Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces Consentement

Objectifs pour la saison prochaine

Le sujet c’est précisément “Objectifs pour l’année prochaine” ! :nerd_face:

1 J'aime

Mon objectif:
Pourrir le jeux de l’adversaire et le faire craquer mentalement avec une raquette double soft :joy::joy::joy:

1 J'aime

Il craquera peut être direct au moment qu’il verra ta raquette :joy:
Objectifs: gagner tous tes matchs par forfait de l’adversaire :joy:

2 J'aimes

Tu t’es trombe de pseudo,ça devrait être Barabass​:hugs::hugs::hugs::hugs::hugs:

1 J'aime

Changement de Club pour moi l’année prochaine.
Premier objectif : contribuer à une bonne ambiance humaine et à un entrainement de qualité
Deuxième objectif ; progresser techniquement. Premier démarrage, Condition physique / déplacements…
Troisième objectif : passer les 1000 :slight_smile:

1 J'aime

Si les deux premiers objectifs sont atteints, nul doute que le troisième sera atteint aussi. Bonne chance dans ton nouveau club ! :+1:

Merci :slight_smile:

simplement que l’on soit 4 pour notre équipe 2. Au niveau des joueurs de compétition notre club se meurt lentement.

3 J'aimes

Malheureusement votre cas est similaire à beaucoup d’autres…

1 J'aime

Alors, non seulement on n’est pas remonté en R1, mais en plus, on est descendu en R3. Collectivement, ça part mal.

Individuellement, je suis carrément redescendu 12 en première phase, à force de balourder les matchs. Je suis remonté en jouant un peu plus sérieusement. A partir de mai, j’ai même commencé à brancher le cerveau, et ça a bien failli me faire passer enfin 14 ! Mais un mauvais choix m’a poussé à enchaîner les trois jours au tournoi de Poitiers, et le troisième jour m’en a empêché.

Mais peu importe, je me suis aperçu que concentré, avec une intention de jeu, finalement je parviens à jouer en confiance, et là j’arrive clairement à élever le niveau de jeu. Juste en branchant un peu le cerveau, j’arrive à faire des trucs vraiment sympas.
Paradoxalement, j’ai progressé sur la fin de saison parce que je m’entraînais moins : pas de saturation, plus de qualité dans les entraînements, donc moins de difficultés à me concentrer en match, plus d’envie, et je laissais plus parler ma main plutôt que de jouer façon robot, ce que je ne sais pas faire.

Niveau ambiance, rien à redire.

Pour cette année, je ne sais pas encore en quelle division je vais jouer, donc sans parler de ça, les objectifs seront très simples :

  • brancher le cerveau sur le plus de matchs possibles. C’est vraiment ça qui va me faire passer un palier
  • ne jamais lâcher mentalement
  • si possible, enfin franchir le palier de 14. Je vais avoir normalement 30 points à prendre, si je tiens mes deux objectifs précédents, y a pas de raisons que ça ne se fasse pas
  • mieux gérer mon planning d’entraînement : maximum deux fois par semaine, au moins une fois par semaine, histoire de ne pas saturer
  • comme sur cette fin de saison, jouer en confiance, et ne pas me prendre la tête

Pour les objectifs collectifs, je ne sais pas encore ce qu’il en sera. Je verrai au moment où le club fera les équipes.

A noter que sur le plan perso, j’entre dans la vie professionnelle normalement dès septembre (voire même juillet), donc à voir si ça change quelque chose. Mais comme je compte à la base baisser mon volume d’entraînement, ça ne devrait pas trop influencer quoi que ce soit. Y a des jours où je sortirai à l’heure, d’autres pas, ce sera à prendre en compte. Mais comme je n’ai aucun soucis pour venir m’entraîner parfois 45 minutes (je faisais ça en février), autant dire que ça ne devrait pas bien me gêner.

1 J'aime

Je pense que si tu fais 2 entraînements de 1h30 2h par semaine, en jouant à fond,je dis bien a fond,pas en mode relaxe,ça me paraît largement suffisant pour avoir des résultats. …

Passer 16, monter en PN avec les 2 jeunes qui progressent vitesse grand V.

2 J'aimes

En tout cas, très content de te relire et d’apprendre que tu reviens bien niveau ping et surtout motivation. :wink:

mon objectif: passer le relais .30 ans de présidence ça suffit.
beaucoup de plus jeunes ont pris des initiatives cette année, il est temps que je leur passe la barre.

1 J'aime

Histoire identique pour moi. Et cette fois, c’est fait ! :yum:

Tout ça en ayant fait le choix de moins m’entraîner. Ca me rappelle mon mois de février, quand j’étais en stage : moins de temps pour jouer, mais le temps que j’avais, j’y mettais plus de qualité. Comme je passais moins de temps à la salle, pas de saturation, donc l’envie de jouer était là. Avec la période d’examens qui a débuté en mai jusqu’à mi-juin, j’ai fait un peu pareil, et ce dès le mois de mars/avril. Les résultats ont suivi derrière.

En fait, faut surtout pas que je m’entraîne trop. Une fois ou deux par semaine, grand max, l’idéal serait deux fois si il n’y a pas match, une fois si il y a match. Mais qu’avec ce nombre d’heures réduit, je privilégie la qualité.

La conséquence positive sur cette fin de saison, c’est que je jouais beaucoup plus au coup d’oeil et à l’anticipation. Et plutôt que de m’obstiner dans un schéma qui ne marche pas forcément sur tout les matchs, jouer à l’adaptation. Le fait que je me sois entraîné avec un numéro 700 à encaisser ses tops à la table avec mon picot a beaucoup aidé.
Y a certains matchs tu m’aurais vomi dessus : quand je tombais sur un adversaire qui m’empêchait de reculer, je prenais parfois 75% à 90% des balles en bloc avec le picot, en allant parfois chercher le revers dans le coup droit, pour finalement envoyer un top coup droit ou revers dès que possible, du coup je ne bougeais pas trop, mais j’anticipais suffisamment bien pour ne pas avoir à le faire. Et quand je pouvais reculer, là on retrouvait mon jeu de défense moderne habituel.

Et là aussi, ça me fait plaisir d’être capable de sortir de mon jeu habituel et de faire d’autres trucs quand ce que je fais habituellement ne marche pas. C’est aussi un gain de plaisir.

Et mon objectif principal, c’est celui-là également : je compte sur cette envie de jouer pour continuer à jouer au coup d’oeil et à l’anticipation, et être capable de m’adapter dans le plus de cas possibles.

Oui, c’est ce qu’on appelle jouer “à l’instinct” selon Killer ! :grinning:

Partiellement en fait. Sur les trois premières balles, je prévois clairement ce que je vais faire. Avec ça je me suis énormément amélioré en retour de service. Et sur la suite, oui j’ai pas mal usé de l’instinct, ceci dit toujours en essayant d’anticiper ce que l’adversaire allait faire, ce qui m’a beaucoup aidé pour le placement de balle. :wink:

Mais au-delà de tout ça, il me faut surtout une intention. Si je joue sans réelle intention, j’ai de grandes chances de perdre le match.

Bref, il y a une grande part de travail dans la tête.

Objectif : être bon

2 J'aimes

Pour ceux qui veulent éviter la logorrhée verbale plus haut : résumé de mes objectifs la saison prochaine :