Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Soft ou pas soft en revers ?


#21

tout est dit


(ravaux emmanuel clst 1750) #22

pas mieu lol


#23

par contre j’ai transféré mon soft ( 802-40) du dotec all+ au stiga allround NCT et j’ai perdu toute la vitesse. un soft sur un bois lent ça ne marche pas?


(ravaux emmanuel clst 1750) #24

bois plus lent et soft pas super rapide d ou le resultat


#25

je vais tester sur un bois plus rapide pour voir, sur le dotec all+ ça me suffisait comme vitesse, j’ai un tibhar IV S je vais tester, l’épaisseur de la mousse rentre t’elle plus en jeu que le bois?


(ravaux emmanuel clst 1750) #26

le dotec et soft c est pas mal apres le thibar connais pas


#27

y a t’il quelque part un tableau ou autre sur le classement de la rapidité des softs?


(in Tokyo. 1350/Korbel/ T80 1.9/ SpinArt 2.1) #28

Le soft c’est pour jouer comme Mima Ito


(ravaux emmanuel clst 1750) #29

le soft c est surtout pour jouer pourquoi prendre une reference lol meme si elle s en sert tres bien


(1848 pts, Offensive Classic Carbon, RXS 2.0 mm (C.D.) / Fastarc P-1 2.0 mm (R)) #30

Salut,

je me permets d’intervenir car j’ai remis un soft 1 semaine avant la trêve de Noël. Je joue depuis plus de 30 ans et j’ai utilisé des softs à certaines périodes, on va dire qu’en tout et pour tout j’ai pratiqué le soft en revers pendant 3 ans sur la totalité de ma “carrière”. J’ai été bon 18 pdt très longtemps avec backside ou avec soft, avant une opération du poignet qui m’a fait perdre en niveau (moins d’amplitude, moins de force, certaines douleurs parfois). J’utilise un bois Samsonov Alpha SGS qui est rapide sans plus mais qui a un excellent contrôle directionnel.

Je vais parler des softs qui “accrochent” (même si ça n’a rien à voir avec un backside). Et plus précisément du “802-40” avec mousse Mystery III (je l’ai aussi avec la mousse plus classique et plus tendre, j’aime moins) : déjà j’ai gagné 10 grammes par rapport à un Target Sound pour une épaisseur pourtant plus importante (2.2 au lieu de 2.0 mm). Cela change l’équilibre de la raquette et je dois dire qu’en coup droit je suis bien meilleur maintenant : la raquette est plus maniable dans le petit jeu et mon bras va plus vite : je tope plus “rapide” même si le poids est inférieur (n’oubliez jamais que E=mv²).

Sinon pour en revenir au sujet le soft en revers : avec ce soft qui se comporte un peu comme un backside (comparé à d’autres softs comme le Speedy Soft ou Speedy Soft D-techs ou Tyranno que j’ai utilisés) sur les blocs, il faut un peu fermer la raquette mais nettement moins : quand on fait du bloc passif c’est vraiment easy pour la remettre sur la table, évidemment la balle n’est pas gênante (sauf parfois par sa lenteur) mais c’est de la sécurité (notamment sur un gros top plein de sauce).

Avec du bloc actif, la balle plonge un peu, elle est plus dure à relever qu’avec un backside, même des 17-18 font des fautes (tapent le haut du filet). Sur du jeu à plat, l’avantage de ce soft est d’accrocher un peu : je me souviens que les services bombes à plat me gênaient bcp avec des softs plus lisses, je faisais souvent des fautes bêtes ; avec le “802-40”, on peut mettre le petit coup de poignet qui assure le retombé de la balle sur la table.

Dans l’échange, en coups à plat rapides, là aussi le soft fait faire des petites fautes à l’adversaire car d’une part il permet de prendre la balle tôt mais il ne fait pas tourner la balle comme un backside ce qui surprend un peu l’adversaire. Avec d’autres softs, quand on réussit ce genre de coups à plat, l’adversaire commet des grosses fautes mais on en rate aussi énormément. De plus personnellement ça m’a toujours dérangé de gagner grâce à des effets de m…e du soft (je trouvais presque que c’était de la triche confused:), c’est même pour ça que j’avais arrêté le Speedy Soft (alors que franchement je le maîtrisais très bien) : ma conception de jeu c’est de mettre le plus de points gagnants ou au moins de causer l’erreur chez l’adversaire du fait de la vitesse d’exécution, pas à cause d’effets pourris qu’on comprend pas soi-même. Enfin chacun fait comme il veut.

