Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Analyser son jeu et mettre en place des exercices pour progresser


(Stiga Infinity VPS / Fastarc G1 2mm / Rakza soft 1.8mm) #1

Hello,
Je lance un sujet où chacun peut analyser son style / niveau de jeu et proposer des exercices ou schéma de jeu pour progresser.
Pas pour raconter sa vie mais pouvoir s’inspirer des exercices / schéma de jeu d’autres personnes.

Je me lance:

Niveau de jeu : 11-12, évolue en Pré-régionale.

Points forts: top CD, plutôt en vitesse + placement.
Déplacements / pivots. Assez bonne régularité : pas trop de fautes directes.

Points faibles: revers régulier mais j’ai du mal à prendre l’ascendant dans l’échange sur un joueur qui a tendance à m’enfermer dans la diagonale revers.

Mes 1er axes d’entrainement seront donc :

  1. Travailler la prise d’initiative en revers : top spin rotation du revers en mode régu intensive, une fois le geste devenu naturel et régulier, continuer à travailler la prise d’initiative en revers mais sur des balles plus aléatoires.

  2. Travailler le bloc actif en revers en variant les placements.

  3. Coordination rev/CD : Enchaîner le top revers rotation avec le top CD frappé.

Voilà les 3 exercices sur lesquels je vais me concentrer pendant la 2ème moitié de la saison pour renforcer mon jeu.


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #2

Ben voilà, sur l’autre sujet je supposais un manque de confiance en revers par rapport à ton CD, c’est confirmé ici! Pour progresser il faut aussi progresser mentalement, la confiance en son ping est un élément important. Tu devrais (on devrait tous) t’inspirer de mental d’acier, sujet ici :


(in Tokyo. 1456/Acoustic Carbon Inner/ T80 1.9/ SpinArt 2.1) #3

Rien de mieux pour analyser son jeu et mettre en place des exercices pour progresser que de faire appel à un bon coach

Même une séance en face à face d’une heure seulement avec un vrai coach pro va vous aider

En ce qui me concerne je travaille à chaque séance et autant que possible au panier de balle

  1. sur mes plus grosses faiblesses à savoir la zone court CD et sur le déplacement en profondeur

  2. mais aussi le travail de fond de base


(Stiga Infinity VPS / Fastarc G1 2mm / Rakza soft 1.8mm) #4

Merci du conseil.
Impossible dans mon club, mais il y a 1 club (Hennebont) dans le département avec des coachs “pro”. Ils organisent des stages, ouverts à tous (business is business) avec différentes formules, dont celle (la plus chère…) avec coach dédié pour une ou plusieurs demi-journées.

Jamais pensé auparavant, mais pourquoi pas si vous me dîtes que c’est vraiment utile !
qq jours de libre, ça doit pouvoir se trouver sur une année, malgré les obligations perso et professionnelles…


(in Tokyo. 1456/Acoustic Carbon Inner/ T80 1.9/ SpinArt 2.1) #5

tout à fait je recommande absolument

j’ai de la chance de pouvoir consulter chaque semaine, mais même une fois par mois c’est déjà bien, et juste une seule séance isolée de 1h ou 2h avec coach dédié c’est infiniment mieux que 0. les stages c’est bien pour faire des entraînements intensifs mais ce n’est pas tout à fait la même chose que de se faire évaluer et conseiller avec 100% de l’attention d’un coach.

maintenant il faut que le coach soit professionnel, qualifié ,expérimenté, et soit lui même un (très) bon joueur.

si c’est pour prendre ta journée et faire des kilomètres et payer cher pour avoir des conseils d’un 13 ou même d’un 15 ça ne vaudra pas le coup pour toi.


(Stiga Infinity VPS / Fastarc G1 2mm / Rakza soft 1.8mm) #6

oui, j’ai en effet un peu peur de ça , ces clubs avec une équipe pro organisent ces stages avant tout pour :money_mouth_face:. Je vais essayer de me renseigner auprès de personnes ayant déjà fait ce genre de stages !


