Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Passage à un antitop ?


(Chimiste378) #1

Bonjour.

Je suis avec intérêt les échanges de ce forum depuis plusieurs années et je me permets de demander l’avis de la communauté à propos de mon style de jeu et d’un éventuel passage à un antitop en revers.

Mes points forts sont les services, le top spin coup-droit (plutôt orienté sur le placement et l’effet que la puissance) et le petit jeu (placement de balles), j’évolue quasi exclusivement à la table ou à moins d’un mètre de celle-ci. Mes points faibles sont surtout concentrés sur le revers : essentiellement les retours de services (surtout longs) et les démarrages (je suis facilement cadenassé dans mon revers en poussette en étant obligé de pivoter pour démarrer). Mon revers sert quasi exclusivement à de la poussette et du bloc, ce dernier n’étant ni un gros atout ni un handicap dans mon jeu.

J’ai repris le ping il y a 4 ans après une pause de 7-8 ans (j’ai 42 ans). Durant près de 20 ans j’ai joué en revers avec des backsides de contrôle (sriver en petite épaisseur, tackiness d et c, vari spin), depuis ma reprise j’essaie de développer mon revers avec des revêtements plus offensifs et tendres (Acuda S3 et Evolution FX-P). Malheureusement, les progrès sont sinon inexistants tout du moins peu significatifs et, en revers, le peu que j’ai gagné en explosivité je l’ai perdu en contrôle et en sécurité dans le petit jeu. Par ailleurs je n’arrive toujours pas en compétition à franchir le pas de vraiment démarrer en revers (d’où forcément mes gros soucis sur les services longs qui “doivent” être démarrés). Actuellement je joue avec un bois Xiom Vega Pro (après avoir longtemps joué avec un Waldner Senso V2), couplé à un Vega Japan 2,0 en CD et un Evolution FX-P 1,9 en R.

Comme il est compliqué pour moi de m’entrainer beaucoup plus pour développer mon revers, je me pose sérieusement la question du passage à un revêtement non adhérent pour faire évoluer mon jeu et prendre plus de plaisir.

Les objectifs seraient pour moi les suivants :

  • me préparer une balle facilement attaquable avec mon coup-droit, notamment en pouvant faire “monter la balle” en poussette revers
  • diminuer mon pourcentage de fautes en retours de service
  • améliorer mon contrôle de balle de façon générale en revers
  • me permettre d’effectuer de faux-tops sans être gêné par un effet coupé adverse
  • si ce revêtement peut occasionner un peu de gêne chez l’adversaire c’est un bonus mais pas le plus important

Parmi les différents revêtements non-adhérents j’ai l’impression que l’antitop serait celui qui pourrait le mieux me convenir :

  • le soft nécessite d’être très actif et vise plutôt à optimiser une bonne contre-attaque revers ce qui n’est pas mon point fort
  • vu que j’évolue à la table il me semble que je peux a priori exclure le picot long moussé (plutôt conseillé pour le chop à distance ou mi-distance ?) et je crains que le passage à un Ox ne nécessite un très long apprentissage…

Quel est votre avis ? L’antitop vous semble-t-il une idée intéressante ? Si c’est le cas quel anti vous semble le plus adapté à mon jeu tout en permettant une transition pas trop compliquée à gérer avec le backside ? Y a-t-il un type de bois à privilégier ou à éviter avec un anti ?

Un grand merci d’avance pour vos réponses.


(Clst B6; Defplay senso / 999 1.5 / FL3 1.1) #2

Mon avis est que ça ne va pas faire que déplacer ton problème. On ne devient pas meilleur receveur ou meilleur pousseur en changeant de matériel, on produit juste des balles différentes.

