Le meilleur du tennis de table et du PING-PONG Bons plans / Codes Promos | Application Archives : Forum | Matériel

Le juste prix d'un entraineur de club diplômé?

Bonjour à tous,

Je cherche à déterminer le juste prix d’un entraineur de club diplômé (en province on va dire, car à Paris les choses sont peut être différentes), en distinguant plusieurs cas (voir ci-dessous). J’invite donc responsables associatifs membres de ce forum à éclaircir ma lanterne sur la question, en MP si besoin. Merci d’avance !

Cas 1 : interventions ponctuelles (moins de 15h hebdo) sous statut auto-entrepreneur : quel taux horaire ? Frais kilométriques en sus ou pas ?
Cas 2 : interventions ponctuelles dans le cadre d’un stage à la semaine (35/40h) : quel taux horaire (ou quotidien, ou hebdomadaire, selon la manière dont c’est négocié) ? Frais kilométriques en sus ou pas ?
Cas 3 : travail à temps plein ou presque sous statut salarié : quel échelon dans la CCN du sport ?

PS : je ne souhaite pas que le sujet dérape sur le débat de l’auto-entrepreneuriat = salariat déguisé SVP, c’est un autre sujet :wink:
PS 2 : je sais aussi qu’un prix se détermine selon plein d’autres paramètres comme l’expérience, les éventuelles tensions sur le marché du travail etc… je cherche juste à avoir une idée du prix moyen pratiqué en 2021. Merci.

Dans mon club, 32.5 euros pour 1h30 par semaine pour les enfants.

1 « J'aime »

Bonjour,

Cas 1 : les auto entrepreneurs (dans le domaine du sport) que je connais facture 25€ de l’heure en province. Pour les frais kilométriques, ils ne sont pas facturés en règle générale car les distances parcourues sont faibles. On pourrait imaginer qu’ils soient facturés si les distances sont importantes afin qu’il s’y retrouve financièrement.
Il faut juste savoir que de son côté, les frais de déplacement sont déclarés comme des revenus donc il paie des impôts et des cotisations dessus, ce ne sont pas des frais déductibles. Si le déplacement lui coûte 10€ il faut qu’il facture 15-20€ pour ne pas perdre d’argent au final. Cà limite fortement l’intérêt d’embaucher un auto entrepreneur qui habite loin du club.

Cas 2 : je pense qu’il s’agit aussi d’un auto-entrepreneur. Soit il n’habite pas trop loin, auquel cas on se rapproche des conditions du cas 1 si ce n’est l’aspect ponctuel, tu peux donc négocier un tarif horaire car c’est suffisant pour avoir une idée globale des coûts.
Si la situation est plus singulière, il faut rester sur place la nuit, rester pour les repas, le lieu est reculé, etc… Il est préférable de partir sur un coût global de la prestation car le temps d’entraînement classiquement facturé 25€/h ne représente qu’une fraction du coût global du stage.

Dans les 2 cas, il faut demander un devis chiffré à l’auto-entrepreur pour éviter les surprises.
Par exemple, tu négocies 25€/h pour 10h d’entraînements hebdo, tu prévois 250 €/semaine dans ton budget et au final il te facture, le trajet, sa raquette ou je ne sais quoi d’autre et tu te retrouve avec 400€ de facture… tu es lésé par l’auto-entrepreneur. L’inverse peut aussi arriver, un auto-entrepreneur peu expérimenté facture bien les 250€ par semaine mais une fois qu’il a payé les impôts et ses frais de déplacement et autres, il ne lui reste plus rien… dans ce cas c’est l’auto-entrepreneur qui est lésé.
C’est pour çà qu’un devis chiffré précis avec un inventaire des dépenses est utile à tout le monde, on reste dans un milieu associatif peu professionnalisé où il est de l’intérêt de tous d’être constructif.