#7

La progression grâce à l’entraînement se fait surtout sur le moyen terme/ long terme.
Faire un stage d’une ou deux semaines permet d’éventuellement corriger corriger des failles techniques mais ça ne remplacera pas un entraînement hebdomadaire régulier.

C’est comme celui qui pense devenir baraqué en allant à la salle de musculation en deux semaines :sweat_smile:

Au ping, il faut répéter, répéter, c’est comme cela que l’on développé des automatismes.
Même un stage intensif ne permettra pas d’avoir des automatisme si derrière ce n’est pas entretenu via un entraînement plus ou moins régulier.

Par contre, un stage permet de bouffer pas mal d’heures d’entraînement sur quelques jours, donc ce n’est pas inutile.


(910 - Stiga Allround Classic - cd. Calibra LTSpin 1.8 / rv. Rising Dragon) #8

Le fait d’avoir le retour d’un professionnel qualifié, dans le cadre d’un stage ou autre, permet d’identifier les défauts de gestuelle qu’il faudra penser à travailler ensuite au quotidien.
Le risque sinon est de s’entrainer beaucoup en répétant, répétant et répétant un mauvais geste, qu’il sera d’autant plus difficile à corriger ensuite


(in Tokyo. 1456/Acoustic Carbon Inner/ T80 1.9/ SpinArt 2.1) #9

exactement. la quantité d’entraînement est un facteur important mais la QUALITE de l’entraînement encore plus. il vaut mieux s’entraîner 3x moins mais beaucoup mieux !


(Stiga Infinity VPS / Fastarc G1 2mm / Rakza soft 1.8mm) #10

Tout à fait, un bon coach peut te montrer le bon geste / la bonne technique, pour bien te la faire ressentir, que tu comprennes bien le geste, pas seulement intellectuellement (une vidéo youtube suffit pour ça) mais bien le sentir physiquement, avoir le bon positionnement de départ, le bon “feeling” et le bon “timing” , après qd tu as la bonne sensation, à toi de mémoriser ça et de le développer à la salle avec les potes ou devant le robot… et là on est sur le moyen / long terme


(in Tokyo. 1456/Acoustic Carbon Inner/ T80 1.9/ SpinArt 2.1) #11

je confirme

souvent le coach par exemple se met derrière moi dit de tenir la raquette très relâchée et guide mon bras/ma main pour faire le bon geste et me le faire sentir et visualiser !

une vidéo ne fait pas cela


(15/Maze Magic/Pro GT 42/Ten 80fx) #12

Je pense qu’on touche là le problème principal des entrainements en France: la plupart des entraineurs gèrent leur séance en chronométrant des exercices qu’ils ont déjà préparé, puis c’est tout. Ils ne corrigent pas les gestes. En tous cas en 30 ans je n’ai jamais eu un entraineur qui passait derrière moi pour me corriger, je trouve ça triste.


(Stiga Infinity VPS / Fastarc G1 2mm / Rakza soft 1.8mm) #13

En effet, au club je m’occupe d’ailleurs des débutants adultes 1 fois par semaine, comme ils sont au maximum 8, plutôt que de leur filer des exos et qu’ils se démerdent. Je joue avec eux, je m’arrange pour qu’ils changent de partenaires régulièrement et si possible qu’ils puissent jouer au moins une fois 15 min avec un compétiteur à chaque séance. Je n’hésite pas à prendre leur bras, à leur montrer le bon positionnement ou à leur faire un panier de balles pour qu’ils puissent se corriger sur une série de balles identiques etc… ça marche bien et du coup ils accrochent bien alors qu’avant les nouveaux avaient tendance à arrêter rapidement, vite découragés, et ne restaient que les anciens et les compétiteurs… Je précise que tout ça est du bénévolat pour la bonne cause, club à petit budget oblige, on a un vrai entraineur pour les enfants mais pour les adultes, c’est système D et entre-aide !


