Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Domination de la Chine : une page se tourne ?


(1015/ cd : Fastarc G1 2 mm / rv : agressor 1.5mm / Bs: OSP expert crwi conique) #1

C’est fini. La Chine a perdu sa domination dans le tennis de table masculin. Nous entrons dans le règne de l’Allemagne. Le roi est mort, longue vie au roi!

Sauter aux conclusions? Peut être. Mais sauter aux conclusions est beaucoup plus amusant que de marcher tranquillement vers eux.

La Chine a raté la Coupe du monde masculine et maintenant le simple masculin à l’Open d’Allemagne; ce sont des événements consécutifs où ils étaient absents de la finale. Dima a décroché Boll les deux fois et Deutschland a ajouté à leur collection croissante d’argenterie.

Mais ce n’est pas seulement les Allemands. Lee Sangsu a écrasé Xu Xin à Magdebourg. Sangsu n’est pas en reste. Il a une médaille bonze de Düsseldorf pour le prouver. Mais gagner 4-0? C’est fondamentalement inconnu.

Certains médias chinois appellent cela «l’hiver du tennis de table masculin».

Cela pourrait très bien être juste un coup sur le radar. Mais les blips sont ennuyeux, alors supposons que quelque chose d’autre va tomber.

Pendant près de deux décennies, c’est la Chine contre le monde, et pour la première fois dans cette bataille pour la domination mondiale, il semble que le monde puisse avoir le dessus. De toutes les manières que vous regardez, la Chine a laissé tomber la balle dans le tennis de table masculin.

Si c’est vrai, c’est un changement sismique. Les plaques tectoniques bougent et la carte du tennis de table est en cours de réécriture.
Xu Xin souhaitant sa perte à Lee Sangsu était juste un mauvais rêve. (Photo: Rémy Gros)

Et peut-être que nous ne devrions pas être trop surpris. Plus vous êtes en haut, plus la cible sur votre dos devient grande. Personne ne passe du temps à analyser comment vaincre un joueur classé en dessous d’eux. Cela signifie que la Chine a demandé au monde entier de planifier leur disparition. Le coup d’état du tennis de table a commencé.

Ensuite, il y a le vieil adage selon lequel la nécessité est la mère de l’invention. Les joueurs en dehors de la Chine ont dû être ouverts à l’expérimentation afin de faire des progrès contre les meilleurs du monde. Est-ce que quelqu’un se souvient de Dima essayant le caoutchouc chinois sur le coup droit l’année dernière? Cela n’a pas fonctionné et n’a duré que deux événements, mais sans expérimentation, il n’y a pas de progrès.

Dans leur domination, la Chine est-elle devenue complaisante?

C’est définitivement un moment de test pour les joueurs. Particulièrement lors du changement de garde en matière de coaching.

Lorsque Liu Guoliang a pris les rênes de l’équipe chinoise, les hommes ont échoué à remporter l’or aux Jeux olympiques d’Athènes. Ce qui suivit cependant fut une domination complète du sport à un niveau sans précédent.

Liu n’étant plus au volant, quelqu’un d’autre doit diriger l’équipe de Chine. Une nouvelle génération d’entraîneurs a besoin de temps pour s’adapter, tout comme une nouvelle génération de joueurs. Lors de l’Open d’Allemagne la semaine dernière, nous avons vu Wang Hao sur le banc tenter de guider Fan Zhendong, le dernier joueur chinois restant, à la finale. Cela n’a pas fonctionné, mais Wang Hao n’est pas du genre à abandonner facilement. Le champion du monde va frapper les livres et analyser où il a mal tourné.

Mais que se passe-t-il s’ils ne peuvent pas trouver les réponses? Quel sera le point de basculement?

Le moment décisif est clair lorsque la Chine perd son emprise sur le classement mondial numéro un. Ce sera le jour où la panique se répandra dans les écoles de tennis de table de Chengdu à Beijing.

Mais si l’équipe masculine a de la difficulté à ramener de l’or chez elle, elle n’a pas à s’inquiéter. l’équipe féminine a récupéré son dos. Pour l’instant.

De Google.


