Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Le coin du défenseur

topic-unique
Tags: #<Tag:0x00007ff25e929cf0>

#904

Bonjour chères amis défenseur,
J’ai une petite question pour vous. A mon club on a un jeune qui voudrait se mettre à la défense, il en est juste à 1 an de ping. Sur son ancienne raquette il a un Vega Intro en 1.8, il peut le garder non? En revers il aimerait un picot long, pour l’instant il a juste essayé un Giant Météorite sur un bois all. Ca peut le faire ce picot long pour commencer? Et en bois il lui faudrait quoi?


#905

j’ai le même cas de figure que toi, un jeune un peu surdoué en défense qui choppe. pour affiner ces gestes et lui apprendre les bases du ping, je lui ai mis 2 backsides type reactor corbor. En fin d’année j’organise 2-3 séances test avec toutes les surfaces, bois et épaisseur compatible avec leur jeu. Un mi-long (563) ou même un soft (802) avec 0.5 ou 1.0mm d’épaisseur sur bois tendre, ça lui va à ravir. Un long pour un débutant ça le contraint beaucoup je trouve dans un premier temps.


(Clst B6; Defplay senso / 999 1.5 / FL3 1.1) #906

Ca dépend (ça dépasse). Tout d’abord, perso, le Vega Intro en 1.8, si c’est un débutant de la défense, je ne lui laisserais pas ça entre les mains à moins d’avoir un coach défenseur qui sache le guider. C’est assez rapide et si on rentre à fond dans la balle on part sur orbite. S’il veut rester chez Xiom, pourquoi ne pas prendre un Musa en 1.5 ? Simple suggestion…

Ensuite, le picot (ou tout autre revêtement spécial) vient avec des avantages et des inconvénients. Pour limiter ses inconvénients, il faut apprendre à tourner sa palette. Tout de suite. Sinon ça sera foutu… Pour la défense, ben on peut tout utiliser en fait, l’intéressant n’est pas de savoir quelle plaque peut marcher et d’essayer de l’utiliser mais plutôt l’inverse. S’il est à l’aise avec un Anti, laisse le avec un anti. S’il veut absolument essayer le picot long, fais lui essayer le picot long.

L’important, quand on commence la défense c’est de pouvoir chopper en sécurité face à des topeurs de son niveau et un peu au-dessus. En sécurité, ça veut dire pas forcément en mettant blindé d’effet façon “ça passe ou ça casse” mais en se disant, le mec top et je suis bien placé ? Ok, alors je DOIS la remettre sur la table sans me faire avoiner derrière. Pour ça, faut du matos pas trop rapide… ni trop dur. Que le mec choisisse une plaque lente sur un bois off ou une plaque plus rapide sur un bois def, au final on s’en fout. Les bois All sont en général pas mal parce que assez flexibles alors que dans les bois def, si on ne connaît pas, on peut tomber sur du méga dur.

Deuxième point important quand on commence, il faut savoir faire des balles sans effet. Sans que ça se voit. Une poussette archi taillée, c’est bien, mais l’adversaire va finir par se régler. Si d’un coup la poussette revient sans effet et que l’adversaire ne l’a pas vu, PAN, balle facile ou point direct. Pareil en défense.


(13 - Chen Weixing / 868 FT / Curl P1-R) #907

Un moment que je n’avais pas posté ici.

Bon, depuis la fin du championnat par équipes, je suis sur plusieurs fronts en même temps, sachant que j’étais déjà en pleine transition technique, ce qui a aussi été une des causes de mon manque de confiance actuel :

  • plus de relâchement dans le jeu, moins de crispation d’une manière générale, l’idée étant de moins subir l’effet, et de gagner en contrôle de balle
  • arrêter de démarrer comme un fou furieux. En effet, je démarre beaucoup, trop même, et souvent en un seul coup. Du coup, ça a tendance à créer des situations d’irrégularité, et des choix pas toujours très rationnels. Plus poser la balle et réfléchir pour mieux attaquer sont deux objectifs
  • tenir la balle. Jusqu’ici, j’ai tendance à abréger très vite les points, problème, ce manque de patience et d’attente, c’est un comble pour un défenseur. Je cherche donc à encaisser de plus en plus, et partir plus souvent dans des rallyes. Pareil, je vais arrêter de chercher à finir dès le premier démarrage, quitte à devoir enchaîner plusieurs tops ou repartir sur un coup de picot
  • varier la défense, autant côté BS que PL. Côté PL, si j’ai toujours su renvoyer archi coupé vu le coup de sabre que je donne, je parviens maintenant à renvoyer mou de temps en temps, et ce n’est pas un détail par moments. Côté BS, il faudrait que je fasse autre chose que renvoyer à plat et contrer. Sans chercher à couper, peut-être que chercher à lifter légèrement certaines défenses ne serait pas un luxe
  • m’acheter un cerveau et mental, de façon à pouvoir améliorer mon style en défense moderne, et à être capable de tenir tout un match

L’idée est en fait d’arriver sur un style de défense moderne plus performant que celui que j’ai actuellement. Basiquement, le mien jusque-là c’est POC-BOUM, et rien entre les deux. Et c’est bien gentil, mais le BOUM va dans les bâches, ou que j’ai du mal à tenir la balle côté picot, bof bof… L’idée serait donc d’arriver à un jeu marchant à l’usure, tout en étant capable de prendre l’initiative lorsque c’est possible et raisonnable.

Résultat, quand j’ai pas le physique, je ne peux rien faire de tout ça. Quand je l’ai, déjà c’est plus facile. Depuis peu, j’arrive à bien encaisser côté PL, et j’ai réalisé plusieurs matchs où j’ai multiplié les rallyes. Un ancien joueur de mon club a d’ailleurs noté une grosse progression côté PL.

Sauf que je vais finir la saison tout petit 13, et ceci pour une raison très simple. J’ai perdu 35 points en mai, et la confiance n’est pas là. J’ai encore perdu quelques points à Bègles d’ailleurs. Et pourtant, techniquement je n’ai jamais eu un aussi bon niveau qu’en ce moment. Au-delà de ma vie en dehors du ping, pour cette saison du moins, l’autre explication est ma transition technique : beaucoup de choses évoluent en même temps dans mon jeu, il y a une perte de repères, ça n’aide pas à la confiance. Mais quand tout sera bien en place, je pense que je pourrai avoir bon espoir et franchir enfin ce putain de palier.

Et quand mon jeu sera bien en place, il devrait y avoir moins de prise de risques, une plus grosse tenue de balle, une meilleure variation du jeu, et plus de modération dans les démarrages. Et évidemment, mon jeu de contre, lui, sera toujours là, vu que je contre mieux que je ne démarre, étant donné que je suis naturellement plus à l’aise pour rentrer dans la balle adverse que pour faire le jeu.

Toujours est-il que néanmoins, j’ai pu noter certaines choses très positives depuis la fin du championnat, et ce malgré les défaites que j’ai pu encaisser et ma perte de points. Quand je suis bien en confiance en tout cas. Ce n’est pas arrivé très souvent, mais j’en est été capable sur certains matchs. Je sens cependant que ce système de jeu retravaillé est loin d’être en place.

Objectif : mettre la balle sur la table, tout simplement, quitte à ce que le point dure longtemps. En m’entraînant juste à ça, la plus-value devrait être très importante.


#908

Ce qui peut aider c’est d’avoir un coup droit de contrôle donc pas trop rapide et surtout pas tensor ou boosté. Un bon vari spin par exemple


(13 - Chen Weixing / 868 FT / Curl P1-R) #909

Bah c’est vrai que je joue avec un 868 boosté, mais entre nous, je trouve que ça ne va pas si vite que ça. Comme c’est une plaque très linéaire, la vitesse dépend essentiellement de moi, donc je n’ai pas de surprise. C’est sûr par contre que quand je m’engage à fond, là, ça peut partir vraiment très vite.

Matériellement parlant, je n’ai vraiment rien à redire, d’ailleurs je ne compte pas en changer. Je suis bien actuellement avec ce que j’ai.

Surtout que mon matos contrôle plutôt bien, le manque de contrôle est dû au mec qui tient la raquette, la faute à un manque de relâchement, en raison d’une prise trop ferme, trop dure.

Quand je relâche ma prise, y a pas photo.


(Clst B6; Defplay senso / 999 1.5 / FL3 1.1) #910

Hahaha, on dirait moi. Mais en ce qui me concerne le problème est plus vaste qu’il n’y paraît. La première différence, c’est que je ne suis du tout un joueur à dominante aggressive, même en coup droit. J’essaie de temps à autre, quand ça me semble la meilleure réponse à donner face à un joueur trop attentiste, mais ce n’est clairement pas mon fond de jeu.

Ensuite, je me suis senti progresser dans plein de secteurs de jeu, au point que je peine souvent à choisir quel coup jouer. Ca paraît bête dit comme ça, mais lors d’un échange en poussettes, je me mets souvent à vouloir varier à l’extrême alors qu’il n’y a pas besoin de le faire. Par exemple, j’essaie de tronçonner une balle (que mon adversaire va pourtant jouer sans risque, un comble), de faire une poussette archi tendue, une courte sans effet, un flip coup droit (parce que pourquoi pas hein !?), une poussette latérale… ET là où je pourrais tranquillement user mon adversaire en régularité, c’est moi qui me mets à prendre des risques et, forcément, à perdre des points stupidement. Ca m’arrive très (trop) souvent de confondre la sensation “de ne pas être en danger” avec le besoin de varier à tout prix.

Ce qui donne parfois des matchs très bizarres, genre match x, je suis super concentré, je garde la balle sur la table, je sors un gros match… et match x+1, j’expire comme un vieux diesel des années 80 face à un clampin de base qui n’ose pas trop attaquer parce qu’il sait qu’il perd à ce jeu-là.

C’est pas “facile” à régler en ce qui me concerne. J’ai remarqué que lorsque je m’entraîne en régularité, je suis naturellement plus efficace dans mes choix alors que quand je joue “sans échauffement”, c’est l’inverse, je cherche trop à abréger l’échange. Lorsque je fatigue, j’ai aussi tendance à tenter des trucs (ce qui me frustre parce que je me sens stupide, et ça me fait rater d’autant plus). Mais le pire, c’est quand je joue à l’entraînement face des joueurs à l’aise sur mon jeu, là mes instincts me disent qu’il faut jouer la contre-offensive et mon cerveau me rappelle façon Schtroumpf à lunettes qu’il faut tenir la balle sur la table.


(13 - Chen Weixing / 868 FT / Curl P1-R) #911

C’est également ce qu’il m’arrive… Genre samedi, à un tournoi, dans ma poule, je ramasse un gros 11 quasi 12, et un jeune 8, 12 au mensuel. Le 11 attaquait très fort, je l’ai battu en défense, en contrant lorsque j’étais bien sur la balle en CD. Le jeune 8, je l’ai battu en attaquant peu, mais en l’usant en défense, et à force de renvoyer, il finissait par fauter, et j’ai fini par remporter ce match. Le match suivant, je passe un 10 3/0 sur cette même base.

Mais le match suivant, je tombe sur une fille 13 au mensuel, avec un toucher de balle franchement pas terrible. C’est genre poussette agressive en RV, et patate en CD. Pour une raison qui m’échappe, j’ai cherché à faire le jeu, je perds 2/0, et là je balance la dernière manche tellement ça me gavait.

