Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Apprendre défense moderne picot long


#21

Oui c’est sûr. Mais il y en a aussi beaucoup que ça gonfle ! Soyons honnêtes. Surtout chez les jeunes.


(Tricheur invétéré) #22

Raconte pas trop de bêtises non plus… Chez nous les jeunes peuvent jouer contre n’importe quoi d’autre qu’un BS ils s’en tamponnent. Et si ils ont du mal au début, ils y prennent vite un certain plaisir.


#23

A condition qu’ils aient déjà un certain niveau. En tout cas, chez nous ce n’est pas le cas.


(Tricheur invétéré) #24

Bah non. La première fois j’ai joué contre ces jeunes là, ils étaient tous entre 6 et 11, c’était il y a un an et demi, et je préfère te dire que sur mon picot ils ont galéré. Aujourd’hui, certains sont 17, 16 et 15, d’autres sont encore en-dessous, mais ça va venir aussi, et crois moi, c’est une partie de plaisir.

Il y a même un jeune, c’est un truc de fou : l’année dernière, je lui mettais 1 juste en opposant le picot, aujourd’hui, dès que je prends le picot, il me met un pain du gauche, et je t’assure que mon picot ne le dérange plus du tout. Je n’arrive à le battre que parce que je sais m’en servir, et parce que je sais quand même tenir la balle, et l’année dernière il était 6, là il est 11 et joue plus que son classement, et ça m’étonnerait pas qu’il continue à monter rapidement, surtout si il s’achète un mental.

Y a quand même beaucoup de choses qui se passent dans la Normandie profonde qui ne se passent pas dans le reste de la France.


#25

Je suis bien d’accord avec toi. Chez nous, on a de vrais débutants, pas des mecs qui débutent et qui sont 15-16-17 un peu plus tard. Donc,oui, je confirme que les plus doués tirent effectivement beaucoup de bonnes choses à se confronter aux picots. C’est vrai et c’est pourquoi j’encourage baboun à convaincre les joueurs de son club. :wink:


(junky) #26

Dans la plupart des stages ou entrainements sérieux, les entraineurs sont tout à fait capable de modifier un peu un exo générique pour faire bosser les 2 joueurs, même si il y a un picot. De toute faon, il y a adaptation à faire même entre 2 backside (gaucher/droitier, plutôt revers ou plutôt pivot, …)
Ensuite à l’entraineur (ou à toi) d’expliquer le gain pour les 2. Clairement, dans les premiers niveaux, tout le monde “panique” sur les picots, c’est l’intérêt des autres joueurs d’apprendre à te jouer. Un joueur capable de regarder la balle qui arrive pour adapter son top progressera énormément, et ça se travaille très bien sur des picots (balle molle, sabrée, …). Franchement, je préfère m’entrainer sur un picot que sur un pousseur, c’est autrement plus varié …
C’est aussi très formateur pour les jeunes… ils doivent soigner le placement, le jeu de jambe, l’accélération en touchant la balle, …


#27

Non mais lui en est convaincu. Ce sont ses coéquipiers et son entraîneur qu’il faudra convaincre. C’est ça le challenge.


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #28

Bah les vrais débutants, ils ne savent pas plus jouer un picot qu’un backside… dès qu’il y a un peu d’effet c’est fini… d’ailleurs tu leur mets une raquette qui n’accroche pas et le picot ils s’en foutent…
Après attention de ne pas projeter tes propres craintes du picot sur les débutants, si tu leur suggères que c’est difficile à jouer, ils vont te croire!


#29

La différence, c’est qu’un débutant qui s’entraîne toutes les semaines, en apprenant à gérer les rotations, à apprendre les gestes, à travailler plein de choses … fait tout pour progresser. Et celui là lorsqu’il se retrouve sur un picot, perd tous ses repères. Il lui faudra un paquet de temps et de l’expérience avant de pouvoir éventuellement jouer correctement sur ce style de jeu. Hors, c’est souvent ce genre de joueurs qu’il va rencontrer lors de ses premières compétitions au petit niveau départemental.
Beaucoup n’y trouvent pas leur compte. Seuls les meilleurs passeront ce cap. Beaucoup de jeunes n’ont plus la patience pour attendre et la frustration fait son oeuvre …


(Nittaku Goriki- Victas V01 Stiff 2mm (CD) Grass D Tec 0x (rv)) #30

Salut,
Ton histoire me rappelle un peu la mienne également. Quand j’avais arrêté le ping en 2012, je jouais avec un GDT (ancienne version) en 1.6 et j’avais plutôt un style de jeu offensif. Je démarrais beaucoup.
A ma reprise en 2016-2017, je me suis tourné vers un jeu plus lent. J’ai donc changé également de picot (passé au curl p1r en 0.5) et au bois def (Victas Koji)/ Mon coach a été d’une patience incroyable et mes équipiers également.
Les entrainements chez nous sont de deux heures. Pendant au moins une heure, mon coach me faisait faire les exos normaux sur le CD (top, bloc, contre top, etc) et quand il fallait passer au revers, je me retrouvais à faire des schémas défensif sur des gros topeurs. Au début tu prends des caisses. Au début tu te fais démolir, et comme dis plus haut, tu t’ajustes petit à petit.
Ca n’engage que moi, mais je pense que pour progresser avec le picot, il faut faire beaucoup de libre.
A l’heure actuelle, mon jeu a davantage évolué en crabe (même si je sais serper loin de la table) et c’est un plaisir de faire des séances d’entrainement avec mon jeu. Car d’un coté tu progresses dans ta maitrise du jeu, mais tu aides aussi beaucoup d’autres à comprendre le jeu au picot. Dans mon club on est pas énorme de picoteux. Si je ne me trompe pas on est 3, mais avec des jeux radicalement différents. J’ai un équipier qui joue en défense loin de la table et qui chope tout. Un autre qui joue crabe tradi (avec une tenue de raquette verticale, j’ai jamais vu ça!!!) depuis tout gamin. Et moi qui ai un jeu plutôt “hybride” (même si je tends plus vers le crabe agressif).
En conclusion,si tu estimes que les entrainements ne te font pas suffisamment progresser, essaie de trouver un équipier qui top bien et avec régularité (joue aussi des débutants car les jeux à plat c’est la galère aussi) et faites vous plaisir.
Le ping c’est du plaisir, si ton plaisir c’est de défendre, je vois pas en quoi c’est mal.
Accroche toi et tu verras de rapides résultats!


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #31

Ok, si c’est la 1ère fois qu’il tombe en match sur un picot, mais quand régulièrement tu en joues à l’entrainement et que tu es débutant, tu apprends d’autant plus vite à les jouer!

Bah justement c’est très formateur! S’ils n’ont pas cette capacité de passer des joueurs classés 5 ou 6 en départementale juste parce qu’ils ont un picot, c’est que tu n’en fera pas de bons joueurs de toutes façons… Ils se casseront les dents tout pareil avec un joueur qui ne fait que de la poussette avec un backside…
Nos jeunes ne se sont jamais plaint de jouer des picots… Un de nos jeunes en a mis un, au début ça leur faisait drôle, ils faisaient beaucoup de fautes directes dessus mais comme l’autre ne savait pas encore s’en servir ça s’équilibrait. Après ils se sont habitués au même rythme qu’il a appris à se servir de son picot et jamais ça n’a posé de problème… Quand il a mis son picot il était 5 et les autres aussi, maintenant il doit être 6, les autres sont au même niveau, certains sont 7 ou 8…


#32

Oui, à condition d’en avoir au club. Et même dans ce cas, ils préfèrent souvent jouer entre attaquants classiques.
C’est d’ailleurs le sujet ici avec l’histoire de notre ami. :wink:


(1629 - V1- VIP 2018 + battle2 + aero soft carbon) #33

Ben pas chez nous, il y a peu de joueurs à picot au club mais personne ne les boude à l’entrainement…


(junky) #34

c’est à l’entraineur de proposer des exercices qui conviennent aux 2… De toute façon, le gars qui ne veut pas jouer un picot, il fera chier plus tard sur un soft, un pousseur, un type qui top trop fort, l’autre pas assez, …
Quand on joue des picots toutes les semaines, on est serein contre eux en match et je pense que jusqu’à un certain niveau, on a même l’avantage, tellement il sont habitués à avoir des points faciles …
Perso, mon point fort, c’est le revers, que je peux varier assez facilement et donc c’est un vrai plaisir de jouer des picots, de pousser, porter, frapper, … suivant la balle qui revient.
Au final, j’ai la possibilité de beaucoup de variation que contre un backside…


#35

Oui mais tout le monde n’est pas aussi fort que toi. Moi je suis un petit joueur qui galère.