(Nicolas Saint Antonin) #2

tkt pas ca ne va pas durer :wink:


(1015/ cd : Fastarc G1 2 mm / rv : agressor 1.5mm / Bs: OSP expert crwi conique) #3

ok faudrait que sa dure pour que les Européen ais quelques titres non ?


#4

Pendant un (court) instant j’ai cru que @killersoft2mm Killer avait fait l’effort de bien écrire…

Puis j’ai vu “De Google”.


(8 / IF ZLF CS - T05/T05FX) #5

Tu me l’as “enlevé du clavier !”… :rofl:


#6

Malheuresement cet article est a coté de la plaque, il faut regarder quand meme l’age de ceux qui @retournent@ la chine. 2 joueurs de respectivement 29 et 36 ans. 1 est a la fin de son sommet l’autre est plutot proche du chant du cygne.
La chine a 8 joueurs (avec HK) dans le top 20. En dehors du japon qui a 4 joueurs. le reste des pays a quasi que des veterans. (en excluant les 2 pays cités, il y a juste 3 joueurs dans le reste du monde qui a des joueurs qui sont a leur debut de carriere (gauzy, calderano et chih-yuan chuang)


(1369 / Allround S / Factive 1.5 / Blitz 0x) #7

Trop beau pour être vrai.

On est vite ramené à la réalité, en version originale non sous-titrée :crazy_face: :joy:


#8

Ce serait pourtant bien pour le développement du ping mondial. Tant qu’il y aura les chinois qui dominent outrageusement le ping, le reste du monde ne sera pas intéressé.
Moi je ne pense pas comme toi. La diversification des sports, l’élévation du niveau de vie, la découverte des loisirs et du temps libre vont changer leur mentalité. Les jeunes ne passeront peut-être plus autant de temps à l’entraînement. Je pense que leur réservoir de joueurs pourrait diminuer.
Enfin, c’est surtout ce que j’espère mais j’en doute quand même.


(Nicolas Saint Antonin) #9

non mais la c est clairement quil y a un probleme interne dans l équipe de chine …

d ailleurs une petite anecdote … je parlais hier avec un joueur pro ( qui a fait le pro tour en allemagne ) je ne dirais pas le nom… Et il m a dit texto, je pense que les chinois ils ne s entrainent plus du tout pour le moment… tu as vu le nivau de xu xin … il loupait des balles facile en CD il était lent, ta. vu ZJK ? il jouait 150 mondial, yan an t a vu sont match ???

ensuite il m a dit il était biensur dans la salle d échauffement avec eux… et d habitude les chinois font de tres gross séance avant les matchs et tout ca … la c étais vraiment light et tres cool il rigolait beaucoup entre eux…
en plus de ca lors des exercices il faisait beaucoup de faute inhabituelle …

d ailleurs, qu un chinois ne soit pas en forme ok… 2 c est deja plus compliquer … mais la c est quand meme assez gros, on passe de joueur qui mettait 4 0 a quasi tout le monde a toutes les competitions a les mecs prennent 4 0…

fang bo va jouer a l open de suede … on verra bien …

mais clairement les joueurs europeens se posent pas mal de questions et sont conscient quil y a un probleme…

j ai pu discuter avec plusieurs joueurs…


#10

Seulement le fait que la fédération chinoise et les politiques tolère cette situation était impensable il y a encore quelques temps. Les gars et le staff auraient jarreté rapidement pour être remplacer par d’autres.
Ce flottement doit quand même traduire un malaise plus général dans le monde du ping chinois ???


(junky) #11

Comme je le disais ailleurs, les chinois ont (parait-il) mis le paquet sur les équipes juniors qui vont jouer les championnats du monde… après la déroute de 2016 (1 seule victoire sur 7 tableaux) qui aurait pu alerter … Il semble que les jeunes joueurs ont fait beaucoup de physique et bien mangé à la cantine, certains ont doublé de cuisse :slight_smile:


(Nicolas Saint Antonin) #12

non mais ca n a rien a voir … que tu mettes le paquet ou pas sur l equipe jeune …

tout les séniors n ont pas pu passé de mettre des branlés a tout le monde a prendre 4 0 …


#13

Je pense quand même que la grosse réforme au niveau du staff chinois a quand même eu un impact sur les joueurs. Il n’y a pas eu que le départ de Liu Guoliang, et probablement d’autres grands changements et peut être des changements au niveau des politiques/ organisations internes.

Après, les victoires contre Ma Long et Fan Zhendong vont je pense être dures à réitérer. Les deux matchs se jouent à la belle à 2 points d’écart. Pour l’instant, ils sont loin dominer les meilleurs chinois, et ils ont fait un exploit, mais ce n’est (je pense pas) leur niveau de jeu moyen. Là ils étaient en rut, à leur meilleur niveau que ce soit physique ou mental, avec la confiance et les encouragements du public. Ils vont peut être refaire d’autres exploits, mais pour moi, Ma Long et Fan Zhendong ont encore l’avantage.
Pour l’instant je vois que Lin Gaoyuan, très friable mentalement, être battu plus ou moins régulièrement par le meilleurs européens.

Concernant le ping en chine, c’est dur à dire car ils ne tiennent pas de véritables statistiques sur le nombre de licenciés, mais le ping n’est plus de pas mal d’années le sport numéro 1. ça reste un très gros sport, mais il y a plusieurs sports qui sont autant populaires voir plus, comme le basket, le foot (plutôt à la tv, moins en pratique), le badminton, gymnastique, probablement d’autres.

ça fait au moins 10 ans, que sur tous les sports olympiques, la Chine est dans les meilleures nations et remportent pas mal de médailles, et pas que en ping, par exemple, en gymnastique, tir, badminton haltérophilie, plongeon, etc


#14

Et aussi au tennis ( surtout en féminin )
Le jour où les petits chinois ( et leurs parents ) se rendront compte qu’il existe des sports bien plus lucratifs que le ping, le recrutement des pongistes sera plus compliqué qu’avant. Quitte à bosser comme des fous à l’entraînement, …


(Eric) #15

Vu le niveau de jeu ridicule sur cet open d’Allemagne, ils sont clairement sans entrainement a mon avis.

Mais les grosses echeances, ils seront a nouveau devant, j’ai aucun doute sur le fait que ML et FZ sont un gros cran au dessus des autres.

Et meme ZJ peut encore briller je pense…


(1575) #16

ils s’entrainent je pense, les gars se tournent pas les pouces. Mais dernièrement on les a pas beaucoup vu dans les grandes compétitions, avec le challenge et la pression. Ça compte.
de plus outre les changements d’organisation on a vu des changements de bois et de services. Fan zhendong notamment se cherche un renouveau j’ai l’impression. Il n’est pas serein pour le moment.


(Omega 7E / TSP Balsa 4,5 / Wobbler Ox) #17

Contrairement à ce qu’on aurait pu croire à un moment, ils sont peut-être plus gênés par la balle plastique que les européens et autres asiatiques, va savoir…
Harimoto pourrait par exemple entraîner une modification des priorités, jeu plus tourné sur la rapidité et le bloc.
Dans cet esprit, on a déjà vu en quelques années l’importance qu’a pris le revers: on ne vois quasi plus ces longs échanges en tops et contre-tops CD à distance qui étaient le pain quotidien des pongistes de haut niveau…


#18

Ce qu’on ne voit surtout plus c’est le pivot pour le gros top qui fait le point direct ( style Gatien ). Le fameux schéma en trois coups ( gros service, remise, pivot top CD). Il a complètement disparu.


(ex-19 - Chila Off. / Vari spin 1.8 et 2.0) #19

Moi je dois être parano mais je dis… pipeau.

Quelques défaites, ça relance l’intérêt du reste du monde et la machine commerciale se remet à tourner à plein pôt concernant les ventes et les royalties sur les droits de diffusion.

Au ping et encore plus au tennis c’est ultra simple de perdre un set ou un match sans que ça se voit. Au badminton aux derniers JO c’était tellement flagrant que ça s’est vu (perte d’un match pour avoir le tableau bien plus dégagé ensuite pour atteindre la finale) mais combien de fois ça a été fait de manière plus discrète ?


#20

Il me semble qu’Emmanuel Lebesson essaie, et le réussit assez souvent, d’être encore dans ce schéma-là.