Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces

TSP Curl P1-R

topic-unique
Tags: #<Tag:0x00007fcb2781be98>

(12 - VKM Defensive P1r 0.5 VS>402DE 1.8) #22

Xyphis, je viens de relire ton avant-propos à ce topic. Je crois que tout était déjà dit à l’époque ! Encore merci pour cette aide précieuse.


(12 - VKM Defensive P1r 0.5 VS>402DE 1.8) #23

Petit bilan de début de saison avec le P1R et Pball sur bois TSP2.5 (bois très lent et sec) :

J’ai repris un P1R pour optimiser mes chops. Avec des picots très rigides et assez rapide, cela reste effectivement “THE” référence dans le domaine. :heart_eyes:
.
Croyant avoir un peu plus de technique et d’expérience, je pensais m’en sortir davantage à la table. Cela reste délicat :confused: Mais je sens que je peux faire des “choses” en faux-top (baduf adverse quasi assuré quand cela passe) et un peu de bidouille.

Quant au bloc coupé, je passe mon chemin et dois même faire une croix dessus, arrghhh… (alors qu’avec le Phantom ou le GDT je m’en sortais correctement).:cry:

Donc, pour moi, peu de polyvalence avec le P1R mais de l’excellence en défense à distance de la table.
Pour l’instant, je garde. A voir si je le monte sur un bois plus flexible (Koji Def) pour un gain en polyvalence ?

PS : Encore merci Xyphis pour tes conseils avisés.:innocent:


(1765 VKM off / OVT 2,0 / Neo anti 1,5) #24

J’ai un set up similaire (surement un poil plus rapide) et pour les bloc coupés c’est normal de galèrer. Ca n’a rien à voir avec un phantom où des la premiere utilisation tu pouvait faire ce geste comme si tu l’avais travaillé des années.
Quand je suis pris de vitesse je bloc passif voir en amortissant au mieux. Avec les picot rugueux on peut meme passer par dessus la balle (ou avec un léger lift) c’est ce qui donne le plus de contrôle mais sans mousse ça n’est pas toujours facile.

Après je ne sais pas trop à quelle fréquence et comment tu utilises le picot.
Je ne touche jamais deux fois de suite la balle avec le picot à la table, si l’adversaire attaque sur mon coup de picot soit je bloc backside (en tournant) soit je défends. Si il pousse j’attaque.

Mais si tu attends un peu plus la prise de risque adverse je peux comprendre que garder une balle basse avec le p1r ne soit pas évident. Est-ce que tu tournes ou pivotes pour utiliser le backside et remettre un peu de jus dans la balle de temps en temps?


(12 - VKM Defensive P1r 0.5 VS>402DE 1.8) #25

merci pour ton message très intéressant et qui confirme mes sensations : je tourne effectivement de plus en plus pour maintenir une balle coupée (pas pour bloquer en backside j’ai pas cette maitrise) mais aussi, sur certaines balles coupées adverses, je recoupe le plus actif possible.

Donc Ok pour le bloc en passif ;
et je vais tenter de [quote=“superbn, post:24, topic:1601”]
passer par dessus la balle
[/quote]

Merci SUPERBN :slight_smile:


(13 - Chen Weixing / 868 FT / Curl P1-R) #26

Curl P1-R noir 0,5mm reçu aujourd’hui, testé au passage, en vue de remplacer éventuellement mon GDT.

Alors déjà, premier truc, j’ai l’impression de retrouver les sensations de mon C8 : mousse bien dure, picots rigides. Il y a certes des différences, mais niveau sensations, je n’ai plus de frustration due à ma nostalgie du C8.

Ensuite, le P1-R est lent, vraiment lent par rapport à mon GDT, donc le truc bien, c’est que je peux lâcher mon geste de chop. A l’inverse, faut pas que j’oublie d’avancer si je veux passer le filet. Les picots sont rigides, donc le temps de contact est court, mais il y a une absence totale de catapultage, comparé aux GDT et autres PL souples voire tensor. Mousse très dure, pas grand chose à dire là-dessus, les goûts et les couleurs quoi… Mais idéal pour moi si je veux garder une balle basse. PL très typé défense, donc pas de gros changement.

Probablement le PL le plus adhérent avec lequel j’ai joué, j’ai commencé par des essais à mi-distance, il taille dur, vraiment très dur, surtout quand le coup de poignet suit bien l’avant bras. Il y a donc un très large éventail pour manipuler la rotation, et ça, ça n’a pas de prix. Couper à mort sur une balle molle et recouper une balle coupée, avec le P1-R, c’est possible ! Et bien coupée la balle ! J’ai également essayé de défendre avec comme un BS, juste pour voir, et il apparait effectivement que c’est carrément facile de jouer comme ça. Juste à avancer un peu, tout en portant, et c’est nickel ! Vraiment à mi-distance, je pense qu’il est difficile de trouver mieux que le P1-R, à part le FL2, qui conviendra mieux aux adeptes des PL plutôt souples et des mousses tendres.

Par contre à la table, aïe… J’ai mangé à mort dans un premier temps, en foutant tout dans le filet notamment, vu l’adhérence du PL. Et c’est là qu’on s’aperçoit du manque évident de contrôle du P1-R. Toutefois, je n’ai pas eu le problème que j’ai eu avec le GDT en mettant les balles dehors voire à coté de la table, ici, c’était purement un soucis de prise d’effet. En fait, ce PL nécessite une activité continue. La passivité contribue à bouffer à mort les effets. J’ai trouvé deux solutions pour remédier au problème : soit une poussette agressive comme avec mon GDT, rendue possible vu la rigidité des picots, et la lenteur du P1-R permet de mieux varier en terme de vitesse, on peut se lâcher plus facilement. Sinon, deuxième solution, choper. Vu la rigidité des picots, garder une balle basse est d’une grande facilité. Mais vraiment, attention à la lecture d’effet, parce qu’il ne pardonne aucune erreur. Mon GDT était bien plus permissif.
Autre problème, à cause de la rigidité des picots, c’est qu’en bloc à la table, la moindre erreur conduit à une faute directe, souvent une balle sortante, notamment sur des tops puissants. Il faut trouver le bon angle pour pouvoir bloquer à la table, c’est loin d’être infaisable, mais ce n’est clairement pas le coup le plus simple à réaliser.
Là où je l’ai bien aimé à la table, c’est en phase offensive. C’est assez simple d’attaquer, peu contraignant, et avec un peu de toucher, la balle résultante est chiante à gérer.

A propos de la gêne, elle est présente, mais pas de la même façon que le GDT. Ici, ce sont plutôt des trajectoires directes et franches, alors que le GDT fait plutôt flotter la balle. En cela, je préfère ce type de gêne. Après en soi, la gêne n’est pas son point fort, mais combinée à une bonne utilisation du PL, il y a moyen de gêner très sérieusement, mais pas par sa gêne intrinsèque.

En tout cas j’ai été très surpris par l’essai de ce PL, je m’attendais vraiment à pire, mais pas tant que ça. Mais pour résumer, incroyable à mi-distance, mais délicat, voire très délicat à la table, et requiert une bonne technique pour pouvoir être utilisé. Et manque de contrôle évident, je l’ai ressenti notamment dans le placement de balles, où je galère quand même d’autant plus. Et le fait qu’il mange très fort les effets oblige à une vigilance constante, mais payante à terme. Mais vraiment, il ne pardonne pas les erreurs.

En tout cas, niveau sensations, je m’y retrouve, et définitivement, je le dis, j’appartiens à la #TeamPicotsRigides.

Du coup, je vais m’entraîner sur les semaines à venir, et je vais voir ce que je peux en tirer, mais je pense bien qu’il remplacera mon GDT, même si un seul essai ne me permet de tirer de conclusion définitives. Une fois que j’aurais bien bossé le jeu à la table avec, je pense que je pourrais affirmer que je l’ai bien en main.

Par contre, en soi, je ne le trouve pas bien différent du FL2, si ce n’est dans ses caractéristiques : picots rigides et mousse très dure, comparé au FL2, bien plus tendre et souple. Choisir le P1-R, ou le FL2, c’est plus une question de préférence et de sensations qu’autre chose.


(12 - VKM Defensive P1r 0.5 VS>402DE 1.8) #27

L’utilisant en Ox, je partage totalement, point par point, l’avis de Filou sur le P1R. Excellent CR. Merci !

L’avenir nous dira si la prise de risque à utiliser le P1R (à son niveau personnel s’entend) en valait le coup…:pensive:

Je dirais aussi que le 0.5mm de mousse semble amplifier le P1R dans ce qu’il y a de bon et de moins facile dans ce picot.


(13 - Chen Weixing / 868 FT / Curl P1-R) #28

Et c’est valable avec une plus grande épaisseur. C’est plus moins une généralité avec les PL, mais l’adhérence du P1-R fait que ça s’amplifie à grande échelle plus l’épaisseur de mousse augmente. Après c’est sûr, la mousse contribue à me faire bouffer à mort les effets, mais alors par contre quel bonheur quand j’arrive à balancer un coup de PL qui me permet d’obtenir une balle à démarrer.

Je rajouterais aussi que la linéarité du Curl P1-R entraîne des retours plus linéaires de l’adversaire également, ce qui fait que (je trouve) qu’il est plus facile de démarrer proprement et justement. En tout cas, ça m’offre la sensation de faire moins de fautes au premier démarrage, le retour d’un coup de PL étant plus prévisible et bien moins anarchique.

Je pense qu’il peut vraiment très bien s’amorcer à mon style de jeu, mais pour ça, il faut que je le dompte, et c’est pas facile…

Toujours est-il que je me sens bien mieux avec lui qu’avec mon GDT, en terme de sensations s’entend.


(Clst C0; 7P-2A.DF / 999 1.5 / P4 1.0) #29

Je te rejoins aussi @Filou16 , sauf sur un point: recouper une balle coupée est bien plus facile avec le Feint Long III par exemple, qui a un ressenti général beaucoup plus tendre. Du fait du temps de contact balle-raquette très court, même avec 1 mm de mousse, il faut vraiment sabrer pour avoir une balle un peu coupée.