En vrac:

  • Non, un PL 0x n’est pas spécialement contre indiqué pour un jeu à la table. En fait les trois meilleurs joueurs que je connaisse avec un sans mousse jouent à la table.
  • Un anti ne permet pas de s’affranchir d’un défaut dans le geste de la poussette revers
  • Un anti, tout comme un court, nécessite d’être très actif car on produit des balles souvent très faciles à attaquer pour l’adversaire.
  • Un anti ne permet pas de jouer “comme avec un backside” et d’avoir des bonnes balles. C’est un style à part, qui pourra peut-être te convenir, ou pas…

(Zéro de conduite) #3

Ceci exprime clairement un probleme de mental pas de matériel…

Tu bouffe du robot autant que possible, puis exo avec des partenaires pour avoir de solide acquis et tu te lance…la prise d’initiative comporte le risque d’échec…Ce qui compte c’est le bilan final et la progression.
En gros, tu ose ou tu change de stratégie de jeu…


(13 - OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #4

Je trouve, moi, que ta réflexion est plutôt censée et argumentée. Si ça fait des années que tu joues avec un classique de faible épaisseur en revers, et que tu ne joues toujours pas du revers, ça ne viendra peut-être jamais… et à 42 ans on cherche à optimiser son jeu plutôt que de repartir de zéro.
Après le choix de la plaque à prendre en revers dépendra des balles que tu veux recevoir. Si tu aimes bien mettre beaucoup de rotation dans ton coup droit et t’appuyer sur une balle coupée pour démarrer, attention aux revêtements ayant peu d’adhérence : tu récupéreras plutôt des balles molles.
L’anti peut être un excellent choix si tu es à l’aise pour toper frappé, ou frapper, sur des balles plutôt peu coupées ou molles. Tu peux amortir au rebond, couper agressif pour faire monter la balle… il faut alors prendre un anti classique genre Best Anti.
Un picot Ox, long ou court d’ailleurs, peut aussi être intéressant dans le même esprit. L’avantage c’est que certains te permettront d’imprimer ton propre effet dans certains cas, ce qui aide à se sortir d’une tentative d’enfermement dans le revers. Le picot court Ox genre orthodox ça peut valoir le coup d’un essai…
Par contre si tu aimes démarrer sur des balles coupées, mieux vaut alors un truc très lent et très adhérent comme un Friendship 729fx, un Tibhar super défense, un Giant Dragon Submarine… qui vont te permettre d’appuyer ta poussette et de casser l’effet du service d’en face. Mais là on est plus proche de ce que tu as tenté de faire avec un Tackiness en faible épaisseur…
Après le seul moyen c’est de tester ! Tu auras peut-être une révélation avec une plaque spéciale…


(Ex 18 / Fortius FT / O7P / O5E) #5

Pour une autre option, tu peux aussi envisager de retourner sur des non tensors, pour avoir plus de sécurité en revers. On peut envoyer des tops et balles de très haute qualité avec des classiques ou leurs versions modernisées. Un non tensor offensif sera plus permissif que les FX-P tout en permettant d’attaquer plus facilement qu’avec un tackiness ou varispin, et tu n’auras pas besoin de retenir le bras.

Cas différent car je savais déjà toper en revers et j’étais plus jeune, mais à ma reprise, j’avais mis un bout de temps avant de mettre un tensor.


(Chimiste378) #6

Bonsoir.

Un grand merci pour le temps passé à me donner vos réponses qui m’apportent toutes d’intéressants éléments de réflexion.

Il est clair à la lecture de ceux-ci que j’ai deux options :

  1. Comme suggéré par la plupart d’entre vous : persévérer avec un backside en partant éventuellement sur quelque chose de plus contrôlable que mon FX-P : soit (comme proposé par Popette) un revêtement lent et adhérent type Friendship 729FX soit (suggestion de Branflakes) un classique (type Samba peut-être pour garder un mousse assez tendre et faciliter le démarrage ?).

  2. Partir vers un revêtement non-adhérent sachant que ceux-ci nécessiteront fatalement une période d’apprentissage pouvant être importante. Pour Popette : en ce qui concerne les tops CD je suis assez bon en tops frappés (sur balles molles et légèrment coupées) et en tops rotation (sur balles très coupées) mais moins à l’aise sur des frappes sèches. Par exemple si j’alterne services coupés et services mous j’arrive à enchaîner en top dans les deux cas derrière mais j’ai beaucoup plus de mal à “percer” en frappe sèche.

En fait depuis 1 an ou deux je me pose régulièrement cette question de tenter ou pas un non-adhérent et jusqu’à présent je me suis toujours ravisé et rangé à l’avis exprimé clairement par Dominique_de_Pornic : m’entraîner pour développer un revers décent. Néanmoins aujourd’hui je pense quand-même que je vais au moins tester autre chose (la période des fêtes sans compétition m’en donne ici l’opportunité), en fait je m’en voudrais de ne pas le faire, d’attendre encore 2-3 ans et puis de me dire “zut si j’avais su je l’aurais fait plus tôt”. Si le test ne s’avère pas concluant du tout ou bien si je me rends compte qu’il y a du potentiel mais que l’apprentissage est trop complexe je partirai alors (tout du moins pour cette saison) sur un backside mais en privilégiant le contrôle.

Dernière question : un soft adhérent (type 802-40) ne vous semblerait-il pas un compromis intéressant dans mon cas pour garder certaines caractéristiques du backside tout en facilitant un démarrage revers ?

Encore merci pour vos avis.


(13 - OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #7

La meilleure plaque pour démarrer, c’est le backside… du coup, n’importe quelle autre plaque demandera davantage de technique pour démarrer ! C’est potentiellement éducatif mais ça ne va pas t’aider si tu n’es pas doué du revers. J’ai fait quelques balles avec un soft adhérent, c’est très sympa et potentiellement très efficace en démarrage revers mais ça demande une bonne technique pour faire un démarrage qui serait plus facile avec un backside.
En plus tu disais que tu ne te sentais pas à l’aise avec l’idée de devoir appuyer près du rebond en bloc.

Il y a des plaques hybrides entre anti et backside, comme le spinlord sandwind. C’est un backside peu adhérent qui permet de mettre de l’effet quand on s’engage dedans et de faire aussi des balles mortes sans prendre l’effet adverse, comme avec un anti.

J’avais aussi essayé un Juic Neo anti. C’est pas désagréable comme plaque, tu devrais essayer dans tes tests de fin d’année. C’est un anti mais il possède tout de même une légère possibilité de friction ; j’arrivais à toper du revers de façon honnête avec ça… évidemment le top était très peu saucé mais on pouvait agripper la balle suffisamment pour la passer en top, tout en étant presque insensible à l’effet adverse au service, et tout ça avec la vitesse d’un backside lent, avec de bonnes sensations moelleuses donc possibilité de bloquer facilement comme avec un backside (mais avec plein de contrôle), de choper si nécessaire… bref un revêtement polyvalent qui pourrait te permettre d’assurer côté revers tout en distillant quelques balles surprenantes te permettant de préparer ton coup droit.
Je tenterais ça à ta place…


(Ex 18 / Fortius FT / O7P / O5E) #8

Je ne connais rien à l’anti, un petit peu plus les softs qui demandent d’être actif en permanence pour être efficaces. Techniquement, c’est aussi exigeant, ça permet un petit démarrage en balle portée et liftée (ça tourne pas si peu que ça), mais ça demande quand même de la confiance et ça pardonne encore moins niveau timing, parce que la trajectoire sera plus droite à cause de l’adhérence moindre. Mais certains sont « faits » pour ça, et ça leur vient immédiatement.

Sans connaître ton jeu, c’est difficile de savoir si tu y es prédisposé. C’est possible, mais dans le cas contraire, ça ne sera pas une meilleure option.

Puisque ça te tente, fais donc l’essai de l’anti, voire même des softs, tu en apprendras sur toi, sur les autres, et tu en ressortiras avec au moins un peu d’expérience en plus !


(Cedric Brouns) #9

Sinon super défense de chez thibar.
Un backside qui est fabriqué en très petite épaisseur.
J’ai entendu dire que le 0.5mm peut réagir comme un anti, ou en tout cas donner l’impression de… Et les joueurs aillant joué contre, ce sont souvent fait avoir à cause de cette faible épaisseur. Tiens tu joue avec un anti, ah ben non mer…


#10

J’ai eu l’exemple ce week end, un vétéran avec un superdefense en 0,5. Impossible de lui faire manger au service, par contre il mettait une sauce de dingue, et parfois te sortait une frappe du poignet de l’espace, même sur balle longue coupée.
J’ai rien compris du match!


(13 - OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #11

C’est l’effet de « cassage de l’effet adverse » que je suggérais avec un Friendship 729 par exemple ou un Submarine. C’est encore plus facile avec une plaque collante…


(Eric) #12

Perso, parmi les pdm, je trouve que l’anti est de tres loin la plus limitee de toutes
Je privilegirais plutot un picot si tu te sens pas assez actif pour utiliser un soft
Le court me parait le plus adapte a ce que tu recherches
Le long me semble trop exigeant d’apres ce que tu dis de ton revers et le sec est trop dépendant de l’adversaire et des effets qu’il imprime


(13 - OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #13

Qu’est-ce que tu appelles picot court, si ce n’est ni un long ni un sec ni un soft ?


(OSP immune Ox Pb ALC-T05 1.9-DG1) #14

Oui c’est vrai… pas compris ??? :thinking:
Le soft est un Picot court…
et pour moi, c’est plus exigeant un soft qu’un long ! Ayant joué avec les deux, après les sensations de chacun…


#15

Je pense justement qu’il parle du soft… Bloodymary, je pense, veut dire que pour lui c’est le soft le mieux adapté, même si chimiste ne se sent pas d’en utiliser un…


(Eric) #16

Alors je me refere au matos de y’a… 15 ans :stuck_out_tongue:
Faut pas m’en vouloir si y’a eu du changement

Pour moi (et je me trompe peut etre hein :wink: ) :

picot court = meme structure que le picot long mais picot plus court
soft = les picots sont plus larges

Le picot court est plus acces “defense” et le soft “contre”

Apres, c’est peut etre considéré comme du soft ou ca ne se fait plus trop j’en sais rien :stuck_out_tongue:

Pour le sec, c’est pour moi bien trop limité et c’est plus un revetement pour le mec qui a une gestuelle pourrie et qui sait rien faire de la balle :stuck_out_tongue: vu que tu ne fais que subir les affets adverses et que c’est tres compliqué d’attaquer avec a part une balle portée a l’ancienne


(Philippe (11) -T80Fx 1,9 / Wobbler 1mm / T 703) #17

Tofff qui était encore numéroté il n’y a pas longtemps sera content de savoir qu’il a une gestuelle pourrie et ne sais toujours pas quoi faire de la balle. :joy::face_with_raised_eyebrow:


(OSP immune Ox Pb ALC-T05 1.9-DG1) #18

C’est un peu fouilli…

  • tu as juste:
  • Picot court=soft (ne pas confondre avec certaine appellation soft de backside pour plus de tendreté)
  • Picot mi-Long (souvent moussé)
  • Picot Long Ox (pas de mousse) ou moussé
  • antitop classique
  • antitop lisse
  • backside

(Zéro de conduite) #19

Et pour les justiciers masqué il y a les bon backside et les pdm…ça simplifie encore mieux…


#20

Par contre, je joue au ping depuis presque 40ans et un picot court, pour moi, c’est un soft, après il y a de nombreuses différences entre les softs… des picots plus étroits, plus larges, plus serrés, plus souples… enfin plein mais je n’avais jamais entendu personne les appeler différemment! Tu jouais dans quel coin?