Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Balsa VS non balsa

tout est dans le titre, avantages inconvénients ( ils sont connus) vos impressions.

Pour le seul bois balsa que j’ai et avec lequel j’ai joué, le Yinhe T-11, je dirais :

  • Avantage : poids plume et bizarrement très contrôlable.
  • Inconvénient : très rapide (beaucoup trop pour moi)… mais ça, je ne sais pas si c’est vraiment dû au balsa…
1 J'aime

ça doit dépendre le la qualité du balsa.

C’est en effet contrôlable sur les petits impacts, mais dès qu’on subit c’est là que les problèmes commencent.
J’ai d’ailleurs utilisé ce bois à mes débuts mais sur des adversaires moins fort. Quand j’ai commencé à jouer des attaquants, c’était l’enfer.

@nanard71, ça aurait été intéressent que tu rappelles les caractéristiques du balsa même si elles sont connues.
Tout ce que je sais, c’est qu’il s’agit d’un bois tendre et que les bois qui ont du balsa sont souvent épais ; notamment le R1 de JOOLA qui est réputé pour être rapide et contrôlable d’après ses utilisateurs.

Moi j’ai très longtemps joué avec du balsa : le Chila a très longtemps été mon bois fétiche, celui avec lequel j’ai commencé, et avec lequel j’ai joué très longtemps. J’ai aussi beaucoup joué avec un super bois Andro qui a été abandonné, le Saive Kinetic OFF-. Au total, j’ai du jouer une dizaine de saisons avec des bois balsa.

Le balsa a un toucher et un comportement particulier, on aime beaucoup ou pas du tout en général. Moi j’aimais bien. Mais c’est difficile à décrire.

Pour moi le principal inconvénient : c’est léger (oui, c’est pas forcément un avantage pour tout le monde :stuck_out_tongue: ) et c’est souvent fragile (pas toujours).

le balsa c’est bondissant pas très linéaire, bien sur le petit jeu mais très vite ça repart très vite, comme un effet tensor

Cela dépend de l’épaisseur de la couche balsa et si elle est enfermée dans d’autres couches de bois.

généralement c’est le pli central et plus il est épais plus le bois est rapide.

Moi aussi j’ai joué une dizaine d’années avec le “Chila” et j’adorais vraiment sa capacité à envoyer de grosses patates. C’est le bois avec lequel j’ai le mieux smashé dans ma vie, parfois l’impression de pas pouvoir rater alors que ça partait fort (voire très fort). Dans le domaine des effets, il est vraiment particulier. De temps à autre, je le reprends pour voir et je suis toujours surpris au départ des sensations qu’on a avec. Agréablement surpris : je trouve que la balle a une manière vraiment particulière de sortir de la raquette, beaucoup d’arrondi (rotation) et de sécurité sur les tops, tout en allant vite. En bloc, il est très bon au niveau directionnel. En frappe, c’est sec. De plus le bois est très léger et ça me convient bien.

Alors pourquoi ne plus jouer avec me dira-t-on ?

Et bien c’est vrai que lorsqu’on est allumé par l’adversaire, le bois rejette fort avec un genre d’effet catapulte, dur à contrôler. De même lorsqu’on joue vite. Faut avoir du toucher. Et lorsqu’on décentre, le bois perd beaucoup de ses qualités. Et le problème principale pour moi aujourd’hui c’est la taille de la palette, elle est affreusement petite : je me souviens qu’au service j’étais rarement serein, je tranchais de temps en temps (ajd très peu). Et l’effet “éjection” rendait difficile les services courts avec de l’effet (elle partait souvent trop longue) alors que je suis assez bon serveur quand même. C’est simple, le bois que j’ai eu après, c’était l’extase au service, l’impression de pouvoir faire ce que je voulais.

N’empêche, malgré ces défauts, je trouve que ce bois est vraiment super dans le rapport légèreté / vitesse, sensation sèche dans la frappe et capacité à imprimer de l’effet (lifté ou coupé) important. Mais faut être assez technique. Les jours “sans”, ça peut vite devenir la cata . Pour résumer, avec ce bois, à cette époque, j’étais très irrégulier : je pouvais battre des “20” en jouant le feu (j’ai même perfé à “350” avec donc je peux pas cracher dessus !) et perdre des “35” en en mettant pas une sur la table.

1 J'aime

Oui tu as raison sur plein de points que j’avais oubliés : la taille de la palette pour le Chila est un gros point noir, selon moi. Pour les parties frappe et bloc, comme c’est pas vraiment mon rayon, je n’en ai pas parlé. Je suis d’accord sur ce que tu dis aussi concernant la façon de sortir de la raquette et la facilité à topper et arrondir, bien vu !

Par contre je mets un petit bémol quant à la production d’effet : c’est facile de topper, mais je trouve la production d’effet en retrait par rapport à du tout bois sans balsa. Ça sort souvent assez vite de la raquette avec le balsa (dynamisme) alors il est aisé de démarrer, mais niveau rotation générée, je trouve ça nettement en dessous d’un bois tout-bois sans balsa (même si évidemment il faudrait comparer à compositions équivalentes en remplaçant seulement le balsa par un autre bois genre ayous ou kiri… ).

je t’avoue que je suis pas un rotationneur fou et mes bois suivants ont été avec du carbone qui rejetait bas à chaque fois donc pour moi le “Chila” ça en mettait lol. Mais c’est vrai que pas plus qu’un “Samsonov Alpha” que j’ai eu un petit moment par exemple (mais au moins 2 ans après alors j’ai jamais trop comparé). Mais je me souviens que le “Chila” me permettait de faire de gros arrondis en défense par exemple et en défense coupée loin de la table, ça sauçait à mort (évidemment je devais en faire une par match lol). D’ailleurs Chila, l’homme pas le bois, était quand même un joueur qui jouait beaucoup en variations donc je suppose qu’on peut dire qu’il y a moyen de mettre de l’effet avec ^^

Mais Eloi aussi a joué avec (version “violon”) un moment (–> ah ben en fait non !) et je pense que son jeu correspond plus à ce qu’on peut attendre du bois .

On n’a pas parlé de sa fragilité aussi. Enfin moi j’en ai pété que 2 en 10 ans et c’était bien en les fracassant contre un mur :joy: donc on peut pas dire que c’est la faute au balsa (ou alors on considère qu’il est fautif de pas m’avoir fait envoyer les balles sur la table)

Attention, le Eloi était un bois différent (je ne sais plus de quel autre modèle c’était une déclinaison…). Par contre il y a eu une déclinaison du Chila en version swing en effet :slight_smile:

Hum. Moi j’en ai eu de nombreux et je les ai jamais gardés plus de 2 ans. Au moins 2 qui se sont fissurés dans la longueur (pli interne et plis externes ensuite), du jour au lendemain, sans choc particulier. C’est suite à ça que j’ai arrêté de l’utiliser. Peut-être que je n’ai pas eu de chance mais c’est le seul bois avec lequel j’ai connu cette mésaventure.

2 J'aimes

C’est vrai que j’ai mis sa légèreté en principal avantage, alors qu’en fait, comme pour toi, c’n’est pas un “bon” critère pour moi. :smile:
Disons plutôt qu’avec l’embonpoint des plaques modernes, le balsa permet de garder un poids contenu de la raquette, mais souvent très “en tête”, ce qui accentue encore sa vitesse… quand j’avais testé l’Ω5 Tour sur mon T-11, j’avais vraiment l’impression d’avoir un lance-missiles dans la main ; j’étais incapable de sentir ce que je faisais en CD.
Par contre, niveau fragilité je ne peux rien en dire car je l’ai vite rangé, mais ce que je peux remarquer c’est que c’est un de mes bois les mieux finis… mais bon, ça c’est plus dû à la marque qu’au fait qu’il soit en balsa… :blush:

1 J'aime

Y a t il des picots longs ox à éviter sur des bois balsa défensifs comme le Barricade ?
Et si oui, pourquoi ?
De même y en a t il à privilégier ? Et si oui pour quelles raisons ?
Merci de vos retours et expériences !

En résumé
Avantages :

  • c’est en général rapide
  • c’est léger
  • cela avance bien
  • cela sonne un peu creux ce qui donne des bruits assez forts dès qu’on appui un peu, pour peu que vous ayez des plaques “sound” on a l’impression d’entendre que vous

Désavantages :

  • c’est fragile, ce qui demande souvent de solidifier avec d’autres essences ou d’épaissir le bois (cela arrive en général dès qu’il s’agit de 3 plis ou le pli balsa souvent au centre est seulement énorme
  • la rapidité à un prix, le touché de balle sur petit jeux, cela demande donc de s’entraîner en tant soit peu sous peine d’arroser les bâches. En gros le contrôle reste pas forcément au top selon le mariage des autres essences de bois
  • cela sonne parfois un peu creux (effet poc poc)
  • comme c’est souvent épais, c’est donc souvent rigide, on a un peu l’impression d’avoir une bûche dans la main comme si la balle ne touchait pas le bois et qu’elle reparte aussitôt
  • cela ne vibre pas du tout (pour certains cela est un avantage)

Moralité : faut essayer pour savoir si un bois Balsa est fait ou pas pour vous, car cela confère des caractéristiques assez particulières, soit on aime soit on déteste. Après si le mariage avec les autres essences est correct on peut parvenir à obtenir certains bois mieux que d’autres.

Pour la défense j’avoue préférer sans …

3 J'aimes

Merci pour cette réponse détaillé. J’avais eu le temps d’utiliser un an une combinaison barricade def/ boomerang 0,6 lisse et domination 1,2 pendant deux saisons avec un bonheur certain.
Puis vint l’interdiction, du coup plus du tout envie de jouer pendant quelques saisons.
J’aimais beaucoup la légèreté du bois, puis j’avais retesté ce barricade avec un dr Evil ox et là plus du tout la même sensation : mou de chez mou, du coup m’étais débarrassé du barricade, qui m’avait bien bluffé les saisons où je l’avais utilisé.

Le “violon” d’ Eloi était un IV S …

J’aime bien jouer avec balsa en soft des 2 côtés, très près de la table (Cayman de Donic en l’occurrence). D’une part le balsa amortit bien les forts impacts quand on fait ce qu’il faut. D’autre part
son dynamisme facilite le jeu quand l’adversaire tente de jouer mou pour gêner le softeur .

1 J'aime

L’effet catapulte excécré par certains est en effet directement dépendant de l’épaisseur du pli balsa et s’il est ou non caissonné par des plis fibres. Par exemple, il est quasi inexistant ou du moins pas perturbant sur mon bois, pli plutôt fin de 4mm recouvert directement par un fin pli en fibre de verre. Cet effet catapulte n’a d’ailleurs pas que des inconvénients, car il permet un grand éventail de vitesse entre amorti passif et sollicitation maxi en attaque.

Un aspect n’a pas été avancé, je crois, il n’y a pas mieux pour amortir en bloc à la table.
Il n’y a pas mieux non plus pour les bras fragiles, du fait du poids plume et qu’il n’y a pas encore pas mieux pour “avaler” les vibrations. Il a également l’avantage d’accentuer le dwell time.

Cela dit, ça donne un toucher spécial très tendre pas apprécié de tous, très atténué en cas de présence d’un pli fibre: c’est ceux-là qui ont ma préférence.

1 J'aime

J’ai jouer 6 mois avec un IL Balsa et j’ai pad aimer. Catapultant. J’avais aucune sensation avec… Apres j’ai repris un bois “bois” et c’est mieux pour moi. Mon épouse joue avec un IV L balsa et elle elle apprécie ce bois. Comme quoi tout est une question de sensations…

Pour ce qui concerne l’aspect encore non “avancé” d’amortissement à la table : je venais de le préciser
dans le post précédent … Et je confirme …:slight_smile: