Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces

Palier de 5 à 8 ou comment passer de joueur de camping à pongiste


(1011/ cd : Fastarc G1 2 mm / rv : agressor 1.5mm / Bs: OSP expert crwi conique) #121

bonjour moi j’ai pris 157 points cette phass objectif 1 000 la 930 sans dérive donc 920 et quelques. j’ai trouver ma raquette et la je teste encore quelques anti et raquette.point début de saison 773. 24 victoire /9 défaite.


(11/ Maze/ T05/ T05) #122

@killersoft2mm tu veux pas ouvrir TON sujet pour parler de tes POINTS gagnés, de tes ANTIS, de tes raquettes, de tes perfs incroyables etc, bref pour parler DE TOI ?

Parce que là ton intervention n’est pas très utile…


#123

5 à 8 on ne connait pas obligatoirement tous les styles, la défense par exemple, on peut très bien ne pas topspiner, mais avoir de bons blocs, 5 à 8 c’est surtout remettre la balle même sans coup fort, éviter les fautes directes, être un peu patient , ne pas attaquer sur tout, laisser l’autre faire la faute;


(1011/ cd : Fastarc G1 2 mm / rv : agressor 1.5mm / Bs: OSP expert crwi conique) #124

c’est que moi aussi j’ai attend ce pallier et je veux faire un autre pallier c’est tout. je vais passer a un autre pallier mnt. faut pas s’énerver. Pour progresser faut trouver sa raquette et son jeux et puis faire bcp d’exos et d’entrainements et puis sa déroule.


(11/ Maze/ T05/ T05) #125

Je crois que c’est aussi valable plus haut.
Sinon je reviens à ça puisque j’en fait partie: [quote=“gaff, post:117, topic:10353”]
Comme le disent sur ce sujet les plus de 11 : “avec un vrai entrainement, en 2 ans tu es 11!”
[/quote]
Ben moi j’ai un vrai entrainement, mais ça ne suffit pas! Il me faudrait en fait plusieurs entraînements par semaines pour vraiment passer au dessus. Et j’ai mis plus de temps pour y arriver, 4 ou 5 ans je crois. Bon j’imagine que des joueurs plus doués vont le faire sans problèmes mais on ne peut pas en faire une généralité.


(11/ Maze/ T05/ T05) #126

Je ne suis pas énervé, mais que tu nous parles de tes perfs à tout va n’apporte rien…
Et puis ça déroule… pour toi! tant mieux! Mais ce n’est pas le cas pour tout le monde :slight_smile:

En fait pour mon cas perso, je m’investis pour progresser, réflexion sur mes schémas de jeu, mon matos, ce qui n’a pas fonctionné, etc… Mais avec mes obligations diverses je n’ai pas le temps de jeu qu’il faudrait y consacrer pour atteindre mes objectifs. Donc ma progression est très lente au final, c’es frustrant parfois.


(1011/ cd : Fastarc G1 2 mm / rv : agressor 1.5mm / Bs: OSP expert crwi conique) #127

moi depuis le début de cette phase je m’entraine plus (10 heure semaine), car mon club ma pris en service civique. Le matos pour moi est assez important c’est vrai que quand on bosse c’est dur de s’entrainer assez car on est fatiguer etc.


(OSP immune Ox Pb Carbon-T05 1.9-DG1 Ox) #128

Salut à tous, j’ai passé un long moment à lire ce post. Il y a beaucoup d’avis contraire…
Je vais si vous me le permettez donner le miens:

  • je ne pense pas que l’on puisse quantifier le temps nécessaire (en années) ou la fréquence d’entraînements hebdomadaire pour dire que l’on passe de 5 à 8 ou même de 5 à 12 !!!
  • le niveau des adversaires joue pour beaucoup, donc la division dans laquelle on évolue.
  • La structure du club est très importante, nombres d’adhérents, entraîneur, robot, dispo de la salle…
  • comme dans tout domaine, il y a des gens plus doués que d’autres et plus prédisposés à être bon !!!

Je m’explique,

Si on a 15 ans, que l’on s’entraîne dans une structure de Regionnal voire nationale avec un entraîneur numéroté, que la salle est dispo 7j/7, en général on décolle car en progressant on monte de division et aussi de niveau des adversaires.

Si au contraire, on débute à 40 ans et +, que l’on joue dans un club de village (ce n’est pas péjoratif, ils sont nombreux et très convivial) avec 30 licenciés et que l’ambition de l’équipe 1 est de se faire plaisir en D3 ou D4… forcément l’évolution ne sera pas la même !!!

Moi j’ai repris l’année dernière après + de 10ans d’interruption ou j’étais bon 13 à l’époque, je suis repartis à 625 environ !
En 1 saison, je suis remonté 11 et bientôt 12 !
Pourquoi ?
Parce que je suis arrivé dans un nouveau club, ils voulaient me faire jouer en D4/D3…
Après quelques entraînements, j’ai joué en D2 puis la semaine suivante en D1.
Donc:

  • quand tu retrouves de bonnes sensations qui ne reflètent pas ton classement officiel,
  • que tu joue presque toujours en perf à +150/200 et plus même donc sans pression,
    -que tu arrives la table et que ton adversaire pense que tu es là pour boucher un trou avec tes 600 points en D1, donc pression pour lui d’une contre bêtement !
  • que tu exploses ce même adversaire !
  • et en plus, tu excites tes adversaires perdants et peu faciliter le match de tes partenaires contre ce joueur qui s’arrache encore les cheveux…
    TU MONTES VITE !!!
    Parfois du prends 50 ou 60 points en une rencontre alors 500 points ça peut vite être avalé !

Par contre si tu joues en contre tout les week-end, tu peux faire 100% de victoire sur une phase et prendre 50 pts peut-être même moins…
Les progressions sont personnalisables à l’infini !
Voilà mon avis, désolé pour le pavé et bonnes fêtes de fins d’année à tous ! :wink:


#129

à ce niveau les points ne reflètent pas toujours la réalité, des bons joueurs qui reprennent à 5 ou 600 points et qui valent 8 ou plus, on a vite fait de faire des contres perfs et de perdre rapidement des points, un jeune en une phase peut monter rapidement mais a toujours 600 points au classement et toi à 800 tu perds 10 points à chaque match, à un critérium j’ai gagné 5 matchs sur 7 et je n’ai pris que deux points à cause de deux contres.


#130

Salut à tous, voilà aussi mon avis, ou plutôt mon vécu :

J’ai commencé dans le club en bas de chez moi il y a quatre ans après un déménagement, principalement pour garder une activité physique régulière : 1 “entraînement” par semaine = jeu libre. Club de 16 licenciés, pas d’entraîneur.
Une année pour voir, puis une phase en D4 la deuxième année, deux phases en D3 ensuite et on vient de finir la phase 1 de D2. Je n’ai pas gagné un match les deux premières phases, puis en fin de D3 ça a commencé (+98 pts) et cette phase en D2 je gagne trois matchs (8,10, 9). Mes adversaires sur la phase ont +391 pts que moi en moyenne. Qu’en conclure ?

  1. C’est clair je n’ai jamais peur de la contre (je ne regarde d’ailleurs jamais la feuille de match avant de jouer).
  2. C’est pas toujours fun de se faire écrabouiller (j’ai pris des trempes sans réussir à remettre UN service, ou je me suis fait démolir par un V4 ancien numéroté à ce qu’il parait)
  3. C’est long et frustrant d’avoir l’impression de mieux jouer mais que ça ne se concrétise pas en victoire du fait du niveau des adversaires…

Bien entendu toutes les situations sont différentes : familiales, club, moyen,… L’important à mon sens est de trouver un élément de motivation pour continuer à travailler dans le bon sens. Après tout le classement, le pallier ce n’est qu’un nombre non, on s’en fout un peu…

Voilà pour mes deux centimes sur le topic,
Passez de bonnes fêtes de fin d’année,
++Lo


(878 pts - Darker 5P2A / VIP 2018 BS 1.8 / Alhelg 1.8) #131

exactement ! et faut l’accepter et vivre avec ! :slight_smile:


#132

Heu, on parle de classement 5 à 8 …Jouer 8 n’a rien à avoir avec être doué. Du travail (1 à 2 entraînements par semaine), de la rigueur et ça passe …
A mon avis, c’est l’encadrement technique le plus important.


(878 pts - Darker 5P2A / VIP 2018 BS 1.8 / Alhelg 1.8) #133

ah ben, moi, je peine à monter plus haut, malgré des entraînements sérieux depuis 3 ans. comme quoi :wink:


#134

C’est un problème technique ? tactique ? physique ?
Physique je ne pense pas vu que même des fauteuils peuvent jouer ça…et vu mon physique à moi …
Technique, peut-être mais on peut monter 8 avec une poussette et un petit coup droit, si on regarde un peu les effets.
Tactique : à mon avis, c’est le plus compliqué…attendre la bonne, éviter la raquette adversaire… savoir que ce l’on sait faire ou pas, pour éviter les fautes faciles, ne pas donner de points ou surjouer, …
Perso, j’ai prix 3 classements dès que j’ai été moins gêné en remise, plus quelques services pas forcément très saucés mais assez varié pour que ça soit inconfortable pour le receveur … et c’est à 80% ça qui me sauve face à des “petits classements”, parce qu’une fois le jeu lancé, c’est plus compliqué de faire la différence sans prendre trop de risque.


(878 pts - Darker 5P2A / VIP 2018 BS 1.8 / Alhelg 1.8) #135

ben, je suis passé de 5 à 850 en 3 ans, sans réels problèmes. j’ai fais quelques perfs, à un moments, qui m’ont permis de monter jusqu’à 920. et depuis 1 an… 1 an 1/2, ça baisse. comme décrit plus haut, dans mon analyse perso, je sens le problème situé au niveau de l’anticipation quasi à 0 (sauf quand je me force vraiment à y pensé, pas du tout naturel).
et très mauvaise liaison entre l’échange dans le jeu, et mes mouvements / déplacements. y’a comme un maillon qui manque :wink: et pourtant eut pleins de conseils !! mais ça veut pas, non de non ! :stuck_out_tongue_winking_eye: :stuck_out_tongue_winking_eye:


#136

tu ne crois pas que tu payes les efforts de la CAP? la fatigue arrive vite à un certain âge et les réflexes diminuent rapidement, la concentration aussi, tu es coureur pongiste plutôt.


(878 pts - Darker 5P2A / VIP 2018 BS 1.8 / Alhelg 1.8) #137

Mouais, ok @nanard71, mais je cours qu’une fois par semaine en ces périodes (deux fois printemps été).
mon corps encaisse bien, à vrai dire. je me sens plutôt très bien d’ailleurs ! :wink:


#138

c’était une piste possible.


#139

je sais que la moindre fatigue se ressent pour moi, si tu as du mal à te concentrer par exemple, c’est fatal au ping.


(TENERGY 05 / BOIS BOLL FORTE) #140

ça c’est vrai à ma reprise, je me suis mis à jouer comme il y a 25 ans avec les fautes en plus…et en D4 on tombe contre des gars qui n’ont pas la culture ping et qui jouent “bizarrement”.

Le gars une poussette bien appuyé il est capable de balancer une grosse frappe à plat = filet. Ce genre de chose tu apprends à ne pas le faire dès le début…

Je pense que pour beaucoup l’apprentissage à 40 ans c’est pas simple, on passe rapidement à faire des match sans passer par les gammes…alors on retrouve des jeux non conventionnels.