Accueil Actualité Archive forum Matériel Annonces

Mutations normandie 2017/2018


#101

ça c’est sûr que si les meilleurs se barrent systématiquement, cela ne les encourage pas. N’est il pas possible de progresser au sein du petit club entre quelques joueurs de niveau correct ? C’est plus long, mais c’est possible. Et autrement plus satisfaisant et valorisant d’un point de vue personnel. Maintenant, les joueurs veulent tout , tout de suite…


(1115 / cherche moin rapide pour jeu plus sain) #102

15ans dans un club de 40 joueurs avec a la belle epoque 4 30 et 2 50 en r2 ( l’année ou j ai commencé ). Il y a 3ans on a été obligé de fusionnais pour ne pas mourir. Un seul créneau d’entrainement certes dirigé mais quand tu veux jouer 3 fois semaine ou plus et bien il faut s’entrainer ailleurs pas le choix.
Et puis les gros club on pas besoin de forcer beaucoup pour faire venir du monde.


#103

C’est sûr … pas facile.


(Jérémy Gloria) #104

Dans le sud-manche, on met en place à partir de cette saison, un regroupement de joueurs venant de tous les petits clubs afin d’éviter ce genre de problème et surtout créer une dynamique positive.


#105

Très bien ! Il va être temps avant que tout le monde se retrouve à Saint Pair ! ça devient un peu triste sinon.


#106

Si tu veux progresser dans un petit club, c’est assez difficile aujourd’hui. D’une part, du fait de la particularité de notre sport où tu peux être 2 mois sans venir à l’entrainement et être quand même aligné en championnat. Allez faire ça dans un autre sport et vous allez voir si vous allez jouer le samedi ou le dimanche…
Alors, quand tu joues dans un club de plus de 100 licenciés, si quelques joueurs fonctionnent comme ça, ça ne se voit pas trop mais alors quand tu en a plusieurs dans un petit club…
J’ai vécu ça lors de mon passage dans mon 2ème club après mon départ de Normandie. J’étais un joueur de niveau médiocre (6) mais j’ai eu une grosse envie de progresser vers l’âge de 17 ans.Seulement, quand tu n’as personne à l’entrainement… Pourtant, on avait une trentaine de licenciés au club avec un 15, un 12 et deux 11.
Deux ans après, je mutais ailleurs et je regrette de ne pas l’avoir fait avant. Dès lors qu’un club commence à perdre du monde à l’entrainement ou bien des licenciés de bons niveaux, il faut savoir partir. Si l’envie de progresser est là, bien sûr ! :wink:


#107

Le famrux effet " boule de neige’ qui fait que dans un petit club, les décisions d’un ou deux joueurs ( ou dirigeant d’ailleurs ) font que la dégringolade s’accélère. Pas facile effectivement de trouver en même temps une bande de copains motivés et de bon niveau homogène. Il n’empêrche que ça finira par être problématique pour un bon maillage du ping sur le territoire. Remarque c’est le même problème dans pleins de domaines.


(Jérémy Gloria) #108

St Pair est trop éloigné des autres clubs du Sud-Sud-Manche heureusement :slight_smile:


(morgoth27) #109

Les gros clubs confisquent les championnats , si leurs équipes doit descendre il la renforce , si ils veulent monter il la renforce , si elle est sûre d’être maintenue ils mettent la vrai équipe qui n’a pas le niveau .
Cette année Nous récupérons Sébastien Couchouron et Béatrice Potel . Ils vont jouer R2 et D4 , et je vais m’occuper de les faire progresser .


#110

Oui, et comme dirait Junky, les ambitions personnelles l’emportent sur les ambitions collectives. A tort et c’est bien dommage. Surtout quand on sait ce que rapporte le ping. Moi, quand je fais le bilan de ma carrière, je me rends compte que ma plus grande satisfaction a été de faire monter mon équipe de potes de la R4 à la N3 en progressant ensemble sans jamais avoir recruté. Mon classement obtenu et mes victoires individuelles n’étaient juste qu’une conséquence de cette aventure humaine.


(jean-michel carquin) #111

si tu savais nos conditions d entrainement je ne sais pas comment on y arrive et oui jeremy on est loin de tout et de toute façon nous n avons jamais été chercher quelqu un et nous le ferons jamais tous les joueurs qui sont venu chez nous l on fait de leur propre chef


#112

Tu as raison mais c’est la rançon de la gloire. Félicitations à vous même si finalement cela peut être dangereux à long terme.


#113

Dans le ping, il faut aussi aller chercher des joueurs de temps en temps. Quand tu ne le fais pas, la balance penche plus du coté arrêt-départ que du côté arrivées. C’est ce que peut faire couler un club, à plus ou moins long terme.


#114

Le soucis, c’est quand un super club finit par vider tous les clubs aux alentours de leurs meilleurs joueurs.
Soit ces clubs reforment de nouveaux joueurs et c’est long et fastidieux, soit les clubs se meurent à petit feu.
Est-ce vraiment souhaitable de concentrer le maximum de joueurs en un seul endroit ? Je suis très septique à long terme et ce n’est pas bon pour le ping. Bon, ce n’est que mon avis …


(jean-michel carquin) #115

Vous avez raison tous les deux et venant d une autre region je peux vous dire qu il vaut mieux avoir plusieurs clubs a un bon niveau cela tire tout le monde vers le haut et j espère que d autres clubs manchois vont grandir


#116

J’ai joué il y a quasiment 15 ans dans la Manche et ce n’était pas le département le mieux pourvu en matière de " gros" clubs. Mais il y avait des clubs de niveaux très honnête comme Coutances, Saint-Lô. J’ai même souvenir de Mortain en N3 il y a moins de 10 ans. Par contre, je ne sais pas si Saint-Pair était en haut de l’affiche à l’époque. J’étais jeune dans le milieu à l’époque.


(jean-michel carquin) #117

Saint pair bricqueville jouer en régional et perder régulièrement des bons joueurs les frères Lenoir ont commencé dans ce club par exemple.


(junky) #118

Ah oui ! et bien bravo à eux ! 2 très bons joueurs, mais avec des styles très différents ! et faire des sportifs de haut-niveau tout en restant des types bien, ce n’est pas si simple !

C’est dommage qu’ils aient du partir mais ils ont plutôt bien géré en faisant des choix de vie forts.


#119

t’as oublié de rajouter qu’une fois les petits clubs morts, ils vont chercher des joueurs à l’étranger…


(Jérémy Gloria) #120

Pour info JM, les freres Lenoir ont commencé au club de St Senier/Avranches, et ont joué 2 ou 3 ans dans l’entente St-Senier/St Pair en R1 mais n’ont jamais joué pour le club de st pair :grin: Vous avez assez de bons jeunes formés comme ça :stuck_out_tongue_winking_eye: