Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Fastarc

topic-unique
Tags: #<Tag:0x00007fcd72523428>

(TB Control / Secret flow chop 1.5) #1942

@archeo dernière précision avant ma commande : Le c1 permet-il de jouer a la table?
merci


(1356 / Allround S / Fastarc C1 1.5 / Blitz 0x) #1943

Vu mon bois et l’épaisseur dans laquelle je joue le C1, le top sur top n’est clairement pas pour moi ou alors faut que j’achète le bras de Steve Austin !
De toute façon, mon jeu à moi, c’est plutôt proche de ta table et il me convient bien. Peut-être qu’il peut aussi être bon à distance dans une épaisseur plus importante mais là, je ne suis pas en mesure de te répondre.


(TB Control / Secret flow chop 1.5) #1944

Merci. Moi non plus le top sur top c’est pas mon jeu. Bah on verra bien. Je viens de commander un c1 1,4…


(Black Metal / Fastarc P1 / Death Ox) #1945

merci pour tout :stuck_out_tongue_closed_eyes:.
J’ai acheté un G1, je ne suis pas à 30 balles près, je me ferai mon opinion moi-même.


(1163 | CD Fastarc G1 & RV Fastarc C1 ) #1946

Sur le site de TT11 il y a l’analyse de Patrick Hrdlicka (ancien joueur de l’équipe nationale du Danemark) concernant la gamme Fastarc. Il y a pas mal d’infos et son analyse est très intéressante.

"Séries Fastarc de Nittaku - Introduction

Les revêtements Fastarc constituent la série vedette de Nittaku, et se déclinent en 4 types: C-1, G-1, P-1 et S-1. Ces revêtements “Made in Germany” sont sur le marché depuis quelques années, et furent ajoutés à la liste LARC (liste des revêtements de raquette approuvés) en 2010 (G-1 et S-1), 2012 (C-1) et 2014 (P-1). Nittaku les présente de la manière suivante: “Grip-first” (accroche) pour le G-1, “Power-first” (puissance) pour le P-1, “Speed-first” (vitesse) pour le S-1 et “Catch-first” (attrape) pour le C-1.

Nittaku fournit des informations relativement détaillées sur la composition des revêtements:

Le G-1 est composé d’une mousse orange avec une dureté de 47.5 degrés, un topsheet “grip-type” avec des picots larges à espacements étroits (13 picots sur 5 cm horizontalement, et 22 picots sur 5 cm verticalement), et des indices de rapidité et de rotation de respectivement 15.00 et 12.50.

Le P-1 a une mousse jaune d’une dureté de 47.5 degrés, un topsheet “plastic-ready” avec des picots étroits et un espacement intermédiaire (13 picots sur 5cm horizontalement, et 21 picots sur 5cm verticalement), et des indices de rapidité et de rotation de respectivement 15.50 et 12.50.

Le S-1 a une mousse couleur crème d’une dureté de 45 degrés, avec un topsheet “speed-type” composé de petits picots bien espacés (11 picots sur 5cm horizontalement et 19 sur 5cm verticalement ) et des indices de rapidité et d’effet de respectivement 15.50 et 11.75.

Le C-1 a une mousse couleur crème similaire au S-1 et un topsheet de type “catch-grip” avec de larges picots peu espacés comme sur le G-1 (13 picots sur 5cm à l’horizontal, et 22 picots sur 5cm à la verticale) et des indices de rapidité et de rotation de respectivement 15.25 et 12.25.

Toutes les mousses des revêtements Fastarc ont des petites alvéoles, une légère odeur de booster, et se gondolent peu au déballage. Avant le découpage, les plaques pèsent respectivement 70g (P-1, Noir, 2.0 mm, 171 mm x 170 mm), 68 g (G-1, Noir, 2.0 mm, 170 mm x 170 mm), 65 g (C-1, Noir, 2.0 mm, 168 mm x 169 mm), et 61 g (S-1, Noir, 2.0 mm, 169 mm x 170 mm). La mesure de la dureté révèle l’ordre suivant: (du plus dur au plus mou): Xiom Omega V Asia > Fastarc G-1 > Xiom Omega V Euro > Fastarc C-1 > Fastarc P-1 > Tibhar Evolution MX-P > Nittaku Alhelg > Donic Acuda Blue P1 > Fastarc S-1, avec une différence vraiment très subtile entre les 5 revêtements du milieu. Les revêtements sont vendus dans un emballage en carton qui sera de couleur noir et argent (C-1), bleu et or (G-1), noir et or (P-1) et roug et argent (S-1).