Cas 3 : dans le cas d’un travail salarié, les jeunes entraîneurs commencent généralement à l’échelon 1 (smic + 6%) tout simplement parce que les clubs n’ont, sauf exception, pas beaucoup d’argent. La plupart des entraîneurs sont embauchés grâce à des montages hautement subventionnés et ils n’ont pas la marge financière pour payer plus.
Maintenant, si on cherche un juste prix, en ne prenant pas en compte les contraintes des clubs, je dirais qu’un entraîneur diplômé bac+2, qui est responsable de dizaines de gamins, qui s’occupe du relationnel avec les parents, qui gère de l’administratif, qui travaille le weekend et avec une amplitude horaire très variable, mérite au moins 1800-2000 € par mois avec 5 ans d’expériences, mais je ne pense pas que beaucoup de club puisse mettre 45000 €/an dans un salaire…

Une dernière chose, pour les clubs qui cherchent à embaucher et qui n’ont pas de bénévoles sachant gérer l’administratif lié au salarié, je vous conseille de passer par un groupement d’employeurs (même si vous êtres le seul employeur). Ce sont des associations qui ne font que de la gestion de salarié. Le groupement embauche l’entraineur et facture au club une prestation de service (= salaire - subventions au salaire). Ca évite de gérer les cotisations, les mutuelles, les évolutions de la loi…

Voilà, mon pavé est fini ^^

1 « J'aime »

Pour le cas des stages vacances scolaires je parle de stages « à temps plein » (35 à 40h de travail pour une semaine). A 25€/h pour quelques heures d’entrainement hebdo je dis pourquoi pas, mais appliquer ce même tarif horaire à un stage complet sur une semaine (la préparation et l’animation ne sont pas les mêmes) ça fait du 1000€ la semaine. Il en faut des gamins pour rentabiliser le truc ! :sweat_smile:

Pour un stage il faut négocier un forfait à la semaine (par exemple 500€)

S’il veut se payer à l’échelon 1 pour 40h de stage, il faut déjà qu’il facture 12.5 €/h, soit 500 €. Donc il ne peut pas descendre dessous (sauf à se « sous-payer »).
Le gap entre les 500 et les 1000 € est la marge de négociation, en fonction de ses coups fixes qu’il doit bien amortir en facturation client. Est-ce qu’il vient de loin ? Est-ce qu’il doit payer ses repas ? Est-ce que les 40h prennent en compte les temps de préparations ?

Ensuite il y a à mon sens deux facteurs à prendre en compte.
Quel type de prestation il fournit ? Si le club gère tout (la salle, le matériel, l’inscription de joueurs…) et que l’entraîneur ne vient « qu’entraîner » alors 500-600 € c’est pas mal. S’il fournit une prestation clé en main, où le club commande un stage qui est entièrement géré par l’auto-entrepreneur (l’entrainement, les activités extra sportives, le matériel, les convocations des joueurs, les autorisations parentales, les allergies alimentaires des gosses…), alors 1000 € n’est pas déconnant.
Est-il auto-entrepreneur à plein temps ou en appoint ? Un jeune étudiant qui fait entraîneur pour se faire de l’argent de poche sera déjà content de gagner 500 € en une semaine. Mais si l’auto-entrepreneur doit en vivre, il ne peut pas se permettre de gagner moins que le smic et il aura sûrement des coûts de logistique supérieur à l’étudiant car il doit organiser efficacement son entreprise.

Ce ne sont que quelques pistes de réflexion.

1000€ la semaine ça peut être « déconnant » pour pour de basses raisons de rentabilité : à ce tarif là, avec des semaines de stage facturées à 90€ (c’est ce qu’on pratique autour de moi), il nous faut 12 gamins présents tous les jours pour ne pas perdre d’argent (sachant que - pour nous en tous cas - le but de l’organisation des stages est aussi de contribuer au financement du club) :sweat_smile:

1 « J'aime »

Oui je suis d’accord avec toi mais je me plaçais du point de vue de l’auto-entrepreneur pour le « ce n’est pas déconnant ». Du point de vue du club la problématique est différente, et concilier les deux est parfois difficile.

Etant salarié quelques heures par semaine sur un club, ayant un DEJEPS / BEES 1° Tennis de table et 15 ans d’expérience, je suis payé 30 euros de l’heure brut + frais kilométriques (0,30 km) je suis non imposable donc les frais réels ne m’intéresse pas pour réduire mes impôts. Concernant les stages, je fais un forfait de 150 euros la journée (club prenant en charge avec participation de 10 euros des stagiaires pour réduire la note + indemnités frais km). Je fonctionne En CEA (Chèque emploi associatif) bien plus protecteur d’avoir un statut salarié tout en gardant une grande autonomie. Si mission sur les scolaires, 30 euros de l’heure. Pour les compétitions, on s’est mis d’accord sur une indemnisation des frais km pour mes heures de présences sur les compétitions jeunes (je suis un plus mais j’implique les parents dans la responsabilité de leurs bambins.

1 « J'aime »
Tennis de table et PING-PONG Bons plans / Codes Promos | Application Archives : Forum | Matériel