Et en sortant de l’aire de jeu, je me suis demandé pourquoi j’avais cherché à faire le jeu… Alors que honnêtement, je me contentais de pousser et de faire des passes, et de partir en défense derrière, avec dès que possible des démarrages sûrs et raisonnables, le match tournait en ma faveur. Je me suis senti encore plus con à la fin, tellement j’avais eu la sensation d’avoir fais n’importe quoi, alors que techniquement, elle était franchement pas dingue.

Je suis dans le même cas, et pire encore, lorsque je suis pris de spasmes, en raison du stress, je cherche à tout démarrer, et je ne défends plus du tout. J’ai pas besoin de dire que ça entraîne quasi-systématiquement une défaite de ma part.

Mais je me pose trop de questions. Si je reste bloqué sur le programme plus haut, avec un style vraiment constant, et pas genre un style par match, je pense que ça ira mieux. Des fois, à vouloir faire trop de choses et trop compliqué, je finis par m’emmêler les pinceaux.


(Clst B6; Defplay senso / 999 1.5 / FL3 1.1) #912

Petit tuyau quand même, j’ai remarqué qu’un petit shoot d’héro… ahem, de dextrose entre deux manches me permet de revenir dans le coup et de repartir sur une base “plus habituelle”.


(13 - Chen Weixing / 868 FT / Curl P1-R) #913

Oh tu sais, moi j’ai une technique pour ça, que j’utilise depuis peu. Bizarrement je suis plus relâché et je cherche beaucoup moins à passer en force comme je peu le faire à certains matchs.


(olivier LESSEUR 1159 pts) #914

Il y a un défenseur 18 dans mon club. Son jeu est très simple; En revers coupe classique alternée avec de la coupe “latérale” (très important je pense cette variation, depuis que je le vois jouer, j’essaie de placer cette variation dans mon jeu de poussette agressive et bloc à la table). et en coup droit, remise longue style gionis et contre-top si l’adversaire remet tranquille. Il prend très peu de risque … !


(olivier LESSEUR 1159 pts) #915

et une idée pour toi, filou. J’aime me faire des exos “à thèmes” pendant les entrainements, exercices ou matchs. T’obliger pour toi à ne pas attaquer une seule balle, gagner les points uniquement en défense et variation d’effet ! Ou attaquer seulement après 10 échanges, attaquer seulement avec ton coup le plus faible, etc …


(800🏓Aigis ⚫🔴Hikari SR7 Cutman 1.0mm) #916

Salut. Les nouveautés en bois de défense étant rares, avez-vous des retours sur le Stiga Defence Pro (7 plis avec 2 plis carbone), développé avec Masato Shiono, et le Andro Timber 5 (plis intermédiaires en noyer et extérieurs en limba) ?


(800🏓Aigis ⚫🔴Hikari SR7 Cutman 1.0mm) #917

Bonjour, ma question porte sur les services. Ce n’est jamais facile de dégager des généralités mais, face à un attaquant, y a-t-il des services que vous privilégiez systématiquement et des services que vous bannissez absolument ?
Chez des joueuses défensives, dont j’ai pu voir une vidéo, quasiment tous les services étaient coupés avec variations latérales et en profondeur. Elles se tenaient milieu de table, face à la table pour servir. Je suppose que c’était pour être rapidement prête à défendre mais y a-t-il d’autres raisons ?
A l’inverse, j’ai vu des vidéos de Shiono, dont une contre Gerell je crois, où je l’ai vu servir tout le match en coup droit depuis le coin gauche de la table, positionné de côté. Vous pouvez m’éclairer svp ?


(Allround NCT / Octopus 0.5 / H3Néo) #918

Salut,

On retrouve un peu les mêmes logiques que partout : quelle balle veux tu avoir en retour, quelle action veux tu faire ?
Généralement j’essaie par défaut d’obtenir une balle à toper sur mon service. Je sers principalement court, en variant coupé / mou et le placement. Je varie avec du sortant coupé / court lifté sur le placement qui gêne le plus l’adversaire. J’en abuse s’il m’attend systématiquement en contre :stuck_out_tongue:
Si tu veux aussi défendre derrière ton service, il faut privilégier des services sur lesquels ton adversaire prend l’initiative mais sans jouer fort. Là il faut observer avant de choisir, mais c’est souvent un service qui ne monte pas trop : un mou deux rebonds, un service dévié qui sort un peu (en tout cas à mon niveau).