En gros, le “802-40”, en revers, pour moi, est fait pour prendre l’adversaire de vitesse (prise de balle précoce comme tout soft), lui faire éventuellement parfois relever la balle du fait de l’effet légèrement coupé impulsé, mais aussi parfois de bricoler (des blocs coupés, des petits sides) et de placer son coup droit en top, top-frappé ou frappe pour le déborder, le finir. C’est pour moi une plaque de préparation de point avant tout même si je réussi bcp de points gagnants dès que l’opportunité se présente. Sur les poussettes ou services, on peut être très agressif : on peut très facilement mettre des “flips” ou des “tops” frappés avec (souvent les adversaires sont dégoûtés car avec un backside ce serait très difficile techniquement). J’ai insisté avec un backside pendant une demi-phase à essayer de toper sur des coupes à grosse sauce mais comme je n’'ai plus le même poignet, ce n’est plus pour moi, j’ai abdiqué (notamment contre certains picoteurs long). Le soft m’offre de nouvelles chances.

Avec ce soft qui accroche, on peut pousser avec un excellent contrôle si on veut temporiser (remise service par exemple), ou démarrer par un geste piston-petit coup de poignet vers le haut, c’est un régal. Le ratio “réussite/fautes liées à prise de risque” est très favorable. Et si la balle est un peu haute on peut carrément “miner” même sur balle coupée alors qu’avec un backside ce serait dans le filet presqu’à coup sûr (avec un speedy soft c’est encore plus facile).

Ce soft permet aussi, si on recul, de faire de la défense coupée : on peut pas vraiment en enchaîner plus de 3 ou 4 (dur à contrôler sur des gros tops tout de même, c’est pas un picot long !) mais c’est très destabilisant pour l’autre, il ne sait pas trop ce qu’il y a dedans (parfois soi-même on ne sait pas si c’est très coupé ou juste flottant). Et avec le 802-40, j’arrive même à faire de la défense haute mais évidemment la balle a peu d’effet lifté, on peut vite se prendre un zingue terminal si c’est trop court.

D’autre part ce soft me permet de faire du petit démarrage “sidé” sur balle courte ou basse (sous la table) du fait de son accroche et c’est presquie le truc que j’apprécie le plus : c’est excessivement gênant.

Enfin au service, je mets presque plus de services gagnants en servant revers (sidés coupés ou liftés, courts ou longs) qu’avec un backside, étonnamment : sur service rapides, la balle est rasante et très rapide, donc à effet moindre, l’adversaire faite la faute car surpris par la vitesse. Sur service court, la balle ne retombe pas de la même manière qu’avec un backside, elle arrive plus “molle” derrière le filet, par-contre elle tourne pas mal qd même. Je comprends pas trop pourquoi les adversaires galèrent autant mais l’important est le résultat :wink:

Cependant le soft 802-40 n’a pas que des avantages quand on l’utilise en revers (ce serait le paradis sinon !) : quand on se prend un bon top sur le coude/bide ou à bout de bras par exemple, l’opposition de la raquette sans action va renvoyer la balle dans le baduf alors qu’un backside l’aurait renvoyé plus horizontalement avec de possibles chances d’être sur la table. De maniège générale : un mauvais timing avec un soft (sur gros top bombé par exemple) et c’est la faute assuré. Deuxièmement, quand on commence à être débordé, difficile de renvoyer une balle compliqué à négocier pour l’autre sans prendre de gros risques, on ne peut que remettre au mieux. Utiliser un soft comme celui là demande de bonnes facultés d’anticipation OU un jeu de jambes aux petis oignons (les deux c’est le mieux lol). Enfin dernièrement, la chose qui me dérange le plus par rapport à un backside : un soft est “lent”. Je parle de tous ces moments où l’adversaire renvoie une balle à l’arrache (mi-molle) qu’on pourrait attaquer par un contre-top revers ou une petite claquette et finalement on ne peut que jouer sur la précocité de la prise de balle et le placement mais pas sur la vitesse intrinsèque de la balle : un soft renvoie fort soit quand la balle arrive vite soit qd on peut soi-même envoyer le bras : sur une balle remise lente et bombée par exemple c’est presqu’impossible. Après si on a le pivot de Philou et son coup droit, y a plus de problème (c’est pas mon cas dommage lol)

Bon tout ce que je dis est lié à mon ressenti par rapport au “802-40” et une mousse médium (la qualité de la mousse est importante selon moi) et peut-être de manière plus générale aux softs qui “accrochent”. Et j’évoque ces aspects techniques par rapport à un niveau technique de 18 en gros. A l’époque où j’avais ce classement je jouais que des gars allant de 18 à numéroté on va dire. J’en ai saoulé plus d’un avec le soft, même des numérotés. Mais parfois aussi je réussissais pas à mettre mon jeu en place car l’autre avait la bonne tactique et là je regrettais vraiment mon backside (qui me faisait jouer autrement et offre plus de possibilités évidemment). On peut pas tout avoir.

