Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

NATIONALE 1 Poule C, phase 2 saison 2017/2018


(Denisdamiens) #21

Amiens vs Grenoble, le résumé en images


#22

Belle attitude des " p’tits " classements de Grenoble qui ont clairement joué sans complexe et en tentant beaucoup .


(16 - XVP-OVT-C1) #23

Pour ces 3 jeunes c’était une occasion “unique” d’être confrontés à des joueurs de ce niveau. Ils avaient l’air contents de leur week-end en Hauts-de-France.


#24

j’ai bien bien aimé le résumé de notre ami Denisdamiens :clap::rofl:


(Denisdamiens) #25

Les jeunes grenoblois étaient effectivement très sympas et ont été je pense bien accueillis.
Ils ne sont pas pour grand-chose dans la décision prise par leurs dirigeants de balancer le match.
Mais bon, j’aurais une vision un peu moins angélique du truc.
Car je passe (ça va être le couplet perso) beaucoup de temps, et dépense pas mal d’énergie pour tenter de promouvoir le ping-pong localement, notamment par le biais de notre équipe de nationale 1.
Et quand tu as communiqué autour du gros match du week-end, et que tu vois arriver une équipe de régionale 1….Et bien c’est moyen…. Vis-à-vis des joueurs et des spectateurs. Certains sont d’ailleurs repartis rapidos.
Le règlement permet ce genre de pratiques ; ça fait effectivement partie de la longue liste des trucs débiles du petit livre rouge de la fédé, avec pêle-mêle le brûlage, la possibilité pour certains de blinder avec des joueurs de pro, etc….
Je ne cautionne pas. Et encore moins en nationale 1.
Cette saison, sur 5 matchs à domicile, ça fait déjà deux fois que des équipes nous balourdent comme cela la rencontre. Et ça n’est vraiment pas cela qui va améliorer l’image de la discipline et nous permettre de fidéliser un public.
Nous sommes peut-être la nation française…mais niveau ping-pong on va rester pour un bon moment encore un très petit sport.
Bon, voilà, c’est clos. C’était ma petite minute d’agacement et d’irritation…
Place au prochain match.
Et encore une fois toutes mes amitiés aux quatre jeunes qui sont venus se faire déchiqueter. Ils auront eu eux le mérite de se taper les 1500 km aller-retour.


(16 - XVP-OVT-C1) #26

Personnellement je suis en total désaccord avec ce choix. Mais je n’ai pas le pouvoir d’influencer ce genre de décision dans mon club.
Je me suis simplement réjoui pour ces 3 sympathiques jeunes qui n’y sont pour rien non plus et qui ont vécu une soirée sympa à se faire démonter à la table.
Je te comprends donc à 100%.


#27

#28

Je mets l’information là, mais ça ne concerne pas cette poule : l’équipe de Saint-Louis ne repartira pas l’an prochain en N1 … Une bien triste nouvelle pour le ping haut niveau en Alsace avec une telle locomotive qui va s’arrêter … On se souvient des belles années pros … Mais malheureusement, les difficultés financières (à cause des nouvelles décisions de la fédé entre autres mais aussi la baisse des subventions) auront raisons de la motivation des bénévoles de ce club …
Une bien triste fin :frowning:


(junky) #29

Tu peux nous en dire un peu plus sur ces règles fédérales qui ont conduit à cette décision ? je trouvais au contraire que les règles arrangeaient les clubs de N1 par rapport aux Pro … j’ai raté quelque chose qui concernerait tous les clubs de N1 peut-être ?


#31

Voici l’article en question :

Au TT Saint-Louis, la raison a rattrapé la passion du « ping ». En fin de semaine dernière, le comité directeur a anticipé la saison prochaine et décidé de ne pas réengager le club ludovicien en Nationale 1, où il pointe actuellement à la 3e place de la poule C. Si Cyrille Schaub a pris le relais de la présidence depuis bientôt trois ans après Denis Mangold, qui avait œuvré jusqu’à la Pro A, son père Sylvain Schaub continuait de porter « son » club. Mais, à 68 ans, il est arrivé au bout d’un cycle. Licencié au club frontalier depuis une cinquantaine d’années, ce dernier assurait bon nombre de démarches administratives et son investissement personnel, épaulé par sa femme Madeleine tout aussi dévouée, a même gagné sa maison, un repaire. Les joueurs doivent désormais se prendre en charge à 100 %, comme les dirigeants du TT Saint-Louis, qui vont œuvrer sans Sylvain Schaub, ni Denis Mangold.

