Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces

Progression tardive


(junky) #302

ça s’est vu mon grand écart ? oh merde :slight_smile:


(junky) #303

C’est pire que ça, la quasi totalité des clubs pros ne forment personne …
Un club comme Hennebont et son “centre de formation” n’est pas foutu de sortir un champion de Bretagne… on peut se poser des questions …

Je préfère parler de clubs “formateurs” avec souvent 1 entraineur pro mais ce n’est pas obligatoire : c’est un choix, un état d’esprit, une organisation. : Je trouve que c’est dans ces clubs qu’on trouve le plus de conditions réunies pour avancer… même tardivement (hop, je fais le grand écart avec le sujet)
et je tiens à cette distinction avec les clubs de pro A/Pro B qui sont tenus d’avoir des centres de formations et qui pourtant ne produisent pas grand chose :slight_smile:


(993/ immune classic/ Curl P1 0.5/ Vega P1.8) #304

:wink:


#305

pas tant que cela, le plus dur n’est pas pour une personne agée d’apprendre de nouvelles habitudes mais de remplacer des anciennes par des nouvelles. il va etre beaucoup plus difficile de faire progresser un mec de 40 ans qui commence dans un club apres avoir passer 5 ans a taper la balle dans son garage avec sa raquette de supermarché, qu’un autre mec de 40 qui deboule au club et qui a jamais tenu une raquette de sa vie.

apres c’est sur que sur les micro ajustements ainsi que la vitesse des echanges, la personne agée va plus vite se retrouver limité et cela meme si elle maitrise tous les gestes du ping simplement parce que la vitesse d,echange a laquelle elle passe du mode reflexion (action reflechie sur la balle) au mode reflexe (action automatique) va etre plus rapidement atteint et est plus difficilement montable (d’ou les pl et autre anti lisses qui permette de reduire la vitesse d’echange et donc d’augmenter les coup reflechis vs les coups reflexes).

le temps de pratique n’a rien a voir avec l’age. Pour une personne normale (exit les surdouées hein )a temps de pratique egale. j’ai pus constater que sur du materiaux vierge de defaut au depart, la progression sur les 3-4 premieres années est relativement lineaire meme jusqu’a un age avance, a condition de faire les memes entrainements et non d’en faire moitié moins ou que la personne plus agée se contente des taper la balle (en gros jusqu’a 1000)


(junky) #306

J’ai l’impression qu’on n’a pas la même expérience du ping alors je vais te donner l’état d’esprit de mon coin : il existait un tournoi officiel avec une formule “coupe davis” limité de mémoire à 3500 points par paire. La plupart des gros numéros jouaient le jeu et participait avec des petits classés : Quand t’es 8 ou 10 et qu’un mec classé N150 vient te demander de jouer avec lui en double, t’es super content de l’expérience et super stressé de ne pas toucher une boule …

Après j’ai cru comprendre que dans certaines régions ou certains clubs, ça ne se mélangeait pas comme ça et qu’un régional ne jouait pas avec un départemental…alors un numéro, même pas la peine d’en parler …

Désolé du HS @sergey, c’était juste pour illustrer que le choix du club avait de l’importance pour avoir de la bonne relance, de bons conseils, un bon état d’esprit et que ça aidait vachement à progresser, à prendre confiance !


#307

Sur ce point, je suis d’accord. Encore que l’exemple que j’ai ( Argentan ) , ils font les deux. Mais il existe effectivement des clubs intermédiaires qui font du très bon boulot. Mais dans tous les cas, il y a toujours un entraîneur rémunéré plus des entraîneurs bénévoles. ça limite leur nombre.


#308

Pour avoir été dans un club comme cela a un moment, cela reste permeable et en general non seulement les niveaux se chevauchent mais tu as aussi du libre.
c’est a la fois pour eviter aux debutants de les soumettre a un entrainement qu’ils ne sont pas capable de suivre tout en evitant aussi le harcelement permanent que les tres bons joueurs peuvent parfois subir en permanence de la part de debutant. (l’application de la regle dépendant souvent du comportement des joueurs)


( 1620 darker 7p2a cd médium hard 2mm rv gewo ft40 1,9) #309

Je nommerai juste dans le 44 la st medard et junky ne me dira pas le contraire,il connaît certains joueurs ne serait ce que pierre Bezard…


(junky) #310

Ce n’est sans doute pas par hasard si la saint-Med sort tjrs des jeunes … on en voit à toutes les compétitions… C’est ce que j’appelle un club formateur…
Est-ce qu’ils savent aussi former les adultes ? je ne sais pas mais Pierre n’a jamais été avare de conseils même à des pas doués comme moi.


(olivier LESSEUR 1159 pts) #311

Commencer à 40 balais passé et monter 12 voire 14 en quelques années, ç’est bien sûr possible dans le cas d’un ancien sportif ou un doué potentiel qui se passionne pour le ping, mais ça me semble impossible pour le quidam moyen. C’est en tout cas ce que je vois autour de moi.

Et j’exclue bien sûr ceux qui ont joué jeunes et reprennent. Là je trouve que ça ne compte pas par rapport au sujet de départ.

On lit souvent sur le forum “quand on commence jeune c’est facile de monter 18”. Mais on compte dans la stat de taux de réussite les djeuns qui comment jeunes et arrêtent par manque de résultat ? Les jeunes qui continuent sont essentiellement les plus doués.


(junky) #312

Ben c’est ce que j’essaye de dire : ce n’est pas ce que les plupart des gens voient autour d’eux, parce que je pense que la plupart des gens ne jouent pas dans des clubs par nature “formateurs”. Moi je le vois autour de moi, donc j’ai voulu le faire.
Personne n’a dit que ça ne demandait pas d’investissement, de passion pour le ping !
Après chacun voit midi à sa porte mais pour moi, 12, c’est le niveau des minimes qu’on lance dans le grand bain adulte, et ils ne sont pas spécialement doués, juste bien entrainés et comme dit sygfried94, les premieres années, si on part avec de bonnes bases (et pas des tas de défauts chopés tout seul ), avec le même colume, on suit le rythme.
Demandes aux joueurs classés 18 si ils se sentent spécialement doués ? je suis sur qu’il vont te dire que si ils l’étaient, ils seraient numéros :wink:


(junky) #313

@Violoniste18, je pense que l’encadrement technique et les exemples autour de soi jouent un grand rôle :
Quelques questions en vrac pour me donner une idée du contexte :slight_smile:
tu joues dans quel type de club ? joueur le meilleur classé ? qui vient aux entrainements ? niveau de ta relance ? entraineur pro ? séance dirigé ? quelle fréquence ? exos ? panier ? stage ? Avec qui tu joues en équipe? des jeunes, des plus forts, des ambitieux ?
coté système de jeu, tu l’as établi comment ? tout seul ? avec coach ? ta base de service/remise ? tes schéma de jeu ? connus ? identifiés, répétés aux entrainements ?
coaching : tu as du monde pour t’aider ? vous faites des analyses de matchs ? les votres ou ceux d’autres joueurs/équipes ? vidéos ?
Bien sur , tout n’est pas nécessaire …


#314

Tout se passe dans la tête au ping à amha. Du moins 90% des points (entre adversaires de même niveau ping). Je reviens encore une fois sur la notion de plaisir et de curiosité technique.
Dans les 90’s mon jeu était surtout basé sur les poussettes, blocs et frappes, et de rares fois, tops plus ou moins réussis. Après ma reprise de ping il y a 11 mois, j’ai décidé d’avoir un jeu plus offensif en prenant plus d’initiatives et en incorporant beaucoup plus de tops et contre-tops. Je suis persuadé qu’une fois la bonne combinaison bois/revêtement/revêtement trouvée (donc satisfaction donc plénitude), on peut faire plusieurs saisons avec cette raquette. Cette combinaison peut être à la fois objective basée sur les caractéristiques techniques (vitesse, rotation, contrôle), subjective basée sur les ressentis (sensations et touché pendant le jeu) mais encore plus visuelle et/ou psychologique (on jouera mieux avec une raquette qui nous plaît visuellement). Pour ma part, je “joue mieux” avec une raquette faite autour du bois Waldner Senso Carbon JO Shape qu’autour du bois Ma Lin Carbon qui est pourtant la copie conforme… De plus la forme JO Shape “me convient” plus que la forme standard.
Si on part en étant persuadé que sa raquette ne convient pas, c’est certain que l’on ne fera pas l’effort de se remettre en question (placement hasardeux, gestuel non maîtrisé).

Pour progresser, il faut travailler les points faibles ET les points forts. De plus je prends énormément de plaisir à relancer des jeunes et/ou des débutants en ayant en tête quelques objectifs : améliorer mes points faibles, tenter des coups improbables. D’autre part, j’ai constaté qu’après avoir joué les meilleurs joueurs du club dans la semaine (défaites plus ou moins encourageantes), je suis beaucoup plus à l’aise le week-end lors des compétitions par équipe.

Si à tous les entraînements, on se contente à ne faire les gestes que l’on maîtrise déjà, je ne vois pas l’intérêt de passer des heures et des heures. Je suis étonné de voir qu’aucun joueur du club ne s’entraîne aux paniers de balles pour les services. Peut-être les travaillent-ils chez eux mais j’en doute…


#315

non c’est pas impossible du tout et ca n’a pas besoin d’etre un super sportif. Par contre pour un adulte de 40 ans (non doué et pas specialement sportif (sans etre grabataire non plus hein)) qui commence c,est 4-6 ans a 8-10h d’entrainement par semaine pour atteindre se niveau et c,est aussi valable pour un jeune non doué.
Ce qui limite les adultes de 40 ans en France dans leur progression c’est le manque de volonté de pratiquer au lieu de taper la balle, le manque de volonté de vouloir consacrer du temps.
(Je ne juge pas les raisons qui ammenent cette situation car quelle que soit la raison elle est forcement importante aux yeux de la personne). mais quelqu’un qui a envie et qui veut reellement pratiquer trouvera toujours le moyen de le faire


(olivier LESSEUR 1159 pts) #316

@sygfried94 et @junky pour le gars de + de 40 balais je suis un bon exemple je trouve. Pas maladroit avec la main droite (bon normal quand on est professeur de violon), “doué” pour la musique mais sportif très moyen (meilleur sport la course à pied 1h30’ au 20 bornes à 35 ans).