Procédure du Test

J’ai tout d’abord testé le Nittaku Fastarc P-1 sur un bois OFF- composé de 5+2 plis, ce qui était trop dynamique et vif. J’ai ensuite décidé de tester les revêtements Fastarc tout neufs, en 2.0 mm noir, sans booster, sur un bois légèrement plus lent mais toujours OFF- avec 5 plis tout en bois à la construction classique limba/limba/ayous/limba/limba. J’ai utilisé une variété de picots courts sur mon revers durant ces tests: le TSP Spectol (avec le P-1), le Spinlord Waran (avec le G-1), le Stiga Clippa (avec le C-1) et le Stiga Radical (avec le S-1). Les revêtements étaient collés au bois avec 3 couches de colle Revolution 3 viscosité normale et évalués dans l’ordre suivant sur 1 à 2 sessions en utilisant des balles plastiques 40+ 3 étoiles sans coutures et en faisant principalement des matchs d’entraînements: P-1, G-1, C-1, S-1.

Nittaku Fastarc P-1 - Un revêtement medium-soft allround/offensif avec un étonnant potentiel en rotation.

Le nouveau membre de la collection Fastarc, le P-1, a été spécialement conçu pour une utilisation avec des balles 40+ et présente un topsheet “Tension Power & Strong Sponge”. Nittaku décrit le P-1 comme la version Puissance du Fastarc, qui convient à des joueurs qui désirent “allier rotation, vitesse, puissance et précision tout en réalisant des coups créatifs” et qui s’appuie sur une performance en vitesse.
Sensations de Jeu

Le Fastarc P-1 de Nittaku semble plutôt dur au toucher, comme on s’y attend pour un revêtement d’une dureté de 47.5. Il est aussi relativement lourd, pesant 50g après la découpe pour un test sur un bois de 157x150mm, ce qui est relativement similaire à l’Omega-V Tour de Xiom (50g) et à l’Evolution MX-P de Tibhar (51g).

Etant donné son poids et sa dureté sur le papier, je trouve que le P-1 est étonnamment mou durant le jeu. Les coups droits étaient OK, mais la balle pénétrait le revêtement plus en profondeur que je m’y attendais et en ressortait donc avec un léger délai. Je devrais préciser que les semaines précédentes, j’ai surtout joué avec des revêtements chinois en coup droit, qui sont évidemment une toute autre paire de manche, et ont pu influencer ma perception du P-1.

Néanmoins, le P-1 m’a semblé beaucoup plus tendre que le G-1. La trajectoire de la balle, en tops coup droit avec le Fastarc P-1, est plutôt haute et offre plein de courbe et de sécurité lorsque vous topez sur des balles lourdes du revers au dessus du filet. J’ai toutefois rencontré quelques glissement de la balle. Curieusement, lorsque je faisais des tops je n’ai pas senti qu’il y avait tant de rotation que ça dans la balle, mais à voir le bloc de mon adversaire, ma balle tournait visiblement plus que je pensais.

Ce qui m’a marqué avec le P-1 - et qui s’avère vrai aussi avec le reste des série Fastarcs - c’est que le revêtement n’est pas très sensible à l’effet. Ceci m’a aidé pour envoyer des tops spins, y compris des coups plus “artistiques”, vers la ligne blanche et aussi vers des angles improbables, avec un excellent contrôle. Le revêtement est plutôt rapide et dynamique ce qui veut dire que j’ai du réduire la vitesse d’exécution de mes coups sur les tops et les frappes, car sinon la balle sortait. Les blocs étaient excellents en raison de la faible sensibilité à la rotation mentionnée plus haut, ce qui équilibrait avec le côté très catapulte de la plaque.

Le jeu court fut plutôt difficile, en raison toujours du côté catapulte du revêtement, et du manque d’accroche. Je devais vraiment faire preuve d’un bon contrôle pour placer des balles courtes. Le P-1 m’a beaucoup surpris au service. J’avais plutôt un bon contrôle concernant le placement de mon service, mais encore une fois, je n’avais pas l’impression de donner beaucoup d’effet à la balle. Cependant, à voir le retour de mon adversaire, la balle semblait tout de même tourner, ce qui laisse penser que la balle pénètre assez loin dans la mousse, permettant de générer une bonne dose de rotation.

En conclusion, le Nittaku Fastarc P-1 est un revêtement all-round/offensif de haute qualité, similaire à l’Omega V Euro ou Pro de Xiom, sauf qu’il y a un effet catapulte un peu plus faible et que la mousse est moins tendre.

Service: 8.5/10
Retour de service et jeu court: 8/10
Rotation: 9/10
Frappe: 8.5/10
Bloc: 9/10

Type de jeu recommandé: à mon avis, le Fastarc P-1 de Nittaku convient mieux à des joueurs de niveau intermédiaire à confirmé qui ont un jeu varié. Je pense que cela convient tout particulièrement à ceux qui préfèrent un jeu ouvert et propre sans trop mettre l’accent sur la rotation.

Nittaku Fastarc G-1 - Un revêtement fun, rapide et qui prend peu l’effet - pour un jeu offensif en rotation.

Nittaku présente le G-1 comme un revêtement qui “sécurise vos coups les plus rapides, vos courbes et apporte une rotation puissante. Le topsheet “Tension Spin” offre une excellent sensation d’accroche et un fort effet grâce à sa formule chimique unique et à un design spécial de picots. La mousse dure produit une puissante sensation pendant les coups”. Nittaku recommande le G-1 sur un coup droit qui met l’accent sur la rotation.
Sensations de jeu

Le Fastarc G-1 de Nittaku est au toucher similaire à l’Omega V Asiade Xiom bien que 2 grammes plus léger (49g) lorsqu’il est découpé pour un test sur un bois de 157x150 mm. Après avoir fait mes premiers coups droits, il était déjà évident que le G-1 est significativement plus dur dans le jeu que le P-1. En coup droit, la sensation est très ferme et directe et il y a même un bon son à l’impact. Les tops coups droits sont faciles à réaliser et les sensations sont excellentes. La trajectoire des tops est moyenne haute à haute, offrant un très bon dégagement au-dessus du filet.

Contrairement au P-1, j’ai cette fois senti que la balle accrochait bien dans la mousse et le topsheet, me permettant de mettre une bonne dose de rotation dans mes démarrages. Le G-1 génère définitivement plus d’effet que le P-1, peut-être parce que la mousse plus ferme me donnait plus de confiance pour frapper plus fort. Le contrôle sur les tops spins est vraiment excellent et j’étais capable de bien jouer sur les angles.

A mon avis, le G-1 est un peu plus rapide que le P-1, et par conséquent fournit plein de puissance et de courbes pour jouer en top sur top, loin de la table. En fait, il me fallait même modérer ma force pour éviter de faire sortir la balle de la table. Il n’est donc pas possible de jouer en toute puissance, comme avec les revêtements DHS Hurricane, mais le revêtement demande tout de même moins de toucher de balle qu’avec le P-1.

Etrangement, le glissement de la balle sur les tops coups droit contre des tops revers puissants était moins fréquent qu’avec le P-1. Les sensations en frappe étaient excellentes aussi, et je pouvais créer un bon rythme. Tout comme avec le P-1, le G-1 prend peu l’effet, ce qui avait un impact positif sur les frappes et blocs - la sensation était agréable et nette quoique rapide - ainsi que sur les retours de service agressifs.

Les retours de service plus passifs peuvent être joués avec une bonne dose de coupe et une trajectoire basse, même si placer des retours courts s’est avéré assez complexe à cause de la vitesse du revêtement. Je pouvais donner une bonne dose de rotation sur les services et j’avais un très bon contrôle sur le placement. En raison de la grande rapidité du revêtement, il faut avoir un excellent toucher de balle pour servir court. Le Fastarc G-1 de Nittaku me rappelle l’Omega V Tour de Xiom, le Gewo Nanoflex FT48 et aussi une version à trajectoire plus haute de l’Evolution MX-P de Tibhar.

Globalement, c’est un revêtement super agréable pour les jeux offensifs en rotation, qui s’est tout de suite classé dans mes favoris.

Service: 9/10
Retour de service et jeu court: 8.5/10
Rotation: 9.5/10
Frappe: 9/10
Bloc: 9/10

Type de jeu recommandé: Dans une interview récente, le joueur et coach américain Samson Dubina a déclaré qu’il utilisait le Nittaku Fastarc G-1 en coup droit et revers. Ayant eu le plaisir de jouer récemment contre Samson, je peux vraiment voir comment ce revêtement est un excellent choix pour son jeu propre, ouvert, en top des 2 côtés. C’est un revêtement pour des joueurs d’un niveau avancé à pro qui ont un jeu aggressif mais stratégique et qui peuvent exploiter la faible sensibilité du revêtement à l’effet pour bien placer leurs coups.

Nittaku Fastarc C-1 - Une version avec moins de vitesse et d’effet mais avec plus de contrôle que le P-1?

Nittaku présente le C-1 comme un revêtement offensif, qui offre une grande vitesse, une courbe de balle idéale, et un top puissant. Le concept du C-1 est “catch-first” et il propose un “topsheet Tension Spin & Soft Strong sponge”. Le Fastarc C-1 a été conçu pour combiner les performances de vitesse du S-1 et de la rotation du G-1 en un revêtement équilibré au contrôle excellent
Sensations de Jeu

Le Nittaku Fastarc C-1 est très légèrement plus dur que le P-1 quand au toucher, ce qui est surprenant étant donné que la mousse est plus tendre et qu’il est plus léger (47 grammes sur un bois de 157x150mm). Bien que les designs du topsheet et de la mousse des C-1 et P-1 soient plutôt différents (voir introduction), les 2 plaques me paraissent très similaires en jeu, excepté peut-être que le C-1 est légèrement plus lent, a moins de potentiel en rotation et qu’il dégage un “clic” moins prononcé sur les coups rapides.

Le C-1 a la même sensation molle que le P-1 sur les frappes rapides en coup droit. Les échanges en coup droit sont plutôt propres et peuvent être joués avec un bon contrôle, mais la temporisation est légèrement plus longue en comparaison avec des revêtements plus durs. Les trajectoires medium-haut à haut du revêtement assurent une excellente sécurité au-dessus du filet lors de tops coup droit contre des top revers puissants. Les tops ont un niveau très correct de rotation - comme avec les autres revêtements Fastarc, la mousse et le topsheet semble être en parfaite harmonie, insufflant une sensation de contrôle au joueur.

J’étais capable d’envoyer des tops avec beaucoup de variations topspin/sidespin à mi-distance et avec plus de confiance qu’avec n’importe quel autre revêtements, excepté le G-1. J’attribue ceci à une combinaison parfaite de vitesse, rotation, et à une faible sensibilité à l’effet. Je n’ai pas senti de glissement de balle en topant avec le C-1, peut-être grâce au topsheet “catch-grip”? Le C-1 est suffisamment rapide pour permettre des échanges en top sur top à mi-distance ou même loin de la table - comme pour le G-1, il me fallait contrôler ma force pour éviter que la balle sorte de la table. Il y a une bonne précision en bloc, en partie car le revêtement n’est pas aussi rapide que le G-1 ou P-1.

Les frappes sont plutôt agréables et fiables - le C-1 offre une très bonne vitesse pour finir les points. Les retour de services agressifs étaient très faciles à exécuter, grâce à la faible sensibilité à la rotation du revêtement. Lors des échanges lents et courts, il y a un bon contrôle, un poil mieux qu’avec les P-1 et G-1. Le service semblait légèrement moins tourner comparé au P-1 et G-1 mais avait tout de même un bon niveau de rotation. Au final, je décrirai le C-1 comme légèrement plus lent, avec moins de potentiel en rotation, mais plus de contrôle que le P-1.

Service: 8.5/10
Retour de service et jeu court: 8.5/10
Rotation: 9/10
Frappe: 8.5/10
Bloc: 9/10

Type de jeu recommandé: A mon avis, le Fastarc C-1 de Nittaku convient pour la même clientèle que pour le P-1, avec peut-être un peu plus de possibilités pour des joueurs intermédiaires/avancés car il propose plus de contrôle et est plus léger.