(junky) #36

Bien sur, comme d’hab, ça ne peut pas s’appliquer à toi, ton ping, ta région, ton club, … ça n’est jamais possible avec toi :wink:
Désolé, chez nous, personne ne pigne à s’entrainer avec les picots (mais peut-être que notre entraineur sait trouver des exos qui nous conviennent :wink: )
C’est même pire que ça, on nous encourage à faire des séances avec le picot pour voir comment ça marche…pervers non ?


#37

C’est peut-être ça ???.. c’est tout à fait possible.


(baboun1812) #38

Je fais un petit bilan sur mon apprentissage:

A force de regarder les différents types de joueurs, de jeux, et d’essayer humblement de reproduire certains gestes ou situations, je commence tout doucement à y trouver mon compte…je me prends toujours des taules en match, mais aussi parce que j’essaie de faire trop de choses à la fois.

Concrètement, les points positifs:

  • la technique de défense de loin est plutôt bien maitrisée , mais il me manque toujours un peu de régularité

  • Comme mon point fort est le revers, dès que j’en ai l’occasion, je tourne la raquette, et je fais pas mal de points avec cette arme…ce qui étonne d’autant plus mes adversaires d’avoir choisi de jouer avec un picot

Les points d’améliorations:

  • Lorsque j’ai un joueur qui joue beaucoup plus à plat, je peux moins m’appuyer sur mon picot…du coup j’ai tendances à vouloir reprendre mon jeu d’attaque…avec une prise de risques trop élevée, de peur de me faire fusiller.

  • Lorsque la séquence de jeu classique défense coupée/ top spin se met en place… Et lorsque l’adversaire effectue un coup de remise court, sans vie, le picot ne sert plus à grand chose, je remets un coup sans grand effet, et je me fais plus facilement fusiller…du coup j’ai vu beaucoup de joueurs, tourner la raquette pour remettre un coup de poussette avec le backside…et là je ne maitrise pas assez le changement de rejet entre le picot et le backside…et je fais souvent faute.

  • Du coup, pris à la table, je dois m’améliorer sur le bloc en picot…ce n’est pas le jeu que je préfère, mais lorsque je n’ai plus le temps de reculer, je dois pouvoir m’en sortir…ce qui permettra de montrer à l’adversaire que de me ramener à la table n’est plus aussi sécurisant pour lui.

  • Retrouver un coup de défense coupé efficace en backside coup droit de loin….même si je préfère essayer de remettre du spin comme Ruwen filus ou Gianis Panagiotis, dans certaines situations, je n’ai pas le temps ou je suis pris de vitesse…du coup, il faut que je retravaille ce coup, que je possédais naturellement jadis avec deux backsides, mais que j’ai un peu perdu en surexploitant le revers picot.

-Cerise sur le gâteau, savoir aussi tourner la raquette pour défendre en coup droit avec le picot.

cela fait un beau chantier, parfois à force de tourner la raquette, je fais quelques bourdes….du style attaquer en coup droit sans m’apercevoir que je suis resté sur le picot.
Pour beaucoup de mes chantiers, je compte énormément sur mes séances au robot qui vont me permettre de pallier en partie le manque d’entrainements structurés pour un jeu de défenseur moderne…et puis beaucoup de jeu libre.

Le coup droit de Gianis Panagiotis, le revers de Ruwen filus, la défense coupée en backside de Florian Bluhm et la capacité à tourner la raquette un peu comme il le veut de Ma Te….On peut et on doit rêver!


(7 / Darker 5P-2A / Fastarc C1 / Fastarc C1) #39

Belle analyse de ton jeu! J’aimerais bien pouvoir analyser mon jeu avec autant de pragmatisme ^^

Tes collègues bossent avec toi? Tu peus te faire de l’entraînement structuré avec un joueur volontaire pour bosser sur picot.

Bon courage pour tes chantiers :slight_smile:


(baboun1812) #40

Pas plus que ça, je fais les séances d’entrainements, parfois j’arrive à gratter un peu de jeu libre pour essayer des petites choses, mais rien de très structuré.