La Nationale 1 sera donc rangée au placard pour de multiples raisons. « J’étais un fou de ping, mais je dis stop , s’émeut Sylvain Schaub. Denis a aussi baissé les bras. J’ai été président pendant quarante ans et ces dix dernières années, on a continué à galérer. Mais il y a trop de contraintes. Déjà, à la montée en Pro A, Denis avait demandé :’’ Qu’est-ce qui se passe en matière de subvention ?’’ On n’a eu qu’un maintien au niveau de la Ville et, l’année après la Pro B, on a eu un déficit de 30 000 euros. On a alors fait un emprunt, avec une caution solidaire de 15 000 euros chacun, avec Denis, qu’on a remboursé sur trois ans. C’était le début de la démotivation. À la même période, on a appris la hausse de subvention du foot, un choix que je respecte. Nous, on en a eu les conséquences, mais pas tout de suite ». Le club est désormais bien à flot.

Les dirigeants ludoviciens ont par ailleurs vu leur tâche se compliquer. « Il faut trouver des joueurs, qu’il faut assister, deux juges arbitres diplômés, sinon on a une amende de 100 euros, et d’autres contraintes imposées par la Fédération, pointe Sylvain Schaub. Quand on a un joueur sélectionné par le Brésil, l’Irlande ou la Suisse, on n’a pas le droit de reporter un match, alors que quand c’est un joueur français qui est sélectionné on est obligé de le reporter… Ça devrait être la même chose ».

Avec le nouveau découpage administratif, la liste des mécontentements s’allonge. « La ligue du Grand Est a compliqué les compétitions individuelles, relaie Cyrille Schaub. Il faut aller jusque dans les Ardennes et il faut partir le samedi après-midi, prendre une chambre d’hôtel, pour jouer le dimanche matin. Ça fait des frais supplémentaires. À la dernière compétition du côté de Charleville-Mézières, il n’y avait pratiquement pas d’Alsaciens. On attend la refonte du championnat régional… » Le système pyramidal des qualifications a amené Sylvain Schaub à se retirer avec Guy Mehr en vétérans. « J’ai écrit que les tenants du titre déclaraient forfait , précise-t-il. L’an passé, on avait battu des Lorrains en finale et les Champenois avaient fini dans le top 5. Le Grand Est est la ligue la plus forte. Là, il n’y a qu’une équipe qualifiée, je n’allais pas engager 500 euros de frais pour peut-être ne jouer qu’un match… »


#32

Ah oui, quand même !!!
La frontière entre la vie privée et la vie associative a été largement dépassée.


(junky) #33

Des gens qui s’engagent financièrement pour sauver un club, une assos, c’est beaucoup moins rare qu’on ne le croit :wink:


#34

Au contraire je pense que c’est de plus en plus en rare.


(Denisdamiens) #35

Après des posts comme ceux-là, effectivement difficile d’enchaîner avec des résumés de matchs futiles…
Espérons que Saint Louis revivra dans un avenir proche un meilleur karma. Il n’y a que des cycles.
Les grands clubs ne meurent jamais.


(Denisdamiens) #36

J2 de la seconde phase 2017/2018: SAINT QUENTIN 3 / AMIENS 8
Le résumé du match:


La feuille de match:

Le résultat des autres équipes de la poule:


#37

Dans une rencontre 4S Tours2 / ACBB2 très disputée et qui s’est terminée … à 21:30 , un très grand bravo à Alexis Mommessin ( ACBB ) pour son impeccable 3V/3 , et , mais c’est moins inattendu eu égard à son classement , à son capitaine Wang Chen , également gagnant de ses trois simples . Dont celui contre Clément Débruyères alors qu’ils étaient … à 8-8 dans le set décisif .

Légère déception pour les Quatrésiens . Petite consolation néanmoins avec le gain des deux doubles pour revenir de 3/5 à 5/5 .

Grosse ambiance dans la salle … comme d’hab’ …


(Denisdamiens) #38

J3: Saint Quentin vs Amiens Sport Tennis de table, le résumé en images


(Denisdamiens) #39

Petit reportage d’une chaîne locale, Weo picardie, sur le derby picard du week-end :slightly_smiling_face:


(16 - XVP-OVT-C1) #40

le résumé du Creusot de leur victoire à La Tronche :


#41

Impeccable le Donatien à l’arbitrage !!