Actualité Matériel Annonces Consentement

Teqpong

La plupart des joueurs de hardbat et de sandpaper n’y jouent qu’occasionnellement et continuent à pratiquer le ping « standard », déjà parce qu’il n’y a pas assez de tournois de hardbat et sandpaper pour pouvoir en faire régulièrement, sauf si on est prêt à de longs déplacements, et aussi parce que le hardbat et le sandpaper leur permettent de prendre du plaisir à ressentir d’autres sensations que celles qu’ils ont avec leur raquette « mousse » et aussi de jouer « autrement » que le reste de la saison. Yohan Lecomte, qui a été N° 1 français en hardbat, vainqueur du tournoi des Culs Salés de Guérande, et 2 fois qualifié pour le World Championship of Ping Pong à Londres, avait complètement arrêté les compétitions « mousse » pour ne plus faire que les tournois de hardbat et de sandpaper, Il se déplaçait beaucoup en France, en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne. Il a fini par revenir au Championnat FFTT, mais en jouant avec une raquette de hardbat. :slight_smile:

1 J'aime

18 avec une raquette hardbat… @Francis, sais-tu ce qu’il utilise comme bois et revêtements ?

Yohan est plutot une exception :blush: