Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Classement Mondial ITTF

ittf
classements
Tags: #<Tag:0x00007f216ed10a88> #<Tag:0x00007f216ed108f8>

(in Tokyo. 1350/Korbel/ T80 1.9/ SpinArt 1.9) #1

Venez discuter ici du classement mondial ITTF

disponible ici https://www.ittf.com/rankings/

pour être polémique veuillez aussi considérer le classement officieux de ratingscentral ici

https://www.ratingscentral.com/ProPlayers.php

[apparemment pas updaté depuis plusieurs mois ce site, dommage ]


Le dernier classement ITTF mondial de Mai 2018, publié après les Championnats du Monde par équipes, produit des résultats bien étranges

FZD et CHEN Meng sont N1. Etonnant pour CHEN Meng qui n’a pas beaucoup joué dans cette compétition.
MA Long, N6 seulement ??? et que dire de DING Ning N16 ?? rétrogradant de 5 places ???

c’est vraiment toujours une blague…

Comment Gauzy peut-il rester N12 ? et pourquoi les Anglais sont-ils si mal classés toujours ?? Pitchford N58 seulement ??? Le pauvre FANG Bo lui a bien rétrogradé N32…


(800🏓Darker 5p2a ⚫G1🔴802-40) #2

Sympa ton sujet @Takkyu_wa_inochi. J’avoue ne jamais m’être intéressé dans le détail aux critères d’attribution des points pour les classements. Quels sont les critères qui font gagner et perdre des points dans le ping pro ?

  • l’importance du tournoi en terme de notoriété (championnat du monde, open national d’un pays majeur de ce sport) ?

  • le ranking des joueurs affronté, avec un gain ou une perte plus importante de points en fonction de l’écart au classement mondial ?

  • le nombre de tournois disputés, critère qui me paraît défavorable aux Chinois qui doivent faire une sélection parmi un grand choix de joueurs ?


#3

Depuis le nouveau système de classement mondial (depuis janvier 2018), il n’y a plus d’échange de point. Comme au tennis, les joueurs ne gagnent ou perdent plus de points en faisant des perfs ou contres mais en allant le plus loin possible dans les sorties internationales.

Peu importe qui tu bats que ce soit Ma Long ou un 300 mondial, ce qui compte c’est d’aller loin dans les compétitions.

Pitchford en sorties individuelles à pas fait grand chose sur les opens et championnats du monde, donc il n’a pas cumulé beaucoup de points, ce qui explique son classement.
De bonnes performances en équipe mais nettement moindre sur les compétitions individuelles.

Gauzy c’est l’inverse. Il est allé plusieurs fois loin sur des opens, donc il a cumulé pas mal de points, donc même s’il a eu plusieurs contre performances, il conserve les points acquis pendant 12 mois et n’en perd pas en cas de contre performance.


(800🏓Darker 5p2a ⚫G1🔴802-40) #4

En tout cas, si tu as relevé des incohérences dans le classement mondial du ping, il en est de même dans d’autres sports. Par exemple :

  • au foot. En 2016, la Belgique a abordé l’Euro en tant que numéro 1 mondial (et la pression qui va avec). Certes, c’est une bonne équipe mais eux-mêmes ne faisaient pas vraiment attention à ce statut, qui leur a peut-être coûté un meilleur résultat final. Il semble qu’il n’y ait pas de différence entre un match amical et un match officiel.

  • au tennis. Perso je n’y comprends pas grand chose. Sur un trimestre, j’ai déjà noté une collection d’éliminations au premier tour pour des joueurs français, sans aucune réelle incidence au classement.

  • au golf. Le champ de joueurs de la plupart des tournois américains est hyper relevé parce qu’il inclut souvent les meilleurs Européens, Asiatiques, Australiens et Sud-africains. Pourtant, cette difficulté ne semble pas reportée dans le système d’attribution des points.


#5

Oui, de mémoire, au foot, il n’y a pas vraiment une réelle prise en compte de l’importance de la compétition, donc pas de pondération.

Golf, je connais pas.

Au tennis, je trouve le classement pas si mal fait car les joueurs pro ne font pas de championnat par équipe et gagnent leur vie (hors pub/ sponsoring) grâce aux tournois.
De mémoire, que le joueur participe ou pas à la compétition, on comptabilise le cumul des points des grands chelems, masters 1000 + 6 autres meilleurs résultats.
Et contrairement au ping, les plus grosses compétitions sont favorisées en termes de points. Gagner un grand chelem donne pas mal de points d’avance par rapport à une compétition mineure.

Par exemple, un joueur de ping qui irait loin des challenges (compétition de faible importance) et qui en ferait un maximum pourrait intégrer le top 50 mondial sans avoir gagnés de joueur du top 50 mondial.


(800🏓Darker 5p2a ⚫G1🔴802-40) #6

Ok merci pour tes explications concernant le tennis @kirua18. Quand tu gagnes un master 1000, pendant combien de temps gardes-tu le bénéfice des points acquis à cette occasion ? Même question pour le ping ? Ce sont des classements permanents, sur la durée. Il n’y a pas de remise à zéro annuelle ?


#7

Les points acquis sont valables un an, au ping et tennis.
Au tennis, le classement est fait chaque semaine (points valables 52 semaines) et au ping c’est 12 mois (classement les premiers de chaque mois).

Système de classement similaire mais il y a quand même de grosses différences. Au tennis, toutes les grosses compétitions sont comptabilisées pour le classement mondial, que les joueurs les fassent ou pas. Au ping, on sélectionne les huit meilleures où tu as engrangé le plus de points.
Donc au tennis, il faut être régulier pour être dans le top mondial. Au ping si tu sur performe sur huit compétitions et que tu te foires sur les autres, tu peux être très bien classé.

Aussi, le tableau des points à gagner est nettement mieux fait au tennis qu’au ping.


#8

Le nouveau systême n’est pas fait pour qu’on en comprenne toutes les " subtilités" . En tout cas , perso , je patauge pas mal à essayer de comprendre .

1er exemple:

  • Les CdM accordent 1500 pts à Ma Long ( Chine championne du Monde )
  • Les CdM accordent 1110 pts à Gauzy ( France 17ème )

2ème exemple :

  • Les CdM accordent 2000 pts à Fan Zhendong ( Chine championne du Monde et FZD invaincu )
  • Les CdM accordent 1750 pts à Xu Xin ( Chine championne du Monde et Xu Xin invaincu )
  • Les CdM accordent 1500 pts à Ma Long ( Chine championne du Monde et Ma Long invaincu )

Pire que de patauger , je bois carrément la tasse !
Au secours … une bouée !


(800🏓Darker 5p2a ⚫G1🔴802-40) #9

Ah oui, super exemple ! :joy:


#10

Pour les compétitions par équipe, les joueurs gagnent des points en fonction du nombre de victoires individuelles.
Fan Zhendong a gagné 8 matchs et il remporte 250 points par match, donc 2000 points au total.

Le nombre de points par match varie en fonction de la division et si ce sont des matchs de classement.

Comme les chinois ont fait un peu tourner les effectifs sur les matchs, ils n’ont pas marqu" le même nombre de points (pas le même nombre de matchs). Aussi, ils sont, chacun, passés à côté de 250 points supplémentaires du fait d’être allé directement en quart au lieu de huitième :sweat_smile:


#11

Merci , kirua , pour ta bouée . Je respire mieux , pour autant , j’aspire à ce que ce systême si peu inspirant , expire … et vite .


(lecridupongiste) #12

Heu… je ne suis pas une référence en foot mais là quand même…

source


#13

Au ping , la " grossièreté " de ce systême est que si aux CdM ( par exemple ) Wang Chuqin ( par exemple ) avait joué un match par rencontre de poule ( 1 x 5 ) sans connaître la défaite , pour ne plus jouer ensuite , il aurait marqué plus de points que Ma Long ( par exemple ) qui n’aurait pas joué de match de poule , mais aurait disputé et gagné ( jusqu’au titre ) un match par rencontre du tableau final ( 1 x 3 ) .

Je mets des guillemets à grossièreté … pour rester poli .


(800🏓Darker 5p2a ⚫G1🔴802-40) #14

Ok je ne savais pas. Mais si tu rencontres Malte, Saint-Marin, le Brésil et l’Allemagne dans la même compétition, c’est le même nombre de points qui est en jeu à chaque fois … discutable


(lecridupongiste) #15

Non. Lis le lien. Ça dépend du classement de l’adversaire et de la confédération à laquelle il appartient.


(800🏓Darker 5p2a ⚫G1🔴802-40) #16

Je lirai le lien plus tard, merci. Je dois partir


(junky) #17

Tu veux mettre un bonus de points en fonction du résultat finale de l’équipe ou des adversaires ? c’est mettre une grosse prime aux “grosses nations”. Dans ton exemple, un Ma Long gagnerait plus en 3 matchs qu’un joueur top 10 d’un très faible pays qui gagnerait tout dans sa division ?

un GERASSIMENKO (devant Pitchford au classement mondial par exemple), englué en D2 avec des partenaires au delà de la 500eme place va voir ses adversaires au classement avancer devant lui sans qu’il n’y puisse rien ?
Inversement, on voit des 3eme joueurs aller loin, avec des opportunités de perfs parce que les 1 et 2 des équipes sont solides (exemple Brésil…)
On peut se demander si les compétitions par équipe doivent compter autant que les compétitions individuelles …


#18

Il n’y a pas de systême parfait , le systême parfait n’est toujours … pas fait .

Néanmoins , avec celui-ci , pour ne parler que des joueurs que tu cites ou à qui tu fais allusion , on voit qu’aux CdM :

  • Gerassimenko a gagné 1215 pts
  • Ma Long 1500 pts
  • Calderano 2000 pts
  • Pitchford 2000 pts

Désolé mais moi , ça me pique . A la lecture des seuls points gagnés , on pourrait croire que Caderano et Pitchford jouent dans la même équipe , celle qui a remporté le titre .

A ce systême , je préfère le systême français .


#19

Le truc c’est que même le système de points ITTF pour les compétitions individuelles est foireux et pas adapté au ping.

C’est déjà plus sensé au tennis car on comptabilise automatiquement les grands chelems et masters 1000 + 5 autres résultats. Si tu veux être bien classé dans le top mondial, il faut faire de bons résultats en grands chelems et masters 1000.
Au ping, si tu foires les championnats du monde, coupe du monde, JO et que tu performes bien sur des opens, même sur ceux de moindre importance, tu peux être bien classé dans le top mondial.

Pour grossir un peu le trait. C’est comme si en France, on te passait 18 parce que tu as battu quelques joueurs entre 17 et 19, même si sur la même période tu as perdu pas mal de joueurs entre 10 et 18.
Le classement ITTF ne privilégie pas la régularité contrairement à l’ancien classement qui prenait en compte les perf et contre comme le système français + un bonus de point quand tu allais loin dans les compétitions.


#20

Un autre truc incroyable avec le nouveau système de classement mondial c’est que, par exemple, Harimoto qui est n°10 mondial à 14 ans n’a pas de classement mondial en juniors et cadets !!! (car il ne fait pas de compétition dans ces catégories) imaginez donc un instant, si il fait les prochains championnats du monde juniors il partira n°4 de poule en qualification … une blague !!! (sauf pour ceux qui se retrouverons avec lui dans la même poule).

C’est aussi comme cela que l’on retrouvei un Sidorenko, l’un des meilleurs juniors de la planète …n°144 mondial juniors et n°198 mondial en seniors !