(51 ans, Clst 15, Innerforce Layer ZLF, T05, GDT0x) #14

Tu n’as pas de chance car depuis qq années, bcp d’entraîneurs et même leurs assistants corrigent les gestes.
Qd j’ai débuté le ping ds des petits clubs ruraux, ds les années 90/2000, seules certaines structures, bcp plus grosses que la moyenne, disposaient d’un entraineur.
Aujourd’hui, un jeune qui veut se donner les moyens disposera bcp plus facilement de bons conseils et d’accompagnement, il y a vraiment de gros progrès, même ds nos zones rurales.
Et depuis qq mois, via le joueur entraîneur Xu Gang, entre autre, je prds conscience de l’importance de petits détails qui sont pourtant déterminants pour une bonne progression. Par exemple, on rabâche sans fin les minis rebonds qd on sert, qd on reçoit, qd on joue… les 1-2-3-4, à faire pour être en rythme avec la balle, en permanence… Pour que ça devienne un automatisme, le geste du bras devenant secondaire tant que les pieds ne marquent pas le tempo.


(15/Maze Magic/Pro GT 42/Ten 80fx) #15

Ben voilà je parle de ça surtout.

Je ne connais pas, mais je suppose que tu es dans un gros club non?

Je parle plus pour les personnes de mon âge: j’ai l’impression que les entraineurs considèrent que c’est mort pour nous niveau progression, et que donc il ne regardent plus trop.


(51 ans, Clst 15, Innerforce Layer ZLF, T05, GDT0x) #16

Il est vrai que l’attention se porte sur les jeunes avant tout car soit ils débutent ou bien ils sont ds une démarche de progression et d’apprentissage.
Pour les seniors et plus, il est moins évident de les conseiller car svt ils ont déjà un acquis (svt mauvais) et ne sont pas forcément ds une démarche d’apprentissage. De plus, nous restons certainement figé intellectuellement au niveau de l’apprentissage pour les moins jeunes. Mais ça change…
Et il y a des stages pour ça, où celui qui s’inscrit paie un peu pour avoir des conseils, à lui aussi de faire aussi l’effort pour être demandeur…


(8 | Zoom pro & VIP & Intro) #17

Aurais-tu des exemples de phrases à se répéter pour acquérir un tempo ?

J’ai l’impression qu’en me parlant, en me racontant ce que je dois faire, j’arriverai à mieux utiliser mon cerveau.


(51 ans, Clst 15, Innerforce Layer ZLF, T05, GDT0x) #18

Pour le tempo/rythme/rebonds, je ne crois pas que ce soit un système de phrases…
C’est à mon humble avis comme pour la danse, par ex., le 1-2-3 de la valse qui est dicté par le rythme musical de la valse.
Au ping, c’est la balle/coups qui donne le tempo. Par ex., qd l’adversaire sert, qd il va toucer la balle, tu marques le 1 en tant que relanceur…
Par ex/, qd toi tu sers :
le 1 c’est qd tu touches la balle (et lance la balle),
le 2 c’est qd tu rebondis un chouïa en te replaçant un tant soit peu avec la raquette position neutre (prêt pour jouer RV ou CD) tout en regardant la relance de ladversaire (qui te donne l’info sur le coup à jouer, ton CD ou ton RV, courte ou longue),
3 c’est ta gestuelle pour préparer ton coup à jouer (top CD ou RV si balle longue par ex., ou flip/poussette tout en avançant le pied droit sous la table si balle courte ds le CD),
4, tu joues le coup,
1, tu te repositionnes,
2, 3, 4
etc.
Pas facile à écrire…
J’essaierai de faire une vidéo avec Xu Gang…


(15 cd t 05 rv killer bois ai fuk) #19

c est marrant ton histoire de valse je me disais la meme chose il y a pas longtps …
dans l ideal c est evident que le good foot work suis ce rythme dans la realite qu est ce que c est dur à faire


(in Tokyo. 1456/Acoustic Carbon Inner/ T80 1.9/ SpinArt 2.1) #20

la valse à mille temps ?