Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Pongistes runners

cap
running
topic-unique
Tags: #<Tag:0x00007fd3c077e110> #<Tag:0x00007fd3c077deb8> #<Tag:0x00007fd3c077dd28>

(1369 / Allround S / Factive 1.5 / Blitz 0x) #1

Je vais relancer ici l’ancien fil de discussion : http://www.tennis-de-table.com/forums/sujet-53690-1.html

Je suis loin d’être un passionné de course à pied et encore moins un extrémiste quand je vois certains qui font des trails de 100 km avec des dénivelés de malade :neutral_face:
Pour tout dire, je n’ai même jamais spécialement apprécié la course à pied. Ado, j’habitais en campagne et je préférais faire du vélo. Par la suite, une fois marié et installé en région parisienne, je ne me voyais pas faire 15 ou 20 bornes pour trouver une forêt où aller courir. Ce n’est que plus récemment, posé en Bretagne, que j’ai essayé avec des voisins de m’astreindre à faire un peu de course. Pour finalement devoir abandonner au bout de quelques semaines en raisons de douleurs aux genoux.
Et puis finalement, il y a eu un double déclencheur. D’une part, une prise de conscience par rapport à une surcharge pondérale qui m’a incité à améliorer mon hygiène alimentaire (20 kg de perdu depuis) et d’autre part, une compétition sportive avec mes coéquipiers du ping. Eté 2014, je me retrouve embringué dans une course en relais dans le canton de notre club. Histoire de ne pas être ridicule, j’ai essayé de m’entraîner un peu et j’ai pris la peine cette fois-ci de m’équiper correctement au niveau chaussures. Depuis, plus aucune douleur dans les genoux. Par contre, j’ai morflé pendant la course et j’ai fait un chrono assez moche, sur une distance pourtant courte (un peu plus de 5 km). Du coup, je me suis mis en tête de poursuivre mon entraînement histoire d’être moins ridicule l’année suivante. Depuis, j’essaye de faire à minima une sortie par semaine, deux quand le temps et mon boulot me le permettent, pour des distances qui montent jusqu’à 10 km. Je me sens capable d’allez au-delà de cette distance mais je n’ai pas encore fait la démarche. J’ambitionne un jour de m’engager sur un semi-marathon mais il va falloir sérieusement pousser l’entraînement pour cela. A la base, mon objectif était surtout de “prendre de la caisse” et je ne voudrais pas non plus que l’endurance acquise grâce à la course soit contre-productive avec l’explosivité que requiert le ping. Depuis un petit moment, je plafonne autour de 11 km/h de moyenne. J’aimerai bien gagner à ce niveau là. On me dit qu’il faudrait que je fasse du fractionné mais je ne sais pas forcément comment m’y prendre. Ca ne manque pas de conseils sur le net mais j’ai du mal à comprendre comment ce travail de fractionné va permettre d’améliorer la vitesse moyenne.

Parlons aussi un peu de matériel. Déjà, j’aime bien courir avec de la musique dans les oreilles, sinon, je pense que je me lasserais assez vite car je vais généralement courir seul. Du coup, j’ai le téléphone portable dans une banane et j’ai des dizaines d’heures de MP3 avec moi. Je ne voulais pas me contenter d’un baladeur MP3 car je suis rassuré (et ma femme aussi) de savoir que j’ai la possibilité de téléphoner en cas de pépin. Un souci cependant, j’ai un peu de mal avec mes écouteurs. Primo, je ne supporte pas les petits écouteurs intra-auriculaires qu’il faudrait s’emboîter au fin fond des oreilles. Je dois avoir les oreilles mal foutues car je n’ai jamais réussi à faire tenir ça correctement, même en restant statique, alors en courant… Le meilleur compromis que j’ai trouvé pour l’instant, ce sont des Philips SHS3200 qui font le tour de l’oreille. Il se font oublier assez vite et pour le prix (8.5 € chez Amazon), leur son est très correct. Je les ai acheté en août 2014 et aucun souci avec depuis. Ils tiennent relativement bien en place même si ça n’est pas encore parfait. Je ne les perds pas mais je suis parfois obligé de les repositionner. Avec un bonnet par ces temps frais, c’est nickel. A défaut, j’ai récemment commandé un petit dispositif que j’ai hâte de tester. Ca s’appelle Earhoox => http://earhoox.com/ et je vous ferais pas de mon test dès que je les aurais reçu, la semaine prochaine probablement.
En outre, je profite sur le téléphone de l’application Endomondo (version gratuite). J’ai rapidement essayé d’autres applis comme Runkeeper ou Runtastic mais c’est Endomondo que je préfère et qui répond bien à mes besoins. Compte tenu de l’utilisation que j’en fait, le seul reproche que j’aurai est de n’avoir que la langue anglaise pour le coach vocal. Pas très grave, ça me fait réviser la langue de Shakespeare.
Enfin, niveau chaussures, j’avais acheté ma première “vraie” paire de chaussures dédiées à la course à pied. Ca coûte un peu d’argent mais ça n’a rien à voir avec les baskets que j’utilisais précédemment. Bien conseillé chez Endurance Shop, j’ai choisi des Saucony Jazz 17 dont je suis ravi (environ 400 km au compteur).

