Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces

Quels moyens de financement pour un poste d'entraîneur à temps plein dans les années à venir?


#224

L’entrainement ne coute pas chère partout.

Le tennis de table à évolué mais l’économie très peu.

Les clubs avec un professionnel à temps complet son dans la fourchette de 120 à 180 euros la licence.

Sachant que dans ce type de club tu peux y avoir accès au minimum 3 fois par semaine 2 h soit 6h d’entrainement avec un professionnel.

Sur environ 34 semaines toujours au minimum soit 204 heures d’entrainement.

Si tu divise ton tarif de licence soit 180 euros au nombre d’heure d’entrainement 204

Cela donne 0,88 cts l’heure d’entrainement.

Pour ma part je ne trouve pas cela très chère.

Quand tu vois les salles de sport Low cost avec un tarif de 240 à 300 euros minimum l’année sans coach, et où il faudra rajouter pour avoir des séances minimum 20 euros de l’heure.

Je schématise un peu, mais c’est dans 80% le cas.

Les joueurs feront un choix entre la qualité d’entraînement et le porte monnaie.’


(15/16 / Tibhar H-5 / CD T 80 1.7 / RV Mark V 1.5) #225

Tout a fait Thierry. Dans 95% des clubs l entrainement est gratuit. 200 euros par an ca finance pas l intervention d un professionnel. C est pris en charge indirectement par les subventions donnees aux clubs + cas particuliers comme les Asptt (ou je jouais) qui detachaient des employes le mercredi apres-midi. Peut-etre d autres clubs comme le TOac a Toulouse avec Airbus, etc …Sans cela il faudra trouver d autres moyens definancement ou avoir moins d entraineurs rémunérés.


#226

Et donc une société inégalitaire qui privilégie ceux qui en ont les moyens. Tant pis pour les autres, ils feront du loisir. ( à moins qu’ils rencontrent un bon entraîneur bénévole qui saura détecter en eux un réel potentiel sportif ).


(Zebre_bicolore) #227

Zorro, t’es quand meme médisant, Il suffit de regarder le pays d’origine du tennis de table.

Les entraineurs sont tous pros et tu payes à l’heure , et il faut avouer que les jeunes sont plustot plus performant qu’en france.

Bon, il n’y a quasiment plus aucun jeune joueur ( trouver un joueur avec moins de 30 ans de ping est un miracle ), plus de salles ( on joue dans les hall d’églises, arriere salle de Pub … , la plupart des complexes sportifs appartiennent aux écoles qui refusent leur utilisation pour les clubs) , et de maniere general, plus de joueurs ( dans ma zone géographique ( Suffolk ) , le nombre de poule de championat a été diviser par 5 en 20 ans) .

Je pense comme Sygfried, les Francais seront confronté à leur choix, et ce sera pas forcément bon pour le ping ( ni pour aucune activité associative) .


#228

Alors j’espère juste qu’ils feront le bon choix. :wink:
Si on arrive à ce que les deux systèmes cohabitent, tant mieux. Mais pour ça, il est grand tant de réhabiliter l’entraîneur bénévole avant qu’il n’y en ait plus. Sinon …


(15/16 / Tibhar H-5 / CD T 80 1.7 / RV Mark V 1.5) #230

C est pas la question de les rehabiliter, il faut qu il y en ait, qu ils veuillent le faire, et avoir a peu pres le niveau pour le faire. Moi du benevolat j en ai fait pendant 18 mois pour former les jeunes d un club ou je jouais. Bon apres un an je trouvais ca un peu trop exigeant pour justifier de donner 4 heures de mon temps par semaine. C est gratifiang mais c est aussi chiant parfois. Le probleme il est plus la qu autre chose. Tenir un groupe de 20 jeunes ca s apparente aussi bcp a un travail. Moi j adore apprendre a quelqu un un truc que je sais, par contre si les jeunes n ecoutent pas (pas une critique j etais pareil jeune et c est d ailleurs une des raisons pour lesquelles j ai arrete) ca devient vite gonflant.


(13 - Chen Weixing / 868 FT / Curl P1-R) #231

Bah c’est très bien. mais pour ça encore faudrait-il donner envie de s’investir en tant que bénévole, et crois moi que ça, c’est très difficile.