Pour moi, la “gêne” qu’on peut induire avec le P1-R est clairement liée à la quantité d’effet, qu’on a beaucoup plus facile à varier qu’avec un picot souple et tensor.


(13 - Chen Weixing / 868 FT / Curl P1-R) #30

Ça c’est sûr, cela dit c’est un geste qui s’apprend, comme tout le reste, mais je sens bien que ce n’est pas une évidence, il faut un bon geste ET un bon timing, au risque d’envoyer la balle dehors ou dans le filet.

Je trouve aussi que la coup constitue l’essentiel de la gêne, néanmoins, je trouve qu’il y a quand même une gêne par trajectoire, mais qui est très faible de manière intrinsèque. Elle survient surtout par l’utilisation que fait le joueur du PL.
Sinon en soi, on ne peut pas vraiment dire qu’il gêne à proprement dit. C’est d’ailleurs ce qui m’a fait poussé à vouloir essayer ce PL, et c’est ce qui me fait vraiment l’apprécier : il ne gêne que peu ou pas, mais permet de tailler vraiment très dur. En sachant que je recherche d’autant plus la taillade que la gêne, je pense que le P1-R est une bonne solution. Pour la gêne, à moi de savoir me servir du P1-R.

Par contre, question, j’ai eu l’impression, en collant mon P1-R, que ma configuration s’est un peu durcie, notamment au niveau du VJ, où j’ai l’impression que le P1-R a entraîné un léger durcissement du contact balle/raquette avec le VJ. Simple impression, ou alors il se pourrait bien qu’il y ait eu un réel durcissement ?


#31

Pour le durcissement, c’est même sûr ! Parole d’un ex GDT en 1.6 passé au Curl ! Peut-être plus pour longtemps ^^


(Derf59 ImmunePB / Katana / Piranja FDTecs) #32

Tu vas faire quoi ? remettre un C8 ? Y’aurait comme une sorte de cycle (C8 -> GDT -> P1R -> … ) :wink:


#33

Sûrement ! Mais je ne m’entraîne presque plus du tout alors c’est difficile pour les essais :frowning: Peut-être un C8 sur un bois plus lent que le Joo, je ne sais pas trop…


(Derf59 ImmunePB / Katana / Piranja FDTecs) #34

Si tu t’entraines plus, il est temps de repasser au 0x :stuck_out_tongue:
J’ai plein de PLs si tu veux tester :wink:


(13 - Chen Weixing / 868 FT / Curl P1-R) #35

Bien ce qu’il me semblait aussi, et je suis passé d’un GDT 0,5mm à un Curl P1-R 0,5mm. Ça m’a fait bizarre au début, ou mes tops passaient plus le filet, j’avais l’impression de jouer avec une plaque un peu différente en CD. Et puis après j’ai recommencé à passer mes tops.

Je connais pas le degré de dureté de la mousse, à part qu’elle est très dure, mais j’ai pas plus de précisions que ça, mais je pensais pas que ça changerait autant ma configuration.

Mais du coup, avec plus de dureté dans mon set-up, ben je préfère en fait.


(12 - VKM Defensive P1r 0.5 VS>402DE 1.8) #36

TT11 me signale que la version Ox du P1R ne semble pas adaptée à la Pball.


(bulldog / vega europe df / desperado 2) #37

bien moi je trouve justement qu’avec une mousse tendre et des picots tendre type FL ou curl P4 on bouffe vachement l’effet et recouper la balle est compliqué en jeu court ! c’est moins vrai à mi distance je trouve. pour cela je trouve que le P1-r est plus simple :wink:


(Clst C0; 7P-2A.DF / 999 1.5 / P4 1.0) #38

En effet, je crois que c’est 55°. Bref, un roc… que dis-je un roc ? C’est un cap … une péninsule ! Hum…


(Derf59 ImmunePB / Katana / Piranja FDTecs) #39

C’est pas faux.

Après il y a toujours des avantages et inconvénients, pour des PLs rugueux, d’avoird des picots/mousses dures/tendres, notamment à la table.

Sur des balles avant beaucoup d’effet on a tendance plus c’est tendre à prendre l’effet. Par contre sur des frappes ça absorbe mieux l’impact des picots/mousses tendres que des dures ou ça part vite long dehors.

Après tout ça est à combiner avec le bois avec lequel on joue.
Je viens de refaire rapidement un test du Defplay Senso avec Curl P4 0,5mm et bien l’ensemble est beaucoup trop tendre, que ce soit à la table ou loin de la table. Je préfére nettement le P4 sur le JSH.


(Clst C0; 7P-2A.DF / 999 1.5 / P4 1.0) #40

Bha le picot avec lequel j’arrivais le mieux à recouper la balle reste le FL III (avec mousse ~35°), le FL II c’est déjà plus dur (la mousse est à 45°).


(bulldog / vega europe df / desperado 2) #41

ben moi ce serait l’inverse :slight_smile: