Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Comment travailler l'intensité en match ?


#1

Bonjour,

Je voudrai avoir quelques conseils avisées pour savoir comment vous travaillez l’intensité en match.
J’entends par là, rester à fond pendant tout un match.
Je m’explique: Mon club perdant de plus de plus de licenciés d’égales ou de meilleurs niveaux que moi, je me retrouve souvent à jouer contre des classements inférieurs en classement. Seulement, je n’arrive pas à jouer à fond tout le match parce que je sais que j’ai une marge d’avance.
Seulement, j’ai l’impression que cela me joue des tours en matchs parce que j’ai des moments d’absences invraisemblables. Et bien sûr, je perds les matchs.
Avez-vous quelques conseils pour travailler cela ? :slight_smile:


(olivier LESSEUR 1159 pts) #2

Je suis souvent dans cette situation car “je joue avec tout le monde”. Je fais tout le temps des exos contre moins fort, même et surtout en match d’entrainement.

Mes classiques sont :

  • seulement 2 ou 3 services (le service est mon meilleur coup à mon niveau, actuellement autour de 12, ça monte doucement)

  • 0 poussette (bon parfois je pousse quand même plutôt que m’arracher la main, hi, hi …)

  • utiliser au maximum mes plus mauvais coups

Personnellement je trouve qu’il faut jouer sur moins fort pour progresser. Si on le fait avec des thèmes, ça marche. En tout cas, moi je l’ai fait puisque j’ai réussi une reconversion Otx vers PP en jouant 80% avec des moins bien classés que moi.

Je pense que si on ne fait pas n’importe quoi contre moins fort, ça peut être formateur et surtout permettre d’acquérir une sécurité de jeu.


(12- OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #3

Changer de club… franchement l’intensité tu la bosses avec un mec meilleur que toi sinon c’est hyper dur. Sinon faire un maximum de panier de balles et un minimum de jeu libre.


(15/16 / Tibhar H-5 / CD Rakz7 1.8/ RV Rakz7 soft 1.8) #4

Tu as la chance d avoir un robot. C est ce qu il y a de mieux pour travailler le rythme. Apres en match, contre moins fort, c est toi qui decide comment jouer. Si tu as du mal contre moins fort, essaie de jouer a fond, sans laisser de points inutiles a ton adversaire. Penser a la tactique si tu es dans un jour sans. A niveau 12, il axgeneralement des solutions tactiques assez simples; demarrage fort au coude, remise serrees courtes, etc… En fait c est plus dans la tete/ l attitude.


(Platane) #5

Lors des matchs d’entraînement, donne des points d’avance à tes partenaires. De sorte que tu ais une chance de gagner mais que ça soit très compliqué. Il faut tester, en donner suffisamment pour que tu sois obligé d’aller chercher tous les points si tu veux avoir une chance de gagner.


#6

@violoniste18
Mon problème, c’est que je joue de plus en plus souvent contre des moins bien classés. Pour les thèmes, je m’impose de tourner ma raquette. Ainsi, je me retrouve avec le picot en coup-droit.

@popette59
J’y pense de plus en plus. Mais je prendrai ma décision lors de la période des mutations.

@Platane
Au club, quand on fait des matchs d’entraînements, on ne donne pas de points d’avance. Si je fais ça, il va falloir que je le fasse dans ma tête.

Merci à tous pour vos conseils.


(Platane) #7

Je doute que ça puisse fonctionner. L’intérêt de donner des points d’avance, c’est que :
1/ t’es obligé d’être à bloc
2/ ton partenaire peut lâcher le bras puisqu’il a de l’avance (et il est obligé de monter son niveau de jeu parce que perdre en ayant des points d’avance, c’est pas trop marrant)


#8

Le plus simple c’est de ne pas recourir à ses services habituels ou du moins les plus efficaces. Car sur moins bien classés, tu vas avoir des points faciles avec le services.

Pour permettre de mieux jouer sous pression et pour permettre à tes adversaires de mieux jouer, tu peux faire les services où il sont à l’aise, faire des services mou court ou très long, ou tes services avec moins de rotation.

Cela permettra à tes adversaires de mieux attaquer/ pousser, de jouer plus facilement leurs coups forts, et pour toi tu recevras des balles plus difficiles, et les sets seront un peu plus accrochés.

Pas forcément à faire tout le temps, mais sur quelques points, quelques sets ou matchs, en fonction de tes adversaires.


(junky) #9

Pourquoi pas ? les joueurs n’accepteraient pas ça ?
C’est clair que personne n’est à l’aise à commencer un set avec 5 ou 6 points de retards. C’est un truc qu’on aime bien faire, et même un bon numéroté n’est pas à l’abri et doit serrer le jeu, se concentrer sur ce qu’il sait faire bien !

EnSinon tu ne peux pas aller faire un entrainement de temps en temps dans un autre club ? c’est un truc qui se fait volontier, même entre clubs concurrents, ça permet de varier la relance !


#10

@Platane
Oui, Platane, c’était bien match. :slight_smile:
Il faut que je vois si certains partenaires sont favorables ou pas.

@kirua18
Je ne fais jamais les points sur mes services, ou du moins rarement. J’ai des services de classé 7. Je suis le genre de joueurs à faire les points sur mon top sidé de gaucher ou en cassant le rythme avec mon picot.

@junky
Je ne fais quasiment jamais de dirigé. Je m’entraîne le jeudi soir et les mecs viennent pour faire de vrais matchs, pas des matchs à thème. Pour l’entrainement extérieur, je ne sais pas si mon président apprécierait.


(junky) #11

Il ne s’agit pas vraiment d’un match à thème puisque tous les coups sont permis, simplement, ça permet de mélanger les joueurs de niveaux différents et justement en faire de vrais matchs, serrés, tendus, … Si on ne le faisait pas, il n’y aurait aucun interêt à ce genre de match et il y aurait encore moins de mélange entre les niveaux.
Quand tu joues un N300 avec 7 points d’avance, c’est plus un “vrai match” que si tu commences à 0-0 :slight_smile: et je peux t’assurer que le gars, il n’a pas envie de perdre et joue un bon ping :wink:

Et pour les entrainements à l’extérieur, je ne vois pas trop pourquoi ton président aurait quelque chose à en dire, ça ne change rien à son club, au contraire, si ça fait monter ton niveau, c’est tout bénef ! ça se fait tranquillement à très bons niveaux, y compris entre joueurs pourtant très concurrents pour des places chères, alors à notre niveau, c’est très bénéfiques !

J’avoue que tu rencontres des difficultés que je n’imaginais pas (et dont je ne comprends pas la raison profonde)


#12

Je pense que mon président le prendrai mal si je m’entraînais à l’extérieur. Pour lui, il y a ce qu’il faut au club. Et vu que je lui ai dit que je songeais peut-être à partir, il prendra cela pour un futur départ.


(Platane) #13

Les mots retranscrivent parfois mal la réalité. Si je ressens bien ce que tu exprimes, la seule solution est de fuir.
L’amour propre d’un dirigeant ne peut pas être plus important que l’intérêt d’un adhérent du club.


(1848 pts, Offensive Classic Carbon, RXS 2.0 mm (C.D.) / Fastarc P-1 2.0 mm (R)) #14

C’est dur d’être tout le temps à fond contre moins fort que soi.

Ce samedi en match par équipe : je joue un 1550. 1er set :11- 0. 2ème set : 11-8. 3ème set : 11-1.

On voit bien qu’il y a eu défaillance au 2ème :smile:


(1848 pts, Offensive Classic Carbon, RXS 2.0 mm (C.D.) / Fastarc P-1 2.0 mm (R)) #15

Pour ce qui est de travailler l’intensité : faire des exos de déplacement et de placement de balle jusqu’à la gerbe (lol). Ca travaille à la fois le physique et le mental.
Aller courir, faire des exos de muscu du bas du corps, de l’abdomen, beaucoup de gainage.

