Actualité Matériel Annonces Consentement

Comment vivez-vous le télétravail?

Bonjour à toutes et à tous

Étant donné de la situation actuelle de confinement obligatoire (d’ailleurs il parait que l’on aura la date précise de la fin de ce confinement, aujourd’hui :grinning:), on est obligé de faire du télétravail (quand c’est possible). je vous demande donc, comment vous vivez ce télétravail ?

Je sais très bien que ce sujet ne sert à rien ! Mais bon… Pour ce qui est de moi (lycéen), le télé"cours" comme je l’appelle si bien, est vraiment très intéressant ! Je veux dire par là que c’est vraiment intéressant de voir la différence entre les cours à la maison et à l’école. À la maison, je suis tellement plus tranquille, aucune personne pour me poser des questions en math, aucune personne qui bavarde pendant les cours alors que ça t’intéresse, aucune personne pour (bref, vous m’avez compris^^)… Le seul problème c’est que tu ne peux pas brûler des calories (oui) en hurlant de rire avec tes potes… Et ça me manque un peu :sweat_smile:. D’autre personne vont dire qu’ils ne peuvent pas voir leur namoureux/se :joy:. Que des histoires d’amitiés en problèmes…
Mais le soucis N°1 à domicile, c’est que tu as toujours un chat qui t’emmerde pendant que tu travailles :pouting_cat: !

4 J'aimes

Pourquoi est-il écrit on s’en bat les couilles sur ton écran ? C’est pas les cours ça :rofl:

2 J'aimes

c’est fait exprès :wink:. C’est mon type d’humour… certes, pas drôle, mais de l’humour quand même

Moi j’aimerais avoir des témoignages d’élèves qui sont censés continuer à suivre leur vie scolaire tout à fait normalement. Est-ce que ça fonctionne bien ? Est-ce que c’est pour vous une solution d’avenir dans le cadre d’un travail plus individualisé ? Quel est , d’après vous, le pourcentage d’étudiants qui bossent sérieusement ? Avez-vous l’impression que beaucoup d’élèves se croient en vacances et ne branlent rien ?
Pour tout dire, en tant qu’enseignant à la retraite, j’ai beaucoup de doutes. :roll_eyes:

1 J'aime

tout dépend de la personne! Pour moi, ça fonctionne très bien, même mieux car je ne suis pas obligé de passer 1 heure sur quelque chose que j’ai très bien compris (pour mon cas c’est les maths) du coup plus de temps pour les autres matières ou j’ai plus de difficultés (l’histoire).

Alors pour moi, sachant que j’aurais un cabinet de médecine, je serais obligé d’avoir un travail individuel :sweat_smile:.

je n’en sais rien :sweat_smile:. Mais de ce que je peux voir, ça bosse ! serieusement, là je ne sais pas. Mais je dirais quand même que c’est à 60%

là encore, je n’en sais rien… je dirais non quand même, de toute façon les élèves ne peuvent pas se permettre de ne rien branler avec la quantité de travail demandée ! Mon prof de math (qui a eu Adrien MATTENET en élève !! Je rigole pas!) nous a prévenu qu’il y aura des évals pour savoir si on a bossé ou non, ce serait con de perdre beaucoup de points de moyenne… Sachant que les vraies vacances arriveront dans pas longtemps!

1 J'aime

Est-ce-que tu étais professeur de math? Si oui, ça aurait été drole que tu tombes sur des trucs du genre: « sur le triangle PDM », « la droite PL », « 38mm » …

Non , j’étais en primaire. Désolé. Mais j’ai quand parlé des triangles et des droites.

Je viens d’avoir un élément de réponse.

Voici le message qu’a posté un prof d’histoire/géographie en Région parisienne :

« soir j’ai appelé une à une les 27 familles de mes élèves de troisième dont je suis le professeur principal … après avoir demandé des nouvelles des enfants des parents au bout de 3 jours, vérifier leur équipement informatique leur code de connections à l’ENT… leur mise au travail la réception ou non des devoirs dans cette pagaille innommable ce chaos … la réponse est tombée… les enfants vont vite décrocher … alors amis profs et moi le premier … laissons les souffler ! Nous rajoutons un stress incroyable avec nos devoirs à rendre nos Questionnaires nos fiches nos liens internet dans tous les sens … nos programmes à la con qu’il faudrait avancer … nos classes virtuelles nos CNED à distance … revenons à la raison … et réfléchissons …des enfants sont tous seuls toute la journée … parce que les parents travaillent pour sauver des vies ou approvisionner nos supermarchés … que des parents travaillent aussi de chez eux … qu’il n’y a qu’un ordinateur pour 4 ou 5 personnes … qu’ils n’ont pas d’imprimante plus de cartouche d’encre … que même les parents ne comprennent pas ce qu’on demande à leurs enfants … tous vivent dans un monde déjà tellement anxiogène et nous profs … nous en rajoutons … ? putain ! laissons les respirer … parents et enfants …laissons les prendre le temps de s’organiser dans un monde où tout est sens dessus dessous … n’oublions pas qu’on a des enfants derrière ces putains d’écrans … offrons leur pour une fois une autre image de l’école … rassurons les … ils sont terrorisés … :pray:t2::pray:t2::pray:t2::pray:t2:

Témoignage et avis d’un prof sur Facebook.
Et encore, là on est en ville. J’imagine dans les coins reculés en campagne.

1 J'aime

Premier téléreunion terminé à l’instant. Après une première semaine de télétravail. Une seule personne sur site tous les autres au télétravail…
Finalement on a fournit plus de travail que d’habitude, pas mal de projets ont bien avancés. Les clients aussi sont plus dispo (service info, dsi…). On à la chance pour le moment d’être au dessus du prévisionnel. Les demandes sur les solutions notamment de l’automatisation des annuaires (réinitialisation auto des mots de passe des utilisateurs), Helpdesk, Passwords Manager ont fortement augmentées.

On va recevoir les tickets restaurants…bon…c’est un peu curieux mais passons…

Globalement, ça reste compliqué pour ceux qui ont des enfants en bas ages, sinon c’est plutôt reposant de bosser de chez soi. Du temps gagné sur les déplacements, moins dérangés, moins de stress, un rythme plus naturel…Du coup on est globalement plus performants…
Forcement il va y avoir des contres coups économiques mais pour l’instant ça va.

1 J'aime

Tu vas réussir Dominique ! Ton patron va finir par te donner raison. C’est quand même malheureux d’être obligé par un confinement pour prouver que ça marche. :roll_eyes:
De la confiance, bordel !

Ouai :laughing:

Tu sais pas ce qu’il a lâché pendant la réunion :
-Oulala, que ce que je me fais chier moi…ce matin j’ai tondu ma pelouse et après j’ai fait de la peinture…que ce qu’on s’emmerde quand même…
-Comme il était malgré tout de bien bonne humeur on s’est abstenu de lui dire qu’il devrait essayer de bosser…que ça occupe bien… :innocent:

2 J'aimes

De toute façon, il n’y a pas de secrets. S’il vous refuse le télétravail, c’est parce qu’il imagine que vous feriez comme lui. :roll_eyes:

Oui, mais surtout parce ce type profil a une réflexion assez binaire, quoi que tu fasses, quoi que tu dises, la première et souvent la seule analyse c’est :
‹ Que ce que j’y gagne…la tout de suite…?, rien…alors c’est non ›…limite c’est un automatisme…une force sur laquel tout s’appuis et qu’il est difficile de dépasser…

J’avais le même problème quand je vendait de la formation… Si j’essayai d’expliquer que c’était pas que du renforcement de compétences, que c’était aussi une forme de valorisation du salarié, que c’était favorable à leur fidélité…ben non…ca me rapporte rien de suite, donc non…

Par contre si tu présentais des arguments du style, vous allez pouvoir faire sortir une semaine ceux dont vous avez pas envie de voire les tronches tous les jours…ou faites jouer la compétions entre eux , mettaient en formation ceux qui le mérite pas et ça va créer de la rancoeur chez les autres et comme ça ça évitera qu’il s’entendent trop bien…
A ben là t’avais une liste de 20 noms dans la foulée :laughing:

Ah oui aussi, on vient d’apprendre qu’un de nos gros clients , leader français (Defense, aérospatialle, électronique…) avait payé une extension de licence pour notre logiciel de surveillance avancée des utilisateurs…1 heure de validation technique pour ma pomme, deux mails pour le commercial et un chèque a 6 chiffres…vive le coronabusiness*…et le télétravail…

**Je blague hein, bien sur que tous ça est dramatique et va nous coûter très chers, humainement, économiquement et socialement… :unamused:

1 J'aime

Je suis en télétravail depuis 1 semaine maintenant.
Plus les jours passent plus la motivation est difficile a garder. Les 3 premiers fut très productif. J’étais le télétravailleur « modèle » mdr. Mais à l’annonce du report de 2 grosses réunions que je devais avoir cette semaine en raison de la situation ma motivation s’est complètement effrité et j’ai fini la semaine en roue libre :sweat_smile: :sweat_smile:
Difficile de garder la motivation quand on a plus d’objectif ^^

J’espère que notre direction prendra les mesures nécessaires cette semaine. Je trouve vain de continuer l’activité alors que l’activité de nos partenaires est au point mort et que les fonctions support (dont je fais partie) travaillent pour travailler…

Je trouve déjà inconcevable que notre usine soit encore ouvert alors qu’elle se situe en plein milieu du cluster Haut-Rhinois… mais bon y aura toujours des trucs qui me dépasseront…

1 J'aime

Pas génial quand on est à trois dans la même pièce…Mon épouse me demande mon avis sur toutes ses préparations, ma fille de 9 ans…dessins animés, internet, devoirs par internet, skype avec ses copines…Moi, je fais mon tav habituel (interprétation et commentaire de la législation fiscal) + le travail de mon (ex) supérieur qui est pensionné depuis la semaine passée…
Le chat passe et repasse.
Comme nous vivons en ville dans un appartement, on n’a pas de jardin et ce n’est pas évident.
Jusque là, je faisais 1 à 2 jours de télétravail par semaine mais j’étais seul à la maison donc c’était très bien. En outre, il faut aussi s’occuper de la petite qui veut jouer…Je n’ai pas de bureau à la maison…
Je n’ai pas à me plaindre quand je vois mes connaissances, travailleurs salariés ou indépendants qui sont au chômage économique. On pense qu’en Belgique, on est parti pour 8 semaines comme ça.

Moi il y a toujours un chat qui m’emmerde ici :wink:

1 J'aime

Par contre là, je t’avoue que je ne sais pas trop de quel chat tu parles :wink:. Je te rappelle qu’il y en a 3 ici :wink::
@pingmasters
@Zorro
et @Owlnavy
:upside_down_face: bon… le dernier c’est une exception car mon pseudo c’est « owl »… mais bon :man_shrugging:
hum hum

1 J'aime

Pour ma part, je ne suis pas passé en télétravail. A la limite, étant seul et sans enfant, ça aurait pu être plus facile, mais la possibilité ne nous était pas ouverte, puisqu’il ne me semble pas que nous ayons les moyens techniques de le faire (pour le moment). De plus, étant en alternance depuis seulement 8 mois et demi, difficile pour moi d’avoir un rendement similaire en télétravail en comparant au travail sur place.

De plus, ayant repoussé mon déménagement, et la crise sanitaire s’installant par dessus le marché, je n’ai pas pu acquérir le matériel qu’il me serait absolument nécessaire d’avoir (imprimante/scanner en l’occurrence, n’en n’ayant à ce jour, pas à ma disposition chez moi), puisque je comptais prendre un appartement plus grand, avec plus de place et de possibilités de meublage et matérielles.

Par ailleurs, les banques et les communes tournant au ralenti, les impôts très au ralenti… plus compliqué d’avancer.

Cela n’a pourtant pas empêché des études de passer au télétravail pour l’ensemble des employeurs et collaborateurs, sans que je sache pour autant comment ils se sont organisés. Je poserai la question quand l’occasion se présentera.

Je suis donc au chômage partiel. Et je le vis moyennement bien.