Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces

Règles de sélection en équipe de France


#1

Paru sur le site de la FFTT http://www.fftt.com/site/actualites/2017-01-12/regles-de-selection-2017-pour-equipes-de-france

Des règles de sélection faites de critères uniquement extrasportifs, pour soumettre les joueurs et refuser a priori leurs préférences, le tout sur un ton technocratique plus que maitrisé. Du grand art.

“Seul le DTN pourra accorder une dérogation qui sera laissée à son appréciation.” Il est élu par qui au fait le grand mufti? Eclairez-moi.


#2

Le DTN est pas élu, il est nommé par le président de la FFTT (et son board) et souvent quasiment imposé par le ministre des sports.
Déjà que les sélections pour l’EDF c’était pas très claire avant (pas de champion de France dans l’équipe et préférence pour les gars de l’INSEP), la maintenant ca va être un sacré bordel.

Ca aurait été plus simple de ce basé sur des critères sportif (championnat national, classement et tournois de sélection), comme dans tous les autre pays.


#3

ok, il est même pas élu. de mieux en mieux.

Sinon concernant les critères, lorsqu’on ouvre le fichier joint à l’article, on a accès aux critères sportifs pour chaque compétition. Mais c’est vraiment du calibré fin pour qu’au final ce soit ce fameux DTN qui décide de la compo de l’équipe. Et puis sans soumission préalable au bon vouloir du DTN, les critères sportifs ne sont pas valables, c’est ce que dit l’article.

De toute façon quand on pose en préalable le principe que c’est aux joueurs de se conformer à l’encadrement, et non l’inverse, la messe est dite. La fédé est-elle sensée servir les joueurs ou l’inverse?

A mon humble avis, le taff de la fédé, c’est de prendre les meilleurs quels qu’ils soient, et de se débrouiller pour qu’ils forment une équipe de France lors des compétitions internationales. Pas leur apprendre la vie ou le ping, CE SONT LES MEILLEURS ! Mais faire en sorte qu’ils collaborent, qu’ils partagent leurs points forts entre eux, qu’ils soient soudés pour les compétitions par équipe, et faire en sorte que représenter le ping français soit un plaisir, et non un objectif de rêve seulement atteignable au prix d’un renoncement sur un style de jeu, d’entrainement ou que sais-je.


#4

Dans l’article on fait etat des regles pour etre selectionnable et ensuite des criteres pour etre selectionne pour chaque competition.
Se soumettre a des regles deontologiques il n’y a rien d’anormal a cela. Au football on fait la meme chose que ce soit au niveau des clubs ou selections. S’engager a faire des stages de preparation je trouve cela bien. Apres si un joueur ne peut repondre positivement pour une raison valable c’est la que la derogation du DTN jouera son role. ‘Laissee a son appreciation’ sera toujours sujet a controverse


#5

C’est comme ça dans la plupart des sports … et c’est le rôle du DTN de trancher et de prendre ses responsabilités.
Ensuite, sélectionner les joueurs uniquement sur les performances sportives peut nuire à l’esprit d’équipe … c’est un honneur de porter le maillot de l’Equipe de France, qui se mérite aussi par son comportement, pas un dû liés au seules performances sportives …


#6

Autant pour moi j’avais pas vu qu’il y avait un lien en bas de l’article.
Au moins les critères sportif sont clairs


(Ma collection : http://s1153.photobucket.com/user/jolan60800/library/?sort=9&page=1) #7

Je dirais même qu’elle est dite pour les 10 prochaines années. Ouaiche et Mattenet n’ont plus qu’à se faire naturaliser Luxembourgeois ou Qataris s’il veulent s’aligner aux JO, CDM ou CE un jour. En effet, grâce à cette finale et ce titre aux derniers championnats d’Europe, toute la politique d’exclusion et de copinage de la fédé se trouve confortée et justifiée pour longtemps. Si Ouaiche et Mattenet continuent de squater les titres nationaux ou de s’engager (à leurs frais…) sur les pro tours en ayant de temps en temps de bons résultats, ça ne changera rien. On pourra désormais leur répondre “championnats d’Europe 2016 !”.


