Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Tennis de table et les relations sociales?


#1

Salut! Je suis un étudiant canadien et j’étudie le français comme langue seconde pour le baccalauréat international. De plus, j’adore jouer au tennis de table! Bref, je dois écrire un article au sujet des relations sociales et je veux écrire à propos des sports. Je dois utiliser trois sources pour mon article et je veux une source être une source aux idées arrêtées de la communauté française. Et donc, je voudrais vous demander de raconter toutes tes expériences, opinions, … au sujet de l’impact des sports sur les relations sociales? (c.-à-d. est-ce que vous vous êtes faite des amis au moyen de clubs?)

Veuillez m’excuser pour mon mauvais français et merci infiniment pour votre aide! :smile:


(11/ Maze/ Karis H/ Karis M+) #2

Bonjour,
En France nous fonctionnons beaucoup par équipe au sein de nos clubs, le championnat par équipe est très important ici. Donc oui, il nous est facile d’avoir des relations sociales au ping.
Souvent après une rencontre de championnat nous avons un pot de l’amitié, parfois suivi d’un bon casse-croute :wink: Ca renforce les liens entre nous.


(Zéro de conduite) #3

Hello,

La vie associative en France est bien développé, culturel sportive ou autres. Les administrations locales (les mairies) sont généralement impliqués dans leur fonctionnement (participation au budget, prêt de locaux etc…

Bien sur, cela participe grandement a la vie sociale locale. Il serait impossible de faire sans dans notre pays tellement les associations sont présentes partout. C’est une part fondamental de l’organisation de notre nation.

Pour le ping, je dirais que oui, la part sociale est importante, il s’agit d’une activité ou en dehors du haut niveau, il reste possible de jouer ensembles quelque soit l’age et le sexe…
De plus c’est un sport ou un loisir très accessible tant au niveau physique que financier.

Et oui, comme tous ici j’imagine, je me suis fait des potes au ping pong :slight_smile:


(Cornilleau crown all+ , CD : Xiom vega intro , RV : G666) #4

Je dirais plutot que souvent avant le casse croute y a une rencontre de championnat :yum:


(11/ Maze/ Karis H/ Karis M+) #5

lol ça doit dépendre des régions :smile:


#6

Ah ça, pour des relations, ça en fait : j’ai rencontré ma femme grâce au ping (du moins via les connaissances au ping) et le parrain de mon ainé est un ami rencontré au ping aussi.

Après, ça dépend, certains ne viennent que jouer leurs matchs et n’investissent pas forcément du temps dans les relations avec les autres. D’autres par contre viennent plus (voir uniquement) pour l’ambiance et pour se retrouver entre amis.

Il faut parfois aussi se méfier, certains t’oublient vite quand tu changes de club par exemple, ça c’est un peu dommage.


(Zéro de conduite) #7

Effectivement, une rencontre sans 3eme mi-temps, je n’ai jamais était confronté a ce cas extreme (que saint ping m’en preserve…), qui relève plus du tribunal de la Haye ou d’un exorcisme que d’un problème de sociabilité.
:cheese: :baguette_bread: :clinking_glasses:


#8

Salut tttable,

Intéressant d’écrire un article sur les relations sociales dans le sport et ton initiative sur ce forum est bonne!
D’ailleurs si on réfléchit un peu, nous parlons de ping pong sur un réseau social donc tu es déjà dans le thème.
Pour mon expérience personnelle, le ping est un très bon moyen de créer des liens sociaux:

  • Tout d’abord parce qu’aujourd’hui j’ai de nombreux amis qui pratiquent le ping. Les entraînements deviennent des rendez-vous incontournables pour échanger, discuter, s’amuser, boire un coup avec des gens que tu apprécies et qui ont au moins le même centre d’intérêt en commun qu’est le ping.
  • Comme dis précédemment par d’autres forumers, les compétitions sont socialement très riches puisque nous jouons par équipes. L’intensité des matchs fait que nous partageons des moments forts ensemble (joie, échec, solidarité, colère, fierté, honte…etc), le sport est d’ailleurs une très belle école de la vie.
  • Ensuite par ma casquette de président de club, cela me permet de rencontrer d’autres associations, des élus de la mairie et de tisser une toile socialement intéressante. Ce n’est pas de l’amitié mais un réseau de connaissances. Par exemple, en allant voter pour des élections, un élu que je connais bien par le ping m’a demandé un coup de main pour faire le dépouillement des votes. Cela m’a permis de participer et de partager une nouvelle expérience et d’aider des personnes.
    C’est humainement intéressant également pour porter des projets à plusieurs. Nous faisons régulièrement des réunions autour d’une table où chacun peut mettre en avant un projet qu’il veut porter. Chacun donne son avis de manière constructive pour que le projet soit bien réalisé. Ca s’apparente à du travail en équipe tel que tu le trouves dans le monde professionnel.

Donc, à mes yeux, l’association est un vrai facteur de lien social en France même si les tendances du consumérisme et de l’individualité sont de plus en plus importantes… Il faut parfois se battre et certains clubs ne doivent leur survie qu’à quelques bénévoles infatigables.

J’espère que cette réponse te sera utile :wink:
N’hésite pas si besoin!

Matthieu


(Philippe (11) -T80Fx 1,9 / Wobbler 1mm / T 703) #9

Pour aller dans le sens de la belle réponse de Mamatt juste au dessus, j’ajoute qu’en France nous avons plusieurs types de championnat. Et parmi ceux-ci il y a dans certaines régions un championnat dit “corporatif”. Et forcément durant les 3ème mi-temps nous parlons ping mais pas que cela. Nous confrontons parfois nos “monde du travail” spécifiques selon chaque personne.

Et puis dans le championnat classique par équipe, combien de personnes regroupées dans un team qui n’auraient eu aucune chance de se croiser sans ce brassage propre au championnat ? L’inter-génération que cela suppose au sein d’un groupe peut-être très enrichissant.

Dans l’une de mes anciennes équipes figuraient un étudiant chinois, un autre sénégalais, une pharmacienne, un prof de philo, un gars à la retraite et un “glandeur”… Cherchez l’intrus ! :wink:

Bref un beau brassage qui favorise le lien social, forcément.