Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Bientôt le retour de la défense ?


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #82

Ben il me semble que t’as lu le sujet sur les plaques spéciales. Si t’as pas lu la suite, je t’y invite, c’est gratiné. M’enfin on n’est plus à une connerie près. :roll_eyes:


(10-Gamma all+/Curl P1R 0.5/Vega Tour 1.8) #83

@Zorro as-tu bien compris le texte de @BrokenThork ?
Tu lui a mis un “j’aime” :joy:


( 1629 darker 7p2a cd fastarc G1 2mm,rv gipfel 1,5) #84

Zorro à une grande largesse d esprit,ceci expliquant cela😉…


(7🏓Aigis⚫VS 401🔴SFChop) #85

Tu as un sujet pour ça Zorro.:wink: De toute façon, quand on sera passé au backside bio, c’est-à-dire sans adhérence, tout le monde sera bien content d’avoir un picot. :sunglasses::stuck_out_tongue_winking_eye: Fin H.S


#86

Ben je ne vois pas la contradiction. Je suis d’accord avec tout ce qu’il dit. C’est seulement la conclusion qu’on en tire qui est différente. Lui pense que le résultat est un appauvrissement du jeu et moi je pense que ça va dans le bon sens. C’est la seule différence.


#87

Décidément, c’est plus fort que toi. :stuck_out_tongue: Mais en fait, historiquement, les premiers “bidouilleurs” ont quand même été les premiers joueurs avec raquettes avec revêtements en mousse dans les années 50, interdits en 1959, puis remplacées par les picots courts avec mousse, puis les backsides, 3ème génération de bidouilleurs qui a introduit la rotation à outrance dans le tennis de table. Et si les picots longs et les antis sont apparus, c’est uniquement pour s’opposer à ces rotations. En fait, si l’ITTF n’avait pas accepté les revêtements en mousse, puis avec mousse, tout le monde jouerait encore avec des picots courts sans mousse, et les picots longs et les antis ne seraient jamais apparus. Donc, historiquement, les joueurs en soft et en backside sont un peu les descendants des premiers bidouilleurs. :slight_smile:


#89

Elle n’a pas vraiment pénalisé les défenseurs, car les picots lisses étaient surtout utilisés par les bloqueurs, les défenseurs ont toujours utilisés principalement les picots longs rugueux.
Sinon je suis d’accord pour dire que ce sont surtout les changements de balles (de 38 à 40 mm, puis les balles en plastique) qui ont nui au jeu de défense.
A présent, j’en suis à me demander si “l’évolution” en défense ne sera pas plutôt un retour aux 2 backsides, puisqu’ils permettent de générer de la rotation, avec éventuellement des différences d’épaisseurs de mousse sur les 2 faces pour varier la vitesse, et une bonne technique du poignet pour varier la rotation. Muramatsu a commencé à défendre avec 2 backsides avant de passer à la combinaison backside/soft, maintenant c’était avant les balles en plastique il me semble.


(7🏓Aigis⚫VS 401🔴SFChop) #90

je suis bien d’accord avec ça compte tenu de la perte d’intérêt relative des défenseurs de haut niveau pour les picots longs, certainement à cause de la balle P.
D’ailleurs, comme je le disais plus haut, c’est étonnant de constater que ces mêmes défenseurs se tournent plus volontiers vers les softs en revers (spectol, superspinpips, DO Knuckle). Est-ce que cette tendance est la réponse la plus efficace aux problématiques du moment pour les défenseurs ?


#91

Les softs restent quand même minoritaires dans les jeux de défense, mais actuellement je connais au moins 3 joueurs qui les utilisent à haut niveau (Hou Yingchao, Muramatsu et Wang Yang), alors que dans les années 90 je n’en connaissais qu’un (Ding Song, qui jouait avec un 802 1,5 mm).


(7🏓Aigis⚫VS 401🔴SFChop) #92

et chez les filles Sato, Hashimoto, Wu Yang, Han Ying, Li Jie (j’ai un doute pour elle) et d’autres dont l’identité ne me revient pas spontanément


(7🏓Aigis⚫VS 401🔴SFChop) #93

Reste à savoir pourquoi défendre avec un soft actuellement, plutôt qu’avec un picot long ou un backside. Qu’est-ce que ça apporte de plus ?

A noter aujourd’hui le match d’Honoka Hashimoto vs Yidi Wang. La Nippone a mangé la Chinoise qui a eu un mal fou sur ses défenses côté soft (Nittaku DO Knuckle) et côté backside (Nittaku H3 Neo)


#94

A priori le soft génère plus de rotation que le PL, alors que ce dernier l’inverse plus, donc est moins gênant sur des balles qui tournent moins, ce qui est le cas des balles en plastique. Et le soft permet aussi d’attaquer en revers sans être obligé de tourner la raquette pour prendre le backside, ce qui peut étoffer encore le jeu du défenseur.


(Ex 18 / Fortius FT / O7P / O5E) #95

En plus des remarques de Francis, le picot court permet aussi de varier davantage entre mou et coupé quand on taille.


(7🏓Aigis⚫VS 401🔴SFChop) #96

Il faudrait que je revoie le match cité en référence dans mon post précédent mais j’ai bel et bien l’impression qu’Hashimoto tourne peu sur ce match


(13 - Chen Weixing / 868 / Curl P1-R) #97

Là je veux pas dire, mais @Francis dans sa tête il est en mode « TOUS AU HARDBAT !!! ». :stuck_out_tongue:


#98

C’est vrai que je prends plus de plaisir à jouer dans des tournois de hardbat qu’en compétitions “mousse”. :slight_smile: Mais sinon la diversité de matériel ne me dérange pas, c’est plutôt certains styles de jeu qui ne me conviennent pas, mais ça doit être le cas de tout le monde.


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #99

Attention Zorro, ici c’est pas le sujet de l’interdiction des picots hein! Faudrait pas que ça tourne à l’obsession ton truc…


#100

A mon sens, la hausse du filet ne permettrait pas de plus avantager les défenseurs car les balles seront aussi plus hautes, donc le rebond sera aussi plus haut. En plus, ce sera aussi plus difficile de mettre de défenses courtes.
C’est quoi l’étape d’après, on agrandit la table :joy:
Les fabricants se frottent les mains :sweat_smile:

Défendre avec un soft permet d’avoir une balle plus rapide et plus nerveuse au rebond contrairement au picot long où la balle est plus ralentie. Après, avec un soft tu manges plus les effets donc c’est plus difficile de bien défendre avec et cela pardonne moins les erreurs de timing.

Concernant la défense, un joueur comme Ma Te serait très bien classé s’il faisait plus de sorties internationales et aurait plus d’expérience.
Donc la défense est loin d’être finie.

Après, vu qu’il y a très très peu de défenseurs parmi les jeunes joueurs qui sont potentiellement les joueurs pro de demain …
C’était la même chose il y a 15 ou 20 ans.
Et puis, je pense que c’est plus difficile de former un défenseur qui soit top mondial, plutôt qu’un attaquant. D’ailleurs, les défenseurs mettent souvent plus de temps à percer au top niveau que les attaquants.

Filus à l’heure actuelle est un très bon joueur, comme Wang Xi, mais ils sont moins fort que Joo en top et contre top coup droit. Joo See Huyk était monstrueux en top spin.

Il y a une sorte de nostalgie comme s’il y avait de nombreux défenseurs dans le top mondial il y a 15 ou 20 ans, alors que ce n’était pas le cas.


(MLC FL | Vega Tour 2.0 | G1 2.0) #101

Je pense qu’il y a surtout une nostalgie du temps où couper la balle te mettait dans une relative sécurité.

Maintenant avec le matos moderne (plaques à rejet haut et la 40+) et l’entraînement général des joueurs, un défenseur doit être beaucoup plus talentueux à tout point de vue pour produire un niveau de jeu (classement) égal.


#102

Tu as raison pour le top 10. Mais dans le top 100, il y en avait bien plus que maintenant. Maintenant on tend vers 0. Idem au haut niveau national.