Contre des gens moins forts techniquement, je pense que le soft présente encore plus d’avantages puisqu’ils ont moins de réponses possibles. Déjà tous les “picoteux” galèrent un max contre un soft en général, on a un net avantage contre eux puisque leurs effets bizarre sont annihilés par le soft (ils se retrouvent à regarder leur raquette “méquépassa ?” comme font les backsideux contre eux ! ^^).

Par-contre je suis partisan d’apprendre à jouer avec deux backsides et de passer au soft une fois les gestes techniques plutôt bien maîtrisés. Car toute la technique apprise servira plus tard pour le feeling et surtout si un jour on en a marre on peut se remettre avec 2 backsides (j’ai fait ça plusieurs fois, ça finissait par me gaver parfois). Si on a tout appris avec un soft directement, on est forcément limité à cette plaque après (un vrai top du revers est toujours plus dur techniquement que des petits coup/piston). Donc ne pa s’y mettre trop tôt d’après moi.

C’était un petit topo à mon humble niveau pour aider certains à y voir plus clair dans leur choix de mettre un soft en revers (en coup droit je connais pas, le coup droit c’est backside pour moi) et cela ne se résume qu’à un type de soft (voire un seul soft) car il y a des variations importantes comme dans les backsides…


(absolute-beginner) #31

Merci à tous pour toutes ces infos c est geant.

Pour repondre a Matthieu, je débute, première saison, mais j ai deja fait du tennis donc je connais deja mon attitude en jeu. Plutot agressive pour resumer.

En cd j aime la vitesse, la rotation et les smashes en puissance, croisés ou décroisés et les pivots . J ai tendance à trop bourriner d ailleurs, je dois apprendre a etre plus patient.

En revers (ma question sur le soft est pour mon revers ) je prefere rester à la table et placer la balle avec precision et rythme pour deborder ou desequilibrer.

J aime aussi remiser un service en faisant un geste en revers specifique mais je ne sais pas comment ca s appelle. Je leve le coude exagerement avant de frotter tres rapidement au dessus de la balle et ainsi appliquer une grosse rotation qui fait gicler la. balle au rebond.

Voila…


#32

bien développé, par contre le soft en CD personne n’en parle, comme si c’était pour combler une lacune en revers.


(ravaux emmanuel clst 1750) #34

et moi nanard lol je maitrise le soft en cd d ailleur j ai mis le xiom zava et ca envoi bien la balle fuse en bloc et c est pas super rapide comparé au victas v102


(15 cd t 05 rv killer bois ai fuk) #35

impressionnant de justesse la tride de yoguishow !!!:grin:
ca c est du vecu et tellement vrai tout est dis
sauf peut etre la partie qui me derande encore avec le soft : en retour de service : sur un service long et ± lifte ou coupé la remise est facile mais j ai du mal a la rendre dangereuse
j attaque relativement facilement mais sans mettre une frappe je plce en general au coude mais si le gars a un bon pivot c est le zinc assez facilement
que faire ? yoguishow ou qlq un d autre ?


#36

Bonjour à tous,

Je me retrouve dans cette situation où je me demande si le passage au soft ne pourrait pas influencer positivement mon jeu.
Si à l’entraînement je suis capable de bien faire tourner la balle et de jouer assez fort à plat en revers, en match je me retrouve systématiquement à jouer passivement avec mon revers.
Afin de me forcer à avancer j’envisage de passer au soft, plutôt adhérent, du type flarestorm II, qui me donne la possibilité d’être agressif en retour de service tout en pouvant accrocher la balle de temps en temps…
Qu’en pensez-vous ?
Sportivement,
Ptipoussin.


#38

le mieux c’est d’essayer, car tu auras certainement des avis pour et d’autres contre.


(ravaux emmanuel clst 1750) #39

essai tu sauras vite si cela te convient


#40

Oui, je vais passer chez tabletennis11 samedi matin (ça tombe bien je suis sur Paris ce WE).
Vous auriez des propositions pour un essai, d’un soft plutôt adhérent où la transition avec un BS est “assez” facile (même si j’ai bien conscience qu’il va falloir reprendre énormément de choses) ?


#41

le 802-40 aucun problème de transition


(ravaux emmanuel clst 1750) #42

demande leur jean charles connait bien le soft