Concernant la position, je me rapproche peu à peu du milieu de table sur les conseils de mon entraineur pour avoir une position de retour plus “polyvalente” et me faire moins surprendre. Mais je pense que c’est aussi une question de préférence, et du coup que tu préfères jouer en retour…


(800🏓Aigis ⚫🔴Hikari SR7 Cutman 1.0mm) #919

Salut @Pano, à la lecture de ton message, je me rends compte que je n’en ai pas assez dit dans le mien :grinning:. Pour info, en compétition, j’affronte des joueurs au classement de 6 à 12. J’utilise un bois très flexible plutôt rapide pour un bois de défense, le Xiom Aigis et deux backsides Allround 1.0mm.
En fait, je défends 75% du temps et j’attaque occasionnellement, voire plus si j’ai vraiment plus d’opportunités, soit créées par ma défense, soit “offertes” par mon adversaire, soit parce que je suis essoufflé par plusieurs efforts précédents qui m’imposent de prendre plus de risque et d’abréger l’échange suivant.
Idéalement, je souhaite favoriser la prise d’initiative de mon adversaire rapidement, dès la remise de service si possible, afin que je puisse entrer dans ma filière préférée, la défense à mi-distance et au-delà.
Par conséquent, si je te suis bien, pour éviter de se prendre une initiative puissante en remise de service, ça passe par des services tendance coupés, avec variation en profondeur et déviation, depuis le milieu de table pour être immédiatement en position de défendre des deux côtés. Comme je suis bien plus prévisible côté coup droit au service quand je suis face à la table, ça réduit mon champ de possibilité.


(Clst B6; Defplay senso / 999 1.5 / FL3 1.1) #920

Long lifté dans le coup droit, ça “c’est interdit”. Pour le reste, comme le dit @Pano, ça dépend un peu de ce que tu veux comme 3eme balle ? L’idée est globalement la même que le serveur soit défenseur/attaquant/bloqueur/crabe/alien, on essaie d’empêcher le receveur de délivrer un coup fort d’entrée.


(800🏓Aigis ⚫🔴Hikari SR7 Cutman 1.0mm) #921

Ok merci @Pano et @Xyphis. Je vais tenir compte de vos recommandations et continuer de visionner des vidéos pour l’aspect stratégique du jeu de défense


#922

Dans ce cas, on peut servir long ou mi-long, très coupé (avec variante liftée de temps en temps).
Cela permet à l’attaquant de démarrer, mais il ne pourra pas le faire en force, si c’est fort coupé.
De ton côté, cela te donne le temps de te placer en défense pour recevoir le premier top, et cela lance l’échange dans ton schéma de jeu préféré, càd,défense sur top.

Regarde par exemple Chen Xin Hua ou Mastushita, ou encore Ding Song.
Ou mieux, Chtchetinine: il fait un “simple” service CD fort coupé, tout en finesse, un seul rebond, mais limite deux rebonds. Le but recherché est celui expliqué plus haut.


(800🏓Aigis ⚫🔴Hikari SR7 Cutman 1.0mm) #923

Merci @Taka . C’est amusant que tu me parles de Chtchetinine. J’étais en train de regarder une vidéo d’un match où il affrontait Kreanga. Il se fait canarder tout le match et reste dans son style, persuadé d’avoir les bons schémas :grinning:. Je suis admiratif parce que sa détermination à défendre et sa concentration sont uniques. Il ne doit pas en rester beaucoup des défenseurs de ce type.
Pour revenir au sujet, son service coup droit et son service revers illustre effectivement ce que tu viens de poster. Il entre directement dans sa filière de jeu.