Première “carrière” entre 18 ans et 30 ans, passionné de ping, stages, jeu chaque jour, etc …monté au classement “40” puis stagnation à ce niveau.

Je reprends 15 ans après, je remonte à 13 en jouant beaucoup mais sans entrainement sérieux.

Depuis quelques mois (suite à un changement de vie perso entre autres), entrainement très très sérieux cette fois, dans un club très structuré cette fois (tous les jeunes prennent des centaines de points chaque année), plusieurs entraineurs, panier de balles, etc …

Bon, j’ai presque 58 balais mais la forme “olympique” pour mon age. J’étais descendu au classement et pense remonter assez vite à 13.

Mais au dessus je pense que ça sera difficile, 14 voire 15 c’est un autre niveau. Et surtout avec la balle plastoque où il faut être actif sur la balle.

Et si je pense pourtant avoir une forme physique de 10 années de moins.

@junky Pour tes questions, je suis les entrainements dirigés de mon club actuel. Avant j’ai même payé des séances particulières avec un gros numéroté (pour situer ma motivation …) mais je suis prof et passionné par la technique et pédago (j’ai écris 9 livres pour apprendre ou enseigner le violon), alors je m’analyse aussi beaucoup seul, techniquement et tactiquement, surtout que quand on commence tard, le “langage du corps” est parfois différent de l’enfant qui apprend, c’est pareil - dans le fond - pour toute activité, que ce soit du violon ou du ping … Là je m’arrête sinon je vais en remplir des pages …

Mais oui, depuis quelques mois, je me suis lancé dans un travail structuré sur tous les plans, en piquant partout autour de moi, surtout grace à mon nouveau club la berrichonne, le plus structuré de l’indre avec de la relance à tous les classements, de 7 à 19 et surtout des joueurs “qui jouent avec tout le monde”. Je précise car ce n’est pas si fréquent !


(junky) #317

C’est marrant que tu insiste autant sur l’aspect physique…
Pour forcer un peu le trait, je dirais que jusqu’à 12, c’est un jeu, pas vraiment un sport, on peut faire son chemin avec 20 kgs de trop…après, faut pouvoir se bouger c’est sur :slight_smile:

Et Bravo pour ton implication dans ton ping, je suis sur qu’avec un environnement motivant qui pourra répondre à tes questions sur ton ping, ça va avancer :slight_smile:
.


#318

violoniste 40 ans et 58 ans ca fait quand meme 18 ans d’ecart,
2 relis mon post je parle de personne de 40 ans qui partent de rien ou presque
3 Je parle jusqu’a un classement 12-14 pas 15 ou plus
4 je parle de 4 a 6 ans d’entrainement pas un couple de mois

Comme je l’ai signalé dans un post plus haut, c’est beaucoup plus difficile de corriger de mauvaises habitudes. de plus si je parle de niveau jusqu’a 12-14 et pas au dela c,est parce que les prérecquis pour monter a se niveau et au dela ne sont pas necessairement les meme (en tout cas pas aussi precis et la vitesse de jeu commence a augmenter).
l,echelle de temps est longue au ping car entre le debut du travail et que ca commence a payer en terme de niveau ca prend entre 6 mois et 1 ans et je parle de 4 a 6 ans car ca prend entre 300 et 700 h de pratique pour affiner un geste technique (poussette, top, service bloc remise de service cd et revers).

Par contre, t’arrete pas ca va payer sur le terme si tu le fais pendant plusieurs années

Enfin en petite maxime:
Un gros ecart de niveau entre ton point de départ et ton point d’arrivée semble toujours inaccessible.
11-12 peut sembler etre un bon niveau difficile a atteindre pour un debutant.
15-16 va sembler difficile pour un 10
18-20 pour un 12-13 etc…

Sauf qu’on monte rarement les escaliers plus d’une marche a la fois. ca n’empeche pas forcement d’arriver en haut avec le temps et de l’effort


#319

Ou de la simple lucidité ! :wink:
Même ceux qui sont arrivés péniblement au niveau 13-14 ont déjà beaucoup de mal à maintenir leur niveau passé 40 ans , alors débuter complètement à cet âge … ???


(olivier LESSEUR 1159 pts) #320

Très d’accord ! Je trouve que l’on a un peu tendance à sous-estimer le niveau 12/14 quand on commence “sur le tard”


(993/ immune classic/ Curl P1 0.5/ Vega P1.8) #321

Ayant commencé sur le tard, en janvier 2016 à 51 ans, je suis 9. Je ne pense pas pouvoir dépasser le niveau 12-13 à l’avenir