(Bingo) #8

Je trouve pour ma part que les règles sont très bien posées.

Les critères sportifs sont très clairs et laissent la porte ouverte à de nombreux joueurs en très la 50ème place et la 100ème place mondiale.
Quant aux règles de vie en équipe de France, elles sont une constante de nombreuses fédérations et ne me choquent absolument pas.

J’ai même l’impression, à la lecture de ce document, que les polémiques de l’année dernière ont servies pour une ouverture plus grande vers l’extérieur.

L’avenir nous dira si je me trompe.


(Bingo) #9

@Jolan et Pastek,

Avez-vous lu les critères sportifs ?


#10

je pense que c’est un point de débat.
Il me paraît évident que tous les sportifs veulent peu ou prou représenter leur pays. Si la seule condition “morale” à la participation des meilleurs était de s’entraider et de s’encourager, je pense que ça ne poserait aucun problème.
Là c’est différent, on leur demande de s’entraîner d’une certaine façon, de casser leur logique d’entraînement personnalisé pour se fondre dans un moule qui n’est pas a priori le meilleur pour eux, puisqu’ils sont devenus les meilleurs français à l’extérieur de ce cadre et avec un programme d’entraînement précis que eux et leur entraîneur maitrisent.
On ne parle pas d’un groupe de footeux qui doivent être étroitement complémentaires pour bien jouer ensemble. On parle de ping, l’athlète est seul à la table!

Là c’est ridicule, c’est la politique de l’autruche. “Ca vous plaît pas? Et alors? si personne ne remplit les critères, on a des wild cards”.


#11

oui oui
et je trouve qu’ils sont vraiment trop calibrés pour être “honnêtes”, ils ont déjà leurs noms en tête, ça ne fait aucun doute. Le fait de ne prendre les trois premiers dans les 50 mondiaux est fait pour n’accepter Ouaiche que s’il passe dans le top 50, par exemple.
Et je me répète, ces critères sont sans valeur puisque la fédé peut arbitrairement décider de refuser un joueur qui ne serait pas assez soumis (“communiquer positivement” c’est dingue ! l’autorité en lieu et place de la recherche des solutions !) et qu’ils se réservent les wild cards pour encore et toujours n’accepter que les joueurs qui leur conviennent.

Après, hein, moi j’aime bien voir jouer tous les joueurs du top 20 français. Mais les 5 premiers dans une équipe de 5 je trouverais ça beaucoup plus sympa. Et efficace.


(Bingo) #12

Ouaiche est actuellement 56ème mondial.
La porte est donc grande ouverte pour lui s’il passe ce cap, ce que je souhaite vivement.
Communiquer…ou à minima avoir un devoir de réserve sans animer de réseaux partisans.

Cela me parait être la moindre des choses, et n’est pas le plus difficile à faire pour un joueur souhaitant obtenir une sélection.

au contraire de toi, je trouve qu’il y a eu un consensus par rapport au passé.


(1115 / cherche moin rapide pour jeu plus sain) #13

Tu as des propos très " pro Ouaiche " quand même.
Seule lebesson et Gauzy sont intouchable pour le moment mais faut penser que il y a du monde qui pousse derrière. Regarde Cassin à surement le droit à une place aussi pourtant personne en fait tout un foin. Oui la fédé fait des erreurs et ils auront toujours le dernier mots. Le cas Mattenet est plus particulier, il a des conditions que la fédé ne veut pas accepter.


#14

Rien de choquant à ce que la fédération ou entraîneurs nationaux choisissent et sélectionnent les joueurs. ça se fait dans presque tous les sports (tennis, foot, rugby, etc).

Et de toute façon peu importe les critères ou règles de sélection, il y aura toujours des mécontents et des critiques, surtout après les résultats de la compétition.

Et puis là, la sélection n’est pas si indiscutable que cela. On a pas juste 3 ou 4 joueurs qui sont à des années lumières des autres. En France, on a beaucoup de joueurs de top niveau, et beaucoup capables de grosses perfs. On a pas mal de joueurs sur un niveau entre 50 et 100 mondial.


#16

Au tennis, quand ils ont laissé la porte un peu trop ouverte aux méthodes personnelles au sein de l’équipe de france, ça a été un bordel … chacun son entraineur, son kiné, … ingérable.
Donc je comprend qu’on fixe des limites au fonctionnement du groupe France, ceci dit personne n’est irremplaçable, on s’est bien passé de Mattenet… L’effet de groupe joue aussi dans les sports individuels, regarde la coupe Davis…
Finalement, je ne vois que des modes de fonctionnement qui existent dans d’autres sports.


(Ma collection : http://s1153.photobucket.com/user/jolan60800/library/?sort=9&page=1) #17

Oui justement. Si les critères sportifs seuls étaient pris en compte, il n’y aurait aucun problème. Ces critères étaient d’ailleurs les mêmes, ou à peu près, les années précédentes. Ouaiche a du quitter Villeneuve un bon moment pour s’acquitter des stages à l’INSEP et ailleurs. Son entraîneur dit que son niveau a baissé pendant cette époque.
Bref, ce qui pose problème, c’est que les critères purement sportifs sont conditionnés au bon comportement et à la bonne mentalité du joueur. Critères hautement subjectifs laissé à l’appréciation du DTN. J’ai de gros doutes sur la capacité de la fédé à faire abstractions des propos acerbes de J.Girard lors de la non sélection de Ouaiche aux derniers JO.
Je peux me tromper, bien sûr, et je l’espère, mais le passé nous a montré comment la fédé fonctionnait


(in Tokyo. 1350/Korbel/ T80 1.9/ SpinArt 1.9) #18

Moi je trouve cela normal de la fédération. C’est d’ailleurs pareil dans tous les pays et tous les sports…

On a eu Cantona hors de l’EDF… En ce moment c’est Nasri et benzema

Au Japon pareil il y quelques jeunes espoirs qui se sont faits éjecter de l’équipe nationale pour mauvaise attitude

D’ailleurs c’est vrai aussi dans une boîte privée


#19

ce paragraphe est intéressant par exemple , ou comment obliger un joueur à venir relancer …

S’impliquer, s’engager à participer aux stages de préparation de l’équipe de France pour les grandes compétitions (championnats du Monde, championnats d’Europe, Jeux olympiques) même si le ou la pongiste n’est pas sélectionné(e) sur les épreuves mentionnées. La DTN convoquera les joueurs (ses) en fonction de l’intérêt général de l’équipe de France.


(Ma collection : http://s1153.photobucket.com/user/jolan60800/library/?sort=9&page=1) #20

Mauvaise attitude ? Ou a-t-on vu ouaiche ou mattenet avoir une mauvaise attitude ? Leur seul tord est d’être sorti de l’INSEP. Être à la dispo de l’EDF en période de préparation et de match, normal, ils n’ont pas refusé que je sache.
D’ailleurs Gauzy est allé rejoindre Blondel en Allemagne, si je ne m’abuse, donc il ne devrait pas y avoir de soucis là dessus.
Et pourtant, il y en a un.
Mettons les 10 meilleurs français en compétitions pendant une semaine. On fait un top 10 et les 3 premiers sont qualifiés + un à la discrétion du DTN.
Point barre. Pas besoin de 3 pages de critères alambiqués sujets à la controverse.


(in Tokyo. 1350/Korbel/ T80 1.9/ SpinArt 1.9) #21

Je n’en sais rien. Je n’ai pas de micro placé à côté de Ouaiche ou de son entraîneur pour écouter tout ce qu’ils disent.

Il ne fait aucun doute pour moi que des noms d’oiseaux ont volé à un moment donné pour qu’on en arrive à cette situation, des choses non révélées par voie de presse mais qui se savent dans le milieu