Voilà, maintenant que le sujet est relancé, je serai intéressé que la discussion se prolonge autant sur l’aspect entraînement que sur les questions relatives au matériel qui m’intéresse tout autant (montre GPS, cardio, applis, playlist, chaussures, vêtements…).

A vous de jouer !


(Philippe (11) -T80Fx 1,9 / Wobbler 1mm / T 703) #2

Déjà un grand merci à toi d’avoir remis ce topic en marche. Et plus globalement pour ton investissement pour la nouvelle mouture.
Pour répondre à ton interrogation, le fait de faire du fractionné fera forcément travailler ton coeur à des fréquences variables, avec au bout du compte une capacité de vitesse supérieure.


(1369 / Allround S / Factive 1.5 / Blitz 0x) #3

Puisque tu es intéressé par le sujet, pourrais-tu nous en dire plus sur ton équipement et sur ta pratique ?


(Philippe (11) -T80Fx 1,9 / Wobbler 1mm / T 703) #4

Je ne cours plus depuis quelques années maintenant. Mais j’aime toujours suivre ce qui se passe dans le monde de la course à pied. Je faisais 3 sorties par semaine aux différentes allures et participais à des semi-marathon, 10 kms,
Niveau équipement j’ai apprécié énormément les Nike Huarache (smiley nostalgique) qui ne se font plus. Courant exclusivement sur sols durs je privilégiais le bon amorti.


#5

1 fois par semaine ce qui est sur ça n’apportera pas grand chose pour ne pas dire rien 3 fois ça serait bien, l’avantage du fractionné c’est que ça demande moins de temps, lire "la bible de la préparation physique"je n’en dit pas plus car chacun aura sa vision de la chose, chacun sa recette etc…


(1369 / Allround S / Factive 1.5 / Blitz 0x) #6

C’est effectivement à chacun d’apprécier les vertus de telle ou telle préparation mais du coup, rien ne t’empêche d’évoquer tes propres pratiques. On n’a pas tous le même âge, la même envie, le même niveau mais ça ne rend pas pour autant chaque avis inutile ou obsolète.


(Nico) #7

Si tu veux progresser et ceux dans à peu près dans n’importe quel sport, il faut augmenter l’intensité.

On distingue 2 grandes familles de fibres musculaires.
Lente: Endurante, peu réactive nerveusement, - de force => course en endurance
Rapide: réactive nerveusement, plus forte, plus rapide. => course fractionné

Sachant que plus tu vieillis plus ton corps va créer de fibres lentes au détriments des rapides.
A toi de faire l’analyse sur le plus utile au ping.


(1369 / Allround S / Factive 1.5 / Blitz 0x) #8

Des deux mon capitaine !
Les lentes pour conserver une bonne endurance, notamment sur des compétitions longues comme les tournois ou le Critérium Fédéral
Les rapides pour gagner en réactivité lors des déplacements à la table

Comment ça c’est pas possible ? :smirk:


#9

ok, en ce moment je fais plutôt du vélo d’appartement, 30mn tous les jours avec une bonne accélération pour faire monter le cardio.quand je courais une séance 30s/30s après échauffement 30s rapide mais pas sprint 30 s en marchant 10fois puis lent 10mn. 2 autres séances de 40mn footing normal.ça perment d’avoir la pêche sans trop de fatigue, le fractionné court a cet avantage au lieu de faire des tranches de 5mn moins vite mais plus épuisant, tout celà est expliqué dans le livre que j’ai cité.


(1369 / Allround S / Factive 1.5 / Blitz 0x) #10

Intéressant.


#11

concernant le ping pas besoin d’avoir une endurance marathon, un critérium fédéral on ne joue pas 2h sans arrêter je dirais plutôt qu’on se refroidi entre deux matchs de 15mn, pouvoir courir 40mn à l’aise c’est déjà bien en ping c’est de l’explosibilité le coté rapide sur 2mètres, c’est vraiment du fractionné ultra rapide avec changements de direction, faire des exos à la table.


(1369 / Allround S / Factive 1.5 / Blitz 0x) #12

Effectivement, on ne joue pas sans arrêt toute la journée mais tu fais facilement 6 à 8 matchs, c’est bien plus que les 3 ou 4 de championnat.


#13

quant au téléphone portable, à croire que l’on ne faisait rien avant quand ça n’existait pas, courir sans musique ça permet justement de travailler sa volonté et d’écouter la musique de la nature, on devient vraiment esclave de tout ça ( avis personnel) même sur certains cours de tennis on passe de la musique entre les jeux.


(1369 / Allround S / Factive 1.5 / Blitz 0x) #14

Le téléphone ne court pas à ma place. C’est à la fois un élément de sécurité, un coach qui me donne des informations en plus de mon ressenti personnel (qu’il vient confirmer ou infirmer) et un distributeur de musique qui participe à ma motivation.
Quand je vais courir, je pars généralement avec un objectif en tête, de distance, de chrono ou de moyenne et si je commence à écouter les petits oiseaux, c’est plié d’avance alors qu’en mettant des musiques entraînantes, ça m’aide à ne pas lâcher quand j’ai des coups de moins bien.
Après, j’en connais qui ne supporte pas de courir en musique, ce que je peux comprendre.


(Nico) #15

Ca fonctionne pas exactement comme cela, car pendant un match tu vas très peu solliciter les fibres lentes.

Le fractionné(intensité) va aussi permettre d’améliorer ta récupération c’est qui compte le plus quand tu fais 6 à 10 match dans la même journée.


(1369 / Allround S / Factive 1.5 / Blitz 0x) #16

Comme quoi, les idées toutes faites.
Merci pour cette précision :wink:


(Nico) #17

Au cas ou tu veuilles plus de détails.


(1369 / Allround S / Factive 1.5 / Blitz 0x) #18

J’ai bien reçu mes earhoox samedi matin. Pour mémoire, voilà à quoi ça ressemble

J’ai fait une sortie ce matin, en guise de décrassage après le match d’hier soir, pendant environ 1h15. C’était l’occasion d’essayer in situ ces petits accessoires. Dans un paquet, il y a deux tailles. J’ai pris le grand modèle, le petit ne tenant pas suffisamment dans mon oreille. En revanche, le petit va bien à mon fils aîné. Vu la flexibilité du bidule, je pense que chacun y trouvera son compte. Les premières fois, ça demande un petit coup de main pour comprendre comment installer ça dans les oreilles mais ensuite, ça se fait très bien.
Le résultat est bluffant, surtout pour un dispositif qui paraît aussi simpliste. Ces adaptateurs sont très discrets, légers, souples et du coup, ils se font très vite oublier. Pendant mon footing, pas une seule fois je n’ai eu besoin de les remettre en place. Surprenant d’efficacité. Je recommande ! :+1:
Deux petits inconvénients, sans rapport avec la qualité du produit :

  • le prix qui pourrait en dissuader certains (près de 15 € compte tenu des frais de port),
  • l’achat qui se fait uniquement sur leur site aux USA et qui génère une bonne dizaine de jours d’attente entre la commande et la réception.

(Rem Rem) #19

Bien content que ce fil ait pu reprendre !
Je suis pas un grand coureur, 2 séances me suffisent amplement (car au delà je me dégoûte et je me blesse).
Après 1 an de galère où j’étais tout le temps blessé j’ai trouvé ma petite routine (si ça peut inspirer quelqu’un) :
lundi :endurance fondamentale
jeudi :fractionné
lundi : muscu (squet, fente, ponts, isométrie…)
jeudi : endurance fondamentale
(…) etc


(Rem Rem) #20

Tu te surménages pas un peu trop ?