Si on met de côté le temps que ça demande, il faut pas mal de motivation. Et quand tu vois comment certains œuvrent pour leur club, et ce qu’ils prennent dans la tronche derrière, ben t’as pas envie de t’investir. Il y en a même qui lâchent pour ça. Et si t’en as plusieurs qui le font, ben ton assoc, soit elle tourne plus lentement, soit elle finit par s’arrêter…


(junky) #232

Une des manière simple pour ça, c’est d’aller en formation, de passer les diplômes qui démontrent une compétence … t’es tout de suite crédible comme ça


#233

Ben on est d’accord. Sauf qu’il n’y a plus personne dans ces stages. C’est bien là le drame.
Il y a les futurs pros qui font leur formation et qui passent leurs examens. Mais les stages de bénévoles n’ont plus personne. Dans le document de Killer, j’ai lu que Jean Paul Weber, le président du comité Drôme Ardèche s’en était ému. Il a dû annuler la formation prévu faute de candidats.
Idem dans mon département.


(junky) #234

Je pense qu’il y a une piste à creuser dans cette direction, pour les joueurs motivés et pour les clubs.
Certaines fédérations encouragent par toutes sortes de moyens (y compris financier ou fourniture de matériel) à passer les diplômes … ça marche aussi pour les clubs “formateurs” qui bénéficient de soutien


#235

On est d’accord ! L’entraîneur professionnel est un plus quand on peut se le payer mais l’avenir du ping doit surtout compter sur ses entraîneurs bénévoles. En cas de retournement conjoncturel , c’est la seule base sur laquelle on pourra toujours compter.


#236

payer le juste cout de tes activités n’a rien d’inegalitaire, a moins bien sur que tu ne considere que ceux dont le boulot a rapport aux loisirs ne meritent pas d’etre remuneré.
La plupart des gens ont les moyens de se payer 200 euro annuels de licences, sauf qu’a un moment donné plutot qu’a vouloir trafiquer les prix des chose a tout bout de champ tout ce que tu fais c’est justement créer une société inegalitaire ou certaines castes bien placées se retrouvent a en prendre un maximum. Les gens aujoud’hui consacrent une part de leur revenu jamais vu dans le logement. Comment on en est arriver la, c’est parce que les gens comme toi font de la surenchere sociale plutot que de laisser les choses revenir a la normale. c’est comme ca que tu te retrouve avec la France dans le top 3 mondial des logements les plus chers alors que la France est rendu 20ieme en terme de richesse /habitant. Les gens ne font que realouer les couts des choses sur d’autre


(Sébastien, classé 12, EJ picoteux) #237

Hors sujet.

On reprend une pente à discussion politique.

Le sujet c’est comment on finance un poste d’entraîneur.

Déjà, je vous invite tout simplement à commencer par cela :
https://entreprise.pole-emploi.fr/aides-embauche/touteslesaides;JSESSIONID_AEM=7T2RRGsyOINxRT0z0FzBYGCLy-VJmnDc_hGzEtVYOpYnj690OHm2!-1047024596


#238

tu ne peux pas exclure une partie politique dans ce type de discution a partir du moment ou ton point intergre des aides publiques qui sont forcement attribuées de maniere politique: selon le niveau de demande d’aide, soit c’est la decision elle meme qui est 100% arbitraire (genre aide de la mairie), soit c’est les critères ou le montant d’attribution qui le sont.
Pour le reste des incantations de Zorro sa voie est celle de tous les totalitarismes qui ont fleurie par le passé.
Le sujet de base est arrivé ici justement suite a une decision politique: baisse des subventions.
apres c’est quoi la solution; chercher d’autres sources de subvention et rentrer dans un cycle infini au fur et a mesure que les subventions sautent (ce qui a mon humble avis va etre de plus en plus frequent, vu que la France ne pourra pas éternellement depenser plus que ces revenu)
aller vers un financement plus privé:(ce que Zorro bien sur qualifie d’injustice puisqu’il est injuste de demander a quelqu’un de payer quelque chose vu que certains ont moins de moyens, par contre que a l’autre bout celui qui offre son travail ne soit pas remunéré la il trouve ca juste (que se soit l’entraineur, ou le fabriquant de table ou de balle, ou encore ceux qui ont extrait la matiere premiere ou transporté: eux c’est pas juste si ils sont payés. apres tout contrairement a prof c’est pas vraiment des boulots, plutôt du loisir)).
Personnelement je pense que avoir différents niveau d’offre (avec des zones bénévoles un peu plus abordable mais moins constantes et dez zones ou tu paye mais meilleure qualité) sera bénéfiques mais que dans tous les cas il va falloir migrer vers un modele ou les aides publiques sont moins presente.


#239

Alors on verra la voie qui va être suivie sans les subventions publiques. Moi j’ai déjà une petite idée.
Le modèle français n’a rien à voir avec celui des pays anglo-saxon.
On en reparle dans quelques temps … :wink:


#240

c’est pas une question de modele. A partir du moment ou tu confis a une ressource exterieur un besoin quelconque sur lequel tu n’as ni la main sur le prelevement, ni sur le retour ni sur le choix de la ressource, ce n’est qu’une question de temps pour que la ressource se transforme simplement en source de prelevement et plus tu multiplie ce systeme plus la ressource a le pouvoir de jouer sur tes retour et te rendre dependante d’elle et cela independament du prelevement.
Les baisses d’aides couplées a une augmentation continue des prélèvements (impots) dans le ping ne sont que le reflet a petite echelle du niveau d’ingerence de l’etat qui par ces prélèvements rends bon nombre de gens incapables de s’en sortir (alors qu’un gros nombre s’en sortirait sans lui) et qui peut jouer de la carotte du retour avec cette masse de gens


(Zebre_bicolore) #241

Mais quel est le rapport ? Au USA ou en GB, il n’y a quasiment aucune subvention ca n’empeche pas d’avoir un budget en deficit.

On est clairement dans un choix de société et non pas un choix économique. Sommes nous prêt à mutualiser des ressources ou souhaitons nous uniquement payer pour ce qui nous concerne directement ? Activité culturel/sportive, sécu , retraite , tous les sujets de financement publics actues tournent autour de cette unique question, est on encore pret a payer un truc qui ne nous profitera pas directement et immediatement.

Pour le ping ( et le sport en général) la baisse des subventions n’est sans doute qu’une premiere étape, l’utilisation des équipements publics viendra sans doute prochainement (comme au US ou UK ) et la, il ne restera plus que les sports nécessitant qu’un carré d’herbe …

Moi je m’en fou, j’ai du pognon, mais je préfère quand meme un club de ping avec plus de 3 retraités et 1 seule table …


(Sébastien, classé 12, EJ picoteux) #242

Pour l’instant, il existe des moyens , donc autant les regarder.

Ce n’est pas un sujet politique ici. C’est un débat qui va mener à rien sinon.


#243

nope, rien a voir avec mutualiser ou pas tes ressources. une cooperative agricole est une forme de mutualisation: il n’y a pas d’etat la dedans pour autant.

sauf que si demain les usa ou la gb sont en faillite tout ne s’effondre pas derriere contrairement a la France.

il t’en reste combien demain si l’etat ne garantie plus ta retraite pour cause de faillite


(Zebre_bicolore) #244

C est un discour totalement idéologique, il suffit de regarder au US, c est l exemple parfait d’un system qui laisse les “petites gens” sans ingérence, et on voit le resultat , c’est sur que ca marche bien pour les classes aisée, mais le reste, c’est quand meme pas jolie jolie, entre les jeunes qui debarquent sur le marché du travail avec des dizaine de milliers de dollars de dette, l’absence de droit du travail, la multiplication des boulots pourris … (J ai bcp de famille au USA , et pas ingenieur dans la silicon valley, plutot a McDo dans le Kentucky exactement les gens qui devraient s’en sortir mieux en absence d’intervention de l’etat … ) .

Et pour reprendre ta conparaison sur le ping reflet de l’ingérence de l’état, qui devrait s’en sortirait bien mieux sans cette ingérence, j’habite en UK , et le ping ( le sport en général ) se meurt completement de l’absence d’ingérence de l’état. ( et oui , sans l’état pour permettre l’utilisation des salles par les clubs, il n’y a plus de club … ).

Tu peux penser que tant pis si les joueurs ne veulent pas faire de chéques, les clubs n’ont qu à fermer , mais affirmer que les clubs se porteraient mieux sans ingérence étatique, c est juste faux, ca ne marche pas ailleur, y a aucune raison que cela marche en France.