Nittaku Fastarc S-1 - Un revêtement plus tendre et plus lent pour un jeu offensif avec du contrôle
Nittaku décrit le Fastarc S-1 comme la version la plus tendre des revêtements des Fastarc, avec une vitesse légèrement réduite et un meilleur contrôle. Le revêtement est recommandé pour une utilisation en revers, avec un accent sur le jeu en frappe rapide.
Sensations de Jeu

Le Fastarc S-1 de Nittaku est très mou au toucher, beaucoup plus que le laisse penser sa mousse de 45 degrés. Il ne pèse aussi que 43 grammes après un découpage pour un bois de 157x150 mm, ce qui est plus léger que n’importe quel autre revêtements 40-45 degrés que j’ai testé. Le topsheet semble très tendre et cela m’inquiéterait un peu quant à sa durabilité.

Presque tout de suite lors de l’évaluation de ce revêtement, il m’a paru évident que le S-1 est aussi le plus mou et le plus lent des Fastarc en jeu, et ne correspond pas vraiment à la description de Nittaku “vitesse avant tout”. Je sentais très bien la sensation discrètement ligneuse du bois utilisé pour le test, sur des coups agressifs. Néanmoins, le S-1 fournit un bon retour et un excellent contrôle sur les échanges en coup droit. La trajectoire en top spin est plutôt haute mais comme le S-1 est plutôt lent, plusieurs de mes tops coup droit n’ont pas passé le filet. Une fois que j’ai commencé à toper en ouvrant plus ma raquette ou bien avec une vitesse de bras plus grande, j’ai obtenu un très bon contrôle sur mes tops, même si je ne les sentais pas super rapides ou avec beaucoup d’effet.

J’ai eu des glissements et des balles tombantes du revêtement à quelques occasions. A mon avis, ce revêtement est meilleur en jeu proche de la table - les coups joués à mi-distance demandent beaucoup d’effort. Tout comme les autres Fastarcs, le S-1 prend peu l’effet, ce qui me permet de varier mes démarrages avec plus de sérénité qu’avec la plupart des autres revêtements. La faible sensibilité à la rotation est également bénéfique en bloc, où, en association avec sa vitesse réduite ainsi que son effet catapulte limité, permet un contrôle plus précis de ses blocs actifs et passifs. Les frappes étaient agréables à jouer grâce au haut niveau de contrôle de la plaque - qui a tout de même assez de vitesse pour conclure un point.

Les retours de service passif étaient faciles à placer bas et court, et la faible sensibilité à la rotation du revêtement m’a vraiment permet d’utiliser la rotation de mon adversaire pour envoyer des retours de service agressifs difficiles à ramener, même à vitesse moyenne. J’avais un excellent contrôle de la vitesse et du placement de mes services mais j’ai trouvé que la mousse était trop molle pour donner beaucoup d’effet à la balle. Même si je n’ai pas testé le S-1 en revers, je suis sûr qu’il doit être très bon, de part sa mousse tendre, ses trajectoires hautes et le contrôle qu’il apporte.

Service: 8/10
Retour de service et jeu court: 9/10
Rotation: 8.5/10
Frappe: 9/10
Bloc: 9/10

Type de jeu recommandé: Globalement, le Fastarc S-1est un revêtement de qualité pour les joueurs offensifs avec du contrôle. Il n’a pas la même vitesse et le potentiel en rotation que de nombreux autres revêtements mais son excellent contrôle permet un jeu posé et en toucher de balle, tout en offrant suffisamment de puissance pour conclure des points joués proches de la table. Je pense que le S-1 est particulièrement approprié pour des joueurs en phase de perfectionnement."


(Black Metal / Fastarc P1 / Death Ox) #1947

Merci beaucoup fl0000 pour ce résumé très complet


#1948

moi ça confirme mon intérêt pour le C1


(tchou62260) #1949

j’ai craqué pour le G1 après avoir contacté t11, mais en voyant ce résumé je me conforte sur mon choix.


#1950

C’est le revêtement préféré et utilisé par Killer. Je pense donc qu’il a bien choisi.


(Christophe) #1951

Oui un pro qui marche à l instinct, c’est exactement ça lol


(Black Metal / Fastarc P1 / Death Ox) #1952

j’ai reçu mon G1 pour remplacer mon Rhyzm-P en CD
à suivre


(fred76) #1953

J’attends ton essai avec impatience, et impatience ce n’est pas ma copine…


#1954

Fastarc G-1 adopté pour mon CD après le recul de plusieurs matchs et entrainement

C’est un peu un “super” vega intro avec beaucoup plus de vitesse quant on le sollicite (j’étais en intro 2mm et le G-1 est en 1.8) , du grip, un comportement assez linéaire et surtout peu dynamique. J’arrose plus pour le moment (notamment en frappe à plat sur balle basse car je ne ferme pas assez visiblement) mais suis aussi plus dangereux. Certain flip était puissant sans trop forcer. Il faut maintenant travailler pour bien m’habituer à la plaque.

J’estime la dureté quasiment équivalente à l’intro, et en tout cas la transition s’est faite instinctivement dès la première séance.

Je note que le revêtement semble fragile car le top sheet est mou.

Je rappel mon bois : stiga allround classique.

Quelques points de comparaison avec ce même bois:

  • VS Vega intro 2.0mm noir : g-1 bien plus rapide mais reste maitrisable, sensation de puissance, même comportement linéaire et non dynamique.
  • VS Ventus spin 2.0mm rouge : g-1 plus dur , vitesse sensiblement équivalente avec le spin en 2.0, plus de sensation dans les frappes et coup fort (lié à la dureté j’imagine), plus de grip. Le ventus spin m’a bien plus aussi mais je le trouvais un peu trop tendre et au final pas adapté à mon jeu (trop dynamique?).
  • VS Vega japan 1.8mm rouge : on reste dans une dureté similaire, mais le japan est bien plus dynamique et je n’avais pas le niveau pour le controler, surtout en petit jeu. Impression d’inconstance également d’une séance à l’autre…ou c’était moi mais ca ne me l’a pas fait avec les autres plaques.

merci a tt11 pour la promo et arrow pour les conseils :slight_smile:


(13 - OSP Ultimate2 /H3neo/T05fx) #1955

Le topsheet est élastique, oui, mais pas particulièrement fragile.


(TB Control / Secret flow chop 1.5) #1956

Des retours sur la durée de vie du C1?
merci


(1356 / Allround S / Fastarc C1 1.5 / Blitz 0x) #1957

J’ai joué avec mon C1 1.5 mm pendant l’équivalent d’une bonne phase avec 2 entraînements par semaine, le championnat par équipe, le critérium fédéral et un peu de tournois. J’ai l’impression qu’il a perdu légèrement en adhérence mais c’est encore tout à fait viable. Je vais en commander un neuf car je suis un peu maniaque et qu ça me me permettra aussi d’avoir une raquette de secours au cas où. Je trouve donc sa longévité plutôt bonne mais il faut aussi reconnaître que mon jeu n’est pas majoritairement orienté vers le CD donc peut être qu’une utilisation plus intensive réduira d’autant sa durée de vie.


(16 - XVP-OVT-C1) #1958

Je trouve aussi la durabilité des G1 et C1 (ceux que je connais bien) assez bonne, en tout cas supérieure à l’OVT ou le T80 que je connais bien aussi. Moi je fais une phase avec ces G1 et C1 mais pas avec l’OVT


(clst 15 ; spinlord def/fastarc G1 1.8/dhs C8 1.0) #1959

Une petite question aux spécialistes des fastarc : voilà, je suis défenseur, j’ai un victas 401 2 mm comme backside. Il me satisfait pleinement en défense et petit jeu, mais voilà, pour toper, c’est très laborieux. est-ce qu’un G1, par exemple, pourait faire l’affaire ? D’après ce que j’ai lu, il a une grosse adhérence et un bon contrôle. Qu’en pensez vous ?


(1356 / Allround S / Fastarc C1 1.5 / Blitz 0x) #1960

J’ai joué avec les deux mais dans la plus petite des épaisseurs à chaque fois. Et je confirme qu’il faut s’arracher le bras pour faire un top avec le VS>401 ! En passant au G1, tu vas gagner en top et en accroche et en rotation avant mais tu vas perdre un peu en rotation arrière et en contrôle dans le petit jeu. Pour un jeu de défense moderne, surtout si c’est pour repartir en CD à mi-distance, le G1 devrait effectivement te convenir.


(clst 15 ; spinlord def/fastarc G1 1.8/dhs C8 1.0) #1961

Merci pour l’info. je vais essayer en 1.8 pour ne pas avoir une bombe dans la main… :upside_down_face:
Sur mon bois spinlord defender, ça devrait le faire.