Une fois qu’on est bien physiquement, on est beaucoup plus enclin à se bouger et à mettre la pression. Evidemment le mental peut se relâcher mais ça arrive moins vite quand on a moins besoin de faire d’effort (car on est plus fort physiquement)


(junky) #16

C’est marrant, nous on incite les meilleurs a aller s’entrainer à l’extérieur, pour garder le niveau sans avoir besoin de quitter le club !
Et comme c’est une problèmatique qu’on tous les clubs, ben ça se joue parfois chez nous, parfois chez eux, …

D’ailleurs tu aurais le droit d’inviter du monde ?

Parce que s’entrainer en essayant de mettre la plus grosse branlée possible à chaque adversaire, je ne suis pas sur que ça soit le top pour l’ambiance du club :slight_smile:


#17

Oui, on peut inviter du monde mais les joueurs extérieurs sont rares dans notre salle.


(Clst B6; Defplay senso / 999 1.5 / FL3 1.1) #18

Alors, je me permets de donner mon avis sur certaines réponses plus haut, vu ta situation, je pense que tu es coincé. Je m’explique : jouer avec son picot en coup droit, s’obliger à jouer ses mauvais coups, faire des schémas de jeu que tu ne fais jamais en match… au final, c’est souvent une mauvaise idée, parce que ça imprime des mouvements/réflexes/tactiques qui vont se retourner contre toi en match.

L’intensité, tu peux la bosser en faisant des sessions courtes, que ce soit du panier, des matchs en une manche avec points d’avance pour l’adversaire, des montées/descentes sur un nombre impair (où le moins bon patiente) et avec une durée très limitée, … MAIS au final, tu n’auras jamais autant de bénéfices qu’en jouant au moins de temps en temps contre au moins aussi fort que toi. Il faut jouer contre des moins forts pour progresser, mais il faut aussi jouer des mecs plus forts.

Si de plus tu te sens (à tort ou à raison) interdit de chercher la relance ailleurs, alors il faut regarder la vérité en face : ton club est en train de mourrir et la seule question à laquelle tu dois encore répondre est “désires-tu mourrir avec lui ?”


#19

Pour l’instant, mon club va mal, sur le plan sportif. En juin 2016, on a perdu deux 17 ( un ne jouait que rarement), trois 16 ( là aussi, un ne jouait que rarement), deux 15 et un 12. En juin 2017, on perd un 15, un 14, un 13, un 12, deux 11. En janvier 2018, on perd un 13 et certains parlent d’arrêter en juin.
L’année dernière, on avait, deux R2, une R3 et un PR. Cette saison, c’est un R2 et un PR qui va lutter pour le maintien. Je suis déçu pour mon club car quand je suis arrivé, mon club était en plein boum. Il y avait une R3, une D1 qui à fait D1-PR-R3 en un an et une D1 qui est monté en PR. A l’époque, la relance était là et puis, j’avais 400 points de moins. C’était plus facile pour jouer en perf.
Maintenant, je fais plus de matchs en contre qu’en perfs, alors que je ne suis que 12. Du coup, je ne force pas sur les moins bien classés et dès que ça commence à jouer un classement de moins que moi, je suis en difficulté.
Malgré ce que tu me dis, je ne pense pas que ça soit si mal que ça que je tourne ma raquette. En septembre, je le faisais sur des 8 et maintenant, je me permet de le faire sur des 11 sur certains points. Quand ça passe, c’est un vrai bonheur.


(Off. Wood NCT CPEN / Genesis 1M / Rakza X Soft) #20

Oui très d’accord avec ça, les 2 sont importants.

  • Jouer contre moins permet de se discipliner, de s’attacher à être régulier sans trop en faire, c’est très important pour acquérir de la régularité et ne pas uniquement miser sur des jours de grosse forme où “tout passe”. Il faut apprendre à gagner ces matchs, mais aussi à ne pas les perdre les jours où ça ne va pas.
  • Par contre, c’est aussi primordial de jouer et s’entrainer régulièrement sur plus fort pour acquérir du rythme, s’habituer à des meilleurs services, des coups plus puissants / mieux placés / avec plus de variation / plus de rotation, bref, s’habituer à des jeux plus forts en face, pour trouver ensuite “facile” le niveau technique en-dessous.