Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Le coin du défenseur

topic-unique
Tags: #<Tag:0x00007ff25c6f8410>

#924

Un autre truc très intéressant avec Chtchetinine, est son placement de balle en poussette.
La plupart du temps, il pousse loin dans un angle pour forcer l’adversaire à toper sur un mauvais appui.


(800🏓Aigis ⚫🔴Hikari SR7 Cutman 1.0mm) #925

Oui et la façon qu’il a d’ouvrir poignet et main droite pour décroiser la poussette fond de table n’est pas donnée à tout le monde. Souplesse, agilité et précision sont nécessaires


(800🏓Aigis ⚫🔴Hikari SR7 Cutman 1.0mm) #926

Allez, une petite vidéo de Chtchetinine vs Vostes

Si elle a déjà été postée sur le forum, dites le moi. Je vire mon post.


(Laine_william) #927

J aimerais savoir je joue actuellement avec un bois black light en revers et coup droit powerfeeling 43 et en revers je voudrais mettre un anti top bison ou alors un picot court mi long ou long un avis un conseil
J’ai un jeu mi distance avec des frappes top spin contre attaque rotation je cherche un revêtement gênant pour mon revers


#928

Pas sûr que ceci soit le meilleur endroit (coin du défenseur), tu as l’air d’avoir un jeu plutôt d’attaque.

Mais en assumant que tu joue la défense dite moderne, càd, attaque en CD et défense en RV:

  • le picot court est jouable en défense (spinpips chop 2, 802, Spectol), mais demande pas mal de technique pour controler.
  • le picot long est un classique
  • l’antitop n’est absolument pas gênant à mi-distance, ce n’est pas pour rien qu’il n’y aucun (ou quasi?) défenseur de niveau international avec un anti. Les (rares) joueurs de ce niveau avec des anti jouent en bloc à la table avec l’anti.

(Laine_william) #929

Oui j’ai plutôt un jeu dit moderne
Tu me conseillerais plutôt un picot long ou un picot mi long qui peut être un bon compromis ?


#930

Si tu es à mi-distance, en défense revers, un long serait plus adapté.
Et si par mi-distance, tu penses “pas trop loin non plus”, une épaisseur minimale serait mieux ( de 0x à 1mm max)


(Laine_william) #931

D accord le mieux un picot long
as tu un revêtement a me conseiller sur le site wacksport merci


(Laine_william) #932

Si je prend une mousse 0,5 avec énergie du style tensor ?


#933

Sur ce site, il y a le TSP Curl P4, qui est pas mal, ou le P1R.

En tant que défenseur, j’éviterais les mousses tensor et privilégerais le contrôle.
Mais bon… c’est surtout à toi de voir ce que tu préfères.


(13 - Chen Weixing / 868 FT / Curl P1-R) #934

Ben ça dépend beaucoup de quel type de défenseur on parle.


#935

Ben, on discutait ici du revers, si j’ai bien compris, le côté picot pour lui.


(Laine_william) #936

Oui je fais assez de défense mi distance en match et attaque ausdi mais je fais beaucoup de revers avec rotation et balle molle


(Laine_william) #937

Je sais qu’au haut niveau ils jouent en backside et très peu en picots et si je veux mettre un peu de vitesse en picot long faut que je les prennent en 1 ou 0,5 car je sais que certains picots dont très efficaces mais dur a contrôler pour l’utilisateur


(Clst B6; Defplay senso / 999 1.5 / FL3 1.1) #938

Comme l’a dit @Taka, la grosse question c’est ce que tu veux faire avec ton revers. Les picots longs avec ou sans mousse existent jusque dans le top mondial (là ils sont tous avec mousse), mais selon l’utilisation qu’on veut en faire il y a quelques règles à garder à l’esprit.

1°) Un picot long mis en opposition n’aura qu’un effet très limité sur l’adversaire, parce que seule l’inversion du picot va jouer (pas d’accélération, de balle fusante, de bloc sur-coupé … pour toutes ces choses, il faut faire une action sur la balle). C’est en général très safe mais au-delà des classements 12, ça ne surprend quasi plus personne.

2°) Faire une action sur la balle (défense coupée, chop-bloc, faux-top …) va provoquer des erreurs adverses, mais surtout si l’adversaire a l’impression qu’il DOIT attaquer. Pour ça, il faut garder son coup-droit prêt à intervenir un maximum de fois

3°) Une mousse permet un meilleur temps de contact mais limite fortement l’inversion naturelle. Pour un jeu agressif avec le picot, la vitesse de jeu “picot” va perturber l’adversaire. Pour un jeu de bloc à la table, c’est l’amortie du picot qui va gêner l’adversaire (et aussi l’inversion du picot). Pour un jeu défensif loin de la table, l’important est de produire des balles variées (de très coupées à complètement molles) sans rater et sans que la différence ne soit trop flagrante.

4°) L’adversaire généralement attend certaines balles spécifiques du picot pour pouvoir rentrer fort dedans (genre service long sans effet dans le picot). Il faut à tout prix éviter de se laisser enfermer dans un schéma où l’adversaire se ballade. Autrement dit, il faut toujours avoir un plan B (pivot, tourner sa palette, pouvoir attaquer avec le picot, imprimer de l’effet avec le picot…)

Les picots étant ce qu’ils sont, il est impossible d’avoir le max partout. LE picot long à super inversion naturelle qui permet d’imprimer un max de spin propre tout en étant rapide et amortissant, il n’existe pas. Ces propriétés sont contradictoires. D’où l’intérêt de bien cerner ce que tu veux faire d’abord…


(Laine_william) #939

Quand je joue en revers je joue beaucoup en rotation et bloc près de la table et mi distance et je joue contre des 15-20, 2 fois par semaine et ça fait 3 ans que je fais du tennis de table et je voudrais pouvoir plus les gêner côté revers car côté coup droit ils sont en difficulté contre moi je les gêne beaucoup sur le démarrage et sur de long échange


#940

En tout cas, nous pouvons remercier @Xyphis pour son exposé qui est clair et précis. Je pense que je l’aurai adoré comme entraîneur !


(Laine_william) #941

Pareil


(Clst B6; Defplay senso / 999 1.5 / FL3 1.1) #942

Hahaha faut pas trop s’avancer. Par mon métier, j’ai l’habitude de mettre de l’info par écrit, ça a donc l’air clair et concis, mais mon retour n’en vaut pas plus que celui d’un autre forumeur.

Ok, j’ai du mal avec cette partie de ton post. Pour moi “jouer beaucoup en rotation” n’est pas vraiment compatible avec le passage à un picot long (ou un antispin), car ces revêtements ne sont pas vraiment faits pour imprimer de la rotation (même si, certains picots longs peuvent le faire très bien).

Le cas “typique” du picot long, c’est soit …
1°) le défenseur qui va de toute façon laisser l’adversaire démarrer/attaquer pour jouer la défense coupée côté revers et en coup droit, soit faire pareil, soit partir en top sur top à mi-distance
2°) le bloqueur qui va rester à la table pour prendre l’adversaire de vitesse (=grâce à un changement de rythme, que ça soit accélération ou amortie), et flinguer la moindre balle qui traîne

Dans les deux cas, la partie délicate c’est le picot long dans le jeu de table, les deux cas de figure au-dessus ont tout intérêt à savoir tourner leur palette pour jouer backside dans le jeu court, ou alors pouvoir attaquer picot un maximum pour sortir très vite du jeu court “picot” à la table.

Bien sûr il y a d’autres façons de se servir d’un picot, certains attaquent avec leur picot, d’autres l’utilisent “juste pour faire monter la balle et prendre le coup droit”, mais ces schémas deviennent très vite compliqués dès qu’on joue des adversaires au-dessus de 15 (puisque tu en parles). Dans ces cas-là, une bonne maîtrise du backside sera plus efficace, par exemple un topspin (voire un flip) revers apporte énormément et c’est très dur avec un picot long. Picot court, à la limite… mais c’est plus pour placer rapidement des grosses frappes à plat.

EDIT: t’as pas une vidéo par hasard?


(Laine_william) #943

Non désolé mais c’est vrai qu après réflexion je suis mieux a gardé un backside car il est bien pour mettre de la vitesse côté revers et de la rotation car avant je joue beaucoup la défense bloc passif long de la table car j adore joué long me faire attaquer et attendre que lautre fasse la faute en balle haute coupe ou molle mais je fais aussi des blocs actifs frappes revers …