors d’un tournoi alors que je jouais sur un jeune 18 en pleine bourre, j’étais mené 2 sets à 0, mené aussi dans le 3ème set qui aurait dû logiquement s’achever par la victoire de mon adversaire et là tout d’un coup il s’est passé ce truc dans ma tête, j’ai tout remonté, gagné le set, puis 11-4 le suivant et 11-0 le dernier set! Le pauvre ne comprenait pas ce qui se passait! Moi non plus ceci dit.
Je crois aussi que c’est ce qui m’est arrivé il y a presque 2 semaines, @Cascinho doit s’en rappeler, il a gagné facilement le 1er set, menait 7-0 dans le 2ème, et là c’est comme si un truc s’était déclenché subitement dans ma tête, je remonte et gagne 11-8, puis le 3ème set facilement (11-4 je crois) et le dernier set 11-8.
Alors peut être aussi qu’on peut appeler ça jouer à l’instinct?


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #42

C’est pas faux, mais le sujet en lui-même n’est pas inintéressant et mérite d’être traité.


(olivier LESSEUR 1159 pts) #43

Il y a effectivement un “mix” à trouver pour chacun entre jeu “sans réfléchir” et “jeu structuré”. Même à haut niveau où il y a beaucoup d’exos pour naturaliser les schémas et situations de jeu, il y a quand même une (petite) part d’instinct du jeu.

Si on fait un parallèle avec la musique, j’appellerai le jeu à l’instinct la musicalité, qui est très importante mais n’est rien sans les exos que l’on fait comme en ping pour essayer de préparer tout ce qui peut se passer dans un morceau ( comme pour un match)

Après, jouer à l’instinct ou moins, c’est effectivement selon la motivation de chacun. Moi par exemple j’ai joué 15 à 20 ans “à l’instinct” et sur le tard je me suis mis à faire au ping ce que j’ai fait en musique, des exos structurés pour obtenir la meilleure efficacité possible.

la motivation côté ping m’est tombée du ciel je sais pas trop comment en fait …


#44

Probablement une envie d’être plus efficace tout simplement. Mais surement au détriment d’un jeu plus “fun”, instinctif et inventif.


#45

tu es plutôt un écrivain qui écrit à l’instinct


(1015/ cd : Fastarc G1 2 mm / rv : agressor 1.5mm / Bs: OSP expert crwi conique) #46

Ah dés fois c’est un peux cela des éclaires de lucidité sauf que moi sa dure pas comme toi sa dur 4 a 5 point voir 6, pas un set mais sa viens plus souvent, que t-a t-il dit sur l’auto-hypnose ? Comment arriver a déclencher quand on veux (sur commande) c’est intéressant as tu d’autres infos sur cela ?


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #47

Tu as l’IFHE, pour le reste, je te laisse chercher par toi même (google est ton ami), tu as déjà une piste…


(1015/ cd : Fastarc G1 2 mm / rv : agressor 1.5mm / Bs: OSP expert crwi conique) #49

Ok merci.


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #55

En fait c’est bien je trouve. Killer écrit à l’instinct, tout comme dans sa façon de jouer.

Voilà, j’ai fais une belle transition pour revenir au sujet. :laughing:


(ex-19 - Chila Off. / Vari spin 1.8 et 2.0) #56

Perso j’ai toujours joué à l’instinct et n’ai jamais fait d’entraînement dirigé sauf une ou deux fois par an et encore, contraint et forcé (nombre de joueurs impair par exemple, du coup coincé).

Si j’essaie d’appliquer un schéma de jeu je suis moins efficace. C’est étrange mais c’est comme ça, je deviens plus prévisible or le fait de ne jamais savoir comment je vais renvoyer la balle est mon point fort.

Mes partenaires entraîneurs m’envoient d’ailleurs souvent tester leurs jeunes en leur disant que je suis très difficile à jouer parce que je n’envoie jamais la même balle deux fois de suite. Perso je dis que je joue en 3d quand la plupart joue en 2d (rotations avant / arrière tandis que je joue aussi beaucoup en latéral).

Sans doute que je serai monté plus haut en m’astreignant à faire du dirigé et ce qui m’aurait permis de jouer beaucoup plus sur des 18 et au dessus à l’entraînement avec des balles plus dures parce que la quasi totalité ne s’entraîne que comme ça, du coup je ne m’entraîne quasiment tout le temps en libre qu’avec des joueurs 14/15 au mieux mais le plus souvent nettement en deça.

Moralité on peut aussi jouer à l’instinct et quand même se dépatouiller jusqu’à un certain point.


(1015/ cd : Fastarc G1 2 mm / rv : agressor 1.5mm / Bs: OSP expert crwi conique) #57

ah enfin de gens comme moi sa fait plaisir, le mieux c’est d’être imprévisible c’est cela notre force. @nicopong1 que dis tu de se messages plus haut ?


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #58

Oui mais certainement que tu as aussi davantage de technique…

que tu peux aussi être imprévisible et avoir des shémas de jeu solides. Si tu répètes inlassablement le même schéma, évidemment tu vas être prévisible mais si tu en as une multitude et que tu changes souvent, c’est une autre affaire…


(Crabby) #59

Si tu es imprévisible dans ce que tu fais, donc ça veut dire par là que tu ne sais pas forcément ce que tu fais, tu ne peux pas prévoir la balle qui va t’être renvoyée également… J’appelle pas ça une force mais plutôt une faiblesse.

Il y a une différence entre se servir de son instinct quand on est en situation critique, et ne pas savoir ce qu’on fait. Il faut avoir de l’instinct mais savoir construire son point et mettre au point des schémas de jeu c’est essentiel.

Le Ping c’est un sport technique mais aussi très tactique avec beaucoup de rigueur. L’instinct est une bonne chose, pour l’aspect mental car il conforte la prise de décision.


(clst 15 ; spinlord def/fastarc G1 1.8/dhs C8 1.0) #67

Sujet intéressant. Ce qui est sûr, c’est que la réflexion prend du temps au ping. Temps pris sur le geste lui même. Les schèmes de jeu permettent d’éviter ce temps de réflexion et de jouer plus vite. Mais ce que Killer qualifie " d’instinct ", c’est sans doute d’être capable d’effectuer un coup non prévu par l’adversaire, qu’il fait sans réfléchir. ça peut être un atout dans certains cas, mais on ne peut pas se fier à ça pour gagner tout un match. L’aspect technique est tellement important au ping, et tellement riche, qu’il faut quand même savoir où on va avant de commencer le match.


(1015/ cd : Fastarc G1 2 mm / rv : agressor 1.5mm / Bs: OSP expert crwi conique) #68

oui ces sur certains coup pas tout le temps. On peux appeler cela des coups réflexe aussi je pense que cela peut être lier réflexe et instinct.


#69

Moi j’appelle ça des coups réflexes à la desperados. C’est à dire sans réfléchir. C’est surement ça que tu appelles " l’instinct". ça ne part pas d’une volonté de faire des coups différents mais c’est plutôt une adaptation réflexe devant une situation critique.
L’instinct de survie en quelque sorte ! LOL


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #70

Bon j’ai fait une petite coupe dans le sujet, maintenant c’est bon, on a compris comment tu joues killer, ne fais pas tourner